AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Pull the wool nice and tight so that it covers you eyes - Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Ambre De Sauveterre «
avatar

clan brujah
Messages : 9

MessageSujet: Pull the wool nice and tight so that it covers you eyes - Ambre   Ven 24 Mar - 10:12


Ambre De Sauveterre



Kristen Stewart
Je m'appelle Ambre de Sauveterre, je suis né(e) le 13 avril 1804 et j'ai 213 ans, mais beaucoup de gens pensent que j'ai 23 ans. Je suis une vampire et je fait partie du clan Brujah. Je suis lesbienne et je suis célibataire. Je suis propriétaire d'un antiquaire et je suis d'origine française.


toi et juste toi



 
Si on pouvait comparer l'apparence qu'avait avant versus celle qu'elle abordait actuellement, il n'y aurait aucune corrélation entre les deux. La jeune femme ne ressemble ,en aucune façon, à celle qu'elle était il y a quelques année. Si bien, qu'une personne l'ayant connue autrefois ne serait aucunement capable de la reconnaître sur la rue, à moins de l’avoir vue de nombreuse fois entre les deux. Elle a passer d’une jeune brune à l’apparence d’une pucelle. Des lèvres délicates, un petit nez au bout arrondit, un doux visage à la peau mate, des yeux en amande d’une couleur noisette teintée de vert et de longs cheveux brun ondulés presque noir qui lui descendait jusqu’aux creux de ses reins, suivant ses courbes, volant légèrement dans ses mouvements lorsqu'elle bougeait. Elle avait l’aire presque innocente avec cette apparence qui ne trahissait pas ses crimes. Déménageant au fils où ses planques se fessait soupçonner, elle se devait de changer son apparence tout aussi souvent pour qu’elle même ne soit pas soupçonner pour ses délits. Ce qui donnait lieu à des looks tout aussi différents les uns que les autres, de celui qui se remarque autant que celui qui se fond dans la masse. Mais depuis son retour à Londres, elle avait opter pour l’apparence de la jeune femme un peu bohème qui se laissait influencer par les tendance grunges qui redevenait à la mode sous un nouveau jours. Adoptant une teinture aqua dans les pointes de ses cheveux qu’elle avait fait couper à la hauteur du cou et un maquillage sombre – dont les couleurs se limitait à du noir et les autres couleurs presque aussi foncées – ainsi que des vêtements dans les même teinte. Pour aller avec sa couverture de la jeune femme tenancière d’un antiquaire, elle portait aussi quelques accessoires rétros, comme ses lunettes qu’elle porte même si elle lui était totalement inutiles. Ambre avait même fini par se faire percées les lèvres, un médusa et un labret transversale de plus que quatre hélix sur chaque oreilles, préfèrent les perçages – qui allait finir par partir rapidement si elle les retirait – aux tatouages qui eux allait rester.     




Personne qui aurait croiser Ambre dans la rue, tout bonnement en marchant dans les rues de Londres, n'aurait pu osé penser qu'elle soit capable de séquestré des hommes et des femmes dans le seul but d'en faire du trafique. Pourtant c'était bien ce qui se passait dans le sous-sol bien insonoriser de son antiquaire. La vampire s'en prend aux humains comme bon lui semble, les traitant comme du simple bétail de ferme, comme des poulet dans une usine d’œuf. Ils ne sont pour elle, de toute façon, que de la nourriture de la même maniéré que les œuf le sont pour eux. Devant tant de violence, on pourrait croire qu'elle ressentait au moins un peu de compassion, qu'elle avait du mal à dormir sur ses deux oreilles, mais non. Ambre reste de marbre, sans plier devant ses pauvres âmes qui pleurent pour qu'elle mette fin au massacre. Seulement le dégoût qu'elle avait face à cette race inférieur, qui se plaisait tant à faire souffrir les leurs était plus grande que son peu respect qu'elle leur devait simplement pour au moins lui avoir permis d'exister. D'autant que le trafique de la race humaine pour leur sang, rapporte beaucoup quand on les vend à des vampires dont les coffres son pleins. Autant qu'elle soit vue comme une psychopathe par ses hôtes si bien traités, elle est cependant beaucoup plus douce avec ses clients de sa boutique, après tout, fallait-il que sa couverture ne tombe pas. Et elle est d'autant plus sympathique avec les autres vampires du Sabbat. Tout cela reste relatifs puisqu'elle n'est qu'aimable avec ceux qui partage les même point de vue qu'elle – qu'elle aime tant partager à qui le veux bien – autrement, les autres vampire ne sont pas mieux que la camarilla à ses yeux, des faibles qui se plient aux règles humaines. Pourquoi elle ferait autant alors qu'elle était une vampire si âgé et que les règles des humains ne sont que de la pure bêtise. Rebelle à ses heures, Ambre respecte la mascarade que lorsque cela est obligatoire, cette tradition la fessant sortir de ses gonds et dieu sait à quel point elle est fragile a frustré.  




Née dans une famille bourgeoise de journaliste de Paris dans les années ou le milieux étais en demande, elle connu le confort de la richesse presque toute son humanité, jusqu’en 1822 alors qu’elle avait 18 ans , lors de la terreur blanche qui sévissait sur la censure des journaux, fasse fermer le journal quotidien de son père qui fessait vivre la famille De Sauveterre depuis de bonne années. C’est par la suite de cette faillite que l’ancien foyer bourgeois se voit vivre dans des conditions médiocre, vivant des fond qu’ils avait pu ramasser dans les années précédente, dans un petit appartement, vu qu’ils avait perdu leur maison dans le processus. La famille est donc descendu de son podium plus vite qu’elle n’aurait pu l’imaginer, seulement avec un procès qui leur fit tout perdre. Cette nouvelle situation, fit remarquer à Ambre ce qu’elle n’avait pas pu voir en étant issus d’un milieu plus riche, la cruauté de l’homme envers les siens. Le dénigrement, l’invisibilité des couches inférieures de la population française. La jeune Ambre, en colère contre tout ce qu’elle voyait d’un autres œil se lança dans les masses des manifestations qui avait lieu dans la fin des années 1820 et c’est quelques années plus tard que la jeune femme se fit remarquer par une autre militante, qui devenu sa sire. Elle avait une magnifique relation platonique, du moins du côté de la sire d’Ambre, parce que cette dernière avait développer des sentiment pour la femme qui l’avait pris sous son aile. Elle devenue un vampire presque comme la militante lui avait proposer. Leur relations resta, toute fois platonique, la douleur de vivre une relation a sens unique avec la femme qu’elle désirait le plus au monde elle quitta la France, pour s’éloigner de sa sire, et partie pour l’Angleterre. C’est en dans son nouveau pays que elle commença le trafique d’humain, dans le sous sol de sa petite maison en banlieue de Londres, elle manquait d’argent et c’était un moyen facile de s’en faire lorsqu'on est une créature en ayant le pouvoir de le faire. Cependant, elle se devait de changer souvent de résidence pour ne pas se faire coincé.

Au fils des ans, elle fini pas se bâtir une couverture, elle allait changer au fil du temps, mais c’est sous cette couverture, d’une jeune femme sans logis, vivant du commerce qu’elle fessait de son corps , qu’elle rencontra Elizabeth dont elle s’enticha et se fut un intérêt réciproque. Elle se sentait bien avec la jeune femme qui la protégeait du mieux qu’elle le pouvait, après tout, Ambre était une vampire et avait aucunement besoin de protection, mais cela lui réchauffait le cœur que la tenancière d’un bordel s’occupe autant d’elle. La française fini par la transformer et leur relation dura 50 ans.50 ans de voyage dans l’Europe et d’amour, puis plus rien d’un seul coup. C’est à dire jusqu’à ce qu’en Italie, Elizabeth remarque le trafique d’humain qui n’allait aucunement dans ses valeurs. Sa childe la quitta donc dans l’immédiat la traitant de tout les noms possibles. Elles ne se revit plus et n’eut plus aucun contacte entre elles. Ce reproche envers ses pratiques de l’empêcha aucunement de développer des remords face à ses gestes et continua, c’était son job et elle avait de bon clients qui contribuait beaucoup à son succès. Et plus le commerce se fessait fructueux, moins elle pouvait se permettre t’attirer l’attention sur elle et plus sa marchandise se devait d’être de qualité. C’est à son retour à Londres, il y a quelque années qu’elle continua son commerce des être inférieurs qu’était les humains en le camouflant sous sa boutique d’antiquité qu’elle avait fini par ouvrir comme couverture, espérant qu’elle ne devrait pas encore changer d’endroit.


pouvoirs



Mon pouvoir principal est Présence, il s'agit d'apparaître comme une figure d'autorité absolue.. Le second est Potence, et il me permet d'avoir la force de dix hommes. Mon troisième et dernier pouvoir se trouve à être Célérité et me permet de me déplacer à une vitesse presque impossible à voir à l’œil nu.



derrière l'écran



Je suis Marie, j'ai 20 ans et j'ai trouvé le forum par pur hasard je vous le jure Je trouve qu'il est awesome et mon niveau d'RP se trouve à être intermédiaire. Mon activité sera d'à peu près 7.5/10 et le code du règlement se trouve à être vu par the Big Bad Bitch aka Coma.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Pull the wool nice and tight so that it covers you eyes - Ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Bérénice - Faris
» Voir Nice Sous la Pluie
» Paris-Nice (PT) >>> Avant mardi 16h00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Archives :: Dossiers Personnels :: Vampires-