AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -15%
Cahier de jeux pour les 3 – 5 ans : éveil ...
Voir le deal
5.95 €

Partagez
 

 January is the color of her skin _ ft. Renzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Loretta M. Visconti «
Loretta M. Visconti

ventrue - sabbat
Messages : 8

January is the color of her skin _ ft. Renzo Empty
MessageSujet: January is the color of her skin _ ft. Renzo   January is the color of her skin _ ft. Renzo EmptyMar 29 Jan - 15:31


Elle savait que son frère était rendu à Londres, les correspondances qu’elle entretenait avec lui l’avait aidé à le retracer. Bien sûr qu’elle avait gardé tout cela gâché de leur famille. Après tout, tout comme lui, elle avait été renier. Maintenant elle voulait le rejoindre. Par contre Loretta savait pertinemment qu’un certain secret le rendrait furieux. Elle avait choisi de devenir ce que lui redoutait le plus, ce même si sa transformation n’avait pas été faite dans les règles familiales (ce qui avait poussé son reniement par la famille Visconti). Un autre avait exécuté la tache avec eux, voulant détruire leur branche de génération. Il s’agissait donc de la raison pour laquelle la blonde avait décider de déménager à Londres. Elle venait à peine de s’installer dans son condominium, quelques boites n’avait pas encore été reçus pour les meubles qu’elle avait commander et d’autres remplies de ses vêtements attendait encore d’être déballer, mais elle voulait voir Renzo aujourd’hui et pas une journée plus tard. Ella avait tant de chose a discuté avec lui, peut-être que si elle lui expliquerait la raison pour laquelle elle avait décider de prendre la proposition des Giovani à sa place, qu’il comprendrait. Qu’il ne la rejetterait pas comme le restant de sa famille.


Elle lui avait donner rendez-vous dans un petit café d’inspiration italienne, leur thé était simplement impeccable et c’était un des seules choses qu’elle avait appris à digérer. Elle était une jeune vampire après tout, elle ne pouvait plus manger tout ce qu’elle souhaitait, ce qui est une vrai prison quand, comme dans le cas de la jeune femme, tu as un don pour la cuisine.

Bien des choses c’était passée depuis son départ il y a maintenant presque 4 ans et elle sentait l’irrépressible besoin de lui dire, il avait été bien longtemps son confident quand elle n’allait pas bien. Mais il ne s’agissait pas de la même chose. Elle voulait lui dire qu’elle avait voulu le protégé, elle voulait parler de son fils non désiré, de sa famille qui la considère maintenant comme peste. La Ventrue voulait seulement que Lorenzo l’accepte telle qu’elle était désormais, malgré ce qu’elle savait qu’il pensait des vampires. L’attaque qu’il avait subit de sa propre famille n’avait serte pas aider. Elle en avait peur, peur qu’il veulent partir aussi.

Elle avait choisi de l’invité à une heure ou le soleil serait déjà couché, évitant de sortir au grand jour lorsque non nécessaire.  Elle venait d’arriver devant le café trouvant un espace de stationnement non loin de là, fermant la portière de sa voiture elle replaça son long manteau blanc. Une fois entrée elle prit place à l’une des tables en attendant que son frère arrive. La nervosité n’avait pas quitté son cœur depuis son arriver à Londres, comment allait-elle lui dire ?
Revenir en haut Aller en bas
» Lorenzo C. Visconti «
Lorenzo C. Visconti

bystander
Messages : 5

January is the color of her skin _ ft. Renzo Empty
MessageSujet: Re: January is the color of her skin _ ft. Renzo   January is the color of her skin _ ft. Renzo EmptyVen 1 Fév - 17:46

Lorenzo a peine à croire le dernier message qui provient de sa sœur cadette. Étant la seule personne avec qui il avait gardé contact depuis son départ d’Italie, il avait gardé sa location secrète par peur de se faire retrouver par le clan qui empoisonne sa famille depuis le tout début. Ces vampires sont la raison pour laquelle il a laissé toute sa vie derrière lui, incluant sa sœur. Lorsqu’il reçoit un nouvel e-mail de la part de Loretta, Lorenzo doit le relire à plusieurs reprises. Elle est à Londres ?! Il a soudainement peur qu’on l’ait suivie, mais même avec cette peur qui le prend au ventre, il ne peut pas lui dire non. Il doit la voir. Après quatre longues années sans voir sa sœur, Lorenzo doit la voir. Il a donc accepté son invitation et se rend au petit café Italien qu’elle mentionne dans son courriel.

Vêtu simplement d’un pull à col roulé rouge foncé et d’un pantalon noir, il a par-dessus un long manteau noir. Ses longs cheveux blonds sont rassemblés en un chignon lousse, quelques mèches tombant pour encadrer son visage. Après s’être stationné, il marche jusqu’à la porte du café et la pousse, son entrée accompagnée d’une petite clochette.

Il parcoure le café des yeux avant de remarquer la jeune femme aux cheveux blonds qui est assise à une table un peu plus reculée. Même si ça fait quelques années qu’il ne l’a pas vue, il est capable de reconnaître sa sœur parmi une foule. Elle est toujours aussi élégante, avec son visage qui semble impassible. Toutefois, il sait qu’elle a un sourire capable de faire fondre les cœurs. « Mia sorella! » Il s’exclame en traversant la pièce rapidement, les bras grands ouverts pour la prendre dans une étreindre qu’il attendait depuis longtemps. « Qu’est-ce que tu fais ici? On aurait pu te suivre. » Il est plus inquiet qu’autre chose— sa sécurité et celle de sa sœur sont ses priorités. Il finit par s’asseoir, les yeux rivés sur ceux de sa sœur.

« Comment vas-tu? Depuis quand es-tu en ville? »


Dernière édition par Lorenzo C. Visconti le Lun 4 Mar - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
» Loretta M. Visconti «
Loretta M. Visconti

ventrue - sabbat
Messages : 8

January is the color of her skin _ ft. Renzo Empty
MessageSujet: Re: January is the color of her skin _ ft. Renzo   January is the color of her skin _ ft. Renzo EmptyJeu 21 Fév - 15:26


Bien sure que de revoir son grand frère avec tout ce qui lui était arriver dans ces quatre dernières années, mais lui seul pouvait lui apporter un peu de réconfort, elle avait perdu sa famille après tout. Il était tout ce qui lui restait. Les Giovanni lui avaient tout prit : sa dignité, ses premières relations, son premier enfant. Sa propre mère l’avait poussé vers son destin de faire partie de cette haute sphère familiale, mais c’était aussi cette dernière qui l’avait chassé de la maison sans ses dus. Londres était sa seule échappatoire, tout pour fuir les mœurs horribles de sa famille et de leurs pouvoirs. Londres était régie par le sabbat, elle ne risquait presque plus rien si elle suivait les règles en place.  Elle craignait aussi que sa transformation lui retire ce lien qu’elle avait avec son frère. Loretta ne voulait absolument pas que cela se produisent, elle avait déjà tout perdu le reste.

Son cœur se réchauffa lorsque son ainé entra dans le café, il était radieux, tout ce qu’elle se souvenait de lui, il était identique mais plus heureux. Comme si son départ de la famille lui avait donner un espoir de pouvoir faire ce qu’il voulait sans avoir affaire avec le conseil de famille qui donnait des règles si strictes. Il présentait un élégant laisser aller, rien de très sophistiquer mais juste assez pour lui donner son air inatteignable. Elle aurait pu le reconnaitre même s’ils s’étaient donné rendez-vous dans un bal masqué. Elle se leva pour recevoir son étreinte se laissant entourer des bras de son frère qui la surplombait par sa grandeur et murmura son nom, son contacte la rassurait plus qu’elle n’aurait pu le penser. Elle aurait aimé que son cœur puisse battra la chamade et non être de marbre, elle regrettait son choix mais que pouvait-elle faire, elle était une immortelle maintenant.


« Non, Personne ne m’a suivi, ils ont décidé de me renier, je n’étais plus compatible dans leurs jeux, je suis venu à Londres pour être le plus loin possible d’eux sans quitter l’Europe. »

Ils finirent par se rassoir, elle reprit sa tasse, la sirotant lentement. Elle hésitait sur quoi lui dire, elle ne voulait plus lui dire maintenant. Elle ne voulait pas qu’il ait peur d’elle, elle savait comme il portait les gens de sa race dans son cœur. Elle ne savait pas où commencer, comment lui dire et que lui dire. La Ventrue esquissa un sourire avant de lui répondre.

« Je vient d’arriver, il y a quelques semaines, le temps de brouiller mes traces pour la famille, je suis partie il y a un an. Et il m’on tout prit, je vais mieux maintenant qu’ils ne sont plus toujours dans ma tête. J’ai tout fait pour qu’ils ne poursuivent pas dans tout le continent, j’ai dû faire l’impossible. »
Revenir en haut Aller en bas
» Lorenzo C. Visconti «
Lorenzo C. Visconti

bystander
Messages : 5

January is the color of her skin _ ft. Renzo Empty
MessageSujet: Re: January is the color of her skin _ ft. Renzo   January is the color of her skin _ ft. Renzo EmptyLun 4 Mar - 11:41

Bien qu’il soit inquiet, reste que Lorenzo ne peut même pas décrire à quel point il est heureux de voir sa sœur. Étant la seule personne qu’il pourrait considérer comme normale dans sa famille, il veut exploser de joie, mais en même temps… Il ne peut pas s’empêcher de penser à dix millions de choses en même temps. Ils auraient pu la suivre, la traquer, l’espionner. Ils pourraient la retrouver. Le retrouver. Et il savait que si les Giovanni lui mettaient la main dessus, Dieu seul saurait ce qu’ils seraient capables de lui faire… Loretta avait beau lui dire que personne ne l’avait suivie, il ne pouvait pas s’empêcher d’avoir une once d’inquiétude face à cela. Il s’assoit à la table, face à sa sœur, silencieux pendant un moment. Elle était aussi jolie que dans ses souvenirs, mais il remarquait une certaine sagesse dans son regard. Une sagesse qui n’y était pas, quelques années auparavant. Lorenzo savait qu’elle avait du vivre l’enfer, après qu’il soit parti comme il l’a fait. S’il n’acceptait pas de devenir un vampire, il savait très bien qu’ils allaient se tourner vers la personne la plus près : Loretta.

Plusieurs théories s’insèrent dans l’esprit de l’aîné alors qu’elle parle, expliquant qu’elle avait été prudente afin qu’ils ne la retrouvent pas. « L’impossible? » Il se demande bien de quoi elle parle, mais plus il réfléchit, plus il se demande ce qu’elle a pu faire de si incroyable. Il se surprend à l’examiner attentivement, regardant ses épaules bouger au rythme de sa respiration. Lâchant un soupir, Lorenzo est à demi soulagé. Mais il sait que plusieurs vampires gardent ce réflexe de respirer, après leur transformation. Mais pourquoi serait-elle devenue un vampire? Est-ce qu’elle l’aurait fait de son plein gré? Il lui fait un petit signe de l’attendre, et il se lève pour aller commander un latté. Une fois son breuvage prêt et payé, il revient s’asseoir avec sa cadette.

« Qu’est-ce qu’ils t’ont fait? » Lorenzo fini par lui demander, incapable de rester dans l’ignorance. Il se doit de savoir ce que ces animaux ont fait à sa petite sœur. Il se doit de savoir si sa petite sœur est devenue la chose qu’il redoute le plus… « Dis-moi tout. » Il insiste, mais il est incapable de prendre son courage à deux mains pour lui demander tout simplement. Comment peut-il bien faire? Il ne pouvait tout simplement pas lui demander tout bonnement, « Hey, petite sœur. Tu serais pas devenue un vampire, par tout hasard? » Ce n’était pas un secret qu’il n’avait jamais aimé les vampires, et il savait très bien que ce serait une déception, à la fois pour sa sœur et pour lui-même, si elle l’était devenue. Même si Loretta était tout pour lui, il avait peine à imaginer comment il réagirait à ce genre de nouvelle. La simple idée le rendit triste. « Qu’est-ce que ces bastardi t’ont fait? »
Revenir en haut Aller en bas
» Contenu sponsorisé «



January is the color of her skin _ ft. Renzo Empty
MessageSujet: Re: January is the color of her skin _ ft. Renzo   January is the color of her skin _ ft. Renzo Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

January is the color of her skin _ ft. Renzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Londres :: Belgravia-