AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Jeu 1 Déc - 20:28

Londres est engloutit par la brume, forçant les passant à marcher au travers de son coton humide. Sans être glacé, ce n’est pas la température la plus agréable. Logan marche d’un pas rapide, les mains fourrées dans la poche avant de son hoodie, sa capuche remontée sur son crâne. Son sac à dos pend d’une de ses épaules, balançant à chaque pas. Il s’est levé tôt pour aller s’entraîner : il a enfin trouvé un gym de boxe à un prix raisonnable, pas trop loin de l’appartement.

Ça a été plus difficile qu’il ne pensait : il n’est pas habitué au taux d’échange et il trouve que la livre anglaise est foutuement chère. Lui qui n’avais jamais quitté sa ville natale, il est chaque fois un peu choqué de voir à quel point Londres est différent. Que ce soit dans son apparence, ses couleurs, ses sons, les passants et même la température : il a vraiment l’impression de faire déplacé, dans ce décor.

Il a commencé à trouver un certain confort dans son logement, toutefois : lorsqu’il vit le building aux briques rouges percer la brume, il soupira presque de soulagement avant d’y entrer. Il faut dire qu’il a passé près de 80% des derniers mois terré dans cet appart : le déménagement a été toutes sortes d’émotions pour lui et ça lui a pris du temps à les digérer.

Il entre dans l’appartement en claquant la porte. Il renifle en jetant sa clé sur la table basse contre le mur et abandonne ses chaussures dans l'entrée avant de se diriger dans le couloir : il remarque aussitôt la porte fermée de la chambre de Blake. Tiens, il est de retour.

Il se glisse dans sa propre chambre, laissant tomber son sac sur le sol. Il retire son hoodie en réfléchissant, le jetant sur son lit. Le vampire a été absent toute la nuit. Probablement le travail : il a des jobs plutôt louches, ça ne l’étonnerait pas que ça le fasse sortir aussi tard. Ou bien il est allé draguer dans les bars. Il a un léger ricanement en retirant ses joggings. Il avait peut-être soif. Ouais, bah, il était pas le seul.

Cela fait quelques jours qu’il a la bouche sèche, la gorge qui lui démange et un frisson qui le réveille en pleine nuit : les signes qu’il a appris à reconnaître comme étant la Soif. La nuit dernière, il s’est même glisser dans la chambre de Blake tant ça lui tordait l’estomac, mais le vampire n’y était pas. Il était prêt à lui piquer une colère lorsqu’il reviendrait, mais il a fini par se rendormir avant qu’il ne se pointe. Maintenant, après son entrainement et tout, il est assez calme pour ne pas aller le réveiller à coup d’oreiller sur la gueule.

En t-shirt et boxers, il va même préparer et démarrer la cafetière avant de filer vers la chambre du vampire. Il ouvre la porte doucement et file vers l’autre porte du fond sans un regard pour le lit : il a vraiment besoin d’une douche. Il a souvent chialé depuis leur emménagement sur l’idée bizarre de mettre la douche dans la salle de bain privé de la chambre des maîtres et la baignoire dans la salle de bain accessible à tous, mais en réalité il éprouve un plaisir tordu à toujours passé dans la chambre de Blake pour aller se laver.

Sa douche lui prend à peine quelques minutes – la douche post-entrainement n’est vraiment que pour se débarrasser de la sueur et se laver rapidement les cheveux – mais lorsqu’il en sort il sent déjà l’odeur du café flotter dans l’air.

Il s’ébouriffe les cheveux, s’éponge vite-fait et noue la serviette à sa taille avant de sortir de la salle de bain, abandonnant ses vêtements près du panier à linge. Il s’approche du lit en glissant une main dans ses cheveux mouillés pour les lissés vers l’arrière, puis se penche légèrement pour glisser sa main libre contre la pommette de l’homme endormis.

« Hey, vieillard. Y’a du café. »

Comme s’il réalisait que son geste était bien trop doux pour son caractère, il glisse sa main sur le côté pour venir lui tirer l’oreille et l’énerver. Debout, j’ai soif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Blake P. McCullough «
avatar

clan brujah
Messages : 16

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Lun 19 Déc - 22:02

Blake n’avait jamais vraiment eu de difficulté à se trouver quelque chose à faire lorsqu’il arrivait dans une nouvelle ville. C’était peut-être parce qu’il était prêt à faire les jobs que personne d’autre ne voulait faire; personne ne voulait faire le ménage. Personne n’était prêt à faire ce qu’il était prêt à faire, et c’est pourquoi c’était facile pour lui de trouver du travail. Il prenait les jobs que personne ne voulait, que les gens faisaient à la va-vite. C’était pourquoi il revenait, parfois, aux petites heures du matin et se laissait tomber sur son matelas pour ensuite s’endormir et se réveiller seulement plusieurs heures plus tard. Il dormait comme un cadavre, et pas même les claquements de porte de Logan ne pouvaient le réveiller. Il était revenu le ventre plein avec une liasse de billets dans son portefeuille, et c’est seulement après avoir enlevé son chandail  s’était jeté sur son lit. Il n’avait même pas pris la peine de fermer les rideaux; fatigué comme il était, pas même le soleil n’allait le réveiller.

Il grogna doucement lorsqu’il senti la main de Logan contre sa peau, la chaleur humaine le tirant légèrement de son sommeil. Sur le point d’ouvrir les yeux et de saluer le plus jeune, il laissa échapper une exclamation lorsque ce-dernier lui tira une oreille. Ses yeux foncés s’ouvrirent sur le jeune homme aux cheveux encore humides, et durant un moment, il pensa le réprimander, mais il n’en fit rien. « Bon matin à toi aussi, » marmonna-t-il en se redressant sur le lit, étirant ses bras au-dessus de sa tête. Se levant du lit, il passa une main dans ses cheveux, examinant Logan du regard. « Tu es debout depuis longtemps? » Blake le contourna, attrapant un t-shirt blanc pour l’enfiler tout en sortant de la chambre et se diriger vers la cuisine. Il se versa une tasse de café, prenant une gorgée en s’accotant contre le comptoir. Il savait très bien ce que Logan voulait. Blake avait pris la responsabilité de s’occuper de Logan, et il gardait un œil attentif sur la fréquence de ses consommations. Il gratta sa barbe de manière lente, déposant sa tasse sur le comptoir.

« Si tu veux quelque chose, tu dois le demander. » Blake était plutôt clair sur ce sujet; donner du sang à Logan n’était pas un problème, mais il aimait bien qu’il lui demande. C’était peut-être un trip de dominance, ou simplement parce qu’il aimait se savoir désiré. Peu importait la raison, c’était une règle qui s’était établie par elle-même. Il se rapprocha de Logan, plissant un peu les yeux en l’examinant. Avec une main, il prit le menton du plus jeune entre ses doigts, penchant sa tête vers l’arrière juste un peu. « Tu m’as l’air un peu pâlot. Encore trop orgueilleux pour demander? » Il sourit légèrement. « Allons, Logan. Tu connais les mots magiques. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Ven 23 Déc - 15:16

L’exclamation du plus âgé fait ramener sa main en vitesse à Logan. Pourquoi t’as peur. Il n’a pas peur. C’est simplement un réflexe. Il sait que Blake a une tolérance beaucoup plus élevé que cela. Les lèvres légèrement pincées, il regarde l’autre homme se redresser.

« Bon matin à toi aussi. »

Il expire doucement, se passant la langue sur les lèvres et a un grognement vague en réponse, suivant le vampire des yeux. Il recule d’un pas, simplement, pour le laisser se lever et rencontre son regard alors qu’il le contourne. Il le fait exprès, il est sûre : il doit savoir qu’il a soif et pourtant il prend son temps, fait comme si de rien n’était…

« Tu es debout depuis longtemps? »

« Je suis allé au gym, » répond-il calmement, en le regardant enfiler un t-shirt. Ses entrainements durent en moyenne 1h30 ou 2h, ça donne une idée de l’heure à laquelle il s’est levé. C’est une réponse étonnement civile, de sa part. Il faut dire qu’il aime bien regarder Blake s’habiller. Ce doit être super bizarre comme truc, mais lorsqu’ils dorment dans le même lit et que le vampire se lève pour aller travailler au milieu de la nuit, Logan est toujours réveillé par le mouvement et le regarde se vêtir, dans la pénombre, avant de le voir s’en aller. C’est con, mais il trouve ça apaisant.

Il emboite le pas au plus vieux dans le couloir, mais le laisse poursuivre vers la cuisine alors que lui tourne dans sa chambre. Se débarrassant de la serviette, il enfile rapidement un vieux jogging qu’il utilise souvent comme pyjama. Il attrape un t-shirt sur le tas de vêtements qui occupe la chaise de son bureau et ressors pour aller dans la cuisine, essayant de retourner le chandail qu’il avait probablement retirer en virant à l’envers.

Blake est appuyé au comptoir, café en main. Logan le regarde, terminant de mettre le t-shirt à l’endroit.

« Si tu veux quelque chose, tu dois le demander. »

Il allait prendre le chandail par le bas pour l’enfiler, mais arrête son mouvement. Oh l’enculé. Il lui lance un regard noir. Il sait bien qu’il doit le demander, vient pas le faire chier. Il n’aime pas demander, alors ça lui prend toujours du temps pour y arriver. Pas seulement sur ce sujet : à propos de tout, en fait. Il a grandi en devant s’occuper de tout par lui-même et se faisant ignorer ou taper dessus lorsqu’il osait demander de l’aide, alors c’est difficile de le faire, maintenant. Même si c’est Blake.  

Ce dernier, d’ailleurs, s’est rapproché et lui prend le menton. Logan serre les mâchoires et vient saisir le bras de l’homme d’une main, par réflexe. Il soutient son regard.

« Tu m’as l’air un peu pâlot. Encore trop orgueilleux pour demander? Allons, Logan. Tu connais les mots magiques. »

L’idée de l’envoyer se faire foutre l’effleure brièvement, mais il ferme les yeux et inspire profondément pour la chasser. Normalement ce serais sortie de sa bouche direct, sans filtre, mais d’aller au gym le rend beaucoup plus calme. Il grogne, rouvre les yeux et se force à lâcher le bras de Blake avant de répondre, l’air irrité, marmonnant presque.

« …s’il-te-plait. »

Il s’oblige à le regarder dans les yeux, même si cela fait monter le rouge à ses oreilles. Il se mord la lèvre avant de rajouter rapidement un « J’ai soif. » pressant. Son cœur bat rapidement, non pas seulement parce qu’il est embarrassé, mais bien parce qu’il anticipe déjà sa soif comblée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Blake P. McCullough «
avatar

clan brujah
Messages : 16

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Mer 1 Fév - 22:36

Blake ne dit rien lorsque Logan agrippa son bras d'une main. Il était conscient à quel point celui-ci détestait le supplier, mais il y tenait. C'était peut-être simplement parce qu'il aimait avec ce genre de pouvoir sur le plus jeune, et parce que s'il encourageait son comportement passif-agressif, ça allait éventuellement mal finir. Blake avait déjà entendu parler de goules qui s'étaient retournées contre leur vampire; son Sire avait pris soin de lui en parler lorsqu'il avait commencé à penser à gouler Logan. Il avait tenté de le faire changer d'idée, mais cette journée-là, lorsque Logan était débarqué chez lui avec les côtes fêlées et le visage tellement enflé qu'il était presque impossible de le reconnaître, il s'était décidé. C'était soit ça, soit retrouver Logan mort dans la ruelle derrière son immeuble d'appartement. Et ça, Blake ne se l'aurait jamais pardonné. Il devait admettre être surpris lorsque Logan parla doucement, disant les mots magiques qu'il attendait. Les yeux de Blake rencontrèrent alors ceux du plus jeune— même s'ils étaient bruns, ils n'étaient pas bruns comme de la boue, vides d'éclat. Les yeux de Logan avaient cette teinte mielleuse qui, illuminée par le soleil, lui donnait presque l'air d'avoir les yeux dorés. Blake n’admettrait jamais à quel point il aimait ce phénomène. Bon, il le ferait peut-être, mais c'était certain qu'il se mériterait un « ta gueule, le vieux. » par la suite.

Les lèvres de Blake s'étirèrent lentement en un sourire tandis qu'il penchait la tête sur le côté juste un peu, gardant ses yeux sur Logan durant un moment. Puis, il plissa les yeux. « C'était presque trop facile, » dit-il, lâchant le menton du jeune pour retourner à sa tasse de café. Prenant une gorgée, il hésita pendant un moment avant d'en reprendre une, puis se retourner de nouveau vers Logan. Blake n'aimait pas particulièrement lui montrer les crocs, mais il n'avait pas vraiment le choix. Ses dents se plantèrent dans la peau mince de son poignet, le goût amer de son sang remplissant sa bouche. Il trouvait difficile l'idée de Logan qui aimait autant le goût, mais il se disait que ça avait du sens- c'était normal qu'il n'aime pas le goût de son propre sang, après tout. Offrant son poignet à Logan, il hocha la tête doucement, s'adossant contre le comptoir. « Bois, » dit-il en attrapant sa tasse de café, soulagée de voir qu'il en restait encore un peu. Ce n'était que pour enlever le goût du sang dans sa bouche qu'il pris une gorgée, se gargarisant presque avec.

Lorsque Logan s'empressa de poser les lèvres sur sa plaie, Blake laissa échapper un bruit, serra les dents. Si pour Logan, son Embrace était plaisante, la sensation de la bouche du jeune sur sa peau était tout aussi électrisante. Il posa sa tasse vide sur le comptoir, se rapprochant de Logan pour glisser ses doigts dans ses cheveux foncés. L'enlaçant presque, il sourit doucement, glissant sa main le long de sa nuque, puis son dos. « Doucement, » murmura-t-il dans l'oreille de Logan. « Savoure le goût, prends ton temps. » Sa main se glissa encore plus bas, le bout de ses doigts caressant le long de sa colonne vertébrale. Encourageant Logan à prendre son temps, à prendre plaisir au goût de son sang, il sourit doucement, glissant le bout de son nez dans ses cheveux propres. « C'est ça… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Sam 4 Fév - 12:27

Blake sourit et se détourne. C’était trop facile, qu’il dit. Tu l’as déçu, il va ignorer ta demande. Non, non, non. Blake n’est pas comme ça. Il ne fait que poser sa tasse de café, ça n’a rien à voir. Parfois, Logan aimerait vraiment pouvoir faire disparaitre cette petite voix dans sa tête. Il a l’impression que la vie serait bien plus simple sans elle.

Il se passe la langue sur les lèvres, avance d’un centimètre vers l’avant, se rapprochant du vampire : il est impatient. Celui-ci se retourne – enfin! – pour lui faire face et sors les crocs pour mordre la peau pâle de son poignet. Logan sent un frisson glacé le parcourir à la vue de ces canines, mais n’en montre rien. L’odeur métallique du sang emplie soudainement l’air et le souffle du plus jeune s’accélère.

« Bois. »

Il ne se le fait pas dire deux fois. Il laisse tomber son chandail au sol pour saisir le bras de l’autre homme des deux mains, collant ses lèvres sur la plaie avec la frénésie d’un addict en manque. Il ferme les yeux en déglutissant rapidement une première gorgée du liquide vermeille, une vague de chaleur glissant dans son corps avec elle. Ce n’est pas qu’il trouve la saveur particulièrement agréable : il est conscient qu’il boit du sang – la saveur, la texture – mais son corps est pris des plus agréables sensations dès que ses lèvres y touchent. Son corps se réchauffe graduellement, puis sa tête devient légère, vide de toutes pensées rationnelles.

Il boit rapidement, si concentré à la tâche que les doigts froids de Blake se glissant dans ses cheveux le fait presque sursauter. De boire le sang du vampire décuple ses sens bien plus que ne le fera jamais l’ecstasy et ce simple contact lui donne la chair de poule. Lorsque la main glisse sur sa nuque, un frisson lui fait décoller ses lèvres du poignet de l’autre pour reprendre son souffle et alors qu’elle descend plus bas, il ne peut s’empêcher d’arquer le dos.

« Doucement.»

Logan lui jette un regard en coin rapide avant de recoller sa bouche à la blessure. De boire le rend beaucoup plus docile, aussi… Les directives du vampire, murmurer à son oreille, fait monter le rouge à celles-ci.

Alors qu’il sent sa soif s’amenuiser peu à peu, son cœur bat toujours aussi fort. Les doigts du vampire contre sa colonne vertébrale, le bout de son nez caressant son cuir chevelu… et voilà, il a une érection. Ça arrive assez souvent, en fait : hypersensibilité et absence d’esprit font excellent ménage pour ça.

Il décolle doucement ses lèvres du poignet et lèche quelques gouttes de sang suintant de la blessure en lançant un regard de côté, observant le torse et le cou de Blake. Le souffle court, il laisse tomber le bras du plus âgé avant de pivoter pour lui faire face. Ses lèvres sont cramoisies de sang, mais ce n’est rien comparé à ses oreilles rouge pivoines. Il lève les deux bras, glisse ses mains dans les cheveux sombres du vampire et parle en un souffle, presque un murmure.

« Tu le fais exprès, enfoiré. »

Il tire la tête de Blake vers lui pour venir coller leurs lèvres brusquement, pressant son bassin contre sa jambe pour lui faire sentir de quoi il parle. Il n’est pas doué pour les mots doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Blake P. McCullough «
avatar

clan brujah
Messages : 16

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Mer 15 Fév - 13:57

Blake ne put s'empêcher de sourire à la vue des oreilles rougissantes de Logan. C'était difficile de ne pas prendre plaisir aux réactions du plus jeune, sa main glissant de son dos pour agripper l'une de ses fesses. Rien n'était aussi plaisant que de le voir perdre ses moyens lorsqu'il se nourrissait enfin. Ses yeux foncés se posèrent brièvement sur les lèvres de Logan, surpris lorsqu'il se retourna pour lui faire face. C'était toujours une vue agréable, de voir les lèvres de Logan beurrées de son sang- il n'aimait peut-être pas le goût, mais embrasser Logan lorsqu'il était dans un tel état était électrisant. Blake ne pouvait même pas empêcher de sourire, à l'entendre marmonner. « Pas vraiment, » répondit-il avant de se faire couper la parole par les lèvres cramoisies de Logan, et son érection pressant contre sa cuisse. Blake aimait plusieurs choses chez Logan ; son empressement, cette manière qu'il avait d'exprimer son affection en travers des moyens plus ou moins doux. Pour quelqu'un d'autre, c'était probablement étrange, mais pour eux, ça marchait. Ils n'étaient pas vraiment le jour et la nuit, mais plutôt le crépuscule et l'aube. Deux êtres qui possédaient une noirceur en eux, mais une noirceur différente. Tandis que Logan était une victime, Blake était le malfaiteur. Et certaines fois, il s'émerveillait devant le fait que Logan se soit attaché à lui.

Il répondit au baiser par une ferveur égale à celle de sa goule- il n'aimait pas ce terme, qu'il trouvait trop dénigrant. Logan était beaucoup plus qu'une goule ou une victime. C'était un être humain qui avait trouvé cette faiblesse dans l'armure que Blake s'était créée des années auparavant. Une armure qui empêchait quiconque d'entrer. Après avoir perdu les personnes qu'il aimait le plus au monde, c'était la seule chose qui empêchait Blake de se laisser tomber, de s'abandonner aux soifs de sa Bête. Il avait entendu parler de chasseurs, et durant un long moment, s'était dit que ça aurait pu être sa porte de sortie, si jamais il venait à se lasser de la vie éternelle. Mais Logan lui avait tiré ces idées-là de la tête. Blake n'avait pas envie de mourir, quand Logan était aux alentours. Il n'était qu'un simple humain avec un bagage de dix tonnes, mais il lui donnait envie de vivre. Et ça, personne d'autre ne lui donnait ces sensations-là. Blake agrippa la nuque de Logan, se pressant contre son corps encore plus, grognant de satisfaction en sentant son érection s'enfoncer dans sa cuisse. « Mais je ne m'en plains pas, » dit-il contre les lèvres du plus jeune avant d'agripper son poignet pour le tirer vers la chambre à coucher. Un doux rire s'échappa du vampire, qui jeta Logan sur le lit avant de retirer son chandail. Au compte fait, il n'aurait pas dû prendre la peine d'en mettre un. Mais bon.

La plaie sur son poignet avait vite fait de se refermer, ne laissant derrière elle qu'une légère trace rougeâtre sur la peau de Blake. Et si Logan s'était nourri, c'était peut-être au tour de Blake de prendre une petite croquée. Mais il allait attendre un peu, ses bras se posant de chaque côtés de la tête de Logan pour soutenir son poids alors qu'il se penchait lentement, posant un nouveau baiser sur ses lèvres rougies. « Ça n'est pas moi qui contrôle les réactions de ton corps. » marmonna Blake contre la bouche du plus jeune. « Si t'es bandé comme ça… C'est parce que tu veux que je te touche, hm? C'est ça que tu veux? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Lun 27 Fév - 21:17

Leurs bouches pressées l’une contre l’autre, ses poings serrés dans les cheveux du plus vieux, la pression de la cuisse de l’homme contre son entrejambe : le cœur de Logan bat la chamade alors qu’il profite de chaque seconde de ce baiser. Logan a toujours aimé embrassé Blake. Enfin, surtout se faire embrasser par Blake. Chaque fois que leurs lèvres s’effleurent il a envie de sourire comme un idiot et il doit se forcer à garder un air impassible pour ne pas se ridiculiser.

Logan laisse échapper un faible gémissement alors que Blake se presse contre lui, main sur sa nuque. Il reprend son souffle en le regardant dans les yeux, partageant l’air du plus vieux tant ils sont proches. « Mais je ne m'en plains pas, » qu’il affirme en riant, rompant leur étreinte pour l’attraper par le poignet, plutôt. Le garçon a la chair de poule : les lèvres de Blake se réchauffent tant, au contact des siennes, qu’il en oublie que le reste de son corps est glacé. Il se laisse trainer dans le couloir sans protester et n’a qu’un souffle vaguement surpris lorsqu’il tombe sur le matelas. Il a à peine le temps de rouler sur le dos et de passer une main dans ses cheveux humides que le vampire est déjà sur lui.

Ses bras de chaque côté de sa tête, son corps sur le siens : il est coincé sous l’autre homme. Toute sa vie, il a détesté ce sentiment, cet impression d’être paralysé, acculé au mur. Mais avec Blake, c’est différent. Blake peut lui faire ce qu’il voudra, Logan ne l’en empêcheras pas. Même si ça le rend nerveux. Même si ça lui fait peur. Même si ça fait battre son cœur jusqu’à éclater. Parce que malgré la petite voix dans sa tête, il sait que Blake ne veux pas lui faire de mal. Il lui fait confiance. Il lui fait confiance même quand il le prend au piège comme ça.

« Ça n'est pas moi qui contrôle les réactions de ton corps. Si t'es bandé comme ça… C'est parce que tu veux que je te touche, hm? C'est ça que tu veux? »

Le rouge commence à se répandre dans le visage du plus jeune. Il grogne en écrasant une main contre le visage de l’homme, poussant sa tête vers le côté avant de marmonner d’un ton plus boudeur que colérique.

« C’est ton sang, c’est ta faute. »

Se prenant à sa nuque de son autre main, il se redresse rapidement pour venir mordre le lobe d’oreille tourné de son côté. Il s’appuie sur ses pieds pour lever le bassin, venant le frotter contre celui de Blake, murmurant contre son oreille.

« Just fuck me already. »

Logan n’est pas de nature patiente et il ne pense pas pouvoir supporter longtemps son corps qui s’enflamme. Il se tient toujours à la nuque du plus vieux, mais vient commencer à retirer son jogging de l’autre main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Blake P. McCullough «
avatar

clan brujah
Messages : 16

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Mer 1 Mar - 20:42

Voir le visage rougissant de Logan était pour Blake signe qu'il touchait aux bonnes cordes sensibles. Il ne s'était toutefois pas attendu à se faire écraser une main dans le visage, mais laissa échapper un rire chaleureux. Logan était tout pour Blake- à ce point-ci dans la vie, personne n'avait autant d'importance que lui aux yeux du vieux vampire. Il était vieux et fatigué ; la vie n'avait pas toujours été juste pour lui, et ça lui avait pris un bon nombre d'années avant qu'il s'ouvre à quelqu'un d'autre. Et ce quelqu'un d'autre s'adonnait être Logan, un bout d'humain qui en avait vu de toutes les couleurs et qui méritait beaucoup mieux que ce que la vie lui avait donné. « C'est toi qui l'aime autant, » Blake marmonna silencieusement, un bruit étouffé quittant ses lèvres lorsque Logan coinça son lobe d'oreille entre ses dents.

Ce doux frisson, accompagné de la pression du bassin du plus jeune contre le sien, n'aidait pas à sa situation. Ça, plus les paroles que Logan chuchota à son oreille fut plus qu'assez pour rendre son érection presque douloureuse. Blake n'hésita pas pour l'aider à retirer son jogging et fit de même avec sa propre paire de pantalons. Il n'avait pas pris la peine de l'enlever la veille, et maintenant, elle était de trop. Et pourquoi donc avait-il décidé de mettre un chandail, déjà? Après avoir jeté ces deux extras sur le sol, il prit soin de presser ses lèvres contre la peau de son cou avec douceur. Il savait à quel point Logan avait les nerfs à fleur de peau, surtout lorsqu'il était high sur son sang.

« Toujours si impatient, » soupira-t-il, un sourire sournois aux lèvres. C'était plaisant de savoir à quel point il était désiré, et même si cette attirance était probablement influencée par leur Blood Bond, Blake était honnête dans ses propres sentiments. Il aimait Logan d'un amour qui était difficile à expliquer, mais qui était, malgré tout, authentique. Il s'étira pour ouvrir le tiroir de sa table de chevet, en sortant un tube de lubrifiant. Blake et Logan étaient des hommes de peu de mots, mais alors qu'il poussait un doigt lubrifié à l'intérieur du plus jeune, Blake prit son temps pour lui parler doucement, sa voix presque inaudible. C'étaient de simples mots qui le rassuraient, qui lui promettaient que tout allait bien.

Puis, Blake rajouta un second doigt, se penchant pour embrasser Logan à pleine bouche. Il goûtait toujours son sang, mais c'était probablement le dernier de ses problèmes. Il prenait son temps, jusqu'à ce qu'il soit assez prêt à son goût. Blake ne lui donnerait pas le temps de se plaindre, mais durant un moment, pensa à lui faire supplier. Mais ça serait pour une autre fois. Il retira ses doigts, jetant le tube de lubrifiant ailleurs dans le lit lorsqu'il eut terminé avec. Puis, il attrapa les jambes de Logan, les poussa légèrement afin se se glisser convenablement entre elles. Blake prit son temps, pénétrant Logan lentement, laissant échapper un grognement appréciatif. Ses mains attrapèrent celles du plus jeune, les immobilisant au-dessus de sa tête alors qu'il se retira presque, simplement pour donner un coup de bassin plus agressif. « Satisfait? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Jeu 2 Mar - 15:45

Il aime entendre Blake rire. Il aime voir Blake sourire. Il aime que Blake soit de bonne humeur grâce à lui. S’il devait expliquer, le plus simplement possible, pourquoi il est si attaché à Blake, il répondrait surement que c’est parce qu’il s’agit de la seule personne qui semble apprécier sa présence. Ses parents étaient énervés qu’il soit à la maison. Ses profs étaient toujours découragés en le voyant. Les autres étudiants l’ignoraient où lui lançait des regards de mépris. Autour de lui, tout le monde avait cette même expression qui disait « Disparais ».  Il était un problème qui gâchais leur journée, seulement en étant à proximité.

Mais Blake le tolérait. Mieux ; l’appréciait. Il ne l’ignorait jamais, posant parfois sa main sur sa tête au passage et ne lui disait jamais de se la fermer. Et dans des moments comme celui-ci, où il s’empresse de l’aider à se dévêtir et de se déshabiller lui-même, le sentiment d’être désiré était teinté par quelque chose de beaucoup plus fort qu’une simple connotation sexuelle.

Les lèvres de l’autre contre son cou le fit trembler, et il envoya sa tête vers l’arrière par réflexe pour s’exposer à sa bouche. « Toujours si impatient, » que dit l’autre et Logan a un gémissement en réponse. C’est de sa faute. Durant leurs ébats, le jeune homme oscille sur une ligne mince entre la vierge effarouchée et le vieux pervers. Autant sait-il se montrer direct et explicite avec ses désirs, autant il devient parfois si embarrassé qu’il proteste et se débat presque. C’est tout ce que c’est, toutefois : de la gêne. À ne pas confondre avec une rétraction de consentement : si c’était le cas, cela ferait longtemps que Blake se serait pris un suckerpunch en plein visage. Cependant, lorsqu’il vient tout juste de boire du sang de Blake, il a la tête bien trop légère pour devenir timide.

Il lance un regard de biais au tube de lubrifiant, mais ramène bien vite son attention sur le visage de l’homme. La main toujours sur sa nuque se crispe brièvement alors que le premier doigt de l’autre se glisse en lui. Il prend une brusque inspiration, soufflant un « Froid… » vite étouffé. Il ferme les yeux en écoutant la voix de Blake, serre le poing sur les mèches à la base de sa nuque alors qu’il sent l’excitation monter. Le deuxième doigt lui tire un gémissement, mais il est gobé par les lèvres du vampire contre les siennes. Vite. Allez, vite. Il répond au baiser avec une ferveur qui tient du désespoir. Il le rompt pour prendre son souffle alors que l’homme retire ses doigts et il rouvre les yeux pour regarder l’autre se positionner.

La lenteur du mouvement lui fait crisper les orteils sur les draps, lui tirant un grondement qui se termine en gémissement. Sa main sur la nuque de l’autre le tire vers lui alors que sa deuxième, maintenant sur son torse, le pousse : comme s’il veut l’arrêter et l’attirer tout à la fois. Son souffle est haletant alors que l’autre lui prend les mains, épinglant ses bras au-dessus de la tête. Logan se mord les lèvres pour retenir tout sons embarrassant alors que l’autre bouge toujours très lentement, mais ne peux retenir un cri alors qu’il le pénètre rapidement. Le coup de bassin a fait monter des larmes dans ses yeux bruns, juste à cause de la force des sensations : il a la chair de poule, le dos arqué.

« Satisfait? »

Il ouvre la bouche, voulant répondre de manière désobligeante comme à son habitude, mais son souffle est trop haché pour lui permettre. Il se mord la lèvre, lève les jambes pour les croisés autour de la taille de l’autre et secoue la tête en réponse. Non, il n’est pas satisfait. Il veut plus. Il envoi la tête vers l’arrière en jurant dans un souffle, serre ses jambes pour encourager l’autre à continuer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Blake P. McCullough «
avatar

clan brujah
Messages : 16

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Lun 13 Mar - 14:12

« Froid… » Blake savait qu’il était froid- et même s’il était conscient que Logan était chaud- pas aussi chaud qu’un garou, mais assez pour le remarquer, il ne pouvait pas apprécier cette chaleur qui le rendait si… humain. Il pinça les lèvres, se réjouissant d’entendre le plus jeune gémir de plaisir contre sa bouche. Il voyait Logan se crisper d’anticipation, et lorsqu’il fut enfin en lui, résista à la main qui poussait contre son torse. C’était quelque chose dont il était habitué ; Logan changeait d’idée comme la pluie tombait sur Londres- sans avertissement, sans qu’il puisse s’y préparer. Et après toutes ces années passées ensemble, Blake avait appris à lire l’humain comme un livre, sachant lorsqu’il ne faisait que jouer à la tête dure, mais aussi quand il était sérieux et qu’il fallait arrêter. Blake avait toujours fait attention de ne pas pousser ses limites- il ne voulait pas qu’il parte avec la queue entre les jambes. Si ça lui arrivait, Blake ignorait ce qu’il ferait. Mais il savait une chose- son écoeurantite de la vie n’irait qu’en grandissant, et ses jours allaient probablement être comptés. Le bruit que Logan échappa lorsque Blake le pénétra était si satisfaisant qu’il ne pouvait pas réprimer son sourire. Bon dieu de merde, qu’il aimait la manière que Logan criait et gémissait pour lui.

Blake n’était pas surpris de le voir secouer la tête à sa question- bien sûr qu’il n’était pas satisfait. Ça lui en prendrait beaucoup plus pour l’être. Une baise si intense qu’il en tombera presque dans les vapes. Le genre de baise qui poussait Blake à rester immobile pendant une heure, simplement pour s’en remettre. Souvent, avec Logan, c’était aussi épuisant physiquement que ça l’était émotionnellement. Depuis sa femme, Blake ne s’était pas permis de s’attacher à une autre personne. Mais Logan… Logan l’avait frappé comme la foudre. Ce n’était pas un coup foudre à proprement parler, mais la première fois que Logan s’était pointé chez lui après une crise de colère de son père, Blake savait que sa vie allait changer pour de bon. Et il s’était laissé faire, s’était laissé ramollir par ce bout d’humain couvert d’ecchymoses. Et il ne regrettait pas sa décision.

Il serra doucement les mains de Logan, l’une d’elles glissant pour agripper sa mâchoire, le gardant immobile afin de pouvoir l’embrasser. Presser ses lèvres contre les siennes en un baiser affamé, comme s’il comptait l’avaler tout rond. Un bruit étouffé quitta la bouche de Blake pour mourir dans celle de Logan, leurs hanches se rencontrant à nouveau lorsqu’il donna un nouveau coup de bassin. « On va voir, » marmonna le vampire contre les lèvres de l’humain. « Tu sais que je connais toutes les petites choses qui te font flancher. Hm? » Il rit doucement, puis, glissa à nouveau sa langue dans la bouche, ses hanches bougeant à un rythme juste assez agressif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Mer 15 Mar - 23:13

Le garçon reprend son souffle, la tête vers l’arrière, profitant du fait que Blake est immobile et les frissons tolérables pour aspirer de grandes goulées d’air. De respirer est son plus grand défi, durant leurs ébats : il a beau avoir appris toutes sortes de techniques sportives pour avoir un souffle adéquat, ces notions lui sortent de la tête dès que les lèvres du vampire touchent aux siennes. En résultat, son souffle est toujours haché ou haletant, son visage rougis par la chaleur et l’effort et ses lèvres laissant passé tout gémissement sans pouvoir les étouffer.

La main de Blake saisit sa mâchoire pour lui redresser la tête et les bras du plus jeune se crispent, comme pour tenter, brièvement, de se défaire de la poigne de l’autre. Il garde les yeux mi-ouvert alors que leurs lèvres se retrouvent, complètement bloqué dans cette position.  Avant de rencontrer Blake, Logan a toujours pensé qu’il était normal que les plus forts martyrise les plus faibles. Après tout, c’est toujours comme cela que ça a fonctionné dans le quartier où il vivait : son père lui tapait dessus et lui tapait sur les autres. Ordre naturel. Cycle infernal. Il a vu Blake taper des gens aussi, ce n’est pas comme s’il était un saint, mais Blake n’utilise pas toujours sa force pour faire mal. Et c’est cela qui fait toute la différence. C’est cela qui fait que, même s’il est présentement pris au piège, complètement écrasé par la force du vampire, il n’a pas peur de lui. Il se sent en sécurité, même.

Il sent plus qu’il n’entend la voix de Blake contre ses lèvres, vibrante et chaude. Il a la chair de poule, mais le corps en feu. « Tu sais que je connais toutes les petites choses qui te font flancher. Hm? » qu’il lui dit. Logan frissonne. Il n’oserait jamais dire à voix haute qu’il aime le dirty talking, mais bon dieu que ça lui fait de l’effet.

Alors que les coups de bassins reprennent, agressifs, délicieusement constant, il serre les mains en des poings, ses doigts se refermant sur la main de Blake au passage, ses ongles s’enfonçant dans sa peau. C’est une bonne chose pour le vampire de le tenir de la sorte : comme cela, Logan ne peux pas laisser dans son dos les griffures rouges qu’il a tendance à infliger.

À chaque mouvement de hanches de l’autre, son érection frotte agréablement contre le ventre du vampire et à chaque fois que leurs lèvres se séparent, ne serait-ce que quelques secondes, des gémissements s’échappent de la gorge du plus jeune. Une fine pellicule de sueur couvre maintenant son visage et il laisse les sensations prendre contrôle de son corps. La tension monte. Monte trop vite à son goût. Entre deux baisers, il réussit à marmonner un « Coming-» presque suppliant, ouvrant les yeux pour planter son regard dans celui de l’autre.

Il lui laisse le choix de le faire venir ou de le faire languir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Blake P. McCullough «
avatar

clan brujah
Messages : 16

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Lun 3 Avr - 13:01

Blake savait toutes les petites choses qui faisaient voir des étoiles à Logan. Et honnêtement, il adorait. C’était surtout parce qu’il n’avait jamais connu quelqu’un autant qu’il connaissait Logan. Même sa femme— paix à son âme, n’avait jamais été aussi ouverte avec lui. Elle était trop pudique, et Blake l’avait laissée faire, simplement parce qu’il n’avait jamais été du genre à pousser les gens pour obtenir ce qu’il voulait. Les femmes, en tout cas. C’était différent lorsqu’il travaillait, et Logan aussi, était différent. À ses mots, toutefois, il était capable de ressentir l’excitation de Logan dans ses réactions. Les ongles qui s’enfonçaient dans sa peau, sa respiration haletante, les gémissements qui meurent dans sa bouche. Il était presque soulagé de retenir les mains de Logan, parce qu’il savait que s’il ne le faisait pas, son dos se transformerait en un canvas pour les traces rouges qu’il laissait à son passage. Il aimait cette sensation, pourtant. Le brûlement des ongles de Logan qui laissait des bariolés rouges sur sa peau pâle, et même si celles-ci disparaissaient rapidement, l’humain n’hésitait pas pour lui en refaire.

Le vampire laissa échapper un grognement— il sentait que plus il continuait, plus Logan approchait de ses limites. Les coups de bassin, accompagnés de cette friction de leurs corps l’un contre l’autre, n’aidaient pas à la situation. Mais lorsque la voix de Logan brisa les gémissements et les bruits obscènes que leurs corps faisaient, Blake s’arrêta presque aussitôt. Bien entendu, qu’il ne voulait pas qu’il vienne. Pas tout de suite. Il n’allait pas lui donner cette satisfaction sans le faire travailler pour. Blake, après tout, savait exactement comment allumer Logan. Il savait toutes ces petites choses qui le rendait fou, qui le feraient supplier. Et il savait aussi que, sous l’influence de son sang, il était beaucoup plus sensibles à toutes ces sensations.

Son bassin s’arrêta donc, leurs yeux se rencontrant pendant un long moment de silence. Puis, un rire  quitta les lèvres de Blake. C’était un rire court, et dans une autre situation, ça aurait peut-être passé dans le beurre. Mais Blake ne riait jamais sans raison, et là, c’était simplement un rire quasi sadique. Sadique parce que bordel qu’il aimait torturer Logan de cette manière. Le toucher si doucement qu’il était presque incapable de rester immobile, l’embrasser si intensément qu’il en perdait le souffle. Toutes ces choses qui semblaient si simples, mais qui lui faisait perdre les pédales. « Oh, non. » Blake murmura-t-il entre ses dents. « Si tu penses que tu vas venir aussi facilement, tu te trompes. » Ce rire s’échappa de nouveau d’entre ses lèvres alors qu’il recommença à bouger ses hanches, mais seulement après avoir changé légèrement de position, enlevant ainsi à Logan cette friction qu’il aimait tant. Le mouvement de ses hanches était lent. Presque trop lent, mais c’était exactement ce que Blake voulait. « Tu vas me supplier. »


Dernière édition par Blake P. McCullough le Jeu 27 Avr - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Mer 5 Avr - 22:34

Leurs corps s’immobilisent, figés dans leurs ébats. Seul le torse de Logan qui monte et s’affaisse brise ce tableau. Il se doutait que cela allait arriver s’il annonçait qu’il était sur le point de jouir : et il était content que ce soit le cas. Les vagues de plaisir circule dans son corps, comme l’ondulation causé par un impact sur l’eau et il regarde l’autre au travers d’yeux à demi-fermés.

Il murmure, d’une voix légèrement vacillante : « Connard. » Ce n’est pas parce qu’il apprécie ce petit jeu qu’il doit le montrer. Le silence perdure, leurs regards accrochez l’un à l’autre et Logan arque lentement le dos, ses lèvres s’entrouvrant doucement, alors qu’il attire le membre de l’autre plus profondément en lui dans le mouvement. Le silence continue quelques secondes de plus. Son cœur bat la chamade. Puis Blake a un rire. Ce petit rire bas et sensuel qui lui donne des frissons. Ce rire qui signalait qu’il avait une idée derrière la tête. Sa voix est du même ton, lorsqu’il parle enfin.

 « Si tu penses que tu vas venir aussi facilement, tu te trompes. »

Une bouffée de chaleur prend Logan, son visage s’empourprant de nouveau. Blake rit en se repositionnant, ce qui fait glisser l’une des jambes de Logan qui retourne au matelas. Lorsque le plus âgé reprend ses mouvements de hanches, celui aux cheveux bruns laisse échapper un long souffle, fermant les yeux en détournant la tête. Les vagues de plaisir reprennent. Si lentes, mais si fortes. Il respire fort, mais les gémissements sont discrets, cette fois, ne se faisant entendre que lorsque le membre de Blake frotte lentement ce point sensible dans son mouvement.

« Tu vas me supplier. »

Logan tressaillit à ces mots, ces simples paroles étant presque suffisantes pour le faire jouir. Il marmonne quelque chose qui ressemble à « Va te faire f-» alors que ses bras se crispent, comme s’il essayait encore une fois de se libérer de l’emprise de l’autre. Son corps est couvert d’une pellicule de sueur, maintenant. Il a la chair de poule. Il se sent bouillir, avec ce rythme qui lui fait perdre la tête. Il se mord la lèvre, et regarde Blake en prenant appui sur ses talons, contre le matelas et viens rouler des hanches contre le bassin du plus vieux, rapidement, cherchant ce rythme que l’autre lui refuse. Certains pourraient dire qu’il est têtu pour essayer cela plutôt que de dire de simples mots. D’autres qu’il est kinky et qu’il ne cherche qu’à se faire réprimander un peu plus. Peu importe ce qui le motive réellement, le résultat est le même : il regarde l’autre, la tête appuyée contre l’un de ses bras tendus, le corps frissonnant et la seule chose qui glisse de ses lèvres est loin d’être une supplication.

« Blake… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Blake P. McCullough «
avatar

clan brujah
Messages : 16

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Jeu 27 Avr - 15:50

Une chose était sûre ; Blake adorait cette façon que Logan avait de le confronter. Que ça soit avec son attitude ou bien avec son comportement, il aimait cette manière que l’humain avait de le tenir en haleine. Il arqua un sourcil lorsque Logan ouvrit la bouche, mais avant même qu’il puisse terminer son insulte, sa voix coupe, interrompue. Blake savait ce que ça signifiait ; il savait ce que c’était, cette vague de désir qui frappait si fort qu’elle en faisait perdre la tête. Avait-il du fil dans ses idées? Sûrement, mais ce désir était trop fort et déconcentrant pour qu’il puisse penser à autre chose. Ses mouvements lents étaient calculés parfaitement, simplement pour garder Logan dans cet état d’esprit. Mais lorsqu’il utilisa ses talons pour pousser ses hanches contre celles de Blake, ce-dernier serra les dents, sa main enserrant celles de Logan un peu plus fort. « Oh, non. » Dit-il, sa main libre glissant pour agripper la hanche de l’humain, la retenant fortement. « Si tu penses que tu vas l’avoir aussi facile, tu te trompes. »

Blake n’allait quand même pas lui donner aussi facilement. Et même si une partie de lui voulait lui donner ce qu’il voulait— du sexe rapide et précipité, une autre voulait le faire languir. Il voulait entendre la voix de Logan gémir son nom, le supplier de lui donner enfin cette satisfaction qu’il désirait tant. Avec sa force, Blake devait toutefois faire attention ; après tout, il ne voulait pas faire mal à Logan. Enfin, pas vraiment mal. Il allait probablement laisser une ecchymose de la forme de sa main, lorsqu’il aurait terminé avec lui. Et lorsque la voix de Logan rompit le silence de nouveau, le vampire sourit doucement. « Hm? Qu’est-ce qu’il y a? » Penchant lentement la tête sur le côté, il garda les yeux sur le visage de Logan. C’était difficile de décrire à quel point il aimait le voir dans une telle position. Son visage rougissant, sa voix tremblante.

Il s’arrêta durant un bref moment avant de donner un coup de bassin plus agressif, ses doigts s’enfonçant dans sa peau légèrement. Mais Blake fut rapide à retourner au même rythme lent, gardant ses coups de bassin toutefois légèrement moins doux. Il grogna doucement, sentant la pression commencer à monter à l’intérieur de lui. Il se pencha de nouveau vers Logan, mordillant doucement sa lèvre inférieure avant de l’embrasser. « Parle moi, » marmonna-t-il contre ses lèvres. « Dis-moi ce que tu veux, Logan. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Logan Myers «
avatar

goule
Messages : 27

MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   Mer 3 Mai - 14:40

Un bref gémissement épicé de douleur s’échappe des lèvres du plus jeune alors que la main du vampire serre sa hanche pour l’immobilisé. Il n’en a pas vraiment eu mal, juste une pression assez marquée pour qu’il ait le réflexe de s’en exclamer. Il aime ce genre de douleur. Il aime lorsque Blake est celui qui le lui inflige. Cela lui laisse souvent une marque, un souvenir : une preuve des moments intimes qu’ils ont partagés. Son cœur bat fort, alors qu’il regarde l’autre, complètement paralysé par sa poigne.

« Si tu penses que tu vas l’avoir aussi facile, tu te trompes. »

À ces mots, un léger sourire étire lentement les lèvres de Logan. Un sourire satisfait, confiant. Ce sourire bref est surement la chose la plus près d’un « Je t’aime » dans cette situation.  Le garçon se mord bien vite les lèvres pour le faire disparaître, toutefois, et tente de bouger les hanches pour tester la poigne de l’autre. Il bouge à peine. « Blake, » qu’il soupire. L’autre sourit.

Les mouvements de bassins sont toujours si lents, si exacerbant, le plus jeune a un grognement qui est étouffé par une inspiration rapide alors que le plus vieux donne un coup de hanches plus agressif. Le membre sensible de Logan a brièvement tressailli à ce mouvement et celui aux cheveux bruns gémis. C’est si bon, c’en est presque douloureux. Ses bras commencent à s’engourdir et sa patience à s’amenuiser. Chaque coup de bassin lui fait tourner la tête.

Il ouvre à peine ses paupières, maintenant lourdes, alors que Blake mordille sa lèvre, le faisant frissonner. Il répond avec une passion alourdie par le désir au baiser de l’autre, tentant de suivre ses lèvres alors qu’il s’éloigne des siennes. « Dis-moi ce que tu veux, Logan. » Ces paroles lui fait ouvrir les yeux et l’acceptation de la défaite lui fait les refermer. Il frotte ses lèvres contre celles de l’autre, doucement, puis plante son regard dans le siens de nouveau.

Sa voix est légèrement rauque, malgré qu’elle ne soit qu’un murmure. « Blake, » le nom seul sonne déjà comme une supplique, « make me come. Please. » Il ferme les yeux, colle ses lèvres à celles de l’autre, répète sa demande d’un ton de plus en plus pressant entre chaque baiser. « Make me come. Make me come, please. » Son souffle est rapide. « Please, Blake. »

Il n’en peut plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]   

Revenir en haut Aller en bas
 

good morning, asshole ▬ ft. blake [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]
» you say good morning when it's midnight going out of my head alone in this bed ∞ 6/11/11 4h35

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Jardin Public :: Sujets terminés-