AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Mar 18 Oct - 21:26

L'été avait passé comme un charme, une douce chaleur couper parfois par des chaleurs accablante, mais pour Elizabeth l'été avait été plutôt mouvementé. Pas qu'elle fut dure, mais on pourrait plus parler « d'occupé » qu'autre chose. Occupé dans le sens de « sexuellement occupé. » Depuis le mois de mars elle s'était fait une amante régulière, bon plus ou moins régulière puisqu'elle en voyait quelques unes entre les fois ou elle voyait Evan. Au début, elles ne se voyait que rarement quand la tentation se fessait plus forte et que l'envie de se défouler l'était encore plus. Après tout avec cette femme elle pouvait se laisser aller un peu plus, elle semblait aimer ses élans de vouloir faire mal et elle lui rendait la pareille et ÇA! Dieu que ça lui plaisait.

Mais, en plus de tout ça, l'albinos avait eu beaucoup de travail, mais aucunement assez afin de payer pour les dettes de drogue qu'elle avait face à Carlile. Et disons que rembourser dans les plus bref délais se devait d'être une de ses priorités. C'est dans cette optique que Lizzy avait cherchée dans le journal et avait trouvée cette demande de modèle nue pour un cours de dessin à l'université de Londres. Et c'est justement à ce rendez-vous qu'elle se rendait, simplement vêtue de vêtement confortable, facile à retirer et raisonnablement chaud pour la chaleur qui commencés à quitter la température saisonnière du mois d'octobre qui avançait.

Un bon vieux rock des années 60 dans les oreilles, elle marchait fièrement talons haut au pieds presque au rythme de la musique. L'université de Londres, elle était née quand elle fut construite mais n'y était jamais entrer, étrange de rentrer pour la première fois dans une édifice construite depuis plus de cent ans quand tu as plus de cent ans toi même. Une fois arriver elle grimpa les marches en se tenant à la rampe légèrement jusqu'à l'étage qui lui fut mentionné et trouva avec difficulté le dit local, déambulant dans les corridors en les frolants du bout des doigts. C'est plutôt une petite dame qui la reconnue, probablement grâce a la description d'elle même qu'elle avait fournie à la professeure qui demandait ses services.

« Elizabeth Alixe? »

« Oui, j’espère que je ne suis pas en retard »

« Non, vous pouvez allez vous installé et mettre votre peignoir »

Elizabeth demanda les toilettes les plus proches pour se changer puis reprit direction de la salle de classe, entra, se fraya un chemin entre les chevalets et monta sur le petit podium au milieu de la pièce, déposa son sac en bas du podium. Elle se redressa se retourna dos aux étudiants et retira sans pudeur sa robe de chambre de satin noir, se retrouvant nue devant tout ses gens qu'elle ne voyait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Evangelina T. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 82

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Ven 21 Oct - 2:02

Aujourd'hui, pour Evangelina, toutes les raisons du monde auraient été bonnes pour demeurer couchée dans son lit. Rien ne lui tentait, pas même son cours de dessin, celui qu'elle avait réussis à avoir en complémentaire de son programme de photographie. Elle paressa durant des heures dans son lit, manquant son premier cours mais se décida finalement à aller au deuxième, celui de dessin justement. Dans la voiture, elle mit de la musique et se mit à réfléchir. Son été avait passé très vite, ponctué ici et là de jeunes femmes, de sorties avec les amis, de soirée très bien arrosée, voir même beaucoup trop... Mais, ce qu'elle retenait, c'était ses nuits torrides avec une jeune femme en particulier. Elizabeth Alixe, cette fameuse tatoueuse albinos, celle qu'elle appelait désormais Vodka-girl dû à leur première rencontre. Elles s'étaient revues, après qu'elles se soient échangés leur numéro de téléphone. Leur complicité au niveau sexuel avait été l'une des principales raisons pour laquelle Evangelina avait voulu la revoir. Les deux jeunes femmes se voyaient relativement souvent, dès que le désir venait peser dans leur bas-ventre. Ce n'était pas dans son habitude, à Ev', de se réserver à une femme en particulier, elle qui avait souvent enchaînées les jeunes femmes qui visitaient ses draps. Outre Elizabeth, Evan devait avoir couché, dans tout l'été, avec deux ou trois autres femmes, pas plus. La majorité de ses nuits torrides, elle les avait donc passées avec Lizzy.

Pour chasser la tatoueuse de ses pensées, la louve augmenta le son de la radio, chantant à tue-tête jusqu'à ce qu'elle se gare dans le stationnement réservé aux étudiants de l'Université. Elle agrippa son sac et entra à la suite d'autres élèves. Dans le couloir, elle croisa son meilleur ami Sean, qui semblait s'intéresser à sa vie amoureuse et sexuelle bien plus que nécessaire. Souvent, il lui avait posé des questions sur ses aventures d'un soir, voulant savoir si son amie serait tombée en amour. Evan avait certes parler d'Elizabeth une fois ou deux avec Sean lorsqu'elle lui avait avoué qu'elles s'étaient revues mais elle n'avait pas élaboré le sujet plus en profondeur. Le jeune homme ne semblait toute fois pas rassasié et tentait de tirer les vers du nez de la jeune Carlile. Diable que ce gars était accro aux potins! Pourtant, après une semaine à ne pas parler de sa conquête à son meilleur ami, ce dernier s'était calmé et maintenant Evan pouvait vivre sa relation avec Elizabeth sans soucis, quelle que soit la dite relation.

Les deux amis entrèrent dans le cours dessin et allèrent s'installer à leur chevalet respectif. Ils feraient du modèle nu. « De mieux en mieux. » pensa Evan, qui n'avait pas besoin du corps nu d'un étranger ou d'une étrangère pour penser à autre chose qu'à Elizabeth. Du coin de l'oeil, elle vit le modèle entrer dans la classe, dans son peignoir de satin noir. Ev' se retourna pour connaître l'objet de la séance. Elle sentit son cœur manquer des battements. La blancheur de la peau, les tatouages, les cheveux bicolores, les yeux rougeâtres... Il n'y avait aucun doutes possibles. C'était Elizabeth qui se tenait sur le podium. C'était Elizabeth qui retirait son peignoir. C'était Elizabeth qui était nue devant la classe au complet, qui était l'objet de l'attention de tous et chacun. Son amante se tenait là, si proche... Evan se tourna vers Sean.

« Ça va? On dirait que tu as vu un fantôme. »

« Sean. La fille sur l'estrade. C'est elle... C'est LA fille. »

Les yeux grands, il la regarda et lui fit un clin d'oeil, lui disant d'aller la voir. Ce qu'Evan fit.

« Voyez-vous qui est là... Vodka-girl en personne. »

La Garou s'approcha pour qu'elle puisse la voir correctement mais avant même qu'elle puisse lui glisser un autre mot, la professeure demanda à tous de prendre leur place.

« On ira prendre un café après, si tu veux. »

Et, à regrets, elle alla prendre place près de Sean qui ne cessait de pouffer de rire. Le cours d'aujourd'hui serait facile pour elle parce qu'elle avait déjà dessiné Elizabeth auparavant, alors qu'elle dormait. Mais ça, il ne fallait pas lui raconter. Nerveuse que son amante soit son modèle, elle tint son crayon et tenta d'oublier toutes leurs nuits... Mais le corps nu de l'albinos n'aidait fichtrement pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Ven 28 Oct - 20:22

Être nue, dans son plus simple appareil, devant des inconnus qui te regarde pendants de longues heures, autrefois, son travail mais encore cette fois son travail. Toutefois, avant au nom du divertissement sexuel et cette fois-ci au nom de l'art. Beaucoup plus satisfaisant pour elle qui c'était fait dire de nombreuse fois qu'elle était comme une toile, un canevas blanc sur le quel une collaboration d'artiste avait fait leurs œuvres, le plus récemment par Evan, cette femme avec qui elle avait eu de nombreuse aventure qui aurait pu la faire rougir envie.

Elle venait à peine de retirer son peignoir, de penser au pose qu'elle prendrait, car la dame qui l'avait embauchée lui avait simplement dit : « rien de sexuellement explicite ». Cela lui enlevait déjà les quelques postures qu'elle avait en tête. Toujours en train de réfléchir du mieux qu'elle le pouvait, une voix la sortie de ses pensées, la fessant presque sursauté, tellement elle était concentrée. Cette voix, elle la connaissait, sa sonorité, son timbre si propre à elle. Cette voix qu'elle n'avait pas entendue depuis maintenant trois bonne semaine.

« Voyez-vous qui est là... Vodka-girl en personne. »

L'albinos se retourna sur ses talons pour faire face à la brunette qu'elle ne distinguait pas encore dans le brouillard blanc de sa pauvre vision qui la rendait presque aveugle, tout en restant debout sur le podium au milieu de la classe. Seulement, une fois qu'elle avait fini par voir totalement son amante au fur et à mesure qu'elle avançait vers elle, la professeure lui demanda de rejoindre son chevalait

« On ira prendre un café après, si tu veux. »

« Une fois habillée, oui! »

Elle avait dit cette phrase un peu plus fort, elle ne voyait plus la jeune femme alors impossible de savoir si elle était trop loin pour l'entendre.

La petite dame posa sa main sur son épaule signe qu'elle ne devait pas répondre et commencer à travailler avant de lui demander si elle avait prévue de la musique. Elle répondit oui à la professeure avant de se pencher vers la radio, y brancher son Iphone pour y mettre une douce musique instrumentale, assez lente pour guider ses mouvements.

Être nue ne l'avait jamais vraiment déranger, mais être nue devant Evan devant toute la classe de cette dernière, elle aurait préféré n'être qu'avec elle, profité de sa nudité tant qu'à être toute nue. Elizabeth s'agenouilla sur le podium, les jambes largement éloigné l'une de l'autre, redressa son bassin et plaça ses mains sur ses cuisses, un peu érotique comme posture mais Elizabeth s'en foutait un peu,  pas trop indécent?Ça elle espérait. Changeant de pose, elle opta pour une posture assise, les jambes allongées devant son tronc, semi plier et le dos arqué, rejetant sa tête et ses cheveux vers l'arrière. La vampire continua de changer de posture au quelque minute pour laisser le temps  aux étudiant de la dessiner, tout en suivant les directives de son patronne de la journée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Evangelina T. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 82

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Mar 1 Nov - 15:12

La voir se tenir sur le podium, son corps nu et blanc, colorié ci et là par ses nombreux tatouages, offert à la vue de tous ceux qui composaient la classe vint créer un sentiment de jalousie chez la Garou. Son amante s'offrait ainsi aux yeux de tous mais Evan aurait aimé être la seule dans cette classe à l'avoir vue nue. Mais, à son grand malheur, même son meilleur ami pourrait affirmer avoir vu Elizabeth nue. Frustrant. De plus, il y avait quelques semaines qu'elles ne s'étaient pas vues et l'accumulation de frustration sexuelle dans le corps d'Evangelina n'aidait pas à sa concentration. Ce qui la rassurait, c'était que c'était avec elle que Lizzy quitterait la classe, pour aller prendre un verre. « Une fois habillée... » qu'elle avait dit et les joues de la jeune Carlile avaient virées au rouge. Alors qu'elle dessinait, Ev' sentait les regards moqueurs de Sean sur elle. Elle voulait qu'il cesse alors elle se retourna vers le chevalet à sa droite et lui fit les gros yeux, avant que la professeure ne vienne la voir, la complimentant sur ses croquis.

« Vous avez bien saisis le modèle; c'est très bien! »

« Si seulement elle savait... » pensa-t-elle avant de se remettre à dessiner. Toutes les poses que faisaient Elizabeth venaient tirailler Evan jusque dans les tripes et les souvenirs de leurs nuits passées venaient la tourmenter. Puis, finalement, le cours pris fin et Evan se dépêcha de ranger ses effets, fourrant les croquis pratiquement complet dans sa pochette de transport. La Garou regarda Sean et le vit sourire à pleines dents. Il se moquait d'elle, carrément. Il avait bien vu son empressement à ramasser ses crayons et ses papiers.

« Tu feras moins le malin quand tu auras un mec en vue, Môsieur Sean. » lui dit-elle pour que seulement son meilleur ami entende.

Il ne fit que sourire et haussa les épaules, retournant sa concentration vers ses articles de dessin. Et Evan, quant à elle, alla retrouver Elizabeth près du podium au centre du cercle de chevalets. La professeure venait de quitter les côtés de la tatoueuse et bientôt c'était elle qui était près de Lizzy. Elle la regarda se rhabiller avec regrets. Il était rare que, lorsqu'elles se voyaient, elles ne faisaient pas l'amour. Là, elles avaient une sortie sérieuse soit d'aller prendre un café. Une fois que Lizzy eut renfiler son peignoir, elle lui proposa d'aller au Starbucks.

« Je t'invite... On pourrait prendre l'après-midi tranquille; ensemble. »

Un sourire se forma sur ses lèvres et elle laissa son amante de plusieurs nuits aller s'habiller puis, une fois fait, elles prirent la direction du fameux Starbucks. La Garou remarqua que c'était la première fois qu'elles marchaient ensemble sur la rue, que le duo était vu ensemble au grand jour. Ça lui fit un petit velours.

« Dis-moi, comment en es-tu arrivée à être modèle nu dans mon cours?! Ça m'intrigue et je trouve que le hasard à un sens de l'humour particulièrement comique aujourd'hui. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Mar 1 Nov - 22:18

Voila maintenant près de deux heures que la vampire posait pour cette classe d'art qui l'avait engagée comme modèle nue. Variant les poses, entre des postures assises et debout ou même allongées, une fois les deux heures de cours terminées, elle éteint la musique en se penchant lentement vers la radio puis se retourna vers la dame dont elle avait fini par remarquer la présence au près d'elle par le bruit de ses petits talons hauts.

« Elizabeth, comme promis, je vous rend l'argent en mains propres. »

La dame lui tendis, un bon montant de 200 livres, bons c'était déjà un bon début, c'était pas avec ça qu'elle allait remboursé Victor, mais c'était déjà mieux que rien du tout. Après tout c'était elle même qui c'était enfoncé dans des dettes de drogues faramineuses, digne des film de contrebande de drogue. Déjà qu'elle devait en consommer un énorme quantité pour être high par elle même, et ce n'est pas gratuit disons simplement.

« Merci, et si vous avez encore besoin d'une modèle pour vos cours, je suis disponible.»

Elle fit un clin d’œil à la dame, tout en essayant de rester le plus professionnelle que possible, sachant que pour elle le fait d'être professionnelle n'était pas un de ses atouts. Elle ramassa l’argent et le mis dans son sac de cuir noir qui traînait encore au sol pendant qu'elle sentie qu'Evan venait de la rejoindre. Elle ramassa son peignoir qu'elle mit. Elle sourit de pleine dents à son amante, en laissant paraître son piercing smily.

« Je t'invite... On pourrait prendre l'après-midi tranquille; ensemble. »

« Tranquille »?, elle n'en avait pas eu habitudes avec la jeune brune. La jeune femme et elle avaient plus habitude de baiser ensemble quand elles en avait envie, donc de prendre un café, un thé dans son cas, c'était nouveau dans leur relation, quelque chose de différant que d'avoir du sexe avec la brunette.

Elle partie donc se changer dans les toilettes avant de revenir vers Evan, sortir avec elle en dehors de l’université, s'allumer une cigarette. Au risque d'avoir l'aire étrange l'albinos s'agrippa sur le manteau de la jeune femme en pinçant le tissus, juste pour ne pas la perdre, tenir sa main aurait été encore plus étrange à son goût.

« Dis-moi, comment en es-tu arrivée à être modèle nu dans mon cours?! Ça m'intrigue et je trouve que le hasard à un sens de l'humour particulièrement comique aujourd'hui. »

« Oh! Ça? Disont que je me suis ramasser avec une dette de 5000 livres en une été, et je doit remboursé le plus rapidement possible sinon , mon meilleur ami ne voudrait plus faire affaire avec moi. »

Vic, ouais … fallait qu'elle le rembourse au plus vite. Pas question qu'il décide de ne plus lui vendre quoi que ce soit. Et ce n'était pas son salaire de tatoueuse qui allait aider à payer ses dus. Une fois arrivée au café, les deux amantes entrèrent puis la vampire commanda son habituel thé noir latte avant. Evan commanda à son tour avant de payer pour leurs boissons et de prendre une banquette.

« Désolé de ne pas avoir répondu à tes appels et texto ses derniers temps j'avais pas envie de me retrouver avec des frais de mongol de longue distance. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Evangelina T. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 82

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Ven 4 Nov - 16:43

Sa question trouva réponse en deux façons. La première lorsque l'albinos agrippa la manche de son manteau. Ça créa un petit sentiment chez la louve. Elle se demandait si elle avait pris la manche pour ne pas lui prendre la main, mais la brune ne tenta pas d'aller chercher la main de la tatoueuse. La seconde étant par les mots d'Elizabeth, qui lui confia avoir des dettes qui étaient arrivées durant l'été. Evan haussa un sourcil et mordilla sa lèvres. Comment avait-elle pu être à se point mal prise pour se retrouver avec une dette de 5000 livres? Elle comprenait un peu le meilleur ami de son amante qui désirait revoir la couleur de son argent le plus rapidement possible, surtout que, si sa dette durait depuis cet été et que la saison automnale était déjà là, elle perdurait depuis quelques mois, au moins.

Durant un bref instant, Ev' calcula rapidement ses options monétaires pour savoir si elle pourrait aider son amante. Mais, avec un travail à temps partiel, il ne lui était pas très aisé de l'aider. Elles entrèrent au Starbucks et la Garou vit sa compagne commander en premier et, lorsque ce fut son tour, Evangelina commanda un Frapuccino à la vanille avec un jet de framboise et de la crème fouettée sur le dessus. Cette invention goûtait la barbe à papa et la jeune femme en adorait le goût. Depuis qu'elle y avait goûté la première fois, elle ne commandait plus que cela. Le breuvage glacé et rose en main, les deux jeunes femmes allèrent prendre place à une banquette. Evan retira le couvercle et bu son breuvage à même le verre, comme à son habitude, mettant de la crème fouettée sur le bout de son nez, qu'elle enleva du revers de la main. Lorsque Elizabeth s'excusa de ne pas avoir répondu à ses appels et ses messages textes, Evan haussa les épaules.

« Tu devais être occupée. Je ne m'en suis pas préoccupé plus que le besoin. J'étais occupée aussi. »

Puis, elle demanda :

« Des frais de longue distance? Tu étais partie de Londres? »

Ce n'était pas de ses affaires, mais Evan était curieuse, ce n'était pas nouveau. Elle s'était inquiétée un peu, à dire vrai, en voyant que sa compagne ne répondait pas et ne retournait pas les messages. Mais, elle ne l'avait pas appelée tant de fois, peut-être une fois ou deux, lui écrivant trois ou quatre messages; gros maximum cinq. Elles se voyaient pour coucher ensemble, alors Evan ne l'avait pas harcelée et s'était dit que si elle voulait la revoir, ce serait elle qui ferait le premier pas. Jamais elle n'aurait pensé que la manière dont elles se reverraient serait grâce à un cours de modèle nu, cours auquel elle s'était forcée à aller, qui plus est! Le hasard avait un sens de l'humour particulier. Et puis, durant les trois semaines où elles ne s'étaient pas vus, Evan avait pu avancer sur certains de ses projets scolaires et professionnels, donc c'était un mal pour un bien, dans un sens. Mais, dans son regard, on pouvait voir, malgré elle, que la jeune femme aux yeux rubis lui avait terriblement manquée. Et elle continuait de nier qu'elle ressentait quoi que ce soit pour l'albinos.

« Je pensais à ça... » dit-elle après une gorgée de son frappucino à la barbe à papa, « Je tente de garnir mon portfolio pour de futurs contrats et de futurs clients. Voudrais-tu être modèle pour moi? »

Et elle ajouta :

« Ce n'est pas tout de t'avoir dessiné nue dans mon cours mais si je suis capable d'avoir des photos pour mon portforlio... »

Elle éclata de rire, puis repris, timidement :

« Ça sonnait pervers un peu, mais tu comprends le principe! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Dim 13 Nov - 11:22

Une fois bien assise, ses longues jambes fines soigneusement croisé, sa tasse de thé en main, elle en pris une petite gorgé, le liquide étant encore beaucoup trop chaud pour ses lèvres qui laissèrent une trace presque noire sur la porcelaine blanche . Elle déposa la tasse sur la surface devant elle avant de jeter un regard à son amante qui lui faisait face, la distinguant enfin parfaitement, si l'on pouvait  comparer à plus tôt lors du cours de modèle nu. Et elle éclata d'un rire clair quand elle remarqua la tâche de mousse sur le nez de sa compagne qu'Evan s'empressa de retirer. Elizabeth passa sa main gauche dans ses cheveux afin de les replacer. Elle ne put s'empêcher de la trouver adorable, ses manières , son attitude de chien, comme la vampire le disait si bien, sa façon qu'elle avait de passer ses mains sur ses cotés fraîchement rasés, ses yeux émeraudes plein de vie, sa chaleur, elle dans sous toutes ses coutures. C'était presque comme si la tatoueuse s'avouait que la photographe lui avait manqué plus qu'elle avait pu le penser pendant ses 3 semaine passées à New-York sans pouvoir la voir et lui parler. La regarder dormir, du moins quand elle restait dormir, lui manquai, ses lèvres sur les siennes lui manquai encore plus et ses mains chaudes sur son corps lui manquai horriblement.

« Tu devais être occupée. Je ne m'en suis pas préoccupé plus que le besoin. J'étais occupée aussi. »

C'était sure qu'avec l’université…Mais de son coté, elle n'avait pas traîner non plus, elle avait eu une formation pour améliorer ses techniques à New-York. C'était loin, mais nécessaire à faire, le cours ne se donnait pas à Londres. Alors trois semaine au loin s'imposait.

« Des frais de longue distance? Tu étais partie de Londres? »

« J'avais une formation de tatouage à New-York, un peu loin de Londres, non? J'avais peur de me perdre, trop de gens et de bruit pour moi. Je peux même pas dire que la ville était belle, j'ai pas eu le temps de visité ni d'acheter un chandail souvenir, je faisais congres après congres entre deux formations. »

Ça n'avait pas été des vacances loin de là, la vampire y avait mit toute son énergie et avait du dormir le double du temps  nécessaire pour récupérer

« Je pensais à ça...Je tente de garnir mon portfolio pour de futurs contrats et de futurs clients. Voudrais-tu être modèle pour moi? »

Modèle, encore? Pour Evan en plus. Des caresses entre les poses, elle n'était pas contre du tout, et encore moins contre le fait de pouvoir profité aussi de sa présence car de la revoir lui faisait un grand bien qu'elle ne soupçonnait même pas.

« Ce n'est pas tout de t'avoir dessiné nue dans mon cours mais si je suis capable d'avoir des photos pour mon portforlio... »

Elle l'entendit rire, un rire franc et sincère , qu'elle ne pourrait honnêtement plus se passer, toute fois c'est presque timide qu'elle reprit :

« Ça sonnait pervers un peu, mais tu comprends le principe! »

C'est en la coupant, ou presque qu'elle prononça ces mots :

« C'est oui, Evan, c'est oui, c'est pas comme si j'étais gènée d'être nue devant toi! »

Le sourire de l'albinos s'élargit presque par moquerie, mais non pas sans son charme habituel. Elizabeth se redressa sur sa chaise avant de venir embrasser Evan dans le cou laissant une marque de son rouge à lèvres.

« Pour ton portfolio, je suis dispo quand tu veux et je pourrait faire un shooting érotique pour toi aussi »

Elle avait dit ça comme une blague, mais elle y avait franchement pensé. Quoi qu'elle même aurait vendu le restant de son âme pour un photoshoot de cette nature avec pour muse son amante. Cependant, Elizabeth s'imaginait déjà Evan derrière son appareil qui chercherait le meilleur angle pour la photo tout en essayant de rester concentrée devant la vue qu'elle aurait de la vampire qui ferait de son mieux pour la déconcentrer.

« J'ai les sous-vêtements pour… »

Elle laissa sa dernière phrase couler en l'accompagnant d'un sourire ravageur.

« Tu voudrais faire ça quand ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Evangelina T. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 82

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Lun 28 Nov - 23:47

Apprendre qu'Elizabeth avait été aussi loin durant trois semaines n'avait en rien rassuré Evangelina. Pourtant, elle avait été en formation, à New York, lors d'une convention sur le tatouage. Il n'y avait pas eut lieu de s'inquiéter. Et puis, comme elles se l'étaient dit, elles avaient mutuellement été occupées, trop pour se voir et baiser ensemble. Evan se surpris alors à penser qu'elle aurait aimé que la tatoueuse lui en parle mais elles n'étaient intimes que lors de leurs rapports sexuels, sinon, la Garou ne connaissait pratiquement rien de l'albinos. La seule chose importante qu'elle croyait avoir besoin de savoir, c'était qu'une baise avec Elizabeth, c'était toute une baise! Et les deux jeunes femmes connectaient à un haut niveau lors de leurs ébats. Alors qu'elle demandait à Lizzy d'être son modèle, cette dernière sembla ne même pas vouloir entendre ses explications et à son grand soulagement, elle accepta. Puis, un frisson vint parcourir tout son corps alors qu'Elizabeth venait poser ses lèves marquées de rouge à lèvres contre son cou. Evan la regardait et elle se sentait bien. Un sourire vint hausser ses lèvres.

Sa future modèle était disponible quand elle le voulait et lui proposait même un shooting érotique. Gênée, Ev' mordilla sa lèvre inférieure. Elizabeth devait blaguer à moitié. Pourtant, la Garou voulait se laisser tenter. Un autre frisson parcouru son corps. Elle s'imaginait déjà, appareil à la main, son modèle, nue, devant elle. Elle connaissait chaque parcelle du corps de la tatoueuse comme si c'était son propre corps. Elle savait quel serait le résultat des poses qu'elle voulait lui faire faire. Elle savait que cette séance serait 18 ans et plus pour risques très, très, très élevés de nudité. La voilà qui était déjà dans ses fabulations, travaillant déjà à vouloir mettre Elizabeth en valeur durant la prise des photos.

« Tu voudrais faire ça quand? »

Evan leva ses yeux verts pour tomber face à face avec le sourire de sa compagne. Elle se sentit rougir. La jeune Carlile adorait le sourire aux multiples piercings de la tatoueuse.

« Tu serais disponible, disons... Tantôt, après notre café? »

Ce fut à son tour d'offrir son plus beau sourire à Lizzy. Elle pris une gorgée de son frappuccino à la barbe à papa se délectant de la crème fouettée sur le-dessus. Evan avait par contre des devoirs à faire pour ses cours mais, ils pouvaient bien attendre, non? Elle offrait sa procrastination à Elizabeth. Elle ne voulait pas la laisser partir. Trois semaines, c'était long, même pour un Garou qui ne vieillissait pas comme les humains normaux. Evangelina se surpris elle-même à rechercher ainsi la compagnie d'une femme. Elle qui n'avait jamais été très dépendante, voilà qu'elle voulait la compagnie de quelqu'un. Elle devait être spéciale pour qu'elle veuille autant sa présence auprès d'elle.

« J'aimerais juste qu'on puisse extrapoler le temps de qualité qu'on passe ensemble maintenant. »

Elle offrit un sourire à Elizabeth, lui laissant décider si elles continuaient ou non cet après-midi ensemble. Evan pris une autre gorgée, en attendant la fameuse réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Mer 14 Déc - 16:40

Elizabeth huma sa tasse de thé, la relevant plus près de sa bouche et de son nez pour pouvoir sentir cette odeur délicate de fraise et de chocolat que seul les grand buveur de thé pouvais distinguer de son breuvage. Les buveur de café aurait eu tendance a dire que ce n'était que de l'eau chaude. Bref, la vampire porta enfin le liquide a ses lèvres , vu qu'il était d'une chaleur désormais buvable. Elle en prit une bonne gorgée, savourant les légères saveurs de celui-ci, redéposa sa tasse avant de regarder dans les yeux émeraudes d'Evan.

« Tu serais disponible, disons... Tantôt, après notre café? »

« Comme tu veux, c'est toi la photographe, Darlin' »

Elle lui souri pour une mainte fois dans leur rencontre, il était rare que lorsqu'elles se voyaient, qu'elle fasse autre choses que de coucher ensemble, et l'albinos était loin de trouver que le type de sortie qu'elle fessaient à se moment même était déplaisant. Evan était, après tout, une bonne amie à elle, avec qui elle aimait passer du temps à parler et aussi bien entendu de faire se qu'elle savait le mieux faire, c'est à dire : faire l'amour. Une amie pour qui la vampire commençait à avoir un sérieux doute sur ses propre sentiment envers la brune. Elle la regarda rougir devant elle, le rose sur ses joues lui fessait bien, ses yeux pleins de vie poser sur son regard l'aurait fait rougir aussi, si elle en aurait été capable.  

Elizabeth but encore, son breuvage commençait déjà à être un peu plus froid, elle en pris donc un plus grande gorger avant qu'il ne perde toute sa chaleur.

Plus la tatoueuse regardait sa vis à vis plus elle remarquait comment la brune, sa brunette, comme la vampire aimait l'appeler quand elle discutait avec son meilleur ami Carlile. Cette femme qui lui fessait voir des étoiles quand elle se voyait, cette femme pour qui elle avait laisser de côté toutes les autres qui ne lui arrivait pas à la cheville, cette femme qu'elle attendait impatiemment de revoir depuis son séjour à New York pour des raisons évidente, puis que trois semaine sans prendre le temps de se faire baiser ou de baiser une jolie américaine était plus que difficile pour la nymphomane qu'était Lizzy, elle qui à du se fier au mode manuel.

« J'aimerais juste qu'on puisse extrapoler le temps de qualité qu'on passe ensemble maintenant. »

Elle fini son thé d'un trait avant de se lever presque aussi tôt que sa tasse était vide.

« Alors l'artiste, c'est quand tu veux, moi je suis libre maintenant, jusqu'à… se soir ou demain matin. »

Elizabeth lui avait dit avec un sous entendu, après tout, il était faux de dire que la vampire voulait que sa soirée finisse au plus vite. Elle laissa a sa compagne le temps de ramasser ses choses avant de prendre la direction de la porte. Un petit monsieur qui rendrait dans la battisse leur ouvrit les portes alors qu'elle sortait.

Une fois rendu à l’extérieur, elle remonta la fermeture éclaire de son manteau de cuir, lorsqu'elle perdit pied sur une des lignes séparant deux des dalles du trottoir de béton, probablement son talon aiguille qui avait coincé dans la craque entre les deux couches de béton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Evangelina T. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 82

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Jeu 22 Déc - 15:53

Si Evan devait avouer une seule chose, à ce moment-là, c'était qu'elle voulait passer le plus de temps possible avec Elizabeth. Selon elle, trois semaines sans l'avoir vue c'était beaucoup trop. La Garou ne voulait pas la laisser partir. Qui sait lorsque aura lieu leur prochaine rencontre sinon? Et elles étaient toujours attablées, discutant de la séance photo improvisée dont la photographe avait terriblement envie, sans vouloir le montrer complètement. L'idée d'avoir la tatouée pour elle toute seule pour un autre deux ou trois heures (elle l'espérait) la faisait vibrer d'excitation. Il était rare qu'une séance lui fasse cet effet. Mais il fallait dire qu'elle allait photographier son amante de plus d'une nuit. L'albinos lui répondit qu'elle serait disponible après leur café, jusqu'à ce soir ou jusqu'au lendemain matin. Evan serra ses doigts contre le gobelet de plastique qu'elle tenait. Il craqua légèrement. Dieu qu'elle en avait envie, surtout qu'elle s'était réservée pour Lizzy durant ses trois semaines d'absence. Retourner dans ses bras était quelque chose qui lui plaisait énormément.

Les deux jeunes femmes terminèrent leur breuvage et se levèrent pour quitter. Evan passait son manteau alors que le duo se dirigeait vers la porte, tenue ouverte pour elles par un homme qui entrait dans le restaurant. Evan terminait de monter la fermeture éclair de son manteau et concentra son regard sur Elizabeth, juste à temps pour voir le talon de son soulier se prendre dans le trottoir. L'albinos perdit son équilibre et la Garou eut tout juste le temps de la rattraper avant qu'elle ne s'étale de tout son long (et Dieu sait qu'elle est longue longtemps) devant les passants. Evangelina agrippa solidement son bras, juste en haut du coude et la tira avec force vers elle. La Louve étant déjà plus solide sur ses jambes, elle n'eut aucune difficulté à retrouver son équilibre lorsque la tatoueuse fut dans ses bras. Le cœur battant, la jeune Carlile profita de cette proximité pour humer le doux parfum si caractéristique à sa compagne. Une odeur de parfum, de cigarette et d'une odeur qui, pour Ev', s'apparentait à de la peinture. Puis, elle recula Elizabeth d'elle pour regarder dans ses yeux rubis.

« Ça va? »

Mais en posant la question, elle bégaya. Elle avait peur qu'elle se soit fait mal. En y pensant bien, Evan nota les papillons qui voletaient dans son estomac. Depuis quand elle remarquait l'odeur des autres? Elle sentit ses mains devenir moites, sa bouche devenir pâteuse. Elle avait reculer Lizzy de sa poitrine mais avait encore ses bras autour d'elle. Qu'est-ce qui lui arrivait?

Rapidement, elle se recula, baissant la tête, laissant Elizabeth se tenir sur ses jambes sans qu'elle ne la soutienne plus. Une tornade était passée dans le cerveau de la brunette. Une tornade qui venait de créer une sacré pagaille car, pour une rare fois, Evan pensait ressentir de doux sentiments pour une personne.

« Bon! On va chez moi. »

Pressant son bras contre le côté d'Elizabeth, espérant qu'elle s'y accrocherait. Et tout au long du trajet vers l'Université, Evan ne pu s'empêcher de vérifier chaque dalle de trottoir, souhaitant éviter un épisode semblable à celui qui s'était déroulé à la sortie du Starbuck's. Evangelina ne savait pas vraiment de quoi elle voulait parler avec Lizzy, le temps que durerait le trajet. Elles revinrent vers la voiture de la Garou et celle-ci alla y prendre place, laissant la tatoueuse s'installer côté passager.

« T'inquiètes pas, je conduis pas si mal que ça! »

Elle mit le contact et s'engagea sur la route. Une quinzaine de minutes plus tard, elle gara la voiture devant chez elle. Elles sortirent de l'auto et entrèrent finalement chez la photographe où l'on tombait presque automatiquement sur son studio maison.

« Fais comme chez toi! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Lun 16 Jan - 22:10

Ce n'était pas dans les habitudes de la vampire d'être aussi maladroite dans ses mouvements, il était même très rare qu'elle ne tombe, Elizabeth s'était accoutumée à sa vision médiocre et avais trouvé des moyens pour que cela ne la dérange un peu moins. Il lui aurait probable suffi de ne pas porter des tallons  hauts, mais elle les affectionnait beaucoup trop. Raison de sa chute qu'elle arrêta en agrippant fermement et assez fort les bras de sa voisine qui avait réussi à la redresser sur ses pied. Evan l'avait tiré vers elle et ne l'avait pas encore éloigne d'elle.  La tatoueuse pouvais sentir les battement rapide du cœur de son amante. Elle aurait aimer que le sien en fasse autant, mais elle se contenta de serrer Evan doucement dans ses bras. Puis la brune l'éloigna d'elle. Elle se sentait nerveuse, mais la regardait quand même droits dans les yeux, une sorte de mélange entre de l’assurance et un manque flagrant de confiance.

La brune bégaya, même si la vampire se doutait bien de la nature de sa nervosité. Pour Elizabeth c'était comme un renouveau, elle ne s'était pas permise des sentiments comme cela depuis qu'elle et sa sire s'était quitter et qu'elles avaient mit fin à leur relation peu importe la nature. Cette fois-ci, la vampire c'était donner une chance, cela lui avait mit du temps avant de se convaincre elle même de la nature de ses sentiments envers Evangelina. Elle l'aimait, pas comme toutes  les autres filles qu'elle avait aimé le temps d'une baise d'un soir mais beaucoup plus fort. Comme si chaque respiration chaude de la brunette la fessait chavirer, comme si à chaque fois qu'elles partageaient une nuit ensemble que le temps ne poursuivait pas son cours.  Elle n'avait que peur que cela ne soit pas réciproque.

« Bon! On va chez moi. »

Elle rit avant de lui répondre :

« J'espère bien, je n'ai pas d'appareil photo chez moi contrairement à toi »

Elle serra la manche d'Evan au niveau du poignet, elle lu avait offert le bras, mais Elizabeth se sentait plus confortable ainsi. Elles marchèrent de nouveau le chemin entre le café et l’université jusqu'à la petite voiture de son amante. Elle ouvra la portière et s’assit coté passager.

« T'inquiètes pas, je conduis pas si mal que ça! »

« Tout pour me rassurer Darlin' »

Elle était plus hilare qu'elle en était inquiète. Le trajet se fit en silence ou presque vu qu'Elizabeth chantait a voix basse. Ce n'était pas sa voiture, mais elle s'était permit de changer le poste de la radio, optant pour un style qui lui plaisait plus, du rock.

«It's the blow of the dice
There ain't nothin' that you can do
She took too many daddies
»

Elle chantonna tout le reste de la balade en voiture.Après le trajet en voiture, elle monta les escaliers vers l'appartement de son amante avant d'y rentrer.

« Fais comme chez toi! »

Oh que oui. Elle n'avait pas intentions d'en faire autrement. À peine la porte d'entrée fermée, que la vampire était déjà dévêtue complètement. Pas qu'elle avait hâte d'en venir au fait, mais plutôt qu'elle était alaise chez Evan et que d'être nue ne la dérangeait pas le moins du monde avec elle. Elle ne voulait pas en faire trop, mais c'était déjà fait.

« Ev, tout sa c'est ton matériel de photographie? je devrais t'engager pour prendre les photos pour mon portfolio de tatouage et de piercing, avoir su. »

Elle marcha vers le matériel, se considérant déjà prête pour prendre des photos, à moins que la brune avait d'autre idée derrière la tête.  

« Je te laisse te préparer? Moi je suis déjà prête. »

Elle revient vers Evan, la regarda droit dans les yeux. Elle pris le visage de la brune de sa main gauche avant de l'embrasser délicatement, presque trop pour ce que leur relation était. Elle se recula, se sentant presque mal, elle ne voulait pas qu'Evan la voit aussi vulnérable. Elle n'avait pas habitudes de se sentir comme ça, mais c'était plus fort qu'elle. Elle baissa le regard, vers ses pieds qu'elle ne voyait presque pas.  

« je suis toute à toi, il ne reste plus qu'à prendre ces clichés, mais avant ? Tu mets de la musique ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Evangelina T. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 82

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Jeu 26 Jan - 23:36

Rares étaient les fois où Evangelina était nerveuse. Mais lorsqu'elle l'était, on pouvait le savoir à l'aide d'un petit indice tout simple : elle faisait des farces. C'était subtile comme humour cependant. Elle passait des commentaires qui se voulaient drôles, comme celui qu'elle avait fait à propos de sa conduite. S'il y avait bien une chose qu'Evan faisait comme il faut, à part la photographie, c'était bien la conduite. Elle était une excellente conductrice, n'était pas stressée en voiture, et faisait même partie des gens qui adorent conduire. Habituellement, elle ne passait pas de commentaires sur sa manière de conduire, mais en embarquant Elizabeth, elle sentait le besoin de la rassurer, même si c'était nullement nécessaire. Elle écoutait son amante chantonner doucement au son de la radio et un sourire prit place sur les lèvres de la Garou. C'était mignon. Après, avoir garé sa voiture devant son chez-elle, la louve était montée vers l'appartement, Lizzy sur les talons, avait ouvert la porte et avait installé une affichette disant qu'une séance était en cours. Ainsi, elle pouvait avertir ceux qui venaient cogner à sa porte, mais ça avertissait également Cameron, au cas où il entrerait en pleine séance de modèle nu. En revenant vers l'albinos, elle la trouva justement nue, ses vêtements jonchant le sol. Evan lui avait mentionné de faire comme chez elle et sa compagne semblait avoir pris ses mots au pied de la lettre.

« C'est certain que ça ferait différent de mes contrats habituels. La variété ne peut être que bénéfique! » lui dit-elle lorsque la tatoueuse lui glissa un mot au sujet des photos des tatouages.

Il était évident qu'Ev' ne cherchait qu'à améliorer son portfolio. Si elle pouvait aider Lizzy aussi, pourquoi pas? Rapidement, la jeune Carlile prépara son matériel, l'éclairage ainsi que le trépied qu'elle avait rapporté de sa voiture. Elle y fixa l'appareil en quelques secondes, même si elle savait qu'elle le reprendrait dans ses mains, la ganse autour de son cou, dans les minutes qui suivraient. Evangelina apposa un regard très critique, mais surtout professionnel, à l'ensemble qui se trouvait devant elle. La toile blanche tendue sur le mur du fond faisait en sorte qu'Elizabeth ressortait presque seulement à cause de ses tattoos. Le résultat était intéressant. C'était une séance improvisée alors Ev' n'était pas aussi perfectionniste qu'à son habitude. Pourtant, elle était concentrée, dirigeant sa modèle de temps à autres mais la laissant faire les poses qu'elle souhaitait. Elle quitta son poste quelques secondes. Elle s'approcha de Lizzy et posa ses doigts contre sa mâchoire, la faisant pivoter vers la droite, doucement, et plaça ses bras contre son corps, comme si elle se faisait un câlin à elle même. Sa main glissa une dernière fois sur la joue et la mâchoire d'Elizabeth avant qu'elle ne reprenne sa place, lui offrant un sourire charmeur.

« Regarde la caméra, Darlin'. »

Elle prit le cliché. On entendit un énième déclic. Evan alla s'asseoir sur le divan, prenant une pause et elle invita Lizzy à faire pareil.

« Viens t'asseoir. » Elle tapota le coussin près d'elle et lui fit un clin d'oeil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Dim 26 Fév - 17:35

Il valait de soi que d'être au centre de l'attention n'était pas une chose qui déplaisait a la la vampire, donc de se faire prendre en photo était plutôt une chose qu'elle appréciait bien et elle y était presque habitué de prendre la pose. Après tout, elle avait travailler plusieurs fois comme modèle nue pour des particuliers qui la peignait à une certaine époque et de prendre des poses pour un peintre qui ont comme médium de la peinture à l'huile était beaucoup plus long et pénible que de prendre des poses pour une jolie photographe. Elle regarda Evan placer son matériel de photographie. Elle aimait voir toute sa passion dans les yeux de son amante. Cette dernière était si concentré, si belle. Ses long cheveux bruns ondulés qui valsait a force de ses déplacements rapides entre le trépied et le système d'éclairage qu'elle venait de disposer a des endroits qui devait être fortement stratégiques.  

Voyant que la jeune femme ne mettait pas de musique, Lizzy attrapa son cellulaire et choisi une playlist, celle qu'elle prenait pour peindre habituellement. Elle était si inspirante.

La vampire se plaça devant la toile blanche de profile, exposant à la camera le côté naturel de ses cheveux, elle devait ne presque pas paraître sur le fond, à l’exception de ses tatouages qu'elle avait partout sur le corps. Pour ne pas que le noir de ses cheveux gâche l'esthétique qu'elle souhaitait donner, elle les retenait d'une main. Portant l'autre à sa bouche entrouvrant ses lèvres bourgogne au contacte de ses doigts sur celles-ci. Elle changait de pose au rythme des clichées, des indications de son amante et de la musique.

"This isn't violence this is just a war in my head,
I give it time but it never seems to end.
I feel a fire in the back of my throat,
So let's get covered in flames and play some games with the smoke.
"

Après de nombreux clicher, elle cessa d'entendre les déclics de l'appareil photo avant de voir Evan s'approcher d'elle. Elle avait fait une mauvaise pose? Elle n'était pas douée? Les inquiétude doublait alors que la brune posait sa main contre sa mâchoire pour qu'elle regarde a un certaine endroit et de doucement placer son corps de ses mains chaudes. Son amante lui fit une douce caresse sur la joue avant de s'éloigner derrière l'objectif de la camera.

« Regarde la caméra, Darlin' »

Evan avait beau lui dire de la regarder, d'où elle se trouvait elle ne la voyait aucunement, mais elle tenta du mieux qu'elle le pouvait de fixer le point noir flou qui lui semblait être la caméra de son amante. Elle entendis le clair clic de l'appareil puis Evan lui demanda de la rejoindre sur le divan. Elle s'éloigna du fond blanc et vient s’asseoir, pour être honnête la vampire n'était pas tout a fait assise sur le sofa mais plutôt compacté en fœtus la tête accotée sur les jambes d'Evan. La vampire était crever elle avait passer une longue et épuisante journée qui avait commencer par un shift de 6 heure au salon de tatouage puis son engagement avec le cour de dessin, le café et le shooting avec la brunette. Il était plutôt rare que l'albinos soit aussi fatiguer d'une journée, si fatiguée qu'elle tombait de sommeille sur le sofa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Evangelina T. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 82

MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   Sam 4 Mar - 23:15

C'était, sans l'ombre d'un doute, l'un des moments qu'elle avait préféré, en compagnie d'Elizabeth. La jeune femme s'offrait à elle, mise à nue, non pas sexuellement mais seulement physiquement. Evan pouvait voir au-delà de l'expression de l'albinos. Il n'y avait de barrière entre elles que l'appareil photo. Les clichés s'étaient succédé à un rythme qui avait bien plu à la Garou. Lizzy était un excellent modèle. Elle avait bien été servie durant son cours de dessin, quelques heures plus tôt, mais de la voir prendre la pose pour son propre compte lui faisait extrêmement plaisir. Un plaisir qui n'était nulle gâché par la culpabilité. Evangelina adorait avoir la tatoueuse pour elle, de cette façon. Elle avait l'impression qu'avec cette séance, les deux jeunes femmes seraient plus proches et qu'elles pourraient dire qu'elles avaient fait autre chose que de baiser à chaque fois qu'elles s'étaient vues.

Elizabeth avait mit de la musique et ça avait un peu surpris la photographe car elle en mettait, habituellement. Le désir pressant de photographier la tatouée lui avait probablement jouer des tours sur sa routine d'avant séance. Pourtant, la musique proposée par son amante lui convenait parfaitement. La chanson parlait d'un feu, des flammes et de fumée. C'était ce que ressentait Evan, la plupart du temps; un brasier dans son ventre et des flammes qui venaient lécher ses joues. Tout cela à cause de la belle qui posait pour elle. Son sourire étirait ses lèvres lorsqu'elle décida qu'elle avait suffisamment de clichés pour décider de ceux qui viendraient garnir son portfolio. Elle avait invité Lizzy à prendre place près d'elle dans l'espoir de lui montrer quelques-uns de ses meilleurs, ce qu'elle ne faisait jamais avec ses clients, mais qu'elle se permettait avec sa belle tatoueuse. Un rire fusa des lèvres d'Ev' lorsqu'elle vit alors la grande Elizabeth se faire toute petite sur le divan deux places, se rouler en boule contre elle-même et venir poser sa tête contre ses cuisses. Un sourire attendrit pris places sur le visage de la Louve qui décida de poser son appareil sur la table près du bras du sofa, venant jouer dans les cheveux bicolores de son amante.

« On dirait que tu as eu une grosse journée, toi. » murmura-t-elle, sans attendre de réponses précises de celle qui dormait pratiquement sur ses genoux.

Elle continua de jouer dans les cheveux de Lizzy en silence avant de finalement la réveiller doucement. Elle aida son amante à aller jusqu'à la chambre et la coucha dans son lit, rabattant la couverture sur elle, posant un baiser sur sa joue en lui souhaitant une bonne nuit. Lizzy ne du pas vraiment réaliser tout ça. Evan quitta la chambre, s'allumant une cigarette au passage, ramassant tranquillement ses affaires pour que son frère Cameron ne jure pas par tous les personnages bibliques que leur appartement était bordélique. Elle termina le rangement et rapatria les vêtements de sa compagne dans sa chambre. Evan écrasa sa cigarette dans un cendrier qui traînait sur son bureau de linge et se dévêtit pour se glisser à son tour dans les couvertures, allant presser son corps bouillant contre celui plus frais d'Elizabeth. Elle l'entoura de ses bras, embrassa son dos à deux reprises et plongea dans le sommeil quelques minutes plus tard, se disant qu'elle aimerait beaucoup vivre d'autres moments comme celui-là avec cette fille-là.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan   

Revenir en haut Aller en bas
 

And now I'm covered in the colors _ Ft. Evan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ran-Mao. Le jouet dangereux~ [. Hot? x3 ]
» Jamais deux sans trois... Choose your colors
» TROISIÈME INTRIGUE ☼ a festival of colors.
» Aiden ♦ Yo, ho, haul together, hoist the colors high. Heave ho, thieves and beggars, never shall we die.
» Feufeu' Art ✧ Can you paint with all the colors of the wind?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Jardin Public :: Sujets terminés-