AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 lipstick stains like acid rain ▬ pv. raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Valérie A. Chapman «
avatar

assamite - sabbat
Messages : 42

MessageSujet: lipstick stains like acid rain ▬ pv. raven   Mer 21 Fév - 12:04

C’est toujours silencieux dans la boutique le dimanche matin. Valérie arrive vers neuf heures trente; ça lui donne une bonne demi-heure pour tout faire avant l’ouverture. C’est tranquille, de toute façon. Elle sait qu’il va y avoir ses quelques habitués, et quelques touristes, mais elle ne panique pas avec ça. Son maquillage est doux, sans rien sur les yeux excepté une couche de mascara. Ce sont ses lèvres qui sont peintes d’un violet si foncé qu’il paraît noir sous les lumières tamisées de la boutique. Son chandail en velours est de la même couleur que ses lèvres, aux manches longues. Elle porte aussi un pantalon à taille haute noir, et une paire de bottes à talons. Aux premiers abords, son habit fait vraiment le moine. Ça fait à peine un an qu’elle travaille au Crow’s Nest, mais la propriétaire de la boutique— une Tremere plutôt âgée, lui fait confiance.  

Elle prend son temps pour compter la caisse— 200£ tous ronds, elle referme et garde la clé, qui est accrochée sur un bracelet en plastique noir, autour de son poignet en continuant d’ouvrir. Elle ouvre les épais rideaux de velours rouge afin de permettre à la faible lumière du soleil de transpercer les nuages et éclairer un peu avant qu’elle ne décide d’ouvrir les lumières. Elles sont tamisées, de toute façon. Certains livres sont si vieux que la lumière agressive d’un néon pourrait abîmer le papier. Valérie fait un tour de la boutique pour tout épousseter, replacer les grimoires à leurs places, classer les herbes séchées et les cristaux dans leurs endroits respectifs. Et puis, une fois que tout est fait, elle brûle de la sauge pour purifier l’endroit. L’odeur la fait sourire légèrement— c’est sa partie préférée de l’ouverture de la boutique.

Une fois la sauge brûlée, Valérie se retire dans l’arrière-boutique pour faire un rapide compte de l’inventaire— et surtout, pour vérifier s’ils n’ont pas eu de commandes. Avec une boutique comme celle-ci, certains vampires viennent pour avoir des infos. Elles sont responsables de certains éléments de rituels Sabbat, mais depuis quelques temps, Valérie laisse sa patronne faire affaire avec eux. Elle ne veut pas voir Nathaniele. Depuis le Blood Bath, elle ne sait pas trop quoi faire. Il s’est excusé, mais elle ne peut tout de même pas se permettre de le pardonner si facilement. Repenser à comment il a éliminé Gabriel… Avec tant de froideur et de détachement… Valérie frissonne. Elle lève les yeux, croisant son regard dans le vieux miroir qui est accroché, là. Elle était un assassin— Elle aussi, avait tué sans cligner des yeux. Mais de voir quelqu’un qu’elle aimait mourir aussi atrocement l’avait ramollie, un peu. Elle n’avait pas accepté de contrat depuis quelques mois, mais récemment, elle recommençait à faire son véritable travail. Après tout, elle ne pouvait pas laisser un homme ruiner sa vie. Surtout pas Nathaniele.

Elle glisse ses doigts dans ses cheveux, les replaçant sur ses épaules. Son regard est froid, mais elle se radouci assez rapidement. Elle porte un masque; celui d’une humaine avec un intérêt pour l’occulte. La journée est plutôt calme— c’est vers quinze heures qu’elle voit ce client-là pour la première fois. Un jeune homme qui n’a pas vraiment l’air plus vieux qu’elle. Il a cette aura qui n’augure rien de bon, mais Valérie a rapidement appris à ne pas juger un livre selon sa couverture. Tournant le dos à elle, le jeune homme semble fasciné par l’un des nombreux spécimens de crânes humains que la boutique affiche. Les mains derrière le dos, elle s’approche lentement de lui, sans un bruit. « Attention, c’est un vrai. » Dit-elle, sa voix douce brisant le silence réconfortant de la boutique. « Est-ce que je peux t’aider? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Raven Fowler «
avatar

malkavian - sabbat
Messages : 9

MessageSujet: Re: lipstick stains like acid rain ▬ pv. raven   Ven 4 Mai - 15:26

Cela faisait près d’une heure qu’il était à l’extérieur accoté sur le mur de brique devant la boutique The Crow’s Nest et le soleil tapait fort en cette après-midi. Il commençait à avoir des étourdissements, des sortes de haut de cœur. Il fallait dire que Raven était encore un très jeune vampire, 7 ans depuis sa transformation pour être plus précis. Pourtant malgré son jeune âge, il s’était taillé une place de choix dans la Black Hand. Ce qui était rare pour un vampire de son âge, sans prendre compte qu’habituellement les plus jeunes membres de la Black Hand sont des vampires du clan Assamite et que lui appartenait au clan Malkave. Son travail, c’était l’exacte raison qui l’avait poussé à suivre Valérie A. Chapman et ce pourquoi il souffrait des tourments du soleil. Par contre, l’assassin n’avait pas reçu l’ordre ni de contrat pour faire disparaître cette femme. Il venait seulement pour discuter avec elle.

C’était une personne qui l’intriguait énormément. Elle avait quand même poignardé le Bishop de la ville de Londres sans en mourir par la suite. Quelqu’un de haut placé dans le Sabbat devait tenir à elle et à son existence. C’est ce qui l’intriguait à la base, mais il s’était dit que Valérie pourrait l’aider. Forcément, une personne aussi intelligente qu’elle pourrait plus qu’utile pour lui. D’abord, il n’était pas une personne fondamentalement sympathique, cela lui nuisait beaucoup quand il se devait de bâtir un lien de confiance avec ses future victimes. Celles-ci ne lui faisait pas confiance, comme si elles le savaient déjà qu’il allait les mener à leurs fins.  Par contre, l’Assamite, dans son cas, avait déjà un air plus approchable que lui. Le Malkavian avait l’air d’un tueur, ce qui était vrai, mais cela repoussait les relations potentielles qui pourraient l’aider grandement.

Il entra dans la boutique où travaillait la femme. Il la savait là depuis l’ouverture du magazin, simplement parce qu’il la suivait partout depuis 2 bonnes semaines. Totalement invisible à ses yeux, il en avait profité pour connaitre toutes ses allées et venues. Raven s’approcha d’un des crânes humains alors qu’il sentait une présence dans son dos. Puis il entendit la voix de Valerie.

« Je sais que c’est un vrai, la texture est plus rude – il toucha l’os frontal du crâne du bout des doigts, en souriant, totalement fasciné de le voir aussi immaculé – un faux n’aurait pas ces fines marque sur la Glabelle, juste ici. »

Raven parlait d’un ton apathique, sans variation d’intonation. Comme il le faisait toujours. Il pointa plus bas entre les deux arcades sourcilières.

« C’est magnifique quand c’est aussi propre, mais les os du crâne ont été altéré par le nettoyage trop abrasif. C’est dommage. »

Il prit le crane dans sa main droite avant de le lancer légèrement pour le rattraper dans cette même main, mais beaucoup plus près du visage de l’Assamite, à seulement deux pouces.

« M’aider avec ce crâne? Non. Mais tu me seras utile pour autre chose Valerie A. Chapman. »

Il voulait qu’elle sache qu’il en savait beaucoup plus sur elle que ce qu’elle pouvait bien croire. Après tout, il faisait une première impression à une personne qu’il ne connaissait pas. Il regarda autour de lui avant de poursuivre.

« Raven Fowler, Shakar… Tu sais ce que c’est, j’en n’ai aucun doute. Fawn, J’imagine que tu connais mieux ce nom-là. »

Il attendait une quelconque réaction, ce n’était pas un secret pour la communauté vampirique que Fawn était un membre de la Black Hand. Il posa le crâne à son endroit original et dirigea sont attention vers Valérie de nouveau.

« J’avais besoin de te voir »

Il tira une chaise, une qui était probablement à vendre dans la boutique.

« Tu es beaucoup plus charismatique que je peux l’être et j’ai besoin de ce que tu as que je ne possède pas. Les vampires que je surveille finissent par me remarquer. Mon organisation n’est pas au courant de mon initiative Valerie. Ce n’est qu’une demande. »

Il avait longuement hésité avant de venir lui demander de l’aide, après tout, il aurait préféré agir seul dans son travail, mais son manque d’organisation avait fini par le rattraper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

lipstick stains like acid rain ▬ pv. raven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Londres :: City of London :: The Crow's Nest-