AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -34%
Ventilateur ROWENTA VU5640 TURBO SILENCE EXTRÊME
Voir le deal
66 €

Partagez
 

 the lost child's path ▬ noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Invité «



the lost child's path ▬ noah Empty
MessageSujet: the lost child's path ▬ noah   the lost child's path ▬ noah EmptyMar 8 Mar - 19:40


Noah H. Schafer.



Heisuke Toudou
Je m'appelle Noah Haul Schafer, je suis né le 6 avril et j'ai 18 ans. Je suis un garou et je fais partie de la tribu Fianna et je suis un lupus. Je suis pansexuel et je suis confus. Je suis un étudiant et je suis d'origine irlandaise/mixte.


toi et juste toi



Noah est un jeune homme de taille moyenne, à sa dernière mesure il était à 1m71 (5’6) mais sa poussée de croissance ne semble pas tout à fait terminée. Il n’est pas vraiment élancé, plutôt mince avec des jambes courtes. Malgré sa petite stature, ses bras et ses jambes sont musclés et fermes: le genre de muscles qu’on attendrait d’un courreur professionnel ou de quelqu’un qui dépense beaucoup d’énergie, pas des muscles qu’on se fait en s'entrainant au gym. Son tour de taille est petit alors que ses mains maladroites sont presque trop grandes pour lui.

Noah parait peut-être humain, mais ça ne prend pas un détective pour comprendre qu’il n’est pas tout à fait comme les autres, à le voir bouger. Il a beaucoup trop d’énergie et ses mouvements sont étranges: même si on croirait à la base que ses mouvements sont incontrollés et brusques, il a une aisance dans ceux-ci et même une certaine grâce. Disons simplement qu’il est franc jusque dans ses mouvements, et que sa motricité fine est… à travailler.

Ses cheveux sont courts et d’une teinte noisette. À sa première transformation et pendant les premiers mois de sa vie humaine, ils étaient longs, si longs qu’ils lui arrivaient presque aux genoux! Heureusement qu’on lui a coupé, car il n’aime pas vraiment en prendre soin plus que le minimum. Un coup de brosse le matin et c’est parti! Avec tout le volume qu’il a, ses cheveux en font bien à leur tête, et lui tombent souvent dans les yeux en plus de partir dans toutes les directions.

Un trait marquant de Noah est ses yeux: ils sont grands et d’une jolie couleur turquoise, si humains qu’ils détonnent du reste de son apparence sauvage. Ses sourcils sont fins, son nez plat mais plutôt large et retroussé au bout, sa bouche large avec des lèvres reconnaissables. Il a un front haut qui est de toute façon presque toujours caché derrière ses cheveux. Son visage a encore des traits de gamin, mais sa machoire prend une forme masculine et ses épaules larges laissent peu de doute sur son sexe. Sa peau aux nuances chaudes bronze facilement et est couverte de pâles cicatrices dans son dos. Visuellement, comme ça, difficile de dire à quelle ethnie Noah appartient. Ça lui épargne des questions auxquelles il ne peut répondre, donc c’est bien comme ça.

Noah a souvent une expression excitée en présence d’autres gens, ce qui pour lui équivaut à une tension dans tout son corps et les épaules bien carrées. Il a vite comprit le pouvoir d’un sourire et a passé des heures à se pratiquer, presque fasciné par l’expression faciale qui signifiant quelque chose de complètement différent pour lui. Il trouve parfois difficile de s’exprimer sans sa queue et ses oreilles, mais son langage corporel en dit beaucoup plus qu’il le croit. Certaines expressions sont quand même facilement reconnaissables pour les humains: épaules affaissées lorsqu’il est triste ou apeuré, relaxé lorsqu’il se sent en confiance.

Son style vestimentaire ne détonne pas trop des autres, sauf que parfois il ne sait vraiment pas agencer ses couleurs… Il se sent vraiment nu sans vêtements, mais il n’aime pas sentir qu’il ‘traine’ quelque chose avec lui, donc il préfère les vêtements longs et ajustés. Surtout les cols roulés et pulls. Il évite les vêtements qui doivent se lacer ou s’attacher parce que c’est plutôt difficile avec des mains maladroites. La seule exception c’est qu’il déteste les chaussures. L’hiver est horrible parce qu’il doit porter des bottes.

Sous forme Lupus, Noah est plutôt petit, 70cm à l’épaule, svelte mais avec de grandes pattes. Sa fourrure est longue et soyeuse, d’un riche brun-roux légèrement moucheté de blond sable, avec une large tache blanche au poitrail. Ses yeux brillants comme des émeraudes en font un spécimen plutôt unique. Autre point remarquable sont ses oreilles, grandes et expressives. En Crinos, il atteint à peine les deux mètres, son poil plus uniforme et tirant vers le rouge foncé. Il n’en est pas moins imposant avec ses pattes solides. Noah n’aime pas trop cette dernière forme.




À la base le loup est un animal de meute, et Noah ne fait pas exception: c’est quelqu’un de très sociable. 100% extroverti, toute son énergie vient de ses interactions avec les autres, surtout lorsqu’elles sont positives. Contrairement à ses pairs, il n’a que peu de respect pour la hiérarchie sociale et les règles imposées. Ainsi il agira de la même façon avec un enfant de 5 ans qu’un professeur ou toute autre figure d'autorité. C'est difficile de le remettre à sa place avec des mots, mais pas impossible. Parfois il vaut mieux utiliser la force.

Aimant être en communication avec les gens, Noah a appris à parler rapidement et c’est un de ses atouts les plus précieux: même s’il n’a pas encore saisi toutes les nuances des niveaux de langage. Par contre il ne sait pas très bien écrire, et certains concepts qu’on considère évidents lui sont difficile à saisir. Il n’a peut-être pas autant de connaissances que les autres, mais il est curieux de nature et aime entendre parler de tout et de rien. Une autre chose qu’il aime particulièrement c'est la musique, une des plus belles découvertes humaines à son avis. Cependant, comme beaucoup de lupus, il n’a vraiment aucun intêret pour la technologie. En particulier les cellulaires. Il trouve stupide de communiquer à distance quand il pourrait juste aller voir la personne en face? Comment deviner ce qu’elle veut dire sans la voir?

Après il n’est pas difficile à provoquer et plutôt bagarreur. Il est défensif mais n’attaquera généralement pas si on le laisse tranquille. Après avoir été séparé d’abord de sa mère puis de sa meute, Noah a une peur assez intense du rejet et de la séparation. Il faut dire qu’il n’aide pas toujours son cas en ignorant certaines subtilités du comportement humain… il ne faut pas lui en vouloir parce qu’il n’a pas vraiment de mauvaises intentions. Après, pour un jeune lupus, la bagarre est aussi un jeu, et il aime autant avoir des amis de confiance qu’une rivalité amicale.

En général, Noah est amical, un peu susceptible, mais surtout un ami loyal. Si vous l’acceptez comme il est, il ne vous laissera jamais tomber. C’est cliché mais c’est comme ça. La famille ne signifie pas non plus pour lui un lien de sang, comme il a grandit avec des étrangers qui l’ont (relativement) acceptés comme sa famille. Ni humain, ni loup, son sentiment d'appartenance à chaque groupe est spécial, mais il respecte les lois de sa tribu. Sportif de nature, il déborde d’énergie, mais plutôt que d’être drainant plus les gens autour de lui c’est plutôt énergisant. Il aime faire rire les gens et trouve toujours de nouvelles façons de faire naitre un sourire sur leurs visages. Il a une mauvaise habitude d’avoir des crush trop facilement. La jalousie est un vilain défaut.

Il n’est pas trop dur à vivre. Noah dit toujours ce qu’il pense clairement, sans passer par milles chemins; ça l'énerve un peu quand il rencontre des gens qui font ça. Il ment très mal et n’est pas trop difficile avec la nourriture et autres. Malgré leurs différences, et la période d’adaptation, Noah se sent plus humain que loup et ne retournerait pas à son ancienne vie.



Sa mère, une louve de la tribu fianna; son père, un homme frêle, un mélange de tant d’ethnicités qu’il est difficile d’avoir une idée claire des vraies racines de son fils.

Bohème, sa mère a été une figure entourée de mystère toute sa vie, détestant les humains— apparemment ses ancêtres venaient d’Irlande, avant que la population de loups y soit décimée, mais semblant toujours pouvoir persuader l’un d’eux de l’aider. Elle pouvait toujours retrouver son fils, peu importe où la meute était rendue ou combien de temps s’était écoulé depuis leur dernière rencontre. Comme si elle avait des yeux partout. Elle était inhabituellement habile avec le langage humain, pour un lupus, c’est peut-être la seule chose concrète qu’elle ait pu léguer à son fils.

Ce qui a poussé sa mère à se lier à un humain, il l’ignore encore, mais quelque chose lui dit que la grossesse n’était pas voulue. Elle laissa son louveteau avec une meute de loups, venant le visiter de temps à autres— il n’avait guère conscience du temps, à l’époque, mais plusieurs lunes pouvaient passer entre ses visites; parfois sous forme humaine, parfois sous celle de louve, ireconnaissable aux yeux du louveteau mais toujours cette même odeur de jasmin qui dérangeait ses sens.

Noah a donc principalement grandit avec une meute de loup quelque part en Scandinavie. Déjà jeune, il se savait différent d’eux, mais pas seulement parce qu’il n’était pas leur vraie progéniture. Les autres pouvaient le sentir aussi. Même s’il n’était pas ostracisé, il était le dernier sur la chaine alimentaire et dans leur hiérarchie.

Il n’aidait probablement pas que pour un loup, Noah était inhabituellement indépendant, bagarreur, comme s’il avait du mal à comprendre le fonctionnement de la meute dans laquelle il se trouvait. Mais c’était aussi un bon chasseur, aux réflexes aussi rapides que ses frères et sœurs. Il ne partageait pas leur méfiance par rapport aux humains qui mettaient parfois le pied sur leur territoire.

La première transformation de Noah aurait pu se passer bien tranquillement, si seulement il ne se serait pas retrouvé humain au cœur d’une meute de loups sauvages. Ceux-ci, méfiant des humains, ne faisaient pas le lien entre le louveteau et l’humain qui se tenait devant eux, à leur merci. Je vous laisse imaginer le choc de Noah, qui réussit heureusement à se sauver loin de là. Il se retrouva quelque part en Finlande, se cachant de son mieux des humains et incapable de chasser. L’esprit vide, il ère pendant plusieurs semaines, perdu, sans éducation humaine et sans savoir ce qui lui est arrivé. Fidèle à son habitude, sa mère réussit à le retrouver au détour d’une rue. Comment elle savait qu’il était là, elle ne lui a jamais dit.

Pour la première fois de sa vie, Noah côtoie enfin sa mère pendant plus que quelques heures. Voyageant avec elle jusqu’en leur Irlande ancestrale, il apprend sur le chemin à parler, à s’habiller, tous les gestes humains qui nous semblent naturels. Noah apprend vite, et il découvre qu’il a un fort pouvoir de persuasion, tout comme sa mère… qui lui conseille de le garder secret. Les humains ne doivent jamais savoir qu’il peut les influencer ainsi, tout comme ils ne peuvent savoir  qu’il n’est pas un des leurs. Elle lui apprend à chasser. Elle lui explique ce qu’il est, d’où il vient, les règles de sa tribu qu’il ne peut briser.

Mais sa mère n’est pas du genre à rester avec quelqu’un plus longtemps que nécessaire, même son propre fils. Ça faisait déjà beaucoup d’années qu’ils voyageaient ensemble. Mais Noah ne voulait pas retourner avec les siens. Elle a des contacts partout, et dès qu’il en sait assez pour se débrouiller en société, elle lui trouve une famille d’accueil, une famille de Londres qui n’a pas d’enfants. Avec des faux papiers, elle réussit à l’amener là-bas et l’inscrire à l’école aux adultes, espérant qu’il s’intègre en société.

Malgré ses efforts, Noah réussit à s’attirer des problèmes (surtout des accrochages avec des gens qui finissent en batailles) partout où il va. Sa famille d’accueil le tolère jusqu’à ce que ça escalade au point où il se frotte avec la police. Heureusement, sa mère lui trouve un nouvel endroit où rester, et il est plus sage depuis… un peu.


pouvoirs



Mon pouvoir principal est Persuasion, il s'agit d'un pouvoir accru de persuasion, utile pour convaincre quelqu'un. Le second est Glib Tongue, et il me permet de faire entendre à quelqu'un ce qu'il souhaite entendre, peu importe ce que c'est. Mon troisième et dernier pouvoir se trouve à être Phantasm et me permet de créer une illusion visuelle, auditive, olfactive et même tactile en partie.



derrière l'écran


Je suis Hina, j'ai 21 ans et j'ai trouvé le forum parce que je suis incontrollable Je trouve qu'il est prêt à être ruiné par un autre horrible choix de couleur de ma part et mon niveau d'RP se trouve à être intermédiaire. Mon activité sera d'à peu près 7/10 et le code du règlement se trouve à être Vu par Coma.



Revenir en haut Aller en bas
» Morte Aeterna «
Morte Aeterna

game master
Messages : 100

the lost child's path ▬ noah Empty
MessageSujet: Re: the lost child's path ▬ noah   the lost child's path ▬ noah EmptyJeu 10 Mar - 19:38

bébé loup!! je te valide! ♥
Revenir en haut Aller en bas
 

the lost child's path ▬ noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Archives :: Dossiers Personnels-