AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Louka Orlov «
avatar

tribu shadow lords
Messages : 29

MessageSujet: As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)   Ven 14 Juil - 1:04

Il y avait un moment que sa vie sociale était en chute libre. Pas tant parce qu'il manquait de temps ou qu'il était cassé financièrement, mais plus parce qu'il déprimait depuis un certain temps. Les contrats de Victor entraient au compte gouttes et Luke avait besoin de plus d'action que cela. Et puis, les contrats que Blake lui refilait entraient aussi lentement que ceux de son ami Garou. Donc, pour une rare fois dans sa vie, Louka se retrouvait devant l'évidence qu'il n'avait rien à faire. Il jouait à ses jeux vidéos en prenant une bière, un whisky ou un verre de vodka ou bien les trois, il dormait beaucoup et manquait de motivation pour sortir à l'extérieur, sauf sur sa terrasse pour fumer ses cigarettes. Le ménage de son appartement laissait à désirer tout comme le Garou en tant que tel. Il lui manquait quelque chose, une étincelle ou un miracle, pour trouver le courage de se lever et quitter son appartement pour faire autre chose de sa peau que d'être une patate de salon. Mais ce soir-là, il eut un léger sentiment de surprise lorsque la porte de son appartement s'ouvrit sur Victor. Son ami jeta un regard autour de lui et l'informa qu'il avait à peine quelques minutes pour prendre une douche et s'habiller, qu'ils sortaient.

« Et on va où comme ça? » Demanda le mercenaire en se levant du divan, retirant son chandail devant Vic avant d'aller à la salle de bain.

Il n'eut la réponse que lorsqu'ils arrivèrent devant la porte du nouvel appartement d'Elizabeth. À ce qu'il comprit, la vampire pendait la crémaillère et ils étaient tous deux invités. Bon. Probablement que son Boss était invité et qu'il avait eut pitié de sa carcasse pour le traîner ici, lui aussi. La pensée de son ami de le sortir de son ennui pour l'inviter. Il connaissait peu Elizabeth, seulement d'une nuit qu'ils avaient passée tous les trois ensemble et où ils n'y étaient pas allé de main morte. Se serait probablement la première fois qu'il verrait Lizzy depuis cette nuit-là.  Il ignorait combien de personnes seraient présentes à cette fête donnée par l'albinos mais probablement beaucoup. Luke ne savait pas si son beaucoup équivalait à celui de l'hôte de la soirée. Peut-être pas, tout compte fait. Il se présenta avec Victor et ils allèrent saluer Elizabeth. Louka lui glissa quelques mots sur la soirée, qui semblait bien se dérouler puis il alla se chercher un verre. Tout le monde sait que Louka n'est pas quelqu'un qui parle beaucoup alors pour lui, être indépendant dans un party c'est véritablement compliqué. Il était assis dans un coin, regardant les réseaux sociaux sur son téléphone depuis un petit moment déjà jusqu'à ce qu'il sente une présence, ou bien deux, près de lui. Lentement, il leva la tête pour voir Lizzy se tenir devant lui, accompagnée d'une autre personne. Il lui fallu un moment pour réaliser que la personne qui se tenait avec l'albinos n'était nulle autre que Zakiya. Il se jeta sur ses pieds, son regard surpris posé sur la jeune femme.

« Hey, salut toi! Ça fait un moment. »

Il jeta un coup d'oeil à Elizabeth, lui mentionnant qu'ils s'étaient déjà rencontrés auparavant mais en omettant les grandes lignes de leur rencontre.

« J'allais prendre l'air pour en fumer une, veux-tu te joindre à moi? Je ne sais pas si tu fumes mais, je ne suis pas contre une partner. » Dit-il avec un rire.

Mine de rien, le fait de connaître quelqu'un, autre que Vic et Lizzy, le rassura et fit en sorte qu'il apprécie peut-être un peu plus d'être là. Voyant que Zak n'avait pas de verre à la main, il demanda :

« Veux-tu que j'aille te chercher un verre pour commencer? »

Il était sincère et voulait bien faire, surtout que la première partie de leur première rencontre avait été un désastre total, son réflexe actuel était de se racheter, même s'il était supposé déjà l'être avec le café qu'ils étaient aller prendre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Zakiya Qureshi «
avatar

bystander
Messages : 14

MessageSujet: Re: As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)   Sam 22 Juil - 1:22

Zakiya ne savait toujours pas pourquoi elle continuait d'accepter les invitations d'Elizabeth aux fêtes qu'elle organisait où bien allait. Après tout, être straightedge— ne consommer aucune drogue ou alcool, la rendait un peu ennuyante, selon certains. Toutefois, Elizabeth était son amie, et Zakiya ne pouvait tout simplement pas se permettre de rater sa pendaison de crémaillère. C'était donc pourquoi elle s'était retrouvée dans son nouveau chez-soi, à la main, un verre de 7-Up. Bien entendu, elle ne s'était pas vraiment éloignée de l'albinos, puisqu'elle était la seule personne qu'elle connaissait réellement, et quand elle était avec elle, Zak n'avait pas besoin de s'expliquer à savoir pourquoi elle ne buvait pas. Elle et Elizabeth étaient complètement à l'opposée, l'une de l'autre. Tandis qu'Elizabeth était une fêtarde artistique, Zakiya était plutôt renfermée et préférait les livres. Elle s'était toutefois permis de bien paraître, à cette fête. Et pour une fois, elle ne portait pas des vêtements trop grands, ni ses cheveux en chignon serré sur sa tête. Zak avait opté pour une paire de skinnies foncés, fidèle à son habitude, mais son chandail était un simple t-shirt rouge foncé à col rond. Ses cheveux, laissés détachés, atteignaient facilement ses clavicules, cachant les côtés rasés. Et pour une fois, elle avait mis un peu de maquillage (sous la supervision professionnelle de la vampire), ce qui lui donnait un air complètement différent. Toutefois, elle se sentait bien. Elle savait qu'elle était jolie, et lorsqu'elle s'était fait complimenter par une autre fille, ça lui fit chaud au coeur.

Elle avait abandonné son verre vide lorsqu'elle reconnut vaguement une voix, ses yeux bleus se tournant vers la source. « Toi! » S'exclama-t-elle en pointant Louka, surprise de le voir dans un tel endroit. Et surtout, surprise de savoir qu'il connaissait Elizabeth. Ou plutôt, surprise qu'elle le connaisse. Elle n'ajouta rien à l'explication de Louka, n'ayant pas envie qu'une scène éclate lorsque l'albinos apprendrait qu'il l'avait menacé avec un poing. Mais c'était du passé, et honnêtement, Zakiya avait presque oublié cette partie de leur rencontre. Elle préférait se rappeler du coup de pied bien placé qu'elle lui avait flanqué, et du délicieux thé chai qu'ils avaient partagé.

« Ça ne me dérange pas de t'accompagner, » dit-elle sans en rajouter, ses lèvres s'étirant en un sourire. Bien entendu, elle devrait lui expliquer qu'elle ne fumait pas, mais c'était en général mieux accepté que le fait qu'elle ne buvait pas non plus. Alors ça… Plusieurs gars qui avait tenté de flirter avec elle s'étaient écriés qu'elle n'était pas humaine, lorsqu'elle leur avait dit qu'elle ne buvait pas. Et en fin de compte, elle avait appris que c'était plus facile leur dire qu'elle n'aimait tout simplement pas le goût de l'alcool. À l'offre de Louka, Zakiya secoua la tête, se dirigeant dès lors vers le balcon. « Je ne bois pas, » dit-elle, sachant consciemment que Louka ne serait pas comme les autres, et qu'il serait probablement rapide à comprendre. Arrivée sur le balcon, elle inspira profondément l'air tiède de Londres, et puis, se retourna, ses yeux bleus se posant sur Louka. « Je ne savais pas que tu la connaissais, » dit-elle en faisant référence à Elizabeth. Toutefois, elle n'avait pas envie de s'éterniser sur  ce sujet. Ils avaient une amie en commun, voilà. « Qu'est-ce que tu as fais de bon, depuis la dernière fois que l'on s'est vus? T'as menacé quelqu'un d'autre dans la rue? » Bien entendu, sa dernière phrase était pour rire… Espérant que Louka le prenne de cette façon, sinon, elle allait être dans de beaux draps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Louka Orlov «
avatar

tribu shadow lords
Messages : 29

MessageSujet: Re: As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)   Lun 24 Juil - 1:58

C'était étrange pour le Garou de rencontrer quelqu'un qu'il connaissait ici. Il ne se serait jamais douté que Zakiya connaissait Elizabeth, et vice-versa. La jeune femme semblait trop sage pour la vampire dépravée. Sur le coup, Louka haussa un sourcil. Est-ce que Zak était comme Lizzy? La question était bonne pour le Shadow Lord mais il n'aurait aucun bon sens s'il le demandait à sa compagne et qu'elle n'était pas du monde surnaturel. Il décida donc de garder cette pensée pour lui, se promettant intérieurement de demander à Elizabeth pour sa réponse. Ce serait préférable. Il sourit à Zakiya lorsqu'elle s'exclama en le voyant. Visiblement, elle ne s'attendait pas à le croiser ici non plus. C'était bien la meilleure de la journée. Les questions défilaient dans la tête de Luke a une vitesse frôlant celle de la lumière. Mais celle qui lui brûlait les lèvres était de savoir comment ces deux-là s'étaient rencontrées. Elles qui semblaient si différentes. Bien que le Russe ne connaissait les deux que très peu, il y avait des choses qui paraissaient tout de même. Les souvenirs de la seule fois où il avait rencontré Zakiya refaisaient surface. Il se souvenait avoir glissé son numéro de téléphone sous la porte de la chambre de sa résidence lorsqu'ils étaient revenus de leur petite sortie pour leur thé chai. Depuis ce temps, Luke n'avait jamais eu de nouvelles venant de la jeune femme mais il n'avait pas cherché à en avoir. C'était donc un drôle de hasard qu'ils se retrouvent maintenant.

Elle ne lui avait pas sacré de coup de pied au tibia encore, ce qui était une bonne chose. Louka et sa compagne se rendirent sur le balcon de chez Lizzy. Là, Luka alluma sa cigarette, son briquet illuminant son visage un court instant. Il inspira, et souffla sa première bouffée loin de Zak, dans le sens du petit vent qui rendait cette nuit plus tiède. Il ne savait pas si elle fumait donc il ne voulait pas l'incommoder avec la fumée secondaire. À sa proposition d'aller lui chercher une consommation alcoolisée, le mercenaire se fit répondre qu'elle ne buvait pas. Il hocha la tête. C'était son choix, sa décision. Peut-être aussi était-ce dû à des problèmes de santé. Il ne savait pas mais dans tous les cas, il respectait cette réponse et ne chercha pas à en savoir plus. Il se pencha doucement, appuyant ses avants-bras contre la balustrade. Il tourna ses yeux bruns vers elle lorsqu'elle lui parla de Lizzy.

« C'est l'amie d'un ami. » Dit-il simplement, reportant sa cigarette  à ses lèvres, « Je suis surpris de voir que tu te tiens avec des gens comme elle. Tu as l'air toute sage comparée à Elizabeth. »

Il se retourna pour faire face à Zakiya alors qu'elle lui posait sa dernière question. Pouffant d'un rire franc, il sourit à la jeune femme.

« Non, je suis sage comme une image depuis ce temps-là. »

Il fit une pause pour souffler la bouffée qui emplissait ses poumons.

« Pour être honnête, je ne fais rien de bon. Je suis sur appel à mon travail et disons simplement que le téléphone ne fait pas beaucoup de bruit chez moi... »

Ne voulant pas s'attarder sur la nature de son travail parce qu'il n'avait pas de mensonges tous préparés pour cette occasion, il lui retourna la question.

« Et toi? As-tu donné des coups de pieds à d'autres tibias qu'au mien depuis notre dernière rencontre? »

Son sourire éclaira ses traits. Il lui présenta le paquet de cigarettes.

« Tu en veux une? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Zakiya Qureshi «
avatar

bystander
Messages : 14

MessageSujet: Re: As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)   Mar 25 Juil - 12:54

Zakiya ne put retenir le sourire qui étira ses lèvres lorsque Louka lui dit qu'il était surpris qu'elle connaisse Elizabeth. C'était vrai que c'était étonnant, puisqu'elles étaient incroyablement différentes. Mais il fallait dire qu'elles s'étaient connues parce que Zak travaillait dans une boutique érotique. Elle ne s'était jamais vraiment fait amie avec des clients, mais Elizabeth était différente. Haussant un sourcil, elle s'accota sur la balustrade. « Tu serais surpris, » dit-elle sur un ton mystérieux avant de regarder au loin. Avec le soleil déjà couché, ils pouvaient voir les lampadaires et les différentes lumières qui illuminaient les rues de Londres. Elle n'allait pas s'éterniser; c'était plus pour piquer sa curiosité qu'elle avait dit une telle chose. Après tout, la bonne majorité des gens qu'elle connaissaient n'étaient pas aussi spéciaux qu'Elizabeth. Durant un moment, elle se demanda si Louka savait que Lizzy était un vampire. Était-il, lui aussi, une créature? Ses yeux bleus se reposèrent sur l'homme, qu'elle examina pendant un moment tandis qu'il parlait de lui-même.

Zakiya laissa échapper un petit rire lorsqu'il lui retourna la même question, secouant la tête. « Étonnamment, les gens sont beaucoup plus polis que toi, » dit-elle en se prenant un peu sa tête. Louka  semblait être le genre de personne avec qui elle pouvait être elle-même— jusqu'à un certain point. C'était déjà rafraîchissant de savoir qu'il trouvait son humour drôle, puisque plusieurs personnes prenaient offense à ses blagues. Lorsque Louka lui tendit le paquet de cigarettes, Zakiya secoua la tête. Elle était straightedge, mais dans une situation comme celle-ci, ça ne lui dérangeait pas vraiment de fumer. Toutefois, elle n'aurait jamais fumé une cigarette au complet à elle seule.

Elle tendit alors la main, prenant la cigarette que Louka tenait entre ses lèvres pour l'apporter aux siennes. Timidement, elle prit une petite bouffée, mais la souffla presque immédiatement. Elle n'était fumeuse, et n'aimait pas vraiment le goût de la cigarette. Mais entre amis, elle avait la fâcheuse habitude d'en prendre quelques tirées. « Je n'en fumerais pas une complète, » dit-elle en la tendant vers Louka. « Mais je vais t'en prendre quelques puffs, si ça te dérange pas. » Zakiya sourit légèrement, glissant ses doigts dans ses cheveux détachés. C'était étrange, comme ambiance. Derrière eux, la musique jouait et ils pouvaient entendre les quelques conversations, mais tout était lointain. Et dans cette nuit tiède, c'était comme s'ils faisaient partie d'un tout autre univers.

Zakiya resta silencieuse durant un long moment, regardant le ciel. Malgré la pollution lumineuse, elle réussissait tout de même à apercevoir les quelques étoiles qui brûlaient dans le ciel. Elle sourit doucement à cette vue avant de tourner les yeux vers Louka, son menton reposant dans le creux de sa main. « Tu penses qu'on est seuls, dans le monde? » Lui demanda-t-elle, curieuse de savoir sa position sur le sujet. « Tu crois qu'il n'y a que nous, les humains? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Louka Orlov «
avatar

tribu shadow lords
Messages : 29

MessageSujet: Re: As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)   Mar 25 Juil - 23:51

On pouvait dire que tout le monde avait l'air plus sage qu'Elizabeth, surtout Zakiya. Elle semblait calme et posée, comme un lac sans ondulation. Le Garou ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle lui dise qu'il serait surpris. Il plongea ses yeux bruns dans ceux de Zakiya, qui étaient d'un bleu clair, haussant un sourcil, un sourire en coin suivant le mouvement. Son regard moqueur précéda sa réplique : « Ah bon? Tu m'en diras tant. » et il ricana doucement, prenant une inspiration profonde de l'air tiède de Londres. Il se laissa aller à regarder le paysage qui s'offrait à ses yeux. Londres était si différente de sa Russie natale. Mais il se plaisait terriblement dans la capitale Anglaise. Il s'y sentait chez lui, un sentiment qu'il n'avait pas ressentis depuis un nombre incalculable d'années. Peut-être un peu plus d'une décennie, en fait. Il garda le silence, voyant que Zakiya regardait au loin, puis elle lui porta une réplique qui le fit rire bien franchement.

« Tu as raison, Zakiya, j'ai tendance à être assez impoli. Mais au moins je sais dire s'il vous plaît et merci, je ne suis pas une cause perdue encore. »

Son sourire s'élargit et Louka fut plutôt surpris de voir sa compagne venir chercher la cigarette qu'il avait aux lèvres au lieu d'en prendre une dans son paquet. Mais à peine portée à ses lèvres, le Russe vit la fumée sortir doucement de sa bouche. Elle n'en fumerait pas une au complet; aucun problème. Partager sa cigarette avec elle? Pourquoi pas, il n'y voyait aucun inconvénient.

« Tu sais, tu n'as pas à te forcer pour fumer avec moi. Ta compagnie à elle seule me fait plaisir. »

Ils demeurèrent tous deux en silence quelques instants. Alors que Zak regardait les étoiles, Luke appuya plutôt son dos contre la balustrade, regardant vers l'intérieur. La musique était bonne, les gens discutaient, se promenaient, buvaient. Lui, il avait laissé son verre à l'intérieur, dans son empressement à sortir. Il s'en ferait un autre s'il en avait envie, ce n'était pas plus grave. Mais une pause de l'alcool qu'il ingérait beaucoup récemment ne lui ferait pas de tord non plus. La question de sa compagne le tira de ses pensées. C'était une très bonne question... si on était humain. Le Garou pris le temps d'y réfléchir.

« Je crois qu'il y a d'autres formes de vies, sur la Terre comme dans l'espace, oui. Je crois que les légendes et les mythes ont un fond de vérité, qu'ils prennent racines à quelque part dans le réel et non la fiction. Il doit bien y avoir quelque chose de tangible dans tout ça, tu sais; des faits ou des explications logiques. Peut-être qu'il y a des Aliens qui marchent parmi nous, ou d'autres créatures du genre surnaturel, qui ont des apparences humaines. Peut-être que tu te tiens avec un en ce moment-même! »

Le Garou émit un rire mais il regretta légèrement sa dernière phrase, se mordant l'intérieur de la joue. Il ne savait pas à quel point elle en savait, si elle savait, sur le monde surnaturel. Peut-être que c'était un hasard si elle était amie avec une vampire et qu'elle posait cette question. Mais il était curieux de savoir ce qu'elle en pensait; l'opinion de sa compagne sur le sujet qu'elle avait elle-même commencé l'intriguait beaucoup.

« Imagines si toutes ces légendes étaient vraies, comment tu réagirais dis-moi? »

La curiosité le poussa à poser la question qui lui brûlait les lèvres. Pour se taire, il porta la cigarette à ses lèvres et regarda Zakiya de côté, soufflant sa bouffée sur le côté, son regard chocolat ne quittant pas la jeune femme des yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Zakiya Qureshi «
avatar

bystander
Messages : 14

MessageSujet: Re: As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)   Mer 26 Juil - 11:53

Zakiya sourit légèrement, flattée que Louka lui dise qu'il appréciait sa compagnie. C'était un commentaire simple et poli, mais comme elle n'était pas vraiment habituée de se tenir avec d'autres gens qu'Elizabeth, ça la faisait sourire. Elle lui jeta un regard en biais, curieuse de savoir où il se tenait face à l'existence d'autres êtres que les humains. Après tout, Zakiya elle-même était consciente de l'existence des vampires— Elizabeth en était un, et elle avait été témoin d'une scène assez choquante durant ses premières années à Londres. Elle ne pouvait pas s'empêcher de se demander si Louka, aussi, en était un. Après tout, il était ami avec Elizabeth, non? Mais c'était relatif ; après tout, elle était son amie, mais elle était une simple humaine. Elle écouta Louka avec attention, ses yeux bleus rivés sur l'homme tandis qu'il parlait. Il devait avoir raison ; le folklore devait bien se baser sur quelque chose, après tout. Pendant longtemps, elle n'y avait pas cru, jusqu'à ce qu'elle soit mise face à cette existence en laquelle elle ne croyait pas. Pinçant ses lèvres, elle hocha la tête, haussant simplement un sourcil à sa dernière phrase. Était-ce un sous-entendu ?

« Si tu en es un, je serai bien déçue, » dit-elle avec un sourire en coin, prenant de nouveau la cigarette pour en prendre une petite bouffée. La soufflant dans les airs, elle regarda la fumée se dissiper dans les airs avant de redonner la cigarette à Louka, le regardant durant un long moment pour peser ses mots avant de répondre à sa question. Elle était plutôt satisfaite qu'il ait répondu ; elle n'était pas exactement bonne pour faire du small talk, mais quand ça venait à des sujets plus sérieux, Zakiya y excellait. C'était peut-être simplement parce qu'elle aimait lire et apprendre, mais encore là. Ce n'était pas tout le monde qui aimait s'éterniser sur un sujet qui n'était, que pour la bonne majorité, hypothétique.

« Je pense que ça ne serait que logique, » fini-t-elle par dire, reposant sa tête dans le creux de sa main tout en le regardant. « Comme tu as dit ; les légendes doivent tout de même avoir un fond de vérité. Et il y a beaucoup de preuves scientifiques qui prouvent que nous ne sommes pas seuls plutôt que le contraire. Dans un univers énorme comme le nôtre, je doute que la race humaine soit la seule qui existe et qui vit en société. » Elle sourit légèrement, levant les yeux vers le ciel. « On a réussi à prouver qu'il y avait de l'eau sur Mars, alors je ne vois pas pourquoi on ne serait pas capables de prouver qu'il existe d'autres êtres que les humains. »

Elle baissa les yeux, regardant Louka durant un moment. C'était une conversation remplie de sous-entendus, mais elle n'était pas mal à l'aise pour autant. Si Louka était vraiment une créature, Zakiya serait plus fascinée qu'autre chose. Elle était consciente que son amie albinos devait connaître d'autres créatures, mais… Existait-il d'autres créatures que les vampires ? Cela restait une question qui, pour la jeune femme, n'avait pas de réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Louka Orlov «
avatar

tribu shadow lords
Messages : 29

MessageSujet: Re: As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)   Jeu 17 Aoû - 22:53

La question qu'avait posée Zakiya lui brûlait la peau, ça le démangeait terriblement. Il avait envie de tout lui dévoilé; sur lui, sur les autres, sur ceux qu'il savait être des créatures, sur tout ce qu'il connaissait de ce monde surnaturel. Il avait le pouvoir de lui révéler l'existence d'un monde qu'elle ignorait peut-être. Mais que ferait-il si elle ne le croyait pas, ou qu'elle était déjà au courant? Il ne s'imaginait pas vraiment ce scénario. Qu'arriverait-il s'il venait à le lui révéler? Risquait-il une sanction par d'autres garous? Il devrait en parler avec Victor pour avoir une réponse à ce sujet mais il savait qu'il n'en parlerait pas; pas ce soir en tout cas. À moins qu'elle soit déjà au courant. Il préféra plutôt se taire et fumer sa cigarette en silence, ce qui lui paraissait être une bien meilleure solution. Luke devenait de plus en plus curieux à propos de Zakiya. La jeune femme l'intriguait beaucoup, sur plusieurs points. Elle avait un air mystérieux et le Garou avait l'impression que sa compagne était quelqu'un qui en dévoilait au compte-gouttes sur elle-même. Malgré tout, sa présence lui faisait du bien. Le mercenaire n'avait pas d'amis, outres Vic, et la solitude lui pesait très souvent, surtout ces temps-ci. Avoir Zakiya avec qui il pouvait parler ce soir le réconfortait.

Ses yeux n'avaient pas quittés la jeune femme depuis un bon moment. Elle avait un sens de l'humour qui lui plaisait bien, n'hésitant pas à lui lancer des flèches de temps à autres. Comme en lui disant qu'elle serait déçu s'il était une créature. Mais elle le dit avec un sourire, prenant sa cigarette. Il sourit, de toutes ses dents, croisant les bras sur son chandail. Elle était futée, la petite. Après qu'il lui eut renvoyer la question, un silence plana. Ce n'était pas le genre de silence qui rendait les gens mal à l'aise, loin de là. Louka savait que Zakiya réfléchissait. Il alla reprendre sa cigarette, qui commençait à compter ses derniers milles, avant de la porter de nouveau à ses lèvres. Il souffla la fumée par ses narines et la laissa tomber de ses doigts, sur le trottoir en contre-bas. Il vit le tison brûler jusqu'à ce qu'il touche le sol. Lorsqu'elle recommença à parler, Luke tourna les yeux vers elle, gardant sa position. Zakiya lui expliqua son point de vue, qui respectait pas mal le sien, lui donnant raison au sujet des racines de certains folklores. Quand elle leva les yeux au ciel, il en fit autant, regardant les étoiles qu'il voyait, alors qu'elle lui parlait toujours.

« Ça m'étonnerait beaucoup que quelqu'un aille assez d'imagination d'inventer tout ça, en tout cas! » dit-il en se passant une main dans les cheveux, un sourire léger aux lèvres, « Mais je suis certain que les scientifiques vont finir par trouver quelque chose de savoureux à se mettre sous la dent. À moins qu'ils aillent déjà des infos là-dessus mais qu'ils les cachent du grand public. Ça, je ne serais même pas surpris! »

Il se souvenait de ce qui lui était arrivé, par le passé, quand il était encore soldat. Il avait subit beaucoup de test et des scientifiques se penchaient sur son cas jours et nuits. Dans sa mémoire, il se souvenait même que le gouvernement Russe avait été mis au courant de la batterie de tests qu'il subissait. Mais, lors de sa rébellion, il avait réussis à tout détruire : les notes, les résultats et tout ce qui pouvait être utile à quelqu'un voulant recréer ces tests. Il respira un bon coup, serrant les doigts contre la balustrade. Son passé jouait encore un grand impact sur lui, même si ça faisait des années, il en était marqué. C'est pourquoi il décida de changer ses idées.

« Sans vouloir être indiscret, tu étudies en quoi? C'est assez évident que tu es à l'Université, vu que tu habites aux résidences, si ma mémoire est bonne. »

C'était tout bonnement drastique comme changement de sujet de conversation. Et il ne pouvait pas tromper sa mémoire, il pouvait se souvenir de chaque détails de leur première rencontre, du coup de pied qu'elle lui avait flanqué sous la table jusqu'au thé chai qu'ils avaient partagé. Il ne voulait pas l'ennuyer et qu'elle retourne à l'intérieur alors même la plus imbécile des questions, pour relancer la conversation, était de mise. Luke lui adressa un sourire en coin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

As we fill up our lungs with the cold air of the night ▬ Zakiya (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Pourquoi les femmes sont elles absentes à ce forum?
» Academic Elites Fill Obama's Roster
» Images d'actualité
» [Konoha] Clan Senju

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Londres :: Whitechapel :: Seven Doors Tattoo :: Domicile d'Elizabeth Alixe-