AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 As long as I'm alive _ft. Kennedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Jaheem Mensah «
avatar

bystander
Messages : 16

MessageSujet: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Mar 3 Jan - 0:09

Cela faisait déjà plus de quelques mois que c'était arrivé, mais à chaque fois qu'il voyait Kennedy, même s'ils étaient désormais amis, il pouvait revoir cette première fois qu'il l'avait vu. Ce soir là où il avait cru mourir, pas seulement de peur mais mourir tout cours, puisqu'elle venais de faire un meurtre devant lui. Il en avaient reparler après un certain moment, de cette première impression qu'il avait eu d'elle, parce qu’après tout, ça choque un peu, juste un peu. Et ça l'avais choquer encore plus de la revoir dans sa classe de peinture pour la première fois, surtout que la peinture rouge sur ses mains et son visage lui rappelait ce sang épais qu'elle y avait la dernière fois. La conséquence fut qu'il sorti de sa classe plus rapidement qu'il en était entré, pour aller plus loin dans le corridor pour se calmer intérieurement puisqu'il aurait facilement crier comme une fillette. Il était retourné en classe à contre cœur et avait installé son tableau de toile blanche sur son chevalet et placé ses pinceaux sur la petite table qu'il avait tirer, qui était visiblement celle que Kennedy avait prévue pour elle-même sans qu'il en ait même une petite indice puisqu'elle était vide. En bon gentleman il lui proposa de la partager avec lui, parce qu'il en restait aucune. Lui qui voulait presque l'éviter se retrouvait à partager le même espace de travail qu'elle. Il avait hésité à lui reparler de se qu'il avait vu, il n'avait pas intention de jouer au suicidaire, mais la curiosité avait été plus forte que lui et il lui en avait parler presque un mois plus tard question de laisser tomber la poussière parce qu'il savait bien qu'elle aussi l'avait reconnu. Elle ne fut d'aucune aide mais, cela n'avait pas empêcher Jaheem de se faire de nombreux scénarios abracadabrants  et de se contenté de la réponse qu'elle lui avait donner, elle avait probablement pas envie de lui en parler. Mais comme il s'était fait à l'idée c'est sans problème que le jeune homme pouvait un peu plus mettre ce soir la derrière lui, sans pour autant l'oublier.

C'est la peinture plein les mains, presque plus que sur sa toile, qu'il travaillait sur un tableau impressionniste d'un éléphant chargeant dans des teintes de bruns, de noirs et blancs. Il remarqua que la Kenny venait de rentrer dans la classe. Cela devait faire une bonne demi heure que le mulâtre y était déjà mais il était tout simplement arriver trop en avance le cours n'était même pas commencer quand la jeune femme avait fait son entrée. Il couru presque vers elle,mettant de la peinture sur les petites tables qui étaient déjà très sales et en prenant son bras, là où il n'y avait pas la présence d'un chandail, il la tira doucement jusqu’à son tableau.

« KENNY!!! Je veux ton avis! »

Il lâcha son bras puis posa sa main, encore pleine de peinture fraîche, dans son propre visage, deux de ses doigts reposant sur ses lèvres, comme il avait habitude de le faire pour réfléchir.

« Plus de brun ou de gris, je sais pas qu'elle teinte sera la dominante encore, plus brun sa ferait plus comme un sépia, mais en même temps – il réfléchit encore un peu – Oh! Mais de ne pas avoir de couleur dominante, ça donnerait matière a se questionner sur la couleur, une ambiguïté. »

Bon, il n'avait pas besoin de son avis, seulement de continuer sa réflexion un peu plus longtemps, ou de trouver l'inspiration pour trouver là bonne idée, mais Kenny était si inspirante. Il avait toujours aimer la regarder peindre depuis la première fois qu'il l'avait vu faire, les mains et les doigts directement dans la peinture, un contacte directe avec la surface de la toile, avec une expression libérée sur le visage, mais pourtant si concentré. Elle ne le savait probablement pas que Jaheem la regardait d'un air émerveiller sur le visage.

Il retira sa main de son visage, sans non plus remarquer qu'il s'était mit de la peinture grise sur les lèvres et le menton.

« Tu en pense quoi Kenny? J'ai trouver l'inspiration se matin »

Il devait faire un beau portrait, souriant, de la peinture plein le visage et ses vêtements, tout fier de son travail accomplit en une demi-heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Kennedy Parker «
avatar

clan gangrel
Messages : 22

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Ven 27 Jan - 0:02

Kennedy devait admettre que c'était plutôt étrange de voir Jaheem agir aussi normalement en sa présence. Elle était consciente de la chance qu'elle avait- il aurait aussi bien pu aller parler à la police, mais il avait opté pour le silence. C'était peut-être parce qu'elle l'avait menacé, mais il n'y avait aucune vérité derrière ses paroles ; elle n'avait pas le courage de faire mal à quelqu'un par pur plaisir. Elle était différente des autres vampires qui formaient le Sabbat ; ceux qui prenaient plaisir à terroriser les humains, qui ne les voyaient que comme du bétail. Étant encore très proche de son humanité, Kennedy osait à peine se nourrir et y prendre goût. La majorité du temps, elle le faisait par obligation, et non parce qu'elle l'appréciait. Puis, elle découvrit qu'il faisait partie de sa cohorte. C'était peut-être une bonne chose, de pouvoir garder un œil sur lui. Peut-être que sa présence allait rappeler Jaheem à quel point il était important qu'il garde le silence sur ce qu'il avait vu, ce soir-là. Elle venait à peine de mettre les pieds dans le local lorsqu'elle entendit son nom, se faisant agripper le poignet par Jaheem, qui la tirait vers sa toile. Elle suivit, un peu à contrecœur, roulant les yeux dans son dos alors qu'il se posa devant son plus récent projet. Mais avant de poser les yeux dessus, Kennedy regarda dans la direction de Jaheem, le voyant poser une main couverte de peinture fraîche sur son visage. Elle soupira doucement, décidant de ne rien dire sur le sujet- jusqu'à ce qu'elle réalise qu'il avait laissé une trace de main sur son poignet.

Roulant les yeux de nouveau, elle examina le projet de Jaheem, laissant échapper un petit « hmm... » Elle comprenait ce qu'il voulait dire, penchant un peu la tête. Elle devait avouer qu'il était un bon artiste- ses peintures étaient toujours intéressantes, et elle se surprenait souvent à s'arrêter devant elles lorsqu'elles étaient affichées dans les couloirs. Il avait une technique qui changeait souvent, mais malgré tout, elle arrivait toujours à reconnaître ses pièces. Pinçant un peu les lèvres, elle garda les yeux sur la peinture durant un moment avant de les lever vers Jaheem. Il était beau à voir, de la peinture plein le visage. Mais elle devait être honnête envers elle-même. Jaheem était, en effet, plutôt attirant. Sa bonne humeur était étourdissante, parfois, mais elle était contagieuse. Et sans s'en rendre vraiment compte, Kennedy était beaucoup plus joyeuse et souriante en sa présence. Il lui faisait penser un peu à Jake, son coloc ; toujours un sourire aux lèvres, toujours en recherche d'inspiration.

« Je pense que tu devrais garder la neutralité du brun et du gris, » dit-elle, détournant le regard pour examiner les traits de peinture. Elle était surprise de le voir peindre avec ses mains, lui qui utilisait majoritairement des pinceaux. Enfin, à chaque fois qu'elle le voyait en classe. Kennedy était l'une des rares étudiantes à peindre avec ses mains- l'odeur et la texture  de la peinture l'aidait à se concentrer, et par-dessus tout, elle aimait ne faire qu'un avec son médium. « On est quand même attiré par la toile, même si on ne discerne pas immédiatement l'éléphant. Ça donne un temps de réflexion. » Elle se recula, prenant un linge humide qui traînait sur une table avoisinante. « C'est mon opinion- tu fais ce que tu veux avec. » Dit-elle en levant la main, essuyant la joue de Jaheem doucement avec le linge. « Tu t'es encore mis de la peinture partout dans le visage. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jaheem Mensah «
avatar

bystander
Messages : 16

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Dim 26 Fév - 21:17

Depuis que Jaheem et Kennedy s'étaient revu dans leur cours de peinture et qu'ils avait su qu'ils était tout les deux dans la même cohorte,  les deux étudiant s'étaient énormément rapprocher. Le jeune homme s'était même surpris à penser à elle plus souvent qu'il ne voulait ce l’admettre. Kenny avait pris  beaucoup d'importance dans sa vie depuis la toute première fois qu'il l'avait rencontré, mais encore plus depuis qu'elle l'avait accepter comme un ami. Malgré qu'il appréciait plus qu'elle ne pouvait l'apprécier elle-même. Il la regardait alors qu'elle observait sa toile, les lèvres légèrement pincer comme a chaque fois qu'elle regardait une de ses œuvres. Alors que lui la regardait elle. Il aimait tout de ce qu'il pouvait voir sous ses yeux, ses cours cheveux blond platine qu'il rêvait de pouvoir y glisser ses mains, son accent américain qui la différenciait des autres quand elle lui parlait de sa douce voix, sa peau satiné sans défauts qui lui semblait tellement délicate, ses grand yeux d'un brun aussi profond que les siens dans lesquels il aurait pu plonger. Elle avait tant évoluer avec lui, d'un mutisme jusqu’à un sourire qu'il ne pourrait plus oublier.  Puis elle se retourna vers lui le regarda droit dans les yeux alors qu'il la fixait encore, les joues rougies de s'avoir fait prendre la main dans le sac.  Il eu un petit silence avant qu'elle ne parle.

« Je pense que tu devrais garder la neutralité du brun et du gris, »

Puis elle retourna au tableau, regardant probablement sa technique. Il ne la prenait pas souvent, mais il l'avait emprunté à la jeune femme en pensent à elle ce matin même, il avait eu envie d'essayer de peindre avec ses doigts lui qui habituellement prenait de large pinceaux.

« On est quand même attiré par la toile, même si on ne discerne pas immédiatement l'éléphant. Ça donne un temps de réflexion. »

Et elle recula, il se demandait ce qu'elle allait faire quand elle pris dans ses mains un petit linge humide qu'il avait laisser sur la table pour essuyer ses mains après avoir fini sa toile. Elle prononça quelque mots qu'il n'entendis pas, le son ayant couper quand elle avait toucher son visage avec le linge. Il sentait encore le contact froid du tissus humide tout en sentant encore le toucher de Kennedy sur sa joue.

« Tu t'es encore mis de la peinture partout dans le visage. »

« Oh euh, merci »

Il était encore rouge d'émotion quand il essaya de bredouiller quelques mots, il avait décider de fait une soirée de camp avec des amis de la cohorte dans sa cours arrières ses papas lui ayant dit oui. Et il comptait invité Kennedy, il n'avait jamais oser la voir entre les cours, ni même les fins de semaine.

« Kennedy, je- je fait un feu de camp avec des amis ce soir et.. je me demandait si tu voulais venir avec moi »

Il essuya nerveusement ses mains sur son chandail déjà plein de peinture et repris :

« Tu n'est pas obligée! Mais j’aimerai vraiment que tu soit la ce soir, je sais que tu ne bois pas, mais je sais faire des virgin aussi. »

Il pris un grand respire et la regarda dans les yeux, il avait peur d'avoir fait un move de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Kennedy Parker «
avatar

clan gangrel
Messages : 22

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Mer 1 Mar - 17:09

Kennedy avait bien entendu remarqué les joues rougissantes de Jaheem. Un petit sourire apparut sur les lèvres de l'américaine, qui baissa sa main après avoir essuyé une trace de peinture sur la mâchoire forte du jeune homme. Ses pensées menaçaient de s'envoyer, alors qu'elle essayait de se concentrer sur autre chose que Jaheem et son sourire à faire fondre. Lorsqu'il parla, elle leva les yeux vers lui, surprise lorsqu'il l'invita à une soirée. Elle n'avait pas fait de sorties depuis qu'elle était devenue un vampire. Elle n'avait pas osé sortir de chez elle, et même si l'envie lui prenait, elle ne se faisait pas confiance. Elle avait déjà perdu le contrôle une fois, et ce n'était pas dans ses plans de recommencer. Kenny baissa les yeux, hésitant à répondre durant un moment. Elle se concentra sur le chandail sale de Jaheem, couvert de peinture. Puis, sur les bruits ambiants. Le bruit des pinceaux, les rires des étudiants qui parlaient ensemble. Quand Jaheem parla de nouveau, Kennedy releva les yeux vers lui. « Je... » Elle ferma la bouche, prenant une inspiration. « J'aimerais bien venir, » dit-elle, sa voix devenant soudainement silencieuse. « Mais je ne bois pas. »

Étant un vampire plutôt jeune, elle n'était pas capable de garder la nourriture humaine. Les breuvages, c'était une autre histoire. Elle pouvait en garder certains, comme l'eau ou bien le thé noir, mais quelconque breuvage sucré la rendait malade. Jaheem savait déjà ce qu'elle était réellement, et elle n'avait pas besoin de prétendre ne pas boire avec lui. Mais avec ses amis, c'était une toute autre histoire. Ils allaient peut-être poser des questions, et ce n'était pas quelque chose que Kennedy voulait vraiment. Mais Jaheem était si gentil, et elle avait peine à lui dire non. Si son cœur pouvait battre, elle savait qu'il battrait la chamade.

« D'accord, » dit-elle avant même de pouvoir y penser réellement. Elle voulait vraiment passer du temps avec Jaheem- c'était la première fois qu'ils se verraient en dehors des cours, et c'était quelque chose qui la terrifiait. Qu'arriverait-il si quelqu'un se blessait? Si elle se mettait à avoir faim? Elle ne voulait pas y penser, décidant qu'elle allait se trouver une manière de se remplir l'estomac avant de mettre les pieds près d'humains sans défense. « Mais si je me mets à me sentir mal, je m'en vais. » Son regard voulait tout dire, et elle espérait qu'elle n'ait pas besoin de faire un dessin à Jaheem. Elle étira son bras, prenant la main de Jaheem dans la sienne. Un sourire aux lèvres, elle garda les yeux sur ceux du jeune homme. « Je te fais confiance, mais tu dois aussi me faire confiance, okay? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jaheem Mensah «
avatar

bystander
Messages : 16

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Mer 8 Mar - 22:32

Si on avait à placer Jaheem sur un échelle de gêne, un étant le plus gêner et dix le plus extravertie, il aurait été un bon 8,5 en général. Il n'était pas particulièrement réservé ou introverti. Ni même avec ses amis, ni ses autres relations amoureuse qu'il avait eu auparavant. Pourtant avec Kennedy c'était toute une autre histoire. Il se surprenait a rougir quand il avait un quelconque contact physique et les battement de son cœur ne suivait aucunement son habituelle mesure rodée au quart de tour. Était-ce parce que le jeune homme l'avait connu dans des circonstance autre que la simple rencontre dans une classe, comme il avait pris habitude de dire quand il parlait de leur première rencontre, et qu'il savait se qu'elle était. Bon il en avait pas vraiment peur, il n'allait pas se faire du sang d'encre pour ce type d'histoire, il était un fanatique du surnaturel après tout. Donc, le fait de fréquenté une personne qui était beaucoup plus qu'une fanatique, ne l'inquiétait pas plus qu'il ne le fallait. Cela aurait probablement été différent s'il avait eu affaire avec un vampire sanguinaire qui n'aurait pas eu de considération pour la race humaine. Mais Kennedy était différente en tout point. Dès le départ, elle lui avait laisser une chance. Elle ne l'avait pas tué et lui avait fait confiance pour garder se lourd secret avec lui, ce qu'il avait fait après tout. Jaheem avait alors apprit à lui faire confiance. Et surtout avait commencer a s'enticher d'elle rapidement, comme il avait toujours fait en amour. Mais, cette fille avait ce quelque chose que le jeune homme n'arrivait pas à décrire dans des mots, seul une toile et de la peinture aurait pu le faire.

Il avait souvent eu peur d'en faire trop avec elle. Il se savait exubérant. Qu'il parlait trop, qu'il était bruyant. Et Kennedy qui était si silencieuse. Il craignait que son comportement ne la dérange. Et lui qui aimait tant sortir avec ses amis, faire des soirées. Puis il avait fait le pas de l'invité enfin et son cœur battait la chamade le long de cette attente pour la réponse de celle qu'il aimait. Et il ne pu réprimer un grand sourire quand elle lui dit enfin oui avec la condition qu'elle ne boirait pas de la soirée, ce qu'il avait prévu de toute façon. Il avait appris à ses dépends…

« Mais si je me mets à me sentir mal, je m'en vais. »

Elle pris sa main dans la sienne en le regardant en levant les yeux sur lui.

« Je te fais confiance, mais tu dois aussi me faire confiance, okay? »

« Je te fait confiance – il lui sourit en retour – promis et s'il arrivait que tu te sente pas bien tu me le dira je vais essayer de faire mon possible pour aider. »

Le reste du cours passa lentement pour Jaheem, ainsi que reste de ses cours et il attendit Kennedy à la fin du sien pour aller a sa maison ou ses papas parti en souper d'amoureux , n'était pas présent. Il ouvrit la porte sur son salon, jetant ses clés sur le bureau d'entrée et ses souliers, sans les détaches, dans le portique.
« Pas trop intimidé, au moins tu ne verra pas mes papas se soir, sauf s'ils arrivent plus tôt que prévue, et – il entendit des petits pas rapide dévaler les escaliers – voici le chien. »

Il pris le petit chien dans ses bras et flatta la petite chose qui secouait sa queue dans tout les sens inimaginable.

« Il ne reste plus qu'a attendre les autres. Il arrive plus tard genre après souper »

Il déposa le chihuahua noir dans les bras de Kenny, alors qu'il était surexciter de la nouvelle venu dans son logis, un vrai bébé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Kennedy Parker «
avatar

clan gangrel
Messages : 22

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Dim 26 Mar - 17:17

Kennedy avait peine à croire que Jaheem pouvait être aussi conciliant pour elle. Après tout, ça ne faisait pas tellement longtemps qu'ils se connaissaient, et il ignorait réellement jusqu'à quel point elle pouvait se sentir mal. Consommer la nourriture humaine était hors de question- elle serait malade comme un chien pendant des heures. Les liquides étaient de moins en moins pires, mais si elle en buvait trop, c'était certain qu'elle allait se retrouver avec la tête dans le bol de toilette. Et puis, il y avait la Soif. Cette chose dont elle avait peine à se débarrasser. S'il advenait qu'elle la surprenne alors qu'elle était entourée d'humains, Kennedy ne savait pas ce qu'elle ferait. Ça lui était déjà arrivé avec Jake, mais elle avait réussi à sortir de l'appartement sans qu'il pose trop de questions. Chez Jaheem, entourée de ses amis, elle ignorait comment ça allait finir.

Mais Kennedy prit une grande inspiration, hochant la tête en regardant Jaheem. Il était si gentil, alors qu'elle n'avait pas toujours été la meilleure des personnes. Sa gentillesse la surprenait à chaque jour- elle avait menacé de le tuer, et pourtant, il n'avait jamais fait preuve de la moindre malice envers elle. Lorsque leur cours furent terminés, Kennedy le rejoint de nouveau afin de se diriger vers sa maison- c'était la première fois depuis qu'elle était devenue un vampire qu'elle entrait chez quelqu'un d'autre. Et après avoir écouté autant de sériés télé, elle fut légèrement surprise d'être capable de passer le seuil de la porte d'entrée sans avoir à être invitée. Mais trêve de plaisanteries. Elle s'était aussi attendue à entrevoir les parents de Jaheem, mais ils brillaient par leur absence, et cela la rassurait dans un sens. Elle était habituée à la présence de Jaheem aussi proche, et se contrôler en étant près de lui était devenue chose facile. Mais les nouvelles personnes, les nouvelles odeurs, elles, étaient plus difficiles à endurer.

Lorsqu'il dompa le chien noir dans ses bras, Kennedy fut du moins surprise. Elle avait toujours eu plus de facilité avec les animaux- elle pouvait communiquer avec eux, depuis sa transformation. Sunshine, le chat de son colocataire, était une soie. Mais ce nouveau chien était plutôt surexcité : une version canine de Jaheem qui était toujours présent avec un sourire aux lèvres. « Bonjour, » balbutia-t-elle, ses yeux bruns se posant sur le chihuahua. Puis, elle releva les yeux, regardant Jaheem avec un air un peu inquiet. « Tu sais… Je ne mange pas. » Un silence inconfortable se posa entre les deux, et nerveusement, Kennedy glissa ses doigts dans le pelage du chien. « Mais ça va aller. Tu n'as pas à t'inquiéter. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jaheem Mensah «
avatar

bystander
Messages : 16

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Dim 23 Avr - 19:34

C’était la première fois que Jaheem l’invitait chez lui, pas que cela le dérangeait, loin de là l’idée, mais il avait si peur qu’elle ne se sente pas bien, qu’elle aie à partir soudainement parce qu’elle en ressentait le besoin. Elle voulait qu’elle soit confortable, ne pas la faire fuir. Si elle partait, il se le mettrait sur le dos, c’était lui, après tout, qui l’avait invité à cette soirée, malgré qu’il la savait moins alaise devant des gens qu’elle ne connaissait pas.

Alors qu’elle lui avouait qu’elle ne mangeait pas, ce qu’il n’avait pas oublier, comment aurait-il pu le faire, la raison de son régime était beaucoup trop marquer dans son esprits. Elle était un vampire. Il le vivait bien, elle n’avait pas essayer de le manger encore, ni de le tuer depuis ce soir fatidique. Alors pour le moment, il n’allait pas en faire un plat. Pourquoi il en ferait un. Il tenait tant à elle.

« Je sais Kenny, je sais, mais veut tu boire quelque chose? Sinon c’est pas grave. »

Il ouvrit la porte du Frigo, pensent à ce qu’il souhaitait manger avant de le refermer après quelque minute, n’y sortant absolument rien. Jaheem se retourna vers le congélateur, il n’avait pas forcément envie de cuisiner et ses parents avaient comme habitude de laisser des plats maison dans le congélateur, au cas ou l’étudiant sentait le besoin de manger sans avoir à cuisiner tout un souper. Et dieu que ses papas cuisinaient bien.  Il en sorti un plat dans un contenant de plastique qu’il mit 3 minutes au micro-onde.

« Si tu as faim tu me le dira, je vais essayer de faire quelque chose pour toi, pour que tout ce passe bien se soir. Oh et t’inquiète on ne sera pas beaucoup, juste moi, toi et  4 autres amis, les autres ne pouvaient pas venir, trop de travail. »

Il pris la main de Kennedy dans la sienne et la tira vers lui, pour qu’elle le suive dans la maison.

« Allez vient, je te fait visité, tu peu garder le chien dans tes bras, Enyi aime qu’on le prenne dans nos bras. Hein Enyi? »

Le jeune homme continua son trajet dans la maison commentant chacune des pièces dont il ouvrait la porte avec une phrase du type : « Voici où je passe des longues heures à flâner sous la douche. ». Pour finir par s’arrêter devant un cadre dans le corridors des chambres à l’étage.

« Je sais qu’il seront pas là se soir, mais voilà mes parents. Ils m’ont demander de prendre la photo quand on est aller au Nigeria, la où mes parents se sont rencontré quand mon papa avait fait un voyage humanitaire, mon autre papa était son traducteur tout le long de leur séjour. Bon passons – Il ria un peu avant de retourner au rez-de-chaussez – Alors au moins tu sais où les choses sont. »

Il sorti son repas du micro-onde et l’ouvrit, commençant déjà à manger, sans s’être assis. Il fini un bouché avant de reprendre :

« Oh, la gang va partir vers 2 ou 3 heures dans la nuit, mais si tu veux dormir chez moi pour t’éviter de te déplacer, je ne suis pas contre. En plus j’ai décidé de t’accompagner ce soir, je ne boirait pas d’alcool non plus »  

Il lui souri de tout ses dents et se déplaça vers elle, la prenant dans ses bras comme un réflexe. Parce qu’il en sentait le besoin.

« On va être deux, T’inquiète, je ne me prive pas. »

Puis il la lâcha finalement, se reculant un peu d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Kennedy Parker «
avatar

clan gangrel
Messages : 22

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Lun 29 Mai - 13:31

Kennedy tenait le chien contre son sein comme s'il était un moyen de soulager ses inquiétudes. Le flattant doucement, elle écoutait les paroles de Jaheem, émerveillée de voir à quel point ses intentions étaient pures. Elle n'avait pas été un vampire longtemps, alors ses habitudes et sa perception étaient toujours celles qu'elle avait lorsqu'elle était humaine. Mais pour avoir observé les humains durant des mois, se tenant à l'extérieur sans jamais se mêler à eux, elle savait que Jaheem était quelqu'un avec un cœur pur, qui était réellement ce qu'il semblait être. C'était peut-être pour cette raison qu'elle ne l'avait pas tué, cette soirée-là dans la ruelle. Peut-être qu'ils étaient destinés à se rencontrer, destinés à être dans la vie l'un de l'autre. Après tout, le destin faisait souvent bien les choses. Lorsqu'il lui offrit à boire, elle secoua lentement la tête.

Peut-être plus tard, elle boirait un verre d'eau. C'était bien l'une des seules choses qui ne lui causait pas de violents vomissements. Elle avait appris que c'était simplement l'une des choses à laquelle elle devait s'habituer, maintenant qu'elle était un vampire. Les aliments, les breuvages. Son estomac ne les digérerait que beaucoup, beaucoup plus tard. Kennedy le laissa prendre sa main, tenant toujours le chien— Enyi, de l'autre bras. Curieuse, elle le suivit lors qu'il lui faisait faire le tour de la maison, ses yeux s'attardant durant un moment sur la photo qu'il lui présenta. Et soudain, elle se demanda. Avait-elle encore des photos de ses parents? Depuis leur mort, elle n'y avait pas vraiment pensé. La seule chose qui lui venait à l'esprit, lorsqu'elle essayait de se rappeler d'eux, c'était des flash rapides de leurs corps ensanglantés. Elle savait ce qu'elle avait fait, mais ne se rappelait même pas l'avoir fait, et ça, c'était le pire de toute cette histoire. Kennedy chassa ces pensées de son esprit, son attention se rapportant du même fait vers Jaheem, qui la traînait vers le rez-de-chaussée. « Je vois, » dit-elle avec un léger sourire. « C'est une jolie maison que vous avez. » Bon, c'était peut-être ridicule comme compliment, mais elle ne savait pas vraiment quoi dire.

Toutes ces paroles que déblatérait Jaheem en faisait beaucoup à enregistrer, mais avant qu'il se déplace vers elle, elle eut le temps de déposer Enyi par-terre, souriant légèrement dans la direction du chien noir. Au moins, ce n'était pas un nombre exagéré de personnes, se dit-elle. Elle allait sûrement être capable de se contrôler— elle devait avoir confiance en ses capacités. Sinon, tout l'enseignement de Nathaniele se retrouverait dans la toilette. Lorsque Jaheem l'entoura du bras, elle déglutit lentement. « Merci de ta solidarité, » dit-elle, levant les yeux vers lui alors qu'il se recula. Elle était consciente que si elle avait été capable de rougir, ses joues auraient pris une jolie teinte pivoine. Mais ça en était rien; c'était l'une des nombreuses choses qu'elle ne pouvait plus faire depuis sa transformation.

Elle attendit que Jaheem termine de manger avant de tourner les talons pour se diriger vers le salon. Partout où elle regardait, Kennedy pouvait voir les divers souvenirs que les parents de Jaheem avaient ramenés de leurs voyages. C'était beau à voir, de savoir qu'ils tenaient à conserver cette culture si riche qui faisait partie intégrante de la vie du jeune homme. C'étaient des souvenirs qui avaient énormément de valeur, et ça, Kennedy respectait ça. Tournant la tête, elle regarda Jaheem durant un moment avant de parler.  « Je me demande pourquoi tu m'as réellement invitée, » dit-elle à mi-voix. « Après tout, on se connaît à peine. Je vais pas… avoir l'air d'une intruse, dans votre groupe? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jaheem Mensah «
avatar

bystander
Messages : 16

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Mar 27 Juin - 19:42

Jaheem ne tenait plus en place. Si le fait que la jeune femme soit chez lui le rendait seulement heureux, il n’aurait pas été si agité. Mais cette soirée le rendait si nerveux, plus qu’il ne l’avait été la première fois qu’il avait monté en avion, plus que la première fois où il avait pu prendre un lionceau dans une réserve lors d’un de ses voyages. Il avait peur que Kennedy ne se sente pas à sa place malgré tous ses efforts. Après tout, elle n’était pas comme les autres, mais le jeune homme voulait qu’elle se sente, pour une rare fois, comme toutes les autres personnes de son âge. Mais il la savait timide et surtout anxieuse quand des évènements auxquels elle n’était pas coutume lui arrivait.

Après avoir libéré la jeune vampire de ses bras, il retourna à son plat qu’il englouti en quelques bouchées, le jeune homme avait habitude de manger comme un gouffre, il mangeai toujours et comme disait ses papas : « C’est étonnant qu’il ne soit pas plus rond ». Puis que Jaheem n’était pas un grand sportif non plus. Une fois le plat fini, il suivit Kennedy dans son salon. Après tout, certain des invités devait bientôt arriver chez lui.

« Je me demande pourquoi tu m'as réellement invitée. Après tout, on se connaît à peine. Je vais pas… avoir l'air d'une intruse, dans votre groupe? »

Il se retourna vers elle, les yeux grand ouvert, le cœur battant, il ne savait pas quoi lui répondre, il n’était tout de même pas pour lui dire qu’il avait des sentiments à son égard, pas maintenant, il était trop tôt dans leur relation. Et puis… Il ne savait rien des sentiments de son amie, il n’allait pas tenter sa chance trop tôt.

« Tu sais bien que non, ce n’est que quelque personne de notre cours de peinture, et puis rien ne nous empêche d’apprendre à se connaitre »

Il passa sa main contre la joue glacé de Kennedy, la laissant contre sa peau un moment.

« Détend toi, reste toi-même, si j’aime la Kenny qui est devant moi, ils t’aimeront aussi »

***

La soirée avançais bien, son « feu de camp » avait l’aire de faire le bonheur de ses invités, bien qu’il s’agissait plutôt d’un feu de foyer dans son salon. Ils buvaient tous, si bien que deux d’entre eux avait du mal à se tenir droit sur leur siège, mais lui contrairement à son habitude n’avait consommé aucun alcool mais, il adorait le fait qu’il avait tout de même réussi à avoir du plaisir. Jusqu’à ce que son ventre se mette à crier, il avait toujours faim alors c’était coutume. Il se leva et souri a Kenny l’invitant à le suivre.

« Tout va bien ? Tu te sens bien? »

Bon il s’inquiétait, pour elle, savoir si elle se sentait bien, il ne voulait pas qu’elle parte. Puis qu’elle lui avait dit qu’elle partait si elle se sentait mal. Il ne voulait pas en arriver là.

« Ils devraient partir dans pas trop de temps. Si tu veux, tu peux rester après… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Kennedy Parker «
avatar

clan gangrel
Messages : 22

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Ven 14 Juil - 0:51

Kennedy avait toujours cette impression étrange qui pesait sur ses épaules. Elle n'avait pas toujours été une personne aussi nerveuse, mais son déménagement et sa transformation avaient tous deux été des facteurs décisifs. Elle avait entendu parler de vampires qui avaient abandonné leur humanité aussitôt transformés, mais s'était promis de ne jamais devenir ce genre de personne. Elle était humaine d'abord, vampire ensuite. Et abandonner son humanité voulait aussi dire abandonner toutes les valeurs que ses parents lui avaient inculquées. La main de Jaheem sur sa joue la tira de ses pensées, et elle savait que si elle avait pu, elle aurait rougi. Toutefois, c'était ses mots qui la fit sourire timidement. Depuis sa transformation, c'était probablement la chose la plus gentille qu'on lui avait dit. « Merci, » dit-elle à demi-voix.


Il fallait dire que c'était probablement la première fois depuis sa transformation qu'elle était entourée d'autant de personnes à la fois. Dans un endroit fermé, cela-dit. Assise avec Jaheem, elle faisait de son mieux pour participer aux conversations, fascinée par les visions des autres étudiants de leur programme. Lorsque Jaheem se leva, toutefois, Kennedy le suivit des yeux comme une petite fille perdue. Il était son seul point de répère— la seule personne en qui elle avait réellement confiance. Il connaissait son secret et pourtant, la traitait comme une personne normale. Elle se disait qu'il avait probablement des pensées qu'il ne révèlerait pas; peut-être avait-il toujours peur pour sa vie, même si Kennedy n'avait jamais vraiment eu l'intention de lui faire du mal. Arrivés dans la cuisine, elle s'adossa contre le comptoir, prenant une inspiration qui n'était que par habitude.

Elle leva les yeux vers Jaheem, lui faisant un léger sourire. « Ça pourrait aller mieux, » admetta-t-elle. Ça ne servait à rien de lui mentir; il le saurait tôt ou tard. Elle pinça les lèvres, baissant les yeux en signe de défaite. « À vrai dire, je commence à avoir faim. » Kennedy en avait presque honte. De se montrer aussi faible devant Jaheem la frustrait. Elle aurait voulu être forte, être capable de résister à la tentation. Mais le plus longtemps qu'elle passait à ses côtés, et plus l'idée de planter ses crocs dans le cou de Jaheem devenait tentante. Kennedy se retourna, posant ses mains sur le bord du comptoir pour se retenir. Fermant les yeux, elle soupira doucement. « Je savais que ce n'était pas une bonne idée que je sois ici. » Elle mordit sa lèvre inférieure, fâchée contre elle-même. Peut-être avait-elle simplement surestimé ses capacités, mais elle avait peur de flancher. Peur de faire mal à l'une des seules personnes qui la traitait comme une personne.


Dernière édition par Kennedy Parker le Dim 20 Aoû - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jaheem Mensah «
avatar

bystander
Messages : 16

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Mar 15 Aoû - 16:16

Il avait si peur que la jeune femme qui faisait battre son cœur ne se sente pas parmi les siens lors de cette soirée, cela rendait Jaheem plus que nerveux puis que ce n’était quand même pas tous les jours que l’on présente une vampire à ses amis. Aucun d’entre eux ne savait leur existence et le jeune artiste ne comptait pas leur divulgué le tout, mais le fait que lui soit au courant de tout lui donnait des chaleurs, son cœur battait la chamade. Il avait remarqué les changements  dans le comportement de Kennedy au cours de la soirée, elle semblait si anxieuse, de plus en plus, il avait besoin d’avoir leur cœur net. Après tout, il ne savait pas à quand le dernier repas de son amie remontait, mais elle n’avait pas mangé de toute sa soirée. Il se disait qu’elle allait probablement avoir faim, et il était prêt à prendre le risque d’être celui sur lequel elle allait se nourrir. Jaheem lui faisait entièrement confiance, il savait qu’elle n’allait pas lui faire de mal.

Dès qu’elle lui avoua qu’elle pourrait aller mieux, le visage de Jaheem se rempli d’inquiétudes. Peut-être qu’elle n’aimait pas la soirée, qu’elle n’appréciait pas le fait qu’il jouait trop les chiens de poches ou qu’elle trouvait simplement que la soirée était de trop pour elle. Mais il eut sa réponse quand elle lui mentionna avoir faim. Bon, si ce n’était que cela, mais elle culpabilisait et ça lui fendait le cœur de l’entendre dire de telles choses. Il prit dans ses mains, celle toute froide de Kennedy, la regardant dans les yeux, avec toute la tendresse qu’il avait à son égard.

« Kenny, tu n’as pas à être honteuse, quand j’ai su comment tu étais je n’ai pas fuis, parce que c’est Kennedy que j’apprécie. Toi, sous toutes tes coutures, mêmes celles-là. Et je te l’ai dit tout à l’heure, que si tu avais faim, je ferais quelque chose pour toi. »

Il n’avait pas envie qu’elle sente qu’il s’obligeait pour elle, il le faisait de bon cœur. Il approcha sa bouche du cou de l’artiste devant lui, déposant ses lèvres contre sa peau froide. Son cœur faisait les cents tours dans sa poitrine, mais il voulait lui faire comprendre ce qu’elle pouvait faire. Il lui chuchota à l’oreille :

« Je te fait confiance, si je ne voulais pas je ne l’aurait pas proposé »

Le pauvre Jaheem avait les joues toutes empourprées, il ne pouvait pas faire autrement. Il n’avait pas avoué sa flamme à son amie, mais c’était une offre tout aussi intime. Il s’offrait à elle, c’était la seule chose qu’il pouvait faire à son avis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Kennedy Parker «
avatar

clan gangrel
Messages : 22

MessageSujet: Re: As long as I'm alive _ft. Kennedy   Dim 20 Aoû - 23:42

Kenny avait beau être une nouvelle vampire, elle en savait assez sur le sujet pour être consciente de la situation dans laquelle elle se trouvait. Elle était soulagée de savoir que Jaheem n'avait pas bu; s'il avait une seule goutte d'alcool dans son sang, elle le ressentirait après s'en être nourrie et subirait les mêmes effets. Elle aurait refusé son offre— déjà qu'elle avait de la difficulté à se contrôler lorsqu'elle était à jeun, elle n'osait pas essayer d'être sous l'influence. Les mots de Jaheem la prenait par les sentiments, ses yeux foncés se posant sur son visage pendant un moment. Elle était sans mot, mais savait que si son cœur battait encore, il aurait sursauté dans sa poitrine. Son odeur lui emplissait les narines alors qu'il se penchait vers elle. C'était un mélange de peinture et de parfums boisés, quelque chose qui était unique à Jaheem. Et lorsque ses lèvres se posèrent sur la peau de son cou, c'était comme si elle avait été frappée par un éclair. Elle inspira profondément, l'odeur de l'humain toujours aussi réconfortante.

Elle avait peine à croire qu'il lui faisait confiance, surtout après la manière dont ils s'étaient rencontrés. Mais jusqu'à aujourd'hui, Jaheem était encore là la seule personne qu'elle avait appris à connaître. La seule personne qui savait qu'elle était un vampire et qui n'avait pas détalé comme un lièvre. Personne ne connaissait son secret, mais Jaheem… Elle lui faisait confiance, tout comme il lui faisait confiance, à elle. Elle comprenait bien tout ce que ça impliquait, de se nourrir de son sang. C'était quelque chose d'extrêmement intime, et elle savait que ce geste signifiait beaucoup plus qu'un simple échange. Mais Kennedy n'avait pas encore réalisé ce que Jaheem ressentait pour elle. Du moins, peut-être pas autant. Mais peut-être était-ce parce qu'elle n'arrivait pas à croire que quelqu'un d'aussi doux et généreux que lui puisse avoir des sentiments pour elle. Elle qui était si froide et distante. Ils étaient le jour et la nuit, même si avant sa transformation, Kennedy était probablement tout aussi ouverte que lui.

Mais elle ne pouvait pas continuer à douter d'elle-même comme ça. Après tout, plus longtemps elle attendait, plus grande sa soif était. Et elle savait que si elle attendait plus longtemps, le risque qu'elle blesse Jaheem (ou pire encore) n'irait qu'en grandissant. Elle glissa sa langue contre ses lèvres, jetant un regard hésitant à Jaheem. « Okay, » dit-elle à mi-voix, hochant la tête. Elle ne s'était jamais nourrie sur un humain qui était aussi ouvert à cette chose, mais savait que pour lui, ça serait une expérience assez… intéressante. Excitante, même. Doucement, elle s'approcha, enlaçant le cou de Jaheem de ses bras pour le tirer plus près d'elle. Ses lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres de son cou, exactement là où elle devrait enfoncer ses crocs, mais elle hésita durant quelques secondes. L'odeur de Jaheem lui faisait tourner la tête, et la sensation de son corps chaud contre le sien était beaucoup plus rassurante qu'elle s'y attendait. Puis, d'un mouvement lent et délicat, elle posa ses lèvres contre la peau de Jaheem, ouvrant la bouche pour plonger ses crocs dans son cou.

C'était une toute autre expérience, de se nourrir d'une telle manière. Kennedy n'avait jamais ressenti de telles sensations tandis que le sang de Jaheem coulait dans sa bouche. Chaud et sucré, Kennedy buvait lentement, se contrôlant du mieux qu'elle le pouvait. Mais comme Jaheem lui faisait confiance, et qu'elle n'était pas littéralement affamée, elle pouvait se permettre de ne pas boire autant. Mais le goût… C'était une toute autre histoire. C'était la première fois qu'elle goûtait à un sang qui avait une telle saveur. Un doux gémissement s'échappa de sa gorge, étouffé dans le creux du cou de Jaheem tandis qu'elle resserrait son étreinte autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

As long as I'm alive _ft. Kennedy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ted kennedy on obama's camp!!!
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» U.S. Senator Ted Kennedy dies at 77
» Un combat long....très long !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Londres :: Covent Garden :: Domicile de Jaheem Mensah-