AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 we put the fun in funeral — ft. ben & raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Sascha Greenberg «
avatar

toreador - sabbat
Messages : 4

MessageSujet: we put the fun in funeral — ft. ben & raven   Ven 6 Avr - 15:17

Sascha soupire légèrement lorsqu’elle met le pied dehors, le vent frais du printemps ébouriffant un peu ses cheveux. Elle se retourne pour verrouiller la porte de l’immeuble— elle travaille à temps partiel comme embaumeuse dans une résidence funéraire. C’est plutôt facile, comme emploi. Sa fascination pour la mort est totalement satisfaite, et même que son patron est plutôt impressionné par son attention au détail et sa minutie. Elle prend peut-être un peu trop son temps, même. Mais à chaque fois, les corps qu’elle prépare sont des véritables œuvres d’art.  Elle sent encore un peu le formol, mais Sascha ne s’en fait pas. Elle jette ses clés dans le fond de son sac à main et prend enfin la direction du centre-ville. Si son estomac avait pu gargouiller, il l’aurait fait. Sascha commence à avoir faim. Pense à arrêter dans un pub pour peut-être se trouver un humain à grignoter. Mais ça va attendre— Elle est beaucoup trop proche de la résidence et préfère chasser éloignée des endroits qu’elle fréquente souvent. Fitzrovia, parce qu’elle sait que le vampire qui convoite ce territoire est quelqu’un d’assez excentrique qui n’aura pas peur de lui faire la peau s’il sent qu’elle menace la zone. Et la résidence, parce qu’elle refuse de mettre son emploi et ses collègues en danger. Les policiers prendraient soin d’interviewer tout le monde, et les soupçons finiraient par les mener directement à elle.

Elle coupe donc par le centre-ville, profitant de la douce température pour s’y promener un peu. La soirée est encore jeune, mais  le soleil commence à se coucher, ce qui rend la température idéale pour la jeune femme. Elle porte un petit manteau de cuir noir sur un petit gilet blanc et une paire de jeans— Un look assez simple, accompagné d’une paire de bottes en cuir noir à semelles compensées. Ça contraste assez bien avec ses cheveux rouges, qu’elle détache alors qu’elle tourne un coin de rue. Sascha fredonne, ses écouteurs aux oreilles alors qu’elle marche avec entrain.

L’allemande fini par s’arrêter en approchant un coin de rue plus tranquille. Le vent souffle vers elle et emmène à son nez une odeur familière. Même si elle passe ses journées à sentir le maquillage, le formol et autres produits d’embaumement, Sascha reconnaît cette odeur sans même y mettre un effort. Le sang. Mais d’où ça vient? Elle continue à marcher, suivant l’odeur jusqu’à un recoin éloigné. Une personne saine d’esprit se serait sûrement sauvée dans l’autre direction en voyant la scène qui se produisait sous ses yeux. Mais Sascha n’était pas exactement saine d’esprit, figeant en regardant dans la ruelle d’où provenait l’odeur alléchante. Devant elle, se trouvent deux hommes, accroupis au-dessus d’un corps clairement mort. De là venait cette odeur qui faisait quasiment saliver Sascha. Silencieusement, elle s’approche, émerveillée par ce spectacle. Sans même y réfléchir, elle parle : « Wow, » dit-elle en s’extasiant. « Qu’est-ce que vous foutez-là? »  Ses pieds la mènent de plus en plus près, à une distance où elle peut voir le corps fraîchement tué. L’odeur du sang l’excitait, ses yeux verts brillant d’une lueur étrange. À voir tout ça, ces hommes n’étaient clairement pas des humains. Mais… « Qu’est-ce que vous allez faire avec? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Raven Fowler «
avatar

malkavian - sabbat
Messages : 14

MessageSujet: Re: we put the fun in funeral — ft. ben & raven   Jeu 10 Mai - 13:49

Il en avait des tremblements tellement son excitation était grande, il avait du mal a résister a la tentation de se redresser et d’aller reproduire ses mêmes gestes sur un autre passant isolé qui pourrait passer dans cette sombre ruelle. Cependant, il riait, un simple rire, pas trop fort. À peine audible. Pas trop clair, seulement soutenu par les troubles sauts de ses épaules alors qu’il s’affairait arracher de sa bouche des lambeaux de peau, partout où ses mains aurait pu laisser des empreintes. Le sang giclait dans toutes les directions, il en était couvert. Il adorait cette sensation de ce liquide organique qui coulait sur sa peau froide, c’était presque grisant pour le jeune Malkave. Il ne s’en lasserait jamais. Alors qu’il avalait les morceaux de chair, il avait presque oublié la présence de son complice. Premièrement, il n’avait pas habitude de chasser à deux et il avait tendance a bloqué tous les autres stimulations autour de lui. Oui, il avait laissé à Ben le coup de grâce, et lui avait laissé la chance de tuer leur proie de plus  que de lui laisser le temps de se nourrir un peu avant de prendre sa part de plaisir.

Raven tenait fermement le cou de l’homme qui juchait sur le sol couvert d’hémoglobine malgré que son repas soit déjà mort. Il avait seulement besoin d’une bonne prise, il s’occuperait de cacher ses nouvelles empreintes plus tard. Le tueur entendit, entre deux morsures, des pas approchant dans leurs directions. Il avait beau avoir essayé de couper ses stimulations qui pourraient le distraire de son loisir, c’était impossible à ignorer. Ça l’avançait rapidement. Par empressement? Le jeune vampire se retourna vers son complice. Il posa un doigt ensanglanté sur ses lèvres, faisant signe a Benjamin de se taire. S’il fallait que cela soit la police… Ils seraient cuits. Mais le Malkave fut plus que surpris que de voir qu’il s’agissait d’une jeune femme. À peine plus jeune qu’eux. Elle n’avait pas à voir ça.

Il rêvait ou elle s’exclamait devant le cadavre? Soit elle était folle, soit il avait halluciné tout ça. Il se savait pas tout à fait sain d’esprit, la réaction des autres à son égard lui avait prouvé, mais il savait qu’il n’avait pas de symptôme hallucinatoire. Il n’en avait jamais eu sauf sous l’influence de certaines substances. Elle s’approcha d’eu encore plus, trop prêt, elle n’avait pas le droit de voir tout son mode opératoire. Il voyait ses lèvres bougé, mais sa colère l’empêchait de distinguer les mots qui en sortaient. Il courut vers elle, l’empoigna par les épaules avec ses mains ensanglantée, la soulevant d’un bon deux pouces du sol avant de l’accoté contre le mur. Il ne savait pas s’il lui avait fait mal ou non, de toute façon, cela n’avait pas vraiment d’importance à ses yeux, elle était entré dans son espace personnel. Son visage était si près de celui de la femme que leur nez pouvait presque se toucher. Il lui cracha ses questions presque comme un feulement.

« Qui est tu? Tu te prends pour qui, hum? Qui t’envoie ?! »

Il pencha sa tête sur le côté, se concentrant sur l’esprit de la jeune femme, cherchant à voir son aura, mais trop absorbé par la colère, il en était incapable. Il secoua la tête comme un tic nerveux de frustration et reporta son regard dans celui de la rouquine.

« Répond-moi où tu fini comme lui »

Il la relâcha, enlevant ses mains de sur ses épaules. Elle touchait le sol maintenant. Il sorti ses crocs, prêt à en finir avec l’intruse, elle en avait trop vu. Il devait faire tout un portrait, le visage plein de sang et la colère d’une bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

we put the fun in funeral — ft. ben & raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jamaica and Cuba: Before and after Fidel
» 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)
» Jean Chretien & CHAVEZ:Canada has lost international stature says Chretien
» THE FUNERAL • Tous ceux que j'ai invité
» I put the "fun" in funeral (mélinoé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Londres :: City of London-