AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-31%
Le deal à ne pas rater :
Ordinateur portable Gamer – LENOVO Legion – 15 »
899 € 1299 €
Voir le deal

Partagez
 

 you can call me monster — woojin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Woojin Kwon «
Woojin Kwon

hunter avenger
Messages : 5

you can call me monster — woojin Empty
MessageSujet: you can call me monster — woojin   you can call me monster — woojin EmptyVen 18 Jan - 23:03


woojin.



oh sehun
Je m'appelle kwon woojin, je suis né le 22 septembre 1993 et j'ai 25 ans. Je suis un hunter et j'appartiens à la creed avenger. Je suis bisexuel et je suis célibataire. Je suis un civil et je suis d'origine coréenne.


toi et juste toi



Du haut de ses six pieds piles, Woojin se tient plutôt droit et sa démarche est ferme. Jeune homme qui se tient en forme, il a un corps bien musclé qu’il cache sous ses vêtements toujours foncés. D’origine coréenne, il a le teint de peau aux tonalités jaunes, et des yeux monolides. Ses iris sont d’un brun si foncé que sa pupille se perd dans ceux-ci. Surmontés de sourcils épais et noirs, ceux-ci lui donnent souvent un air sérieux. Ses cheveux sont noirs, gardés dans une coupe relativement traditionnelle. Son nez est un peu large, mais retroussé, et sa bouche plutôt étroite.

Malgré qu’il soit plutôt large d’épaules, la silhouette de Woojin est plutôt étroite. Ses mains sont grandes, aux doigts fins et longs. C’est son expression sérieuse qui donne à Woojin un air qui ne donne pas vraiment le goût aux gens de l’approcher. Ses sourires sont plutôt rares, ce qui ne l’aide pas vraiment. Sa voix est plutôt grave, sans accent coréen.

Toujours vêtu de couleurs foncées, Woojin a un style plutôt sobre. Il ne se casse pas vraiment la tête avec les tendances, mais il a un goût assez simple. Il aime les ensembles propres, mais peut aussi bien porter un jean et un t-shirt. Il n’aime pas vraiment avoir l’attention sur lui, et donc, ne porte jamais de vêtements qui sont hors du commun. Il apprécie le confort plus qu’autre chose.




Élevé de façon traditionnelle, Woojin a rapidement appris à devenir indépendant. Il semble plutôt introverti et ne parle pas beaucoup. Poli et serviable, il semble être bien élevé, toujours à son affaire. Toutefois, c’est quelqu’un qui se fâche très facilement et qui s’attire assez rapidement des ennuis. Malgré le fait qu’il ait l’air silencieux, c’est quelqu’un qui n’hésite pas pour lancer des insultes à ceux qui le fâchent. Il a un peu la langue sale, chose qui est devenue pire depuis son awakening.

Faire face au surnaturel a changé Woojin— il est téméraire, n’a pas froid aux yeux et n’hésite jamais. Têtu, il lâche difficilement le morceau dans beaucoup de situations. S’il trouve une nouvelle cible, il ne la lâchera pas tant qu’elle est morte. C’est la même chose dans ses amitiés, aussi rares soient-elles. C’est quelqu’un de fidèle, qui ira jusqu’à l’autre bout du monde pour les gens qu’il aime.

Malgré qu’il ait l’air froid et distant, c’est tout simplement parce qu’il est conscient que son hobby principal est dangereux, et il ne voudrait pas mettre des innocents en danger. Il a soif de vengeance, voulant détruire les créatures qui se croient tout permis. Toutefois, contrairement à d’autres hunters, il a un instinct de survie assez développé et sait qu’il n’y a pas seulement que la chasse. Son idéal serait d’abandonner cette mission un jour et de retourner à une vie plus… normale. Mais Woojin ne se fait pas d’idées de grandeur; il sait que ça ne risque pas d’arriver.  



Immigré en Angleterre avec ses parents alors qu’il n’était qu’un bambin, Woojin a été élevé dans une maisonnée aimante. Ses parents, plutôt traditionnels, lui ont inculqué des valeurs qui étaient importantes aux yeux du peuple coréen. Grandir dans le monde froid des Anglais fut quelque chose de difficile— parler coréen à la maison, mais anglais à l’école, on lui fit redoubler une année afin de lui donner la chance d’apprendre mieux la langue de Shakespeare. Intimidé à cause des coutumes de son pays d’origine, l’enfance de Woojin fut plutôt ennuyante. Il était isolé par sa différence, et malgré tout l’amour qui lui donnaient ses parents, ça n’était tout simplement pas assez. Plus il vieillissait, plus Woojin s’attirait des ennuis; les bagarres à l’école, les mauvaises notes, les suspensions. Ses parents décidèrent de le changer d’école au début du secondaire, et durant un moment, son comportement se calma un peu. Être le nouveau n’était pas si compliqué quand on parlait plutôt bien anglais.

Lorsqu’il termina le secondaire, Woojin se mit à aider ses parents avec le restaurant familial. Il fit de même pendant plusieurs années, jusqu’à ce que son père décède. Il fallait dire que ses parents l’avaient eu plutôt vieux, et pendant un moment, il fut même forcé d’aider ses parents à la maison. Il restait plus tard le soir pour fermer le restaurant et se levait tôt le lendemain pour ouvrir. C’était ce qu’était devenu sa vie, et Woojin ne s’en plaignait pas vraiment. Après tout, ses parents avaient pris soin de lui lorsqu’il était jeune; c’était normal de leur rendre la pareille.

Quelques temps après le décès de son père, la santé de la mère de Woojin se mit à se détériorer. C’est à ce moment-là qu’il décida de la mettre en résidence de soins palliatifs— avec le restaurant, il n’avait pas assez de temps pour prendre soin d’elle. Il allait quand même la visiter plusieurs fois par semaine, jusqu’à ce qu’il reçoive un appel. On lui demandait de venir aussitôt que possible, qu’elle n’avait pas beaucoup de temps devant elle. Quelques heures plus tard, elle rendit l’âme, laissant Woojin orphelin. Certes, il avait 22 ans, mais c’était tout de même un choc pour lui.

Woojin fit son premier face à face avec le surnaturel lorsqu’il réalisa que la bête devant lui n’était pas vraiment un loup. Habiter dans une ville près de la campagne avait ses désavantages… Son premier réflexe fut de lancer un couteau en direction de la bête, l’atteignant dans l’épaule. Après sa rencontre avec cette bête— un garou, il se mit à faire plus de recherches sur des sites qui n’étaient pas vraiment recommandables… Il se fit de nouveau attaquer quelques semaines plus tard, et cette deuxième attaque laissa le restaurant familial dans un piètre état.

Quelques mois plus tard, Woojin décida de fermer et vendre le restaurant de ses parents. Ce n’était pas vraiment son choix de carrière, et après plusieurs années à en prendre soin, il se dit que quelqu’un d’autre saurait s’en occuper de la bonne façon. Il changea complètement de quartier pour se rapprocher de la ville, changer de décor.




pouvoirs


Mon pouvoir principal est smite, il s'agit de créer une lumière aveuglante, qui n'est pas exactement de l'électricité ni du feu, pour attaquer une cible spécifique. Le second est smoulder, et il me permet de créer un nuage de fumée noire qui bloque les sens de tous— humains ou non. Mon troisième et dernier pouvoir se trouve à être impact et me permet de rendre les projectiles (dans mon cas, des couteaux) plus puissants.



derrière l'écran


Je suis JESS STOP, j'ai 24 ans et j'ai trouvé le forum parmi mes issues. Je trouve qu'il est idk correct lÀ et mon niveau d'RP se trouve à être intermédiaire. Mon activité sera d'à peu près 5/10 et le code du règlement se trouve à être ta MÈRE.



Revenir en haut Aller en bas
 

you can call me monster — woojin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un monstre à Paris [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Archives :: Dossiers Personnels :: Hunters-