AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea   Dim 22 Jan - 19:42

Si quelqu’un lui dit que les humains n’aiment pas la violence, Logan lui rit à la gueule. Il n’y a qu’à écouter les bulletins de nouvelle le soir pour comprendre que c’est faux. Et même les petits malins qui s’amusent à le renier sont les premiers connards à s’arrêter pour mater un accident de voiture. Ou une baston de rue, comme ce soir-là.

Logan lui-même ne peut pas dire qu’il n’aime pas la violence. Si c’était le cas, il ne serait pas en train de taper sur la gueule d’un type complètement bourré devant un centre commercial. Il se trouve bien hypocrite de penser que son père est un beau tas de merde pour l’avoir tapé sans raisons toute sa vie, alors que lui-même pète un câble après une simple bousculade.

Bien sûr, il arrive parfois à se retenir. Le gym aide beaucoup avec ça : la boxe le relaxe et l’épuise tout à la dois, lui permettant de sortir l’énergie négative qui lui pourrit le cœur. Malgré tout, c’est une restreinte bien faible et s’il ne s’est pas mis à hurler dès que le mec saoul lui est rentré dedans, il a serré les points quand il a commencé à l’invectiver.

Il avait essayé de s’éloigner des bars, pourtant. Il s’était dit qu’en allant magasiner un peu après son shift de la soirée – il travaille comme bouncer au Freedom Bar & Club et des gens cons et énervant il en voit à la pelle – il pourrait dominer la rage qu’il a au cœur et ne pas hurler sur Blake sans raisons une fois de retour à la maison.

Et puis est apparu ce bâtard.

Un homme vers la fin trentaine, à la face rougis par l’alcool et à la voix grasse de gros mots, titubant sur le trottoir avec une bouteille de fort dissimuler dans un papier brun friper à la main. Il était en train de faire un commentaire dégueulasse à une femme sortant de la Plaza quand il est foncé dans Logan qui venait à peine d’arrivé. Le jeune homme ne se sera même pas rendu dans le bâtiment avant d’exploser.

Ce n’était pas beau à voir. Il ne comprend même pas pourquoi autant de gens se sont arrêtés pour les regarder. Lui il est jeune et enragé et l’autre type est immense et maladroit. Ils réussissent tous les deux à donner des coups en s’en prenant bien la gueule. Un ballet d’ecchymoses et d’hémoglobine à la douce musique des jurons anglais et américains qui se répondent en écho.

Logan était tellement profond dans sa transe de rage qu’il n’a pas immédiatement compris qu’une troisième personne intervenait dans la bagarre. Alors qu’on les séparait de force, il continuait à crier et à balancer les poings. L’autre type, même saoul, était pas aussi aveuglé que lui par la situation : en voyant l’uniforme du troisième joueur, il a piqué un sprint en sens contraire.

Étrangement, de le voir s’enfuir a calmé Logan. Il est essoufflé, amoché et ses vêtements sont de travers, mais il prend enfin le temps de regarder le nouveau venu. Enfin, LA nouvelle venue. Une flic. Merde.

« Jesus christ-»

Cette soirée est vraiment de la merde. Il aurait mieux fait de rentrer et gueuler sur Blake plutôt que de ramener la police chez eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Moea T. Hoang «
avatar

tribu black furies
Messages : 9

MessageSujet: Re: eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea   Mar 28 Fév - 21:00

Bien que de faire de la patrouille a pied ne soit pas la tache qu'elle aimait le plus, la policière se plaisait à marcher dans les grandes rue de Londres le soir. C'était une soirée plutôt tranquille et elle n'avait pas encore eu d'appel d'urgence ni pour faire une arrestation en règle, donc elle prenait tout son temps à déambuler dans son uniforme marine, mais toujours avec le talkie-walkie prés pour recevoir les ordres à venir.  Cependant ce qu'elle aimait le plus de faire de la patrouille de rue comme ce soir, c'était de voir tous ses petits enfants filles et garçons lui faire des petits bonjours timides et de pouvoir leurs parler un peu même si cela ne fessait aucunement partie de ses taches. Elle fessait partie des polices qui aimait vraiment son travail pas seulement a cause du pouvoir qu'il donnait et de l'argent qui venait avec tout ça. Mais à l'heure qu'il était les jeunes enfants n'était pas très présents sur la rue, mais plutôt des hommes et des femmes qui sortait pour souper ou pour sortir boire ou danser entre eux.

Elle marchait au rythme des bruits de la ville, des klaxons, le bruit des pneus sur l’asphalte et des conversation des piétons qui marchait à ses côtés. Certain avait des conversations plus que banales et d'autre faisait plus de bruit, plus que la normal des gens. Dans le milieu de cette cacophonie, elle distingua une bagarre non loin d'où elle se trouvait. Un jeune homme se battait avec un autre homme au plein milieu de la voie public. Dans un pas beaucoup plus rapide que le précédant, elle rejoignit les deux troubles fêtes pour les interrompre entre deux coup de poings.

« Hey Hey! Du calme vous deux! Du calme! »

Moea écarta les deux hommes et avant même de pouvoir distinguer un des deux hommes celui-ci parti à la course mais elle préféra s'occuper du jeune homme au cheveux noirs qui lui sembla être la victime dans l'histoire, ce sont toujours les coupables qui partent quand la police débarque. Elle pris le jeune homme par les épaules.

« Tout va bien, regarde moi dans les yeux s'il te plais »

Elle éclaira les yeux du jeune avec une lampe de poche pour distinguer si les pupilles du garçons se dilataient de façon normal. Et comme elles réagissaient de façon adéquate, Moea rangea sa lampe avant de continuer de poser ses questions un air inquiet sur le visage.

« Tu ne te sens pas étourdis? »

La policière sorti un calepins, pour continuer son intervention.

« Alors quel est ton nom jeune homme et ton age s'il te plais, et raconte-moi ce qui c'est passer en détail, on va pouvoir coincer cet homme qui a commencer la bagarre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea   Jeu 2 Mar - 0:11

Le réflexe habituel de Logan, quand la colère et l’adrénaline lui font pomper le cœur, aurait été de frapper quiconque le saisissant par les épaules de la sorte, mais par miracle l’uniforme officiel que porte la femme le paralyse. Il arrivait à se contrôler avec la police américaine et il serait damner s’il se mettait dans la merdre avec la gendarmerie anglaise. Pas question qu’il foutre Blake dans la merde : il ignore ce que fait vraiment le vampire comme boulot, mais il sait qu’il n’a pas besoin que la police vienne y fourrer le nez. Les poings et la mâchoire serrées, il lance un regard noir au coin de rue où a disparu l’autre type.

« Tout va bien, regarde moi dans les yeux s'il te plais »

Il ramène son regard sur la femme en reniflant, remarquant enfin qu’il saigne du nez. La rigole de sang barbouille ses lèvres et son menton, le goût amer bien présent au fond de sa bouche. Il doit avoir taché ses vêtements. Merde. Il a fait la lessive hier en plus.

Il cligne rapidement des yeux, éblouis, alors que la policière lui pointe une lampe de poche directement dans le visage.

« What the f-? »

Il ne peut retenir son mouvement de recul, cette fois, mais l’autre semble en avoir terminé, satisfaite. Qu’est-ce que c’était que ça? C’est bien la première fois que ça lui arrive. Normalement on le plaque contre la surface la plus proche, lui passe des menottes en lui demandant s’il se croit malin, puis on l’amène au poste pour faire un constat de son méfait.

« Tu ne te sens pas étourdis? »

Le garçon fronce les sourcils. « Avec cette foutu lumière, qu’es-... », il se mord l’intérieur des joues, se souvenant à qui il s’adresse. Ce n’est pas le scénario auquel il est habitué, mais c’est tout de même la police. Il se force à ravaler les mots qu’il allait dire pour répondre, simplement, en secouant la tête. Il renifle de nouveau, s’essuies le nez sur son poignet.

D’un bref coup d’œil, il remarque que les curieux qui étaient resté pour assister à la bagarre se sont maintenant dispersés. Tout le monde aime une bonne baston, mais personne n’a envie de se faire voir par les flics, uh. Il ramène son regard sur la femme, qui a maintenant un calepin à la main. Elle se met à lui demander ses informations et il soupire avant de froncer les sourcils. Un instant, « l’homme qui a commencer la bagarre »? Elle… elle ne pense pas que c’est lui?

Il est si surpris qu’il reste figé un moment. Normalement, ils assument toujours qu’il est le problème. C’est toujours de sa faute. Pourquoi elle croit que c’est l’autre? Forcément, c’est lui non? Il est un petit con qui ne pense qu’avec ses poings. Bien sûr que c’est de sa faute à lui, non?

C’est la première fois qu’il se rend compte à quel point Londres est différente ce New York. Là-bas, tout le monde le connaissait et tout le monde savait que s’il y avait du grabuge, Logan Myers en était la cause. Mais ici… ici personne ne le connait. C’est… agréable. Il se passe la langue sur les lèvres, grimace légèrement à cause du sang.

« C’est… Logan. Logan Myers. »

Il est content de ne pas être considéré comme un suspect, mais ça ne l’amuse pas pour autant de répondre à des questions. Il soupire, se gratte la tête.

« 22 ans. Écoutez… c’est qu’un type bourré qui m’a cherché, je veux juste rentrer chez moi, c’est bon… »

Peut-être est-ce que parce que c’est une femme, une femme qui le croit innocent, mais le jeune homme est soudainement très calme. Il est fatigué. Il regarde ses mains, les éraflures sur ses jointures… Il lève les yeux sur l’autre.

« Je veux pas de problèmes. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Moea T. Hoang «
avatar

tribu black furies
Messages : 9

MessageSujet: Re: eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea   Dim 12 Mar - 19:09

Ses yeux s'étaient bien dilater et la policière était au moins soulager que le jeune homme n'avait pas de commotion cérébrale, le contraire aurait signaler une hématome dans le cerveau de celui qui était en face d'elle et la garou aurait été obliger de l'apporter au service d'urgence pour qu'il passe des tests pour savoir la gravité des dégâts subit dans les lobes de son cerveau, mais heureusement il n'avait pas a passer tout ses tests, il allait bien. Excepté son recul, il n'avait pas mal réagit, mais c'était normal après tout, il ne fessait pas terriblement clair et la lumière était forte et surtout directement dans ses yeux. Mais elle avait tout de même de bonne interrogation. Elle l'avait vu encaisser de dur coup sur la tête et il serait tout a fait normal que le jeune homme ai quelque symptôme qu'elle n'avait pas déceler encore.

Après lui avoir poser quelques questions, le jeune homme avait visiblement aucune envie de rester là pour répondre au suivante, même si tout ce baratin était le protocole qu'elle devait suivre. Logan était assez amocher et elle devait aussi lui fournir un minimum de soin, seulement si il le voulait. Elle lui tendit un sachet celer contenant un  linge humide désinfectant, pour pouvoir se nettoyer un peu. Le sang dans son visage devait le gêner, il en avait une bonne quantité.

« 22 ans. Écoutez… c’est qu’un type bourré qui m’a cherché, je veux juste rentrer chez moi, c’est bon… »

« Je sais que de répondre à une policière, pour un jeune homme de ton âge n'est pas particulièrement agréable, mais je me doit de les poser, et de t'accompagner, tu est mal en point et j'ai encore des doutes sur une possible commotion cérébral post traumatique »

« Je veux pas de problèmes. »

Elle regarda le jeune homme avec un sourire rassurent sur les lèvres. Il n'était pas dans le tors, mais pourtant, il avait l'air de s’inquiéter de son sort. Peut-être était-ce sa première altercation avec la police. Tout le monde est nerveux la premier fois qu'on se fait poser des questions par un agent. L'uniforme avait tendance à produire cet effet même chez les innocents

« Tu n'aura pas de problème, promis. Je veux simplement pouvoir donner une amande à cet homme. Alors on va commencer à se déplacer vers ta résidence et je vais continuer mes questions en y allant. »

Elle fit un clin d’œil complice au jeune homme. Elle voulait qu'elle lui semble de confiance, surtout car il semblais retissant à lui parler.

« Tu passera moins de temps avec moi, si on fait comme ça. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea   Mar 14 Mar - 23:51

Que l’américain n’ait pas de menottes aux poignets était surprenant. Que la policière ne le pense pas en faute est une chose rare. Qu’elle lui tende une putain de lingette antiseptique pour qu’il se nettoie tient d’un foutu miracle. Est-il dans le coma? A-t-il passé au travers d’une porte vers une autre dimension? Dans quel univers un flic est réellement sympa avec lui?

Il prend la lingette en fixant l’autre, comme incertain, puis baisse les yeux sur ses mains pour en défaire l’emballage. Prenant le tissu humide, il commence par essuyer son visage, passant par ses lèvres avant de tenter tant bien que mal d’éponger le sang sur son poignet avec le linge souillé.

Elle veut s’assurer qu’il n’a pas de commotion cérébrale, qu’elle dit. Vraiment? Depuis quand les policiers font cela? Il en a eu des tas de commotions. Parfois si terribles que de simplement boire de l’eau le faisant vomir. Il ne serait pas surpris qu’un médecin lui ouvre le crâne aujourd’hui et lui annonce qu’il n’a que du jello à la place de sa matière grise, tant son pauvre cerveau s’est fait cogner de toutes les façons depuis son enfance.

Il pose un regard confus sur la femme. Elle est plutôt jolie. Son sourire… lui semble sincère. Elle n’a pas l’air de vouloir se moquer de lui ou l’entourlouper de quelque façon que ce soit. C’est… bizarre. Tous les flics de Londres sont sympas comme ça ou c’est seulement elle?

« Tu n'aura pas de problème, promis. Je veux simplement pouvoir donner une amande à cet homme. Alors on va commencer à se déplacer vers ta résidence et je vais continuer mes questions en y allant. »

Logan cligne des yeux et ouvre la bouche, prêt à protester, mais se retient. Ne serais-ce pas suspect de sa part de refuser? Il ne veut pas la guider jusque chez lui – chez Blake – mais il ne veut pas non plus perdre l’élan de bonne volonté qu’elle semble avoir à son égard. Il se mord l’intérieur des joues, réfléchissant et elle lui assure qu’ils passeront moins de temps ensemble de cette façon, petit clin d’œil complice en prime.

Il ne sait pas vraiment comment réagir à cette tentative d’intimité. Il n’est pas très à l’aise avec les conventions sociales : la preuve, il n’a pas échangé plus de 5 mots avec ses collègues au Freedom, alors qu’il y travaille depuis presque un mois, maintenant. Il prend une grande inspiration, se passe la langue sur les lèvres et hausse les épaules.

« J’habite plutôt loin d’ici, c’est encore un bon bout à pieds… »

Il renifle une dernière fois, appuie brièvement le dos de sa main contre son nez pour s’assurer qu’il ne saigne plus, puis jette nonchalamment la lingette couverte d’écarlate dans la poubelle publique la plus proche. Il ramène son regard sur la femme.

« C’est à Whitechapel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Moea T. Hoang «
avatar

tribu black furies
Messages : 9

MessageSujet: Re: eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea   Mer 19 Avr - 20:34

Si elle aurait pu savoir qu’il s’agissait du jeune homme devant ses yeux qui avait commencer la bagarre, elle aurait probablement une tout autre conversation avec celui-ci, lui donnant plutôt une forte amande pour voie de fait, mais la garou l’ignorait totalement. C’est donc des paroles pleine d’empathie qui quittaient ses lèvres toujours étirées dans un sourire qui ne s’estompait pas. Elle l’aimait bien, elle voyait aussi que le jeune homme essayait tant bien que mal de rester poli avec elle, préférant prendre son temps pour lui répondre plutôt que d’y aller avec des réponses plus simples. Moea, qu’en a elle, n’avait qu’envie de le prendre dans ses bras, prendre soin de se jeune homme, il n’aimerait probablement ses attaque d’attention et d’affection, c’est pour cela qu’elle les retenus donc. La louve posa sa mains dans le dos du plus jeune alors que ce dernier lui disait qu’il résidait plutôt loin, dans Whitechapel. Elle n’avait cependant aucunement le désir de marcher aussi longtemps dans les rue de Londres, mais elle se sentirait trop coupable de le laisser se débrouiller dans la ville la nuit alors qu’elle le soupçonnait d’avoir une commotions cérébrale.

« Je suis habituée de marcher, je te suit. Allez, tu te sens assez bien pour me montré le chemin, après je te laisse tranquille. »

Retirant sa main de sur le jeune, elle rangea son petit carnet contenant les informations de Logan, suivant les directions qu’il lui fournissait au fur et à mesure de leur marche dans les rues de Londres qui s’étaient si assombrie que la lumière des lampadaires avait remplacé celle du soleil. La louve commençait a avoir terriblement mal au pied à force de marcher, heureusement, ils y était arriver, bien sure après un long moment.

« Allez va, je te laisse allez chez toi, mais fait attention à toi Logan, et si tu as d’autre problème comme ça, avant d’en venir aux poings »

La policière déchira une des pages de son calepin, y écrit son nom et son numéro de poste avant de lui donner.

« Rejoint moi avec se numéro, demande l’officière Hoang. Je ne tient pas à te voir au poste de police  alors que tu n’est coupable de rien. J’aime mieux que tu me tienne au courant si tu as des problèmes. Je sais que je ne doit pas faire autant, mais je tiens à ce que tu reste en dehors des problèmes »

Elle tapa doucement l’épaule du jeune brun avant de commencer à marcher vers le poste de police, elle avait encore beaucoup de marche à faire, mais sa soirée de travail était terminé. Avant d’être trop loin, elle se retourna vers le plus jeune.

« Bonne soirée Logan, prend soin de toi »

Elle s'éloigna de l'appartement, marchant lentement malgré ses pieds qui la fessait souffrir vers le poste de police. Elle s'occupera de trouver le coupable une autre fois, ce n'était qu'un petit voix de fait après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea   Mer 26 Avr - 19:48

Lorsque la main de la policière toucha son dos, Logan se raidit. Son réflexe habituel aurait été de s’esquiver, s’éloignant de ce contact, mais la situation présente le fit rester immobile. Il ne veut pas être suspect, mais les contacts physiques sont encore moins son fort que ne le sont les conversations civilisées. S’il était un peu confus jusqu’à maintenant, le voilà complètement sans repères. Les seules personnes qui l’on touché de la sorte ont été son prof de science quand il était gamin, son coach de boxe aux États-Unis et Blake.

« Je suis habituée de marcher, je te suit. Allez, tu te sens assez bien pour me montré le chemin, après je te laisse tranquille. »

Le jeune homme hoche la tête et se met à marcher immédiatement, utilisant cette opportunité pour fuir ce contact beaucoup trop sincère à son goût. Il était habitué à marcher de longues distances : après tout, il n’a pas de voiture, ou même de permis de conduire. Il reste plutôt silencieux sur le chemin, répondant aux questions de l’autre et indiquant le chemin avec un minimum de mots. Il espère que Blake n’est pas à l’appartement. Simplement parce qu’il n’a pas envie de devoir expliquer tout ça alors qu’il est complètement confus lui-même.

Il se mord l’intérieur des joues, nerveux, évitant de regarder la femme à ses côtés : il n’a pas envie de croiser son regard. Elle est trop gentille, elle essaierait surement d’engager la conversation de nouveau. Logan n’a pas d’expérience avec les femmes, vraiment : surtout des femmes plus âgées que lui. Sa mère était simple : elle l’ignorait ou lui parlait de biais, brièvement, passant le message nécessaire sans fioritures. Cette femme semble plus jeune que sa mère, par contre. Est-ce pour cela qu’elle parle plus? Il n’en sait rien.

Il est soulagé et stressé de voir son building apparaître au tournant. Il stop devant les doubles portes de l’immeuble, regardant ses chaussures. « C’est ici, » qu’il laisse tomber platement. Il attends nerveusement de savoir si elle va insister pour entrer, mais elle prend enfin la parole en déclarant :  « Allez va, je te laisse allez chez toi, mais fait attention à toi Logan, et si tu as d’autre problème comme ça, avant d’en venir aux poings, rejoint moi avec se numéro, demande l’officière Hoang. »

Il lève un regard incertain vers le bout de papier qu’elle lui tend, puis le prend en fronçant les sourcils. Quoi? Une minute : elle est en train de lui refiler son numéro? De lui dire de l’appeler? Quoi? La policière poursuit sur sa lancée alors qu’il est complètement déboussolé : « Je ne tient pas à te voir au poste de police  alors que tu n’est coupable de rien. J’aime mieux que tu me tienne au courant si tu as des problèmes. Je sais que je ne doit pas faire autant, mais je tiens à ce que tu reste en dehors des problèmes »

Il lève enfin son regard brun sur elle, scrutant son visage. Elle est… sérieuse? Il ne sait pas quoi répondre. Cela fait presque 5 ans depuis qu’on lui a proposé de l’aide. Et sa réaction à l’époque avait été d’envoyer chier Blake en tournant les talons pour s’en aller. Ce ne serait vraiment pas approprié qu’il agisse de la sorte en ce moment. Il ne sait… vraiment pas… quoi faire.

Elle lui tape doucement l’épaule et il tressaille faiblement, son cœur ratant un battement. Il avait laissé tomber sa garde. Elle aurait pu le taper sans qu’il ne la voie venir. Il inspire rapidement, fourrant le bout de papier dans sa poche et laisse échapper un « Hm. » qui ne veux rien dire. La policière – Moea? – s’éloigne tranquillement, mais se retourne pour lui dire au revoir. Et lui dire de prendre soin de loin. Il trébuche sur ses mots en répondant : « Ah, euh, okay toi-vous-… merci. »

Il la regarde poursuivre son chemin, fronçant les sourcils et sors ses clés pour entrer dans le building. Il regarde le numéro de téléphone en montant jusqu’à son appartement. Les numéros anglais sont ridicules. Il entre chez lui et pose le papier sur sa table de chevet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea   

Revenir en haut Aller en bas
 

eat a donut and shut the fuck up ▬ ft. moea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shut up and drive — LIBRE
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Shut up and take my money! [with Onyx and Cloud]
» Shut up, please ! You're so boring • |
» gouzi gouzi le loups *shut up !*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Londres :: Soho :: The Plaza-