AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | .
 

 he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
» Jonas S. Reyes «
avatar

humain ignorant
Messages : 24

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Mer 1 Nov - 23:21

L'excitation de Jonas était palpable, la chair de poule apparaissant sur sa peau lorsqu'il se fait rouler sur le côté. Bon, ce n'était peut-être pas de cette façon qu'il avait imaginé sa soirée, mais c'était mieux que rien. Il laissa échapper un petit soupir impatient, frissonnant au toucher de Lee. Il avait peine à se concentrer sur ce qui se disait, son dos s'arquant légèrement lorsqu'il senti l'érection de l'autre se presser contre son dos. Ses pensées se résumaient à un écran blanc géant— son cerveau était quasi incapable d'enregistrer ce que l'autre murmurait au creux de son oreille. « S'il te plaît, » dit-il à mi-voix, celle-ci se brisant en un gémissement lorsque l'autre poussa un doigt en lui.

Plus ça allait, et plus Jonas avait de la difficulté à se contenir. Son corps répondait sans même qu'il ne puisse le contrôler, sa bouche échappant des gémissements tandis que son corps s'arquait contre celui de Lee. La chair de poule ne voulait pas disparaître, son désir formant une sorte de boule dans le creux de son ventre. Lorsque l'autre se glissa enfin en lui, il poussa une longue plainte, serrant les dents.

Non, en effet. Ils n'avaient pas besoin de mots. Jonas n'aurait même pas été capable d'en mettre trois l'un à la file de l'autre pour former une phrase qui avait du sens. Ses lèvres entrouvertes, il gémissait doucement, bougeant ses hanches contre celles de Lee, cherchant plus de contact, plus de friction. Une partie de lui avait envie de plus, mais il était tout de même satisfait. Si lui était épuisé, il avait peine à imaginer comment Lee se sentait. Ses yeux bleus se fermèrent tous seuls, son corps épris par la satisfaction qu'il ressentait finalement. Il était fatigué, mais rien n'allait l'empêcher d'obtenir ce qu'il voulait. « Fuck, » il gémit doucement, son bras s'étirant vers l'arrière pour agripper la hanche de Lee, le poussant plus profondément en lui.

Il tourna un peu sa tête, voyant Lee du coin de l'oeil. Sa respiration haletante, ses joues pâles rougies, il glissa la langue contre sa lèvre inférieure. « Touches-moi, » marmonna-t-il avant de se reprendre, parlant un peu plus fort et clairement. « S'il te plaît, touches-moi, Lee. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Hunter Lee «
avatar

hunter visionary
Messages : 37

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Dim 5 Nov - 21:20

Sans être un Casanova ou particulièrement actif, Hunter a eu sa juste part de rencontres sensuelles dans les 5 dernières années. Généralement excitantes, plutôt agréables, certainement satisfaisantes, il n’a jamais vraiment porté attention aux choses autres que les sensations physiques. Même lors de ses indulgences solitaires il n’éprouvait guère le besoin de s’imaginer un scénario ou un partenaire : les sensations elles-mêmes suffisaient.

Il ne sait pas ce que ce soir à de différent – peut-être est-ce la fatigue, ou son corps qui se réchauffe lentement malgré sa peau froide – mais chaque gémissement de son partenaire envoi des frissons le long de sa colonne vertébrale. Chacun de ses mouvements, le moindre de ses souffles ; tous lui semblent terriblement excitant et il jure doucement en se mordant la lèvre.  À ce rythme, il ne va pas tenir bien longtemps.

Heureusement, Jonas semblait dans la même situation. Jurant à son tour, il vient attraper la hanche du coréen, l’encourageant à donner des coups de reins plus prononcés, ce qu’il fait avec plaisir. Il ferme les yeux, légèrement étourdi par ses bouffés de chaleur et son souffle court pendant un instant. Lorsqu’il rouvre les paupières, il croise le regard bleu vif de son compagnon.

« Touches-moi » qu’il marmonne, « S'il te plaît, touches-moi, Lee. » Un sourire étire les lèvres maintenant rosées du coréen et il pose rapidement un baiser contre l’épaule de l’autre avant de déplacer ses bras. Son bras gauche, celui qui encerclait le torse de l’autre, glisse vers le haut pour passer ses doigts dans les cheveux de l’autre, les lissant vers l’arrière, dégageant son visage, avant de ferme son poing sur les mèches. « Avec plaisir, » murmure-t-il à son oreille. Sa main droite lâche sa jambe pour glisser contre sa hanche et venir saisir son érection, entament aussitôt un mouvement de va-et-vient.

« Comme ça? » Il replace son menton contre son épaule tirant légèrement sur ses cheveux pour lui permettre de voir son visage. Il sent son pendentif de croix coller contre la peau humide de l’autre. « Dis-moi ce qui te plait… » poursuit-il. Hunter n’est pas de ceux qui se plaisent à deviner les préférences de ses partenaires en observant leurs réactions : il préfère demander directement et sauver du temps. Il faut dire que dans sa situation, le temps s’avère parfois essentiel.

Continuant ses coups de bassin au rythme et à l’intensité apprécier de l’autre, il attend ses indications en poursuivant ses mouvements de main. Tout pour le faire venir le plus vite possible : lui-même ne tiendras pas longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jonas S. Reyes «
avatar

humain ignorant
Messages : 24

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Mer 7 Fév - 11:43

Jonas échappa une faible plainte lorsque le poing de Lee vint agripper ses cheveux. Ça avait envoyé un frisson le long de sa colonne, qui allait en intensifiant aussitôt que l'autre main se referme sur son érection beaucoup trop sensible. Aussitôt que Lee avait commencé à bouger sa main, Jonas poussa un gémissement, son corps répondant à chaque contact. Rendu à ce point-là, l'anglais n'avait vraiment aucune idée de comment s'y prendre. Comment réagir, quoi dire, quoi faire. Il préférait laisser Lee mener, faire ce qu'il voulait de lui. C'était peut-être une baise lente, mais c'était assez intense pour que Jonas s'abandonne aux sensations et se laisse complètement dominer par lui. À la question de l'autre, il ne fit que hocher la tête, marmonnant un bruit approbatif. C'était tout simplement parfait.

Il voulait dire à Lee ce qu'il voulait, ce qui lui plaisait. Mais en même temps, son cerveau lui empêchait de faire des phrases à moitié cohérentes. Il voulait lui dire que c'était exactement comme ça qu'il voulait être touché, mais qu'il pouvait y aller plus vigoureusement. Mais la fatigue de Lee— et celle de Jonas, faisait en sorte qu'il ne pouvait pas dire grand-chose. « Ça, » Jonas fini par soupirer, fermant les yeux alors qu'une autre vague de plaisir vint le faire trembler doucement. « Exactement ça, » dit-il entre deux gémissements, ayant peine à parler.

Sa main vint agripper le poignet de Hunter pour le faire ralentir, la pression dans son bas-ventre si intense qu'il avait peur que s'il continuait comme ça, Jonas allait venir dans les secondes qui suivaient. « Sensible, » fut les seuls mots qui sortirent de la bouche de celui-ci. Mais même avec un rythme plus lent, Jonas sentait cette pression continuer à augmenter, alors il lâcha le poignet de Lee pour le laisser continuer à la vitesse qu'il avait juste avant. Cette vitesse parfaite, qui le faisait haleter et trembler. Ses gémissements devenant de plus en plus bruyants, il s'interrompit. « Je vais venir— » Mais c'était un peu trop tard, puisqu'il avait à peine terminé sa phrase que son corps se crispa et qu'il atteint sa limite. Avec un gémissement étranglé, il vint dans la main de Lee, débordant sur son couvre-lit. Ça n'était pas long que l'autre le rejoigne.

Ça lui prit un moment avant de reprendre ses esprits. Couché là, contre le corps de Lee, Jonas se sentait plutôt bien. Il fini par ouvrir les yeux, se tournant un peu pour le regarder du coin de l’œil. Un sourire paresseux apparut sur ses lèvres avant qu'il ne parle. « Ça te dit, une douche? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Hunter Lee «
avatar

hunter visionary
Messages : 37

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Ven 9 Fév - 0:20

Le hochement de tête rapide, la confirmation à mi-chemin entre une affirmation et un gémissement, les doux sons qui échappent aux lèvres de l’autre… Hunter poursuit son mouvement de mains et ses coups de bassins à un rythme soutenu, son menton au creux de l’épaule de l’autre, son souffle contre son oreille.

Le plaisir et la fatigue font un drôle de mélange et les pensées du coréen se forment et s’efface sans fil conducteur pour les retenir. Une seconde il s’étonne de la qualité de la voix de l’autre, l’autre il songe au plaisir qui engourdie ses jambes, puis la même seconde il repère la discrète odeur des cheveux longs de l’autre et tente d’en identifier la fragrance. Hunter ferme les yeux, pour chasser toute distraction et mieux apprécier ces sensations qui exacerbes ses sens de plus en plus.

La main de l’autre saisissant son poignet lui fait rouvrir les yeux et il le regarde, ralentissant le mouvement. « Sensible, » qu’il dit, simplement, étranglé, comme s’il ne pouvait dire plus. Le coréen a un petit sourire, soufflant un rire à l’oreille de l’autre. Bien vite l’autre lui redonnait le contrôle de sa vitesse et Hunter ajouta plus de pression en prime, pour faire bonne mesure. L’autre d’annoncer sa jouissance au moment où le chaud liquide se répand dans la main de Hunter, et ce dernier d’hausser un sourcil surpris avant d’embrasser son épaule de nouveau : il avait bien cru qu’il allait venir le premier…

…car il était lui-même à bout, étourdis par tant de stimuli, ses yeux se refermant avec force alors que sa bouche ouverte laisse s’échapper un gémissement profond, ses coups de hanches stoppant pour mieux apprécier le moment de sa jouissance. Il reprend son souffle, lâchant prise de l’autre, collé à son corps, reculant simplement la tête pour laisser son front s’appuyer contre la nuque du plus âgé.

Il sent le fourmillement familier du sommeil alourdir son esprit et ses pensées, mais avant que Morphée ne l’attire dans ses bras, la voix de l’autre vient le chercher. Il rouvre les yeux, brièvement confus. Une douche…? Il redresse la tête, affichant un sourire fatigué : « Absolument. »

Il se retire de l’autre, puis hésite un moment en considérant sa main souillée. Il l’essui sommairement contre sa cuisse – ils vont se doucher, après tout – avant de retirer et de nouer sa capote pour la jeter à la poubelle. Il se retrouve debout en quelques minutes avec une redoutable efficacité : il ne veut manquer sa douche pour rien au monde. Flambant nu, les cheveux encore plus ébouriffés qu’avant, sa chaine dorée collée contre sa peau en sueur à un angle peu naturel, il jette un coup d’œil à l’autre, l’attendant nonchalamment dans le cadrage de la porte avant de sourire et filer dans le couloir. « C’était par ici? »

Il se souvient parfaitement d’où est la salle de bain : il a enregistré l’information dès que l’autre le lui avait indiqué, mais il trouve plus poli – ou romantique? – de le laisser l’y guider, maintenant que l’autre le lui a proposé. Il pousse la porte en faisant mine d’être incertain, mais affiche un sourire vainqueur à l’autre lorsqu’il allume la lumière et voit douche, toilette et lavabo. Il prend le cadrage d’une main, laissant l’autre entrer dans la pièce avant lui avec une révérence exagérée, laissant son regard le suivre pour admirer son état semblable au sien avec une satisfaction qui n’a rien de chrétienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jonas S. Reyes «
avatar

humain ignorant
Messages : 24

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Ven 9 Fév - 14:09

Il était encore un peu étourdi, son corps engourdi par la sensation satisfaisante de son orgasme. Jonas était un peu déçu de sentir Lee se retirer, mais il savait qu’il n’allait pas disparaître. Qu’ils allaient pouvoir se laver, se débarrasser de la sensation étrange qu’avait laissé l’eau de pluie sur leur peau. Il se tourna un peu pour regarder Lee, ses yeux bleus scrutant son visage durant un long moment. Étant aussi près de l’autre, Jonas pouvait de nouveau admirer toutes les taches de rousseur qui se répandaient sur ses joues. Mais ça ne dura pas longtemps, puisque Lee était déjà sur ses pieds et prêt à aller se laver. Ça prit un peu plus longtemps à Jonas pour se lever— ses jambes tremblaient encore, mais il se reprit pour traverser sa chambre et rejoindre l’autre. Avec un petit sourire, il hocha la tête. « Ouais, juste là, » dit-il en pointant la porte qui faisait face à celle de sa chambre.

Jonas regarda Lee pousser la porte et allumer la lumière, laissant passer un petit rire lorsqu’il fait une petite révérence pour le laisser entrer en premier. « Merci, my lord, » dit-il avec un accent encore plus exagéré. Derrière la porte, il prit deux grosses serviettes qu’il déposa sur le comptoir avant d’ouvrir la champlure. Il se tourna pour regarder Lee, croisant sa réflexion dans le miroir. Ses cheveux étaient dans un sale état, ses joues encore rouges. Mais il ne regrettait aucunement la raison pour laquelle il ressemblait à ça. Ses yeux se posèrent de nouveau sur Lee, et il fit un signe de tête vers la douche. « L’eau devrait être assez chaude, » dit-il avant de glisser la porte vitrée pour l’ouvrir et s’y glisser. Sans attendre, il attrapa le bras de l’autre pour le tirer à l’intérieur et refermer la porte. Sous le jet d’eau chaude, Jonas laissa échapper un long soupir, s’adossant contre le mur de tuiles noires. Rien n’était aussi satisfaisant qu’une douche chaude après ce qu’ils venaient de faire. Ouvrant les yeux pour regarder Lee, l’anglais s’approcha doucement et passa ses bras autour de sa taille pour le tirer un peu plus près.

« Tu restes pour la nuit. » Ce n’était pas une question, mais plutôt une affirmation. Il refusait que Lee disparaisse dans la nuit, épuisé, et qu’il ait à se trouver un endroit où dormir. Jonas lui offrait un lit chaud et un déjeuner le lendemain matin. « Et pas sur le sofa, » ajouta-t-il avant que l’autre ne puisse ajouter quoi que ce soit. Puis, il laissa tomber ses bras pour prendre une débarbouillette pour se laver. Il en offrit une autre à Lee, et une fois complètement propre des pieds à la tête, il se glissa en dehors de la douche pour se sécher. Il tendit l’autre serviette à Lee, un petit sourire aux lèvres. « Je vais changer le couvre-lit et après, on pourra dormir. » Il enroula la serviette autour de ses hanches, passant brièvement une brosse dans ses cheveux. « Je pense que ça sera du repos bien mérité. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Hunter Lee «
avatar

hunter visionary
Messages : 37

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Dim 11 Fév - 13:47

Le coréen se redresse alors que l’autre passe devant lui pour entrer dans la pièce, amusé de sa révérence. Hunter entre a son tour, observant les mouvements de celui aux cheveux noirs, puis fixe les serviettes qu’il vient de prendre derrière la porte : elles ont l’air des serviettes les plus douces et les plus confortables à ses yeux, en ce moment, et il n’aurait aucun mal a simplement écraser son visage dedans et perdre conscience immédiatement.

L’eau qui court dans les tuyaux avant de sortir du pommeau de douche avec fracas le ramena au moment présent. Il appuie sa hanche contre le comptoir avant de tourner la tête vers la douche, la chaleur et l’humidité grandissant tranquillement dans la pièce lui faisant déjà sentir la satisfaction d’être propre.

« L’eau devrait être assez chaude, » lance Jonas et Hunter lui répond d’un simple « Hm. » Il se laisse guider volontiers dans la douche par l’autre, glissant légèrement à l’entrée brusque sur la porcelaine mouillée, mais il se stabilise en plaquant une main contre le mur. Il a un petit rire, surpris ou fatigué, il ne sait trop, et alors que l’autre s’appuie aux tuiles, il ferme les yeux et lève le visage vers le pommeau de douche, comme vers une pluie providentielle. Il sent les jets d’eau picoter sa peau, sent cette étrange froid que laisse sur le corps toute immersion dans l’eau, mais aussi le sel de sa sueur disparaître avec chaque goutte. Il se sent légèrement étourdis, les yeux fermés, sent ses muscles se délier, se détendre et son centre de gravité varier et il balance doucement, entrouvrant les lèvres. Il avait besoin de cela.

Il sent les bras de l’autre s’enrouler doucement autour de sa taille, comme un serpent et il penche la tête avant de rouvrir les yeux pour le regarder à son tour. Si les cheveux d’Hunter, alourdis par l’eau, était collées à son visage et l’arrête de son nez, ceux de Jonas, ondulant le long de son cou et de ses épaules, ressemblaient à des coulis d’encre de chine. Qu’il est beau.

« Tu restes pour la nuit. » Hunter lève légèrement les sourcils, un sourire amusé aux lèvres. Il n’avait pas l’intention de partir : il était venu ici pour avoir un endroit où dormir hors de la pluie d’abord et avant tout. Le reste été… un bonus très satisfaisant. Lorsque l’autre ajouta qu’il ne dormirait pas sur le sofa, cette fois Hunter eu un rire. « Lucky me, » commença-t-il en levant une main, prenant une mèche de cheveux noirs entre ses doigts, « alors je suis sur le tapis, c’est ça? » Il fait une moue exagérément triste avant de rigoler de nouveau, laissant glisser la mèche de cheveux de ses doigts alors que l’autre se détachait de lui.

L’autre lui tendit une lingette et le plus jeune la pris de la main gauche, apercevant du même mouvement que les cicatrices sur son avant-bras sont rendues très visible par l’eau chaude qui colore sa peau rouge alors qu’elles restent d’un blanc laiteux. Il commence à se laver, un peu plus vigoureusement que nécessaire : il a rarement l’occasion d’une douche gratuite, alors autant en profite pour se laver à fond.

Il laisse l’autre sortir de la douche et l’écoute parler distraitement avant de sortir la tête de la douche, les sourcils froncés. « Hm, mes vêtements sont tous dans ton panier… » Alors que l’autre à parler de dormir, il lui est revenu en tête qu’il n’avait rien à se mettre une fois sortie de la douche. Non pas que cela le dérange de dormir nu, mais…

Il termine sa douche rapidement – il ne voudrais pas que l’autre pense qu’il profite trop de son eau chaude – puis sors pour s’emmitoufler rapidement dans l’une des serviettes. Il sent ses membres lourds : la fatigue et la chaleur l’ont finalement achevé. Il n’a qu’une seule envie : dormir.

Il s’ébouriffe les cheveux pour les sécher rapidement avant d’enfiler le t-shirt et le jogging que l’autre lui avait proposé à son arrivée. À peine cela fait, il se décroche la mâchoire avec un bâillement de 20 secondes. Il file vers la chambre en se trainant les pieds pour voir si l’autre a terminé de changer les draps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jonas S. Reyes «
avatar

humain ignorant
Messages : 24

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Mer 14 Fév - 16:11

Jonas lui décrocha un petit sourire— Lee avait de la répartie, et souvent, ses répliques étaient plutôt amusantes aux yeux de l’anglais. Mais bien entendu, il n’allait pas laisser l’autre dormir sur le sofa; c’était un peu contre ses valeurs. Aux mots de Lee, Jonas se hâta pour aller chercher les vêtements secs qui l’attendaient dans le hall d’entrée, lui ramenant avant d’aller dans la chambre pour changer la couverture tel que mentionnée. Il prit le temps d’enfiler une paire de boxers noirs pendant que l’autre finissait de se sécher et s’habiller, puis, jeta le couvre-lit souillé au lavage. Il allait s’en occuper une fois avoir dormi un peu— il était complètement épuisé maintenant que la fatigue s’était installée dans ses muscles. Il tira un autre couvre-lit de son garde-robe, celui-ci marbré noir et blanc. Le déposant sur le lit, il avait presque terminé lorsque Lee entra dans la chambre. « J’achève, » dit-il avant même qu’il puisse lui demander quoi que ce soit.

Une fois bien placé, Jonas alla éteindre les lumières du couloir avant de se glisser dans son lit, tapotant légèrement la place à côté de lui. « Amènes-toi, » dit-il à Lee, un petit sourire aux lèvres. Jonas n’était normalement pas le genre de personne à se blottir contre un autre lorsqu’il dormait, mais cette nuit-là, il s’endormit avec le front pressé contre le dos de Lee. Le lendemain matin, c’était la lumière du soleil qui s’immisçait entre les rideaux qui le réveilla. Jetant un coup d’œil au réveille-matin sur la table de chevet, il remarqua qu’il était tout juste passé dix heures. Avec un petit soupir, il s’étira et se tourna pour voir si Lee était toujours endormi. Mais pendant un court instant, il ne voyait pas son amant de la veille. Durant une demi-seconde, Jonas crut qu’il était parti durant la nuit, ne voulant pas avoir à faire à une matinée peut-être un peu malaisante. Mais en regardant de plus près, il réalisa que ce n’était pas son couvre-lit qui faisait un monticule dans son lit; c’était Lee qui était en petite boule sous les couvertures.

Avec un sourire, Jonas secoua la tête et se leva silencieusement. Une fois ses affaires faites dans la salle de bain et ses dents brossées, il se dirigea vers la cuisine où il prépara une carafe de café. Pendant qu’il coulait, Jonas prit quelques fruits qu’il avait pour les couper et en préparer une assiette. Il allait attendre que Lee se lève pour préparer autre chose, s’il le voulait bien. Jonas avait à peine entamé son café quand l’autre se leva enfin, les cheveux dans les airs. Avec un sourire, l’anglais sorti une deuxième tasse. « Bon matin. Café? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Hunter Lee «
avatar

hunter visionary
Messages : 37

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Lun 26 Fév - 22:30

Il n’avait même pas ouvert la bouche que l’autre lui assurait qu’il avait presque terminé de changer les draps. Le coréen le regarde s’affairé, s’approchant lentement du lit, tiraillé entre l’envie d’aider et celle de sauter dans les draps à moitié placés.

Lorsque Jonas eu l’air d’avoir terminé, Hunter tendit une main vers la couette pour la saisir avant de voir, dépité, que l’autre sortait de la pièce. Serait-il fâché s’il se glissait entre les draps maintenant, sans l’attendre? Hunter attendait piteusement près du lit lorsque l’autre revint, après avoir éteint les lumières. Jonas monte sur le lit et l’invite à l’y rejoindre et Hunter parvient à peine à retenir un soupir de soulagement.

Il se glisse dans le lit comme un enfant ensommeillé, lentement, les yeux déjà fermés, son corps entier se détendant au contact des draps épais, doux, du matelas moelleux… il fond. Il murmure à peine un «’night…» qu’il sent son esprit vaciller et se dissoudre dans les limbes du sommeil.

Mais aucuns lits, aussi confortable soit-il, peut complètement lui faire baisser sa garde. Plusieurs fois durant la nuit il se réveille et, machinalement, se redresse légèrement, observant les alentours, se remémorant où il est, pour quelles raisons, avant d’observer Jonas dans la pénombre pour vérifier qu’il est toujours présent. Il tend même machinalement le dos de sa main vers son visage et, satisfait d’y sentir son souffle, se replonge dans le sommeil aussitôt. Il dort rarement avec d’autres personnes, dans la rue, mais il a tout de même pris l’habitude de s’assurer qu’ils sont toujours en vie, particulièrement lors de nuits froides.

Il se réveille lorsque l’autre soulève le drap, retenant brièvement son souffle en se demandant ce qui se passe. Mais la couette retombe sur lui, le plongeant dans le noir et il expire de nouveau, entrouvrant les yeux. La lumière filtre au travers de l'épais tissus. Il doit faire jour. Mais l’autre ne l’a pas réveillé, alors il peut bien profiter de quelques minutes de sommeil de plus. Il referme les yeux.

Il rouvre les yeux en sursaut, il ne sait combien de temps plus tard et se redresse, tel une momie sortant de son sarcophage. La lumière, si faible soit-elle, agresse ses yeux et il les gardes à moitié fermé en s’extirpant du lit. Il sors de la chambre, filant d’abord vers la salle de bain à tâtons. Une fois sa vessie vidée et son visage aspergé d’eau fraîche, il se sent enfin réveillé. Il file à la cuisine, d’où il entend des bruits signalant la présence de quelqu’un d’autre.

Il passe un bras sous son t-shirt, se grattant le ventre, alors qu’il s’approche de Jonas. « Bon matin. Café? » Le coréen ne répond pas tout de suite, subjugué qu’il est. Il était vraiment beau aux lumières de nuits, la veille, mais merde : Jonas est sublime dans la lumière du matin.

Brièvement pris aux prises avec, d’un côté, son envie de café et, de l’autre, son envie de lui tailler une pipe immédiatement, il s’approche sans rien dire, tout près, passant son bras sous celui de l’autre pour venir saisir un morceau de fruit posé sur une assiette. Souriant doucement, son visage à quelques centimètres du siens, il vient mettre le fruit dans sa bouche en hochant la tête, reculant d’un pas. « Café. » Sa voix est légèrement enrouée par le sommeil. Il a un petit rire, mâchant son fruit en s’étirant les deux bras au-dessus de la tête, passant ses mains dans ses cheveux fous par la même occasion.

« Ton lit est le lit le plus confortable dans lequel j’ai jamais dormis, » laisse-t-il tombé nonchalamment, son regard cherchant visiblement un endroit où s’assoir. Il attrape l’un des bancs au comptoir et le tire vers lui pour s’y percher. Il se passe la langue sur les lèvres, s’appuyant menton dans la main, coude au comptoir, puis fixe Jonas avec un air faussement bougon.

« Why are you so handsome in the morning.»

Cela n'avais rien d'une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jonas S. Reyes «
avatar

humain ignorant
Messages : 24

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Jeu 1 Mar - 20:07

À la réponse de Lee, Jonas lui verse un café et le dépose sur le comptoir avec le sucrier et la pinte de lait à moitié vide. C’était l’une des seule choses qu’il avait achetées depuis son retour— il n’avait pas vraiment eu le temps (ou l’énergie) pour aller faire une vraie épicerie, mais il avait le strict minimum. Une fois les deux servis, Jonas porta sa tasse de café à ses lèvres, un petit soupir lui échappant. C’était bien de se lever avec quelqu’un, d’avoir de la compagnie. Malgré qu’il soit plutôt solitaire, ça faisait du bien d’avoir quelqu’un à qui parler après une bonne nuit de sommeil. La question de Lee fit lever les yeux à l’Anglais, qui le regarda longuement. Son ton ne laissait pas vraiment place à une interrogation, et c’est ce qui tira un petit rire du jeune homme. « J’en sais rien, » dit-il, haussant une épaule d’une manière désinvolte. « Je le dois à mes parents, j’imagine. »

Il regrettait presque immédiatement ses mots. Jonas n’aimait pas parler de sa famille, ou du moins, ce qui en restait. Il ne la gardait pas secrète, mais une fois qu’on le connaissait, ce n’était pas difficile de découvrir qu’il provenait d’une famille ridiculement riche. Et c’était là la chose que Jonas n’aimait pas. Plusieurs personnes avaient tenté de se rapprocher de lui simplement à cause de son argent, et il avait su s’en tenir aux faits et éviter de révéler cette partie de lui. Il ne connaissait pas assez Lee pour savoir s’il allait être comme eux, mais il espérait que non. Ça ruinerait la belle soirée qu’ils avaient eue. Jonas prit une nouvelle gorgée de son café, se brûlant presque avec le liquide noir.

Ses yeux bleus regardèrent longuement l’asiatique, s’attardant de nouveau aux petits détails de son visage. Mais après un moment, il détourna le regard pour prendre une fraise de l’assiette. « Alors… Qu’est-ce qu’on fait? Tu comptes disparaître dans la foule, sans qu’on se revoie? » Jonas était curieux. Pas que l’idée d’une histoire d’un soir le dérangeait, mais Lee… C’était quelqu’un qu’il avait envie de mieux connaître. Quelqu’un qui pourrait bien devenir un ami, même. Mais au final, Jonas n’était pas quelqu’un qui s’attachait aussi facilement aux gens. Peut-être que Lee était comme ça, lui aussi. « Tu sais, ma porte t’es toujours ouverte. Si t’as besoin d’un endroit où passer la nuit. » Il glissa sa langue contre ses lèvres, levant de nouveau les yeux pour regarder Lee, s’approchant. Il avait peine à se retenir lorsqu’il fut debout à ses côtés, se penchant lentement pour l’embrasser. Merde, il goutait le café et le sommeil. Pourquoi est-ce qu’il était aussi attirant?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Hunter Lee «
avatar

hunter visionary
Messages : 37

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Ven 9 Mar - 19:30

Aussitôt le café devant lui, Hunter le pris pour le porter à ses lèvres. Il s’arrêta à mi-chemin, toutefois, surpris par la trop rare occasion d’ajouter sucre et lait à son café. Il pose la tasse et met des portions généreuses des deux dedans : s’il prend généralement son café noir et l’apprécie ainsi, il ne va pas passer l’occasion d’y ajouter de l’énergie gratuite.

Il prend une gorgée de la boisson d’un brun si pâle qu’elle en est presque beige et passe la langue sur ses lèvres. Sucré. Très sucré. Il repose sa tasse sur le comptoir, croisant les bras.

Sa question tira un petit rire de Jonas, qui répliqua que ce devait venir de ses parents. Hunter a un léger sourire en coin, se redressant pour lisser ses cheveux vers l’arrière. « Gagné la loterie génétique, hm? » Il rigole, n’en disant pas plus sur le sujet. Lui-même ne saurait dire s’il ressemble à ses parents. Son père, inutile d’y penser. Quant à sa mère, il ne l’a jamais vu en vrai et n’a jamais reconnu aucun de ses traits dans son visage adolescent sur les quelques photos que son grand-père avait d’elle. Il ne se souvient plus vraiment de son grand-père non plus, ses traits lentement effacés de sa mémoire par le temps. Pour ce qu’il en sait, il pourrait très bien être un enfant de l’univers, ne ressemblant à personne, avec aucune explication pour ses cheveux rebels, ses taches de rousseur et ses yeux en amandes.

Il gratte son avant-bras, tournant la tête vers l’autre avant de reprendre son café. Il n’a pas vraiment envie de parler de chose personnelle avec l’autre : s’il commence à poser des questions, il va les lui retourner et ça va devenir embêtant. L’autre l’observait et le coréen pencha la tête sur le côté en lui retournant son regard avant que Jonas ne porte son attention sur les fruits.

« Alors… Qu’est-ce qu’on fait? Tu comptes disparaître dans la foule, sans qu’on se revoie? »

Hunter hausse les sourcils, puis sourit, portant sa tasse à ses lèvres pour en prendre une longue gorgée. L’autre poursuit, ajoutant que sa porte lui est toujours ouverte, l’invitant à y passer la nuit. Hunter l’observe, pensif, toujours son petit sourire aux lèvres lorsque leurs regards se croise. Il laisse l’autre s’approcher levant tranquillement la tête vers lui au fur et à mesure que leur proximité le faisait le surplombé. Il ferme les yeux lorsque l’autre se penche, frissonne au contact de leur lèvres. Ça… ça semble pas mal. Cette chimie, cette nonchalance : ça pourrait bien se passer. Enfin, peut-être que ça se compliquera plus tard, mais pour l’instant il a envie de croire qu’un truc si simple et si bon soit en train de lui arriver.

Il lève une main pour la glisser sur la nuque de Jonas, approfondissant légèrement le baiser, le prolongeant un moment avant de le laisser s’éloigner. Il se passe la langue sur les lèvres, le regardant, puis sourit de toutes ses dents.

« Seulement les nuits? » Il rigole. « Si tu me donnes ton numéro, je pourrais te laisser savoir ce qu’il en est. »

Sa main est toujours sur sa nuque alors qu’il le regarde dans les yeux. Il l’attire légèrement vers lui, collant sa joue à la sienne pour venir murmurer à son oreille.

« What do you think of a blowjob with coffee breath? »
Il rit doucement, sa main libre venant s'aventurer sur la hanche de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jonas S. Reyes «
avatar

humain ignorant
Messages : 24

MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   Mer 21 Mar - 10:31

C’était étrange, comme sensation. Il y avait une ambiance calme et sereine dans la cuisine, alors qu’ils se tenaient là, face à face. Jonas se sentait à l’aise avec lui, et il espérait que Lee se sentait tout aussi à l’aise. Au toucher des doigts de l’autre contre sa nuque, l’anglais frissonna doucement, souriant un peu contre ses lèvres. Jonas se recula légèrement pour regarder Lee pendant un moment. « Je peux bien, » répondit-il, penchant la tête pour continuer d’étudier ses traits. Mais il fut interrompu par Lee qui s’approcha pour coller sa joue contre la sienne. Aux mots murmurés à son oreille, Jonas frissonna de nouveau, laissant échapper un rire. « Ton haleine est le dernier de mes soucis, » dit-il en se reculant de nouveau.

Il se défit de l’étreinte de Lee pour prendre un bout de papier venant d’un bloc-notes qui traînait sur le comptoir, prenant le premier stylo qu’il trouva pour noter son numéro de téléphone. « Si je suis en voyage, mon répondeur l’indique. Ça m’arrive de partir sur un coup de tête, mais t’en fait pas. Je reviens toujours ici. » Dit-il, laissant le coin de page sur le comptoir.

Jonas glissa ses doigts dans ceux de Lee pour prendre ses mains, le tirant du tabouret pour le rapprocher. Ses bras s’enlacèrent autour de sa taille, un petit soupir le quittant. « J’ai dit pour passer la nuit, mais c’est une invitation assez ouverte, » dit-il, un sourire étirant le coin de ses lèvres. Il ne dirait pas non pour revoir Lee avec les cheveux tout croches, assis à son comptoir-déjeuner.

Il se mit à marcher de reculons pour le ramener vers sa chambre, simplement parce que c’était beaucoup plus simple. Et le lit était déjà défait, et c’était confortable. Jonas se foutait du goût du café, ses lèvres capturant celles de Lee dans un nouveau baiser qui goûtait le sucre et le lait. Il y avait une saveur de café qui restait après, mais rien de trop exagéré. Il avait le goût de l’embrasser encore et encore, ses mains glissant pour prendre le visage de Lee, ses pouces glissant doucement contre ses pommettes. Après quelques pas, ses cuisses touchèrent le lit et il put s’asseoir au bout en rompant le baiser. Ses yeux bleus rivés sur le visage de Lee, il s’étend sur le dos pour le regarder, soupirant doucement. Ses vêtements lui faisaient encore mieux qu’à lui-même, réalisa-t-il. « Merde, t’es beau de cet angle-là. » Il glissa sa langue contre ses lèvres, arquant légèrement son dos. Son désir commençait déjà à grimper, et c’était impossible à manquer. « Nothing better than great morning sex. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas   

Revenir en haut Aller en bas
 

he looks like class and i'm looking like trash ▬ ft. jonas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Chomsky: Haiti earthquake a "class based catastrophe"
» X-Men: First Class Rpg
» Bonjour de Thibaut
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Ulysse, pour vous servir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Jardin Public :: Sujets terminés-