AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Your dead eyes before mine _ Ft Marika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Hoshiyo Carroll «
avatar

tribu fianna
Messages : 14

MessageSujet: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Ven 28 Oct - 21:52

Une soirée comme toute les autres, au Freedom bar and Club, excepter le fait que vu que le mois d'octobre était sur sa fin, qu'un thème d'Halloween était instaurer et qu'il avait revêtu un costume de pirate. Il était, là, sur le dansefloor, se laissant bouger au rythme de la musique et des paroles, se collant sur les jeunes hommes avec qu'il partageait une danse ou un verre d'un cocktail quelconque. Il avait chaud à force de bouger et de danser comme il le fessait et il arrivait à peine à s'endurer et l'envie d'une cigarette était très forte. Il dit a l'homme avec qui il dansait qu'il allait revenir qu'il allait fumer pendant quelques minutes, lui donnant un discrets baiser sur la joue.

« Je revient dans quelques minutes, tu as mon numéro de toute façon »

Il se faufila entre les autres fêtards, sorti enfin dehors respirant l'air frai d'octobre qui finissait bientôt déjà. Il fouilla dans ses poche de ses pantalons limite de la seconde peau pour trouver finalement et avec un enthousiasme presque trop soutenue, son paquet de cigarette et son lighter. Se mettant à l'abri de la petite pluie légère typique de la fin de soirée londonienne, il se colla contre le mur pour allumer sa cigarette puis la porter à sa bouche

« Ah! »

Sa fessait du bien. Pas que la foule le gène, mais sa lui donnait trop chaud, il n'avait aucune idée comment les autres dans le Freedom fessait pour y passer la soirée soit au bar, sur les banquettes ou sur le plancher de danse, tout en ayant un costume su eux, qu'il soit couvrant ou non. Son chapeau lui piquait, son manteau le fessait suffoquer de chaleur. Il allait mourir se soir si cela continuait, il avait beau être un garou relativement jeune sa vie allait prendre fin, du moins , s'il avait pas sortie de la battisse pour fumer un peu.

Portant sa dose de nicotine à sa bouche, il en tira une bonne bouffer avant de la souffler dans l'aire en se retournant pour ne pas avoir les retours de la fumé dans le visage. Cependant, le garou en se retournant pour ne pas recevoir les restes de sa bouffée, il la souffla dans le visage d'une jeune femme au cheveux mauve argenté déguisée en Zombie , très bien réussi, la pauvre, il se sentait déjà mal pour elle.

« Pardon, je m'excuse! »

Il fessait aller sa main frénétiquement devant elle pour éloigné la boucane.

« Pardon, je voulait pas »

Il éloigna sa cigarette de la jeune femme

« Toi aussi tu avait chaud? »

Il se fesait du vent avec son chapeau de sa main libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Mer 2 Nov - 23:55

La nuit et la bruine n’aidaient en aucun cas la silver fang à se déplacer, heureusement pour elle avec le temps elle avait pris l’habitude avec sa béquille. La tignasse argenter de la jeune femme avançait tant bien que mal vers le freedom bar and club, on lui avait recommandé l’endroit pour prendre un verre sans qu’il n’y aille de sportif enrager toute la soirée. De plus l’halloween arrivant à grand pas, la soirée était costume au bar alors elle avait trouvée dans son bordel quelques petits accessoires pour lui donner un air encore plus mort que d’habitude. Cigarette en bouche, un œil en plastique exorbitée et saignant lui servant de eye patch, un peu de faux sang et de maquillage vert, jeans en lambeaux avec du faux sang et veste carotté couverte elle aussi de faux sang bien sûr, Marika avait maintenant l’air d’une authentique morte-vivante jambe et œil en moins pour plus de réalisme.

Toujours avec son air désintéressé au visage, son œil bleu pâle fixant devant elle, sans jamais vraiment sembler regarder quelque chose en particulier, sa tête roulant en boucle le dernier air de iron maiden qu’elle avait entendue, ses lèvres bougeant légèrement suivant en murmurant les paroles, tout compte fait des écouteurs n’auraient pas été de trop. Finalement le bâtiment du club se fit visible, un résidu sonore se faisait également entendre de cette distance, à croire que la musique y était au bon niveau. Continuant son périple la petite arriva finalement devant la porte où elle fut accueillie par un pirate aux allures peu conventionnel. Décidant de terminer son bâtonnet de cancer avant d’entrer elle s’accota sur le mur à côté de lui, le pirate prit une bouffé de la sienne et envoya la fumé vers Marika. Pas déranger le moins du monde elle prit un bouffé elle-même et fut tirer de ses pensées lorsqu’elle vit la main bouger frénétiquement devant elle. Déblatérant excuse après excuse le pirate à l’allure asiatique continuait de la ventiler. Se retournant un peu avec son habituel air indifférent elle haussa les épaules en soufflant un léger ‘Ce n’est rien.’ Tirant elle-même un bouffé avant de la laisser aller non pas au visage de son interlocuteur du moment.

Il lui demanda toujours en l’éventant, (cette fois avec son chapeau) si elle était sorti parce qu’elle avait trop chaud, ou quelque chose du genre.

Je viens juste d’arriver.

Tirant une autre bouffé de sa cigarette elle posa son œil glacial sur le jeune homme, les yeux de celui-ci étaient quelque peu étranges, noir et rouge… intéressant. Sinon il avait une silhouette très svelte. Voyant qu’il n’avait pas l’air de vouloir calmer ses mouvements de chapeau elle posa sa main doucement sur le dit chapeau pour l’inciter à arrêter les mouvements.

Je vais survivre même sans ça merci quand même.
Revenir en haut Aller en bas
» Hoshiyo Carroll «
avatar

tribu fianna
Messages : 14

MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Lun 7 Nov - 21:11

La soirée s'annonçait bien, de la bonne musique sur le plancher de danse, de la bonne compagnie, des tonnes de breuvage alcoolisé et des costumes voyants, plein de couleur et de variété à se mettre sous les yeux, si cela n'avait pas été de cette épouvantable chaleur, ce pourquoi il était sorti dehors fumer un peu. Comme il venait de finir de formuler ses milles et une excuse à la jeune zombie à ses côtés, il remarqua qu'elle aussi venait de tirer une bouffée de fumée grise. « Bravo maintenant, j'ai l'air d'un parfait imbécile » pensa-t-il. Il arrêta  de faire du vent devant la jeune femme avec ses mains, mais, lui, avait toujours terriblement chaud et il n'était plus capable de supporter ses vêtements. N'ayant aucunement envie de se mettre à nu dehors devant tout le monde, il retira son grand chapeau de velours rouge orné d'une belle plume soyeuse blanche pour se faire un petit courant d'air pour se rafraîchir.

« Ce n'est rien » avait-t-elle dit en réponse à ses multiples excuses

Le vent lui faisait du bien, enfin. Elle aussi devait avoir chaud comme ça, ce costumes, ce maquillage en plus de sa chaleur corporelle. Après tout, comme son pouvoir le permettait, Hoshiyo l'avait remarqué qu'elle était comme lui, une garou. Si tout comme lui, elle avait rester longtemps dans la battisse, elle devait bouillir.

« Je viens juste d'arriver. »

Bon voilà qui répondait à sa question. Lui qui essayait d'être sympathique avec la petite louve, se frottait plutôt à un regard glacial, presque sauvage. Il ne l'avait pourtant pas cherché, loin de là. Il lui avait adresser la parole avec un grand sourire. Juste comme il finissait de s’inquiéter sur sa façon de parler, il sentie que la jeune femme avait mit sa main sur son chapeau pour l'empêcher de se faire du vent.

« Je vais survivre même sans ça merci quand même. »

« oh je m'excuse, j’avais chaud, je voulais pas te faire du vent je voulait m'en faire à  moi »

Il remit son chapeau en place sur sa tête, couvrant ses long cheveux noirs.

« Trop de monde à  l'intérieur, les beaux mec se colle trop quand on danse en bas »

Il ria d'un rire franc, étant totalement sincère avec la jeune femme devant lui.

« Tu doit me comprendre j'imagine, un jolie fille comme toi, sans le costume de zombie... »

Il réfléchit a sa gaffe avant de reprendre en riant.

« Avec des vêtements disons. Ils/elles doivent se battre comme des loups en rut pour toi, non ? »

Oh, il s'en voulait déjà d'être trop bavard comme ça!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Jeu 10 Nov - 21:42

Tout en continuant de prendre de longue bouffée de cigarette Marika observait de temps à autre son interlocuteur, ses yeux légèrement bridés aux couleurs étranges, probablement des verres de contacts, semblait déjà stresser par sa présence, était-elle si intimidante? Pas vraiment non, elle était minuscule et facilement déplaçable, estropier et facile à éviter et finalement elle était borgne alors viser n’était pas son truc… Alors comment pouvait-il si désoler et demander pardon pour quelque chose d’aussi anodin? Pas tant son problème en fait c’était un peu énervant certes mais pas si mal, ce qui était emmerdant par contre c’était le vent sur son visage. Arrêtant le chapeau coupable de ce vent de sa main libre elle lui sortit une phrase à demi sarcastique, même si apparemment c’était pour lui il arrêta tout de même… Qu’elle gentlemen.

Tout en replaçant son énorme couvre-chef sur sa tête, il continua sur le fait que beaucoup de gars mignon lui collait déjà à la peau sur la piste de dance, heureusement pour elle ce ne serais pas son cas vue ses talents de dance, ah oui… lesquels? L’ukrainienne continuait de l’écouter d’une oreille plus ou moins attentive, il continua en la complimentant sur son corps, hahaha quelle bonne blague, personne ne la voyait autrement qu’une handicapé ou un monstre, ni même elle. Il se reprit quelque seconde plus tard incluant les vêtements dans l’équation comme si ce n’était pas déjà évident selon elle mais un détail accrocha les oreilles du garou. Loups. En. Rut? Tout son corps se redressa d’un coup, et son œil s’écarquilla, la pupille légèrement dilaté sous le petit rush d’adrénaline que son corps lui offrait. Son sixième sens ne détectait pourtant pas de deuxième sens ou de sous entendues, d’où tenait-il ce propos? Tournant lentement sa tête vers son interlocuteur, elle le poignarda du regard.

Et pourquoi des loups? Demanda la zombie sur un ton glacial.

Tirant un long trait sur sa cigarette, celle-ci se retrouva presque sur le filtre, Marika d’un mouvement rapide en disposa et en sortit une nouvelle pour l’insérer entre ses lèvres. Sortant son briquet aux couleurs fluo elle l’alluma puis rangea le dit briquet tout aussi vite qu’il était sorti, sans lâcher l’autre du regard.

J’ai jamais vraiment aimée les loups tu vois, ils m’ont toujours fait peur depuis que je suis petite. Alors de loups en RÛT, je ne crois pas non…

Elle tira une bonne bouffée de sa nouvelle cigarette soufflant dans le vent la fumée. Heureusement pour elle, son costume était assez chaud pour la température actuelle, elle pouvait rester longtemps à l’extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
» Hoshiyo Carroll «
avatar

tribu fianna
Messages : 14

MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Dim 13 Nov - 13:41

Il continuait de se caler ,lentement mais sûrement, dans les embarras. Continuant de parler encore et encore de tout et de rien, comme à son habitude, malgré que cette fois-ci la jeune inconnue avec qui il faisait la jasette ne semblais pas vouloir sa compagnie du tout, sans compter qu'il semblait avoir fait faux-pas en fessant sa métaphore des loups , mais c'était ce qui lui était venu à l'esprit en premier, il aurait bien pu dire des lapins. Il se reprit donc quand la jeune femme lui avoua en avoir peur elle même. Ce qui lui valu un haussement de sourcils . Une louve qui aurait elle même peur des loups, illogique selon lui. Comment peut-on avoir peur de l'animal qui vit en quelque sorte à l’intérieur de nous. C'était son avis après tout.

« Des lapins en rut dans se cas »

Il sourit après avoir vu dans sa tête l'image qu'il s'était lui même suggéré par sa nouvelle formulation de son idée précédant alors que la jeune femme tirait de sa nouvelle cigarette sa première bouffer de fumer.

« Mais, cela reste selon moi, beauté, mais j'ai toujours trouver les loups magnifique, leur fourrure est douce, chaude, ils sont sociale, comme une grande famille tu vois? »

Il se retourna vers la femme au cheveux argentés, cigarette au lèvres avant d'à son tour en tirer un nuage de fumer grise. Puis sourit encore une fois avant de replacer sa frange qui avait tomber de sa queue de cheval en remettant son chapeau plus tôt.

« Une famille qui s'entraide et tout. Bref, ils ont plus d'humanité que certain d'entre nous. »

Là, il ne parlait pas des hommes, bref pas des humains à proprement parler, mais plutôt de sa propre race, il trouvait que certain avait des mœurs différant et plus sauvages que les simples loups dans leur habitat naturel, disons. Hoshiyo se sentait comme ses loups plus sociaux, n'aimant aucunement être seul, bavardant avec qui le veut.

« Et puis, il se respecte entre eux, le jeu entre l'alpha et les autres »

Il rit. Il y pensait, il était loin d'être l'alpha, peu importe avec quel autre garou il était. Trop… trop passif. Simplement. Sans plus. Il cessa de rire avant de reprendre.

« Mais comme j'ai dit, c'est mon avis à moi, c'est juste que tu les ne les vois pas du même regard, faut juste apprendre a vivre avec cette partie d'eux en chacun de nous non? »

Il ne parlait pas trop fort, juste pour que la fille à ses cotés puisse l'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Mer 16 Nov - 22:56

Son cœur battait fort dans son petit torse ainsi que dans ses tempes, savais-t-il quelque chose sur elle, sa bête? Marika continuait d’afficher son côté agressif car, derrière cette fine carapace se cachait sa peur et l’incompréhension de sa situation. Elle continuait de le darder du regard alors qu’il continuait de déblatérer, les lapins maintenant? Pas très original. Soufflant lui aussi de sa fumer grisâtre tout en se tournant vers elle il recommença à parler de ses maudit canidés qui avaient hanté ses nuits et ses jours. Comment expliquer à des médecins un phénomène tiré des contes de fées, comment expliquer à ses amis les marques de griffes sur le mobilier? Comment expliquer à un psychologue le traumatisme sans se retrouver à l’asile? Comment ne pas avoir peur de se faire tuer pour ce qu’on est alors qu’on y peut rien? Toutes ses questions elle les avaient déjà passées en boucle. Un sourire au visage l’étranger replaça sa frange sous son couvre-chef il la regardait avant d’enchainer.

Puis vint cette phrase qui lui fit sonner cette petite cloche, cette petite cloche qui lui disait toujours le fond de la pensée de ses interlocuteurs… Il parlait de sa malédiction, de sa bête, de leurs?! Peuple. Une seconde puis deux, l’œil bleu de Marika cligna quelque fois fixant rien d’autre que le vide, toute son agressivité partit d’un coup. Il semblait se trouver drôle continuant son monologue passant par les alphas et finissant même avec cette partie de soit avec qui l’on devait vivre. Elle n’en croyait pas ses oreilles quelqu’un qui non seulement la croyait sans même lui parler mais qui était comme elle!?! La petite ukrainienne tenait à peine en place, elle jeta rapidement un regard dans les environs personne de proche? Bien! Elle sauta d’un mouvement rapide et sec au cou de son interlocuteur le serrant avec force (il ne peut s’échapper), il était le phare qu’elle n’espérait plus.

Tu es comme moi? Je me croyais seule.

Lui chuchotât-elle à l’oreille une petite larme à l’œil, ne relâchant pas pour autant son étreinte. Puis ce fut l’excitation, race? Ils étaient plusieurs, un peuple, une nation? Plus seule, c’était tout un soulagement, seigneur depuis le temps. Elle prit une grande inspiration et le relâcha, pour se tenir droite devant lui, éteignant sa cigarette tombé au sol durant l’accolade avec son pied.

Je suis Marika, et tu es?

Demanda-t-elle lui offrant sa main un sourire inhabituel aux lèvres de la jeune femme qui avait finalement trouvée la lumière au bout du tunnel. Quelque secondes plus tard, les présentations terminées elle lui proposa d’aller prendre un verre au bar, il pourrait peut-être lui en apprendre plus sur son peuple et peut-être même sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
» Hoshiyo Carroll «
avatar

tribu fianna
Messages : 14

MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Lun 28 Nov - 19:18

Il venait de finir sa phrase, pris une énième bouffer de sa cigarette, lentement, profitant de la fraîcheur de la température extérieur encore une dernière fois, lui qui commençais à vouloir retourner danser à l’intérieur. Juste comme il s'avançait pour se diriger vers la porte, se décollant du mur, il se retrouva de nouveau coller au mur ,la jeune louve pendu à son cou, le serrant très fort. Il peinait à rester debout sous le choc du mouvement qu'elle avait créé en lui sautant dessus aussi soudainement. Une fois avoir repris son ballant, aider par le soutient du mur derrière lui, il retenu la jeune femme en la prenant par la taille, il ne souhaitait pas qu'elle tombe sur le béton sous leurs pieds non plus.

« Tu es comme moi? Je me croyais seule. »

Elle lui avait chuchoter à l'oreille, comme on raconterait un secret honteux. Mais il ne pouvait pas se retenir de sourire à la  plus petite, elle se croyait seule. N'avait-elle pas une tribut? C'était pour lui impensable qu'elle soit seule dans tout ça. Rejetée? Reniée? Il n'en avait aucune idée, mais il pris pitié de la petite louve solitaire.

« Loin d’être seule, crois moi »

Elle le relâcha enfin, se tenant toutefois encore devant lui avant de se présenter :

« Je suis Marika, et tu es? »

Elle lui présenta la main, loin d'une habitude qu'il avait appris à aimer des coutumes occidentales, cependant, il le fit tout de même, par politesse, prenant sa main d'une bonne poigne, comme le voulait la coutume.  

« Hoshiyo Carroll, mais Fox, sa me va mieux »

Il avait abandonner l'idée que les occidentaux prononce adéquatement son prénom, il avait donc habitudes de se présenter avec à la fois son surnom et son nom complet.

Puis elle lui offrit d'aller à l'intérieur prendre un verre avec elle. Il lui sourit de pleine dents avant d'accepter l'invitation, n'importe qui lui offrant d'aller boire avec lui avait gagner une plus grande place dans son cœur de barman. Il s'avança vers la porte du Freedom, ouvrit la porte pour son accompagnatrice qui le suivait, marcha jusqu'au comptoir du bar, et commanda comme à son habitude un bon whisky sur glace, préférant ce genre de boisson qui lui réchauffait l’œsophage plutôt que ceux plein d'artifice ayant pour but de couvrir le goût de l'alcool, tout en prenant place sur le banc au comptoir

« j'imagine que tu ne connaissait personne d'autre comme toi avant, alors comment à tu sue »

Il savait sa question très indiscrète, mais dans le lieux qu'il partageait, cela fessait du sens, une fois le vrai contexte de sa phrase retiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Lun 19 Déc - 0:15

Le dénommer Fox lui ouvrit la porte et c’est ainsi que la silver fang fit sont entrée dans le Freedom. L’intérieur chaud du club faisait un contraste extrême avec l’extérieur froid et humide, la zombie passa devant vestiaire sans pour autant s’y arrêter, sa veste étant oui chaude mais la seule chose qu’elle avait sur le haut du corps. Avançant avec ses béquilles elle prit soin d’éviter toute la piste de dance qui était assez omniprésente, danser n’étant pas son fort. Ils arrivèrent sans trop de mal au bar, là l’homme aux yeux noir et rouge se prit un whiskey sur glace, la petite elle décida de prendre un rhum and coke. Prenant une gorger du liquide brunâtre, elle écoutait la musique, un peu trop modern à son goût, elle fût tirée de ses pensées par son compagnon du moment. Sa question quoi que simple paraissait un peu étrange;

C’est dure de pas se rendre compte que quelque chose quand on devient aussi… étrange un soir. Mes parents sont morts quand j’étais jeune, mon père avant même ma naissance, j’ai découvert ma vrai nature lorsque je me suis transformer un peu après l’accident qui ma donner ma sale gueule.

Explique-t-elle avant de finir d’un coup son breuvage et d’en demander une deuxième. Marika soupira, avant de continuer.

Je croyais être seule, j’ai arrêtée d’aller à l’hôpital pour mes médicaments et mes sessions de physio, j’avais peur que l’on sache ce que j’étais, je croyais surtout être seule haha.

Après avoir terminée de parler elle prit un bonne gorgée de son verre posant son œil à la couleur glacial sur l’autre garou. Remplit de toute sa peine et sa douleur, elle espérait seulement qu’il la comprenne, que la première personne à qui elle ne c’était jamais ouverte la comprenne. Si seulement. Secouant sa tête, balayant cette idée comme à son habitude elle redevint froide comme le voulait sa nature.

Qu’est-ce que tu peux me dire sur Notre bande?

La jeune femme aux cheveux argentés avait vidé son sac maintenant à son tour de lui expliquer ce qu’elle voulait savoir.
Revenir en haut Aller en bas
» Hoshiyo Carroll «
avatar

tribu fianna
Messages : 14

MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Ven 13 Jan - 11:14

Il remarqua que la jeune femme déposa ses béquilles, puis remarqua le membre manquant, bon, il avait du ce faire à l'idée qu'ils ne pourraient pas danser avec elle. Quoi qu'il venait de passer tout le début de sa soirée à le faire alors de prendre son temps au bar ne le dérangeait pas le moins du monde. Il prit une gorgé de son verre. Quoi de plus agréable que de sentir le breuvage réchauffer sa gorge? Il n'avait jamais trouver mieux en fait. Il écouta la jeune femme, elle en avait besoin. Comme elle l'avait dit, elle ne connaissait personne comme elle, alors il se sentait un peu responsable de prendre se rôle, même s'il ne la connaissait que depuis vingt minutes. Elle avait peur, si peur qu'elle avait arrêter ses traitement médicaux pour ne pas se faire découvrir. Il hochait la tête, donnant toute son attention à l'écoute de Marika.

« Pourtant, nous sommes autant nombreux que ceux de l'autre espèce – là, il fessait référence aux vampires. C'était l'autre espèce après tout. - et on a des membres même dans les hôpitaux, dans la police aussi j'imagine. Ils on tout prévus pour se faire une bonne couverture infaillible. »

« Qu’est-ce que tu peux me dire sur Notre bande? »

Notre bande? Il avait presque recracher la gorgée de whisky qu'il venais de prendre, il se concentra pour l'avaler sans en mettre partout, la main devant la bouche. Les garous était loin d'être un seul groupe vivant parmi les petites fleurs.

« Premièrement, notre bande, comme tu avais dit, est divisé en de nombreux sous groupe, selon la famille du garou , ou même selon ses choix personnel. Comme des tributs en quelques sortes.»

Il prit une autre gorgé qu'il avala cette fois-ci sans difficulté.

« Certaines s'aime, d'autre non, pour pleins de raison évidente ou pas. Je fait parti des Fiannas, royaume de la fête, de la boissons et de la musique trop forte. Les club et les bars sont notre paradis mais je ne connaît pas toute les traditions des autres tribut. Je ne les ai pas toute visité. Mais on est partout sur le globe, tu vois je suis né au Japon et je suis aller vivre au Canada dans  une petite tribut sauvage et je suis finalement venu en Angleterre après. C'est ici mon chez moi.»

Il sourit de tout ses dents à la jeune garou qui lui fessait face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Dim 22 Jan - 3:51

Marika écoutait Fox d’une oreille peu attentive, elle avait la tête un peu dans ses pensées, savoir qu’autant de personnes qu’elle avait croisée aurais pu être l’un des siens. Savoir qu’elle aurait pu rester à l’hôpital, ne pas avoir besoin de se geler la gueule à presque tous les jours pour ne pas souffrir le calvaire. Une fine courbe apparue sur ses lèvres quand le (plus ou moins) jeune homme s’étouffa avec son verre devant elle, ça question était-elle si mal expliquer que ça? Peut-être le terme… Apparemment il y avait plusieurs tribus de garous, mais comment savoir à laquelle elle appartenait, si elle appartenait à l’une d’entre elle. Elle écouta ce que son «mentor» avait à dire sur les familles de garou, son peuple. Elle ne savait pas trop quoi penser, elle décida de suivre son instinct;

Comment reconnaitre les nôtres?

Demanda-t-elle avec quasiment trop de sérieux. Sa semblait puérile à l’âge qu’elle avait elle aurait dû en savoir bien plus mais ce n’était pas le cas, loin de là malheureusement. Prenant une gorgé de son verre elle écouta la réponse de Fox mais avant même qu’il n’ait terminé dénoncer la dite réponse, son regard se perdit dans la foule et son regard croisa celui d’une femme. Teint plutôt caramel, yeux bruns, sont regards se perdit quelque secondes alors que le temps semblait se stopper net. Celle-ci ne l’avait probablement pas vue mais Marika, elle ne l’avait pas manquée. Tentant de la suivre des yeux le plus longtemps possible, elle tourna non seulement la tête mais aussi le corps et s’en suivit une chute. Tombant brutalement sur le sol elle fut tirée de sa rêverie et fut rapidement ramener à la réalité par son derrière qui lui faisait mal.
Aidée par Fox elle fut assez rapidement de retour sur son tabouret, celui-ci lui demandant évidement si elle était correcte.

Ouais je vais m’en tirer t’inquiète, j’ai eu pire tu peux croire.

Secouant un peu la tête avec un petit sourire aux lèvres, elle se rendit compte d’un autre léger détail à la suite de cet incident. Son verre était de nouveau vide, peut-être dût à la chute, et elle avait manquée plus de la moitié de ce que son tuteur lui expliquait sur les tribus de garou. Sans trop de gêne elle coupa le japonais;

J’ai manquée quelques lignes sur les tribus, on peut reculer un peu?

Puis gardant son attention sur lui, Marika recommanda un verre. Elle avait besoin d’un tuteur, rien ne disais qu’elle allait être une bonne élève.
Revenir en haut Aller en bas
» Hoshiyo Carroll «
avatar

tribu fianna
Messages : 14

MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   Mar 28 Fév - 21:58

La piste de danse appelait le garou qui était venu pour se défouler en cette soirée et non pour la passer au bar pendant tout le temps qu'il se trouvait au Freedom, surtout qu'il voyait du coin de l’œil le jeune homme avec qui il avait commencer sa soirée, il le regardait au loin avec un air déçu de le voir au bar et d'être retourner à l'intérieur sans lui avoir fait savoir.  Il continua tout se même sa discussion avec la jeune Marika. Elle avait besoin d'information qu'elle n'avait pas et qu'elle n'avait pas eu encore accès. Fox répondait donc à ses questions de façon assidue. Puis elle lui demanda comment reconnaître les autres garous parmi les autres.

« Honnêtement, moi je peux car je suis apte à le faire, c'est une des spécialité de mon clan et je peux donc savoir si une personne est comme nous, ainsi que de savoir s'il sont d'une autre espèce, comme les vampires je dirait, mais ce n'est pas tout le monde qui le peut. Il n'y a donc aucun moyen de le savoir en soi »

Puis il fit de même avec les autres question de la jeune femme. Et alors qu'il répondait à l'une de ses nombreuses questions, elle tomba en bas du tabouret du bar alors qu'elle était distraite parce qu'elle regardait une femme qui passait près d'eux, il avait bien remarquer ce n'était pas difficile à voir. Il l'aida a gripper sur le banc quand elle lui dit qu'elle allait s'en tirer, que ce n'était pas la pire fois qu'elle avait tomber et qu'elle avait manquer quelque lignes. Comme le garou n'avait pas intention de laisser passer son amant de la soirée, il n'avait aucunement envie de tout répété ce qu'il venait de dire parce qu'il n'avait aucune idée de quel parti elle avait manquer . Il lui sourit de toute ses dents avant de lui répondre :

«  Si tu aurait écouté au lieu de regarder les fesses de la femme qui vient de passer tu n'aurais pas manqué mon explication – il ria un peu – je n'ai pas intention de répété on m'attend, j'avais dit a celui que j'accompagne que je revenait après une pause cigarette et voila déjà 45 minutes que je suis parti alors je vais allé le rejoindre. Mais je te donne mon numéro si tu veux me reposer des questions, sans se faire interrompre par une paire de belle fesses. »

Il lui tendit un papier sur lequel il venait de griffonner son numéro de téléphone portable et se leva avec son verre le cala et parti vers la piste de danse sans se retourner se collant sur le jeune homme qui l'attendait depuis longtemps déjà avant de lui expliquer son retard sans tout lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: Your dead eyes before mine _ Ft Marika   

Revenir en haut Aller en bas
 

Your dead eyes before mine _ Ft Marika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Scarecrow of Wood - Anna-Sofia Canizaro - [ DEAD EYES, FAKE SMILES. ]
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» Version N°15 : Bang bang you're dead !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Jardin Public :: Sujets terminés-