AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -30%
30% sur les abonnements PlayStation Plus & ...
Voir le deal
41.99 €

Partagez
 

 Deathblow, look at you go _ft. Tristan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Raven Fowler «
Raven Fowler

malkavian - sabbat
Messages : 21

Deathblow, look at you go _ft. Tristan Empty
MessageSujet: Deathblow, look at you go _ft. Tristan   Deathblow, look at you go _ft. Tristan EmptySam 26 Jan - 21:53

Ce n’était pas la première fois que le Malkavian se rendait au post de police, du moins pour le travail, il avait pris ses aises avec les laboratoires de biologie médico-légales au début de ses stages, mais il s’agissait toute fois de sa première journée sur le terrain. Devant un cadavre trop désintégré pour pouvoir être déplacé immédiatement, ils devaient en prendre des échantillons sur place. Autrement certaines données seraient totalement impossibles à pouvoir collecter. Il avait pris soin de mettre un manteau relativement chaud, vu la petite neige qui tombais sur Londres, il ne voulait paraitre plus étrange encore. Raven mit les pieds dans le bâtiment après avoir éteint sa cigarette dans le cendrier publique à quelque mètre de la porte. Le vampire secoua la neige de son survêtement et essuya ses bottes de cuir noir sur le tapis. Il avait fait attention de prendre soin de son apparence aujourd’hui, ce n’était pas forcément une de ses qualités, mais il devait le faire dans certaines situations. Dans le cas présent, il le devait parce qu’il rencontrait pour la première fois l’enquêteuse aux homicides avec laquelle il allait être jumelé. Il ne l’avait jamais vu mais certain de ses collègues ayant appris qu’il allait devoir travailler avec Moea l’avait averti, il devait être au top et ne jamais la ralentir, elle était une perfectionniste et n’aurait pas peur de lui dire qu’il lui tapait sur les nerfs. Bon sang que les nouvelles courent vite dans cet endroit.

Il se rendit à son bureau ou elle était assise. Tentant le tout pour le tout, il lui demanda si elle était prête pour aller sur le terrain parce que visiblement elle avait l’aire confortablement assise et ce pour y rester plus longtemps, comme si elle avait totalement oublié la raison de la présence de Raven à son bureau. Elle regarda le jeune vampire de haut en bas et soupira avant d’avancer que son tuteur de stage n’avait pas dû lui faire le message qu’il était donc transféré avec son collègue Tristan.

Ledit Tristan, avait l’air tout aussi surpris que lui, comme si c’était la première fois qu’il avait cette discussion avec la femme. Avait-elle décider de le faire par manque d’intérêts à la chose, ou simplement parce qu’elle n’avait pas envie d’avoir un stagiaire sur ses pattes. Dans les deux cas, il était question du fait que Raven avait cette impression de seulement se faire trimbaler de personne en personne sans trop savoir pourquoi et avec qui il allait faire ses stages. Le système bureaucratique n’était pas sa tasse de thé pour cette raison précise.

Le Malkavian jeta son regard sur le brun. Bon, après tout il avait l’aire moins perfectionniste et chiant que la dame. Il en avait finalement bon cœur de cet imprévu. Après tout, pour qu’on le prévienne de ses tendances, il devait bien y avoir une raison. Ou simplement, avait-elle, elle aussi été prévenu de son propre cas et avait décider de laisser la lourde tache du rouquin sur une autre personne. Il avança vers l’homme, ne sachant pas trop quoi lui dire, il devait savoir son nom au moins ? Le savait-il? De toute façon les gens le surnommaient déjà le Freak des Labo dans son dos, son prénom devait au moins se dire quelque fois.
Revenir en haut Aller en bas
» Tristan I. Saunders «
Tristan I. Saunders

hunter defender
Messages : 3

Deathblow, look at you go _ft. Tristan Empty
MessageSujet: Re: Deathblow, look at you go _ft. Tristan   Deathblow, look at you go _ft. Tristan EmptyLun 4 Fév - 13:12

Tristan arrive toujours une heure d’avance à son chiffre— ça lui permet de se la couler douce un peu, de classer les dossiers qui s’accumulent durant son absence. Assis à son bureau, il procède à placer les dossiers dans un ordre que seul lui comprend avant de se lever pour se diriger vers la cuisine. En fredonnant calmement, le détective se verse un café, ajoute un peu (trop) de sucre avant de brasser son breuvage. Il sait qu’aujourd’hui, Moea est supposée recevoir un nouveau stagiaire. Comme celle-ci est sa partenaire, il va sûrement le rencontrer aussi. Il prend une gorgée de son café et hoche la tête en approbation. Sucré comme il l’aime. Il se dirige finalement à son bureau pour continuer à remplir ses rapports durant presque deux heures. Après ceci et plusieurs cafés, il remarque un nouveau venu… Un grand gaillard aux yeux pâles qu’il n’a jamais vu auparavant. Il le suit du regard pour le voir entrer dans le bureau de Moea. Il écoute leur échange d’une oreille distraite, jusqu’à ce qu’il entende son nom sortir de la bouche de sa collègue. « Quoi? » Il parle plus fort que prévu, regarde autour de lui furtivement avant de se lever pour s’approcher des deux autres, surpris de cette nouvelle.

Il n’est pas fâché, mais plutôt surpris qu’on ait décidé de lui donner cette responsabilité. Mais… à bien y repenser, c’est probablement parce qu’il est plus sociable que sa partenaire… Ou peut-être qu’elle délègue cette tâche parce qu’elle en a trop sur son assiette. Peu importe, Tristan allait prendre cette tâche sur ses épaules sans rechigner. Le jeune homme qui s’est approché est tout juste plus grand que lui, aux yeux si pâles qu’ils le rendent presque mal à l’aise. Presque. Tristan lui sourit et lui offre un hochement de tête formel. « C’est toi le stagiaire, alors? » Il s’arrête pendant un moment pour réfléchir— il sait qu’on a déjà parlé du stagiaire avant aujourd’hui, à cause de ses habitudes et de sa personnalité. C’est pourquoi il n’a même pas considéré lui tendre la main. « Raven! » Il s’exclame lorsque le prénom de l’autre lui revient enfin. « C’est bien ça? »

Tristan ne veut pas s’éterniser sur les formalités et donc, se retourne pour prendre une chemise jaune sur son bureau. Celle-ci contenait un rapport et des photos d’une scène de crime où il devait se rendre. « Tu es chanceux, » dit-il en tendant la chemise à Raven. « On se rend directement sur le terrain. Tu vas avoir besoin de tes trucs. » Il attrape le manteau qui est sur le dossier de sa chaise pour le mettre. « Grouille, sinon je pars sans toi. »
Revenir en haut Aller en bas
» Raven Fowler «
Raven Fowler

malkavian - sabbat
Messages : 21

Deathblow, look at you go _ft. Tristan Empty
MessageSujet: Re: Deathblow, look at you go _ft. Tristan   Deathblow, look at you go _ft. Tristan EmptyMar 12 Fév - 15:01

Le vampire savait très bien qu’il pouvait parfois repousser les autres par son comportement et ce, même sur son lieu de travail. Certains évitaient même de lui adresser la parole, de se retrouver dans la même pièce que ou de se retrouver dans une situation de travail qui avait un lien avec sa propre personne. D’autre allait jusqu’à essayer de le faire changer en le forçant à avoir des interactions sociales en dehors de ses capacités. Décidément, son problème affectait son milieu professionnel, plus que ce qu’il pouvait ressentir. C’est en parti surprit qu’il regardait Tristan lui parler, sans lui faire allusion a sa condition, sans faire de commentaire désobligent, le traitant comme n’importe quel des autres stagiaires présent dans les locaux de polices.

« Oui, exactement »

Il essayait d’être le plus professionnel possible, d’être sur le terrain pour la première fois le stressait légèrement, il ne savait pas à quoi s’attendre, le corps allait-il être alléchant à ses yeux, pourrait-il se contrôler devant ce dernier. Il se demandait-même s’il pourrait s’agir de l’un de ses meurtres. Il en avait fait dans le dernier mois et il ne les avait pas forcément bien cachés, après tout le point de faire des meurtres aussi sordides était de les faire voir au civiles qui se rendrait bien compte que Londres n’est pas la grande ville magnifique qu’ils croient. Le plus jeune regarda le policier ramasser ses choses rapidement. Dans son cas, il avait déjà son manteau sur le dos, il n’était pas le plus chaud, mais a quoi bon. Il reprit sa petite valise de matériel de prélèvement et d’analyse et prit dans sa main le dossier que l’homme lui tendait.

Il commençait à avancer alors que l’enquêteur était encore entrain de mettre son manteau, prenant un peu d’avance sur Tristan. Il attendit qu’il le rejoigne à la sortie du bâtiment, en lisant le contenu de la chemise jaune. Finalement, avec l’état décomposé du cadavre, il n’allait pas subir les effets de sa faim, plutôt le contraire, les photographies était loin d’être facile à regarder même pour lui. Il n’aimait pas forcément les carcasses en décomposition, tout comme un humain n’aimait pas voir un steak pourri sur son comptoir de cuisine. Alors que le policier le rejoignit, il lui adressa la parole sur son habituel ton las.

« Chanceux que je ne sache pas conduire, du moins les voitures. J’aurais pu me rendre avant toi. Tu savais qu’on avait affaire à un cadavre autant délabré? »

Le cas dont ils s’occupaient n’était pas dans la grande ville, ce qui rassura le vampire, il n’avait pas affaire a l’un de ses propres crime, c’était définitif, de toute façon, pour avoir lu le dossier, il s’agissait d’un accident de la route qui avait mal tourné et qui avait fait un mort. Mais que la personne en charge du meurtre avait pris la fuite. Ils se rendirent relativement rapidement, la circulation n’était pas dans un trafic intolérable.

Rendu sur place, il sorti de la voiture se dirigeant directement vers les rubans jaune de police avant de voir, mais surtout de sentir le cadavre. L’odeur nauséabonde lui souleva le cœur, tellement que le vampire ne pu pas faire autrement que de s’éloigner de la scène, cacher de son coéquipier pour vomir, cachant le tas de sang en le couvant de neige et de terre boueuse le mieux qu’il le pouvait avant d’essuyer sa bouche avec un des mouchoirs dans sa poche. Il jeta le mouchoir et revient vers Tristan et le crime. Retenant sa respiration, qu’il n’avait pas vraiment besoin d’avoir de toute façon, il évitait l’odeur.

« Je vais bien… c’est l’odeur… »
Revenir en haut Aller en bas
» Tristan I. Saunders «
Tristan I. Saunders

hunter defender
Messages : 3

Deathblow, look at you go _ft. Tristan Empty
MessageSujet: Re: Deathblow, look at you go _ft. Tristan   Deathblow, look at you go _ft. Tristan EmptyLun 25 Fév - 0:14

Tristan est un peu insistant quand on parle de scènes de crime. Son sens de la justice est plutôt aiguisé, et il ne souhaite que de trouver les coupables afin de les mettre derrière les barreaux. Certes, la justice a parfois ses défauts, mais Tristan sait que son travail est un travail honnête. Il jette un regard en direction de Raven, qui le suit alors qu’ils se rendent au véhicule. « Tu aurais beau arriver avant moi, tu es en stage— Tu n’as pas l’autorisation d’accéder à des scènes de crime sans être accompagné par moi. » Il sourit, parce que c’est tout simplement un fait. Les stagiaires ont beaucoup de liberté lors de leur apprentissage, mais les scènes de crime et choses du genre devaient être contrôlées. Tristan est un conducteur plutôt silencieux, mais il se permet de donner à Raven le plus d’informations possibles à propos du crime alors qu’il se rendent au lieu où le corps à été trouvé. « Un peu, oui. Mais je ne m’attendais pas à aussi dégueu... Je pense que c’est l’alternance entre le gel et le dégel qui a accéléré la décomposition. »

Ils se stationnent près d’un véhicule patrouille, qui délimite le périmètre de sécurité, et Tristan s’assure de prendre un stylo dans le coffre à gants avant de sortir de sa voiture. En toute honnêteté, il n’est pas surpris lorsque Raven disparaît. Et non plus, lorsqu’il entend les bruits de vomissements. Il a fait pareil, lors de son premier corps aussi avancé dans la décomposition. Ses premiers dossiers aux homicides n’avaient pas été faciles, mais plus le temps avançait, plus il semblait se désensibiliser. En attendant Raven, il salue un officier et parle de tout et de rien avec. Et puis, lorsque Raven revient, il lui lance un regard compréhensif. « Tu n’as pas à t’excuser, » dit-il en secouant la tête. « On est tous passés par là. » L’odeur n’était toujours pas agréable, mais Tristan avait appris à l’ignorer. « Si tu préfères porter un masque, j’en ai dans ma voiture. Personne ne va te juger. »

Après avoir pris quelques minutes pour donner le temps à Raven de se remettre, il lui fait signe de le suivre afin de le guider vers le médecin-légiste qui est déjà sur les lieux. Bien que ce soit Tristan qui soit responsable de Raven, il n’avait pas les capacités pour le guider dans ce que consistait réellement son stage. « C’est avec le Dr. Marlow que tu vas travailler pour aujourd’hui. C’est elle qui va te dire quels échantillons prendre, et tout le tralala scientifique. N’oublie pas de prendre le plus de notes possibles, et quand tu penses avoir assez d’informations, reviens me voir et on fera le tri de tout ça. Je vais t’apprendre à garder ce qui est important, et à ignorer ce qui ne l’est pas. Des questions? »
Revenir en haut Aller en bas
» Contenu sponsorisé «



Deathblow, look at you go _ft. Tristan Empty
MessageSujet: Re: Deathblow, look at you go _ft. Tristan   Deathblow, look at you go _ft. Tristan Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Deathblow, look at you go _ft. Tristan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Londres :: City of London :: Quartier Général de la Police de Londres-