AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Nathaniele L. Zavettori «
avatar

clan lasombra
Messages : 48

MessageSujet: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Mar 13 Sep - 13:25

Si on pouvait dire une seule chose de Nathaniele Ludovico Zavettori, c'était que, malgré les apparences, il était l'homme le plus seul que la Terre ait porté. Il était détesté, craint et certains vampires voulaient sa tête à prix. Il n'était pas un homme bien. Pas du tout, même. Il traitait les gens comme de simples limaces sans importance, faisait des endroits où il passait un véritable fouillis de chaos, semait la mort et la terreur. Il ne fallait pas mâcher ses mots en parlant de Nathaniele. Il était, à sa façon, un tyran exécrable. Certains membres de la communauté vampirique allaient même jusqu'à dire qu'il était Satan. Pourtant, malgré tout, il demeurait serein avec sa situation. Il était haut placé dans la hiérarchie Sabbat, était plongé dans le luxe depuis le jour même de sa naissance, et aimait le sentiment de supériorité qui le portait naturellement au-dessus des autres. Alors difficile de croire qu'avec tout ce que l'on disait de lui, Nate puisse avoir ne serait-ce qu'un seul ami. En fait, une amie.

Nora Désirée Wechsler. Ils s'étaient rencontrés en Italie, plusieurs décennies auparavant. Bien qu'il l'ait connue sous un autre nom, le vampire s'était attaché à cette jeune femme, bien qu'il lui soit difficile de l'admettre. Nora était tout ce que Nathaniele n'était pas; polie, douce, délicate, charmante quoi. Il n'était donc pas étonnant que pratiquement tous soient charmés par elle, humains ou non. Nathaniele, à son contraire était hautain, rude, arrogant et traitait les gens comme des moins que rien. Ensemble, ils formaient un duo des plus étranges, mais avec une harmonie quasi parfaite. Elle était sa seule amie et semblait, depuis les années, être la seule personne qui l'appréciait réellement. Cela, sans le dire à personne (de toute façon, à qui pourrait-il le dire?!) mettait un baume sur le cœur de glace figé au centre de la poitrine de Nate. Ils s'étaient certes perdus de vue quelques années mais s'était revus lorsque le Lasombra avait migré vers la capitale Britannique, près d'une demi-année plus tôt. Ils s'étaient brièvement revus, le Lasombra ignorant complètement que la jeune femme, après son séjour en France, avait établi sa vie à Londres. Ils avaient tant de choses à discuter. Dix ans à rattraper, pour être exact. C'est pourquoi il l'avait invité au restaurant.

Oui. C'était étrange que deux vampires, dont l'une assez jeune comparativement au premier, décident de sortir en ville dans un des restaurants les plus réputés de la capitale. Mais, c'était surtout pour les apparences. Nate aimait se montrer, le soir, lorsqu'il était dans son élément. Il paraissait bien et le savait. Pourquoi se cacher alors qu'il était maître de la nuit? Ce soir-là, le vampire avait donné congé à son chauffeur privé et s'était lui-même installé derrière le volant de sa voiture, une Ferrari d'un noir mate, aux vitres teintées, et avait conduit jusqu'à l'adresse que lui avait donnée la Ventrue. Pour la soirée en compagnie de Nora, il s'était paré d'un complet noir, d'une chemise blanche et d'une cravate du même ton que le complet, ses souliers avaient été cirés, ses yeux maquillés d'une fine couche d'eyeliner et d'ombre à paupières par l'une de ses employées, ses cheveux attachés en une queue de cheval d'où aucun cheveux foncé rebelle ne dépassait. Le vampire se gara finalement devant la sublime maison où Nora habitait seule. Il n'attendit que brièvement avant que la portière ne s'ouvre et que son amie ne se glisse sur le siège du passager.

« Il est plaisant de te voir, ma très chère Nora. »

Il reprit la route et se rendit au restaurant où il avait réservé pour deux personnes. Le valet de parking s'occupa d'aller garer la voiture lorsque le duo en fut sortis. Nathaniele dû faire un effort pour lui glisser un pourboire, ne voulant pas encourager un vulgaire humain en lui donnant de son argent à lui. Avec Nora, il entra dans l'établissement, se présenta au maître d'hôtel et ce dernier les mena jusqu'à leur table. D'emblée, le Lasombra lui commanda une bouteille de vin.

« La plus chère du lot. »

Dû-t-il mentionner avant de se retourner vers son amie. Ses yeux bruns fixés sur la dame, il demanda, avec un sourire.

« Alors. Parlons des dix dernières années, très chère. »


Spoiler:
 
THE CAR ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nora D. Wechsler «
avatar

clan ventrue
Messages : 34

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Ven 23 Sep - 23:00

Fée aux cheveux bleus, yeux étoilés et sourire contagieux, Nora n’a aucuns problèmes à se faire aimer des gens qu’elle côtoie. Les enfants à qui elle enseigne l’adore et se montrent même triste lorsque leur séance se termine. Les parents de ces derniers ne cessent de la complimenter et lui offre même parfois de petits pourboires (elle n’en a guère besoin, mais elle aime voir les yeux émerveillés des enfants lorsqu’elle leur refile par la suite). Presque tous les matins, l’une de ses voisines du troisième âge la salut au travers de sa grande clôture de fer et lui offre des fleurs fraîchement coupés de son jardin. Oui, il en est ainsi : la vampirette aux paupières lourdes est certainement la femme la plus entourée de Londres.

Et pourtant, lorsqu’elle a rencontré son vieil ami Nathaniele en ville, elle aurait juré sentir son cœur pétrifier tenter une cabriole. Elle eue soudainement l’impression que le vampire était un point immobile dans un univers se mouvant terriblement vite. Comme si elle était étourdie depuis son arrivée à Londres, balancé par la houle du temps et que le Lasombra lui offrait enfin un ancrage.  Pour la première fois depuis plusieurs mois, elle touchait terre.

Elle avait accepté avec enthousiasme l’invitation de son ami et s’y était préparer avec soin. Ainsi, lorsqu’elle se glissa dans la voiture, elle était à son meilleur : une robe de dentelle noire laissant voir plus de peau qu’on ne pourrait espérer, des souliers à talons hauts serties de pierres brillantes accentuant la définition de ses longues jambes pâles, un châle de la même teinte d’ébène drapé sur ses épaules fines et un camélia frais, d’un rouge vibrant, piqué dans ses mèches d’un bleu vif. Sur ses yeux, seulement du mascara et, sur ses lèvres, du rouge aussi lustré que les pétales de la fleur dans ses cheveux. Le noir n’est guère une couleur qu’elle a l’habitude de porter, mais elle fait une exception toute spéciale pour son cher ami.

« Le sentiment est partagé, Nathaniele » répond-t-elle avec un sourire amusé au compliment de l’homme. Elle laisse ses doigts errer sur les courbes de la portière et les coutures piqués dans le cuir de son siège.

« Elle ronronne. Je l’aime bien. Ils font la même en bleu? »

Elle parle sans vraiment regarder le vampire, comme à son habitude, mais elle a un sourire amusé : son empire monétaire est beaucoup plus jeune que celui de l’italien et elle doute qu’elle puisse s’offrir facilement la même voiture.

De même que le restaurant auquel il l’emmène : elle prend un moment pour s’extasier de la façade luxueuse et rit sans gêne face à la réticence du vampire quant au pourboire. Elle glisse un bras sous celui du plus âgé, se laissant guider à l’intérieur. Elle s’installe à table avec élégance et laisse sa langue errer sur ses lèvres à la mention de la bouteille de vin, anticipant la saveur du liquide carmin.

« Alors. Parlons des dix dernières années, très chère. »

Replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille blanche sertie d’une perle, elle sourit doucement, posant son regard sur son interlocuteur pour la première fois depuis le début de la soirée. Cela ne dure guère car elle baisse les yeux sur les mains de celui-ci, venant lentement et tendrement prendre l’une d’elles entre les siennes. Il lui a manqué.

« J’ai voguer de-ci, de-là, je n’ai pas fait grand-chose… La France était jolie et sentait bon la lavande, mais j’avais envie de voir la Tamise. »

C’était bien le genre de la femme aux cheveux bleus que d’avoir des raisons arbitraires à ses actions. Sa personnalité dissipée ne lui permet pas vraiment de donner des explications plus claires et son attention ne reste jamais longtemps sur la même chose.

« J’ai teint mes cheveux. »

Elle lève les yeux vers les chandeliers, glissant un doigt blanc entre les mèches azures. Elle sourit.

« C’est une couleur qui va bien avec le rouge, n’est-ce pas? »

Aux serveurs, elle pourrait sembler être en train de parler de son maquillage ou même de la fleur dont elle se pare, mais son cher ami doit bien savoir qu’elle a surement en tête les bains de sang qu’elle s’octroi de temps en temps. Son regard semble rêveur, pendant un instant, puis revient sur celui aux cheveux noirs.

« Je t’ai manqué ? »

Sa propre façon de demander qu’il lui parle des dernières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nathaniele L. Zavettori «
avatar

clan lasombra
Messages : 48

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Dim 2 Oct - 23:51

Son amie était toute en beauté. La voir porter du noir lui tira un faible sourire, sachant que ce n'était pas habituel pour elle de porter ce ton. Son sourire s'était élargi lorsqu'elle avait parlé de la voiture- le petit joujou de Nate- et lui avait demandé s'ils faisaient la même en bleu. Puis, au restaurant, le Lasombra avait entamé la conversation en demandant à sa chère Nora de lui parler des dix dernières années. Elle lui parla de la France et de l'envie qu'elle avait eut de voir la Tamise, tenant sa main dans la sienne. Si on regardait la scène de l'extérieur, les deux vampires pouvaient passer pour un couple. Nathaniele était légèrement penché vers l'avant, portant attention à son amie plutôt qu'à l'envie qui brûlait en lui de se nourrir à même les humains qui se trouvaient à proximité de lui. Elle lui parla de ses cheveux, qu'elle avait changée la couleur. Il hocha la tête, lui laissant le loisir de le lui dire, même s'il avait déjà remarqué cela et lui souris lorsqu'elle mentionna le rouge. Il savait parfaitement ce qu'elle voulait dire. Puis, il fut pris par surprise lorsqu'elle lui demanda si elle lui avait manqué. Elle avait un talent naturel, cette femme, pour lire en lui comme dans un livre.

« Oui. » qu'il lâcha, plongeant ses yeux bruns dans ceux océan de sa compagne, « Tu m'as terriblement manqué, ma chère amie. »

Le serveur se posta près de Nate et lui fit goûter le vin, que l'Italien approuva d'un hochement sec de la tête, avant d'en servir au duo vampirique. L'homme pris sa coupe et la tendis vers le centre de la table, portant un toast à eux deux, enfin réunis à Londres, avant d'en prendre une gorgée qu'il dégusta, en sentant le goût sur sa langue. S'il y avait quelque chose dont Nate s'ennuyait le plus de sa vie d'humain, c'était la nourriture. Manger était plaisant pour lui et, étant Italien, la nourriture occupait une grande place dans ses coutumes. Donc, pour le vampire, lorsqu'il se permettait de manger de la nourriture humaine, il se laissait tenter par les restos les plus primés et les plus chers, accompagnant le tout de la meilleure bouteille de vin que contenait le cellier du dit restaurant. C'était pour cette raison qu'il avait décidé de manger au restaurant ce soir-là. Il combinait deux choses qu'il affectionnait, soit la nourriture et être en compagnie de son amie.

« Disons simplement que ton retour dans mon entourage me fait un bien fou. »

Il se laissa tenter par une autre gorgée de vin rouge avant de reprendre, faisant tourner le liquide vermeille dans sa couche, le regardant tourner sans y démontrer de réel intérêt.

« Tu ne devineras jamais qui se trouve à Londres, elle aussi... »

Il parlait bien sûr de Valérie. Avec Nora, il savait qu'il pouvait parler de tout et qu'elle serait, pour lui, de bon conseil; comme elle l'avait toujours été. Il avait besoin de parler à son amie de cela et même de ce qu'il avait fait du petit ami que Val avait emmené avec elle, lorsqu'elle était venue le voir chez lui, quelques mois plus tôt. Et puis, comme la vampire qui partageait sa table semblait lire en lui avec une étonnante facilité, il ne servait à absolument rien que Nathaniele lui cache quelque chose d'aussi important que cela.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nora D. Wechsler «
avatar

clan ventrue
Messages : 34

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Dim 23 Oct - 22:30

La réponse positive de son compagnon tira à la belle aux cheveux bleus un sourire immense, resplendissant, valant mille bouquets de roses aux pétales d’or. Elle serra doucement la main de Nathaniele entre les siennes, blanches et froides, comme signe d’affection. Ne pas avoir été séparés par une table, à ce moment, elle aurait posé un baiser au souvenir écarlate sur la joue pâle de son ami, mais elle résista à l’envie.

Le serveur apparaissant dans son champ de vision l’aida également à chasser cette pensée de son esprit. Son attention dissipée, elle posa son regard bleu sur l’homme à l’allure solennel alors que ce dernier offrit au plus vieux vampire un échantillon de saveur de la boisson qu’il a commandé. Elle laissa sa main glisser de sa poigne pour lui permettre d’y goûter et pouffa de nouveau de son rire cristallin en l’observant interagir sèchement avec l’employé. Elle ne cessera jamais d’être amusée par la dignité de l’italien : elle le trouve adorable, dans ses bonnes manières et sa vision hiérarchisée du monde. Il ne doit y avoir que Nora, dans le monde entier, pour penser au qualificatif « adorable » lorsque l’on réfère à Nathaniele Zavettori.  

Elle observa d’un air rêveur le liquide vermeil tournoyer dans les coupes de verre et ne fût tirer de sa rêverie que par le toast de son ami, auquel elle renchérit joyeusement en leva son verre également. Elle ferme les yeux pour prendre sa première gorgée et reste contemplative un instant. Une certaine déception s’empare d’elle : bien qu’ils partagent leur couleur, le vin n’a rien de la saveur et de l’onctuosité du sang. Il est toutefois agréable de pouvoir boire un liquide incarnat qui ne lui retourne pas les tripes : après tout, tout sang provenant d’un humain trop vieux pour sa spécificité crée chez elle une réaction violente qui n’est guère des plus distingués.

« Disons simplement que ton retour dans mon entourage me fait un bien fou. »

Elle rouvre les yeux pour observer l’homme tout en déglutissant son vin. Elle est consciente que Nate n’est pas du genre à s’épancher sur ses sentiments et ce simple commentaire lui donne une agréable sensation au creux de l’estomac : le sentiment d’être spécial à ses yeux.

Elle l’observa jouer paresseusement de son vin, gardant elle-même sa coupe à la main – bien qu’elle soit capable de manger et de boire, maintenant, elle doit encore faire preuve de précautions.

« Tu ne devineras jamais qui se trouve à Londres, elle aussi... »

Appelez cela l’intuition féminine, l’instinct ou qu’importe : Nora sait aussitôt de qui son ami parle. Dans un sursaut d’adrénaline, elle ne contrôle pas bien sa force et un léger crissement désagréable signale une fissure dans la coupe de cristal qu’elle tient.

Ignorant la goutte de vin suintant dans la crevasse, son attention portée sur celui aux cheveux noirs, elle pose sa coupe sur la table avant de se pencher légèrement vers l’autre.

Les yeux pleins d’étoiles, elle sourit.

« Valérie est là? »

Elle peut à peine contenir son excitation : la poursuite romantique de Valérie Chapman par son ami était l’une des histoires la faisant vivre. Après tout, elle est une grande romantique et son esprit embrumé peine à percevoir les éléments moins glorieux de leur histoire.

« Dis-moi tout. »

Elle prend rarement ce ton impérieux, mais ce regard et ce sourire signale clairement qu’elle n’acceptera guère un « non ». Glissant son doigt le long du pied de cristal de son verre pour y récupérer la goutte de vin perdue, elle se prépare à écouter le récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nathaniele L. Zavettori «
avatar

clan lasombra
Messages : 48

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Ven 28 Oct - 17:48

Oui, il avait une confiance aveugle envers Nora. Elle était son amie la plus chère, quoique par défaut étant donné qu'elle était la seule en lisse pour ce poste. Le vampire savait qu'il pouvait lui parler de tout et n'importe que et que jamais, au grand jamais, la Ventrue allait raconter ce qu'il lui confiait. Et l'inverse était tout aussi vrai; Nathaniele n'irait jamais raconter quoi que ce soit de compromettant au sujet de Nora. Même s'il était assez salaud pour le faire avec d'autres vampires de sa connaissance, jamais il ne trahirait la confiance de son amie. C'était la raison pour laquelle le Lasombra savait qu'il pouvait dire ce qu'il ressentait à propos de Valérie, cette vampire qui lui tiraillait l'intérieur depuis près de vingt ans (OUI IL RESSENT DES ÉMOTIONS OK). Sans vouloir l'avouer, le vampire savait qu'il était amoureux de Valérie. Mais il ne voulait pas le dire haut et fort, le clamer. Sa vision de l'amour et de l'attachement était bien encrée en lui. Ces émotions tendres d'attachement et d'amour, c'était la pire faiblesse de l'Homme. Mais il ne le disait jamais assez... Nora et Valérie étaient des exceptions à la règle. Il tentait de camoufler ce qu'il ressentait pour ces deux femmes, tentait de tout refouler. Il tentait d'être froid avec les deux, mais il se trouvait à être attiré par elles et à vouloir les avoir près de lui. La seule personne qui semblait le tolérer ainsi, c'était justement la jeune femme avec qui il était assis.

Nora su de suite de qui parlait Nathaniele. Et, comme il s'y attendait, elle lui demanda de tout lui raconter, ce qu'il fit après une brève gorgée de vin rouge. Il remarqua la coupe qu'avait serrée son amie. Son sourire lui en tira un bref, quelques millième de secondes à peine. Il redevint sérieux, se redressant de toute sa hauteur sur sa chaise pour finalement déposer la coupe sur la table et appuyer ses coudes contre cette dernière. Par où commencer? Quoi cacher? Quoi dire? Il savait que la Ventrue était capable d'entendre toutes les atrocités qu'il avait commises au courant de sa vie alors il savait qu'il pouvait lui dire ce qu'il avait fait.

« Elle est venue me visiter, apprenant que j'étais arrivé à Londres après la chute de la Reine. Elle était accompagnée d'un Gangrel, un certain Gabriel Osborn. Il enseignait à l'Université, un vrai rat de bibliothèque. Il cherchait les embrouilles et je lui ai montré qui était le maître. »

Le Lasombra prit une pause.

« Pour faire une histoire courte, j'ai tué Gabriel sous les yeux de Valérie. Et elle ne semblait pas heureuse que je la débarrasse de sa limace. »

Le silence plana entre les deux amis. Ce fut l'Italien qui repris la parole le premier.

« Pour elle, je suis Satan. La comparaison m'amuse mais me blesse tout à la fois. »

Un soupir fusa des lèvres percées du vampire.

« Elle n'a pas tords, je le sais bien. Mais, tu sais comment je suis... Je suis vieux et à mon âge, changer les mauvais plis... »

Et chose étonnante, il termina son monologue sur un clin d'oeil à l'endroit de Nora. Sa tendre amie saurait bien comment l'aider et quoi lui dire. Il le savait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nora D. Wechsler «
avatar

clan ventrue
Messages : 34

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Lun 7 Nov - 21:11

La jeune vampire à croiser les doigts sous son menton, prête à écouter le récit de son ami. Regard rêveur et lèvres entrouvertes, elle mobilisait une attention incroyable, presque surhumaine dans son cas, pour ne pas manquer un seul détail. Nora ne peut retenir une légère exclamation à la mention de ce Gabriel Osborn, mais elle n’interrompt guère l’autre. Plutôt, elle est assise sur le bout de sa chaise, hochant légèrement la tête pour encourager l’italien à continuer l’histoire.

« Pour elle, je suis Satan. La comparaison m'amuse mais me blesse tout à la fois. »

Celle aux cheveux bleus sourit légèrement, penchant la tête de côté.

« Elle n'a pas tords, je le sais bien. Mais, tu sais comment je suis... Je suis vieux et à mon âge, changer les mauvais plis... »

Le clin d’œil la fit rire alors qu’elle se redressait, posant ses mains blanches sur la table. Elle resta pensive un instant, laissant son regard vaguer dans le restaurant avant de revenir sur Nathaniele. Enfin, elle inspire lentement avant de prendre de nouveau la main de l’autre dans la sienne. Avec un sourire tendre et un air maternel, elle serre soudainement sa main avec force : juste assez pour faire grincer les os, mais ne rien briser, elle sait bien qu’il n’est pas aussi résistant qu’elle – son habilité Fortitude fait des miracles.

« Ce n’est pas bien, Nathaniele. Tuer ses amis n’est pas un bon moyen de vous rapprocher, tu sais. »

Elle parle sur le ton réprobateur d’une mère réprimandant son enfant, ce qui est assez étrange lorsque l’on considère qu’elle a le tiers de son âge. Elle laisse sa poigne s’affaiblir, posant délicatement sa deuxième main sur celle du Lasombra.

« Tu t’es excusé, j’espère ? Je sais qu’il était important que tu établisses ta dominance, mais c’était une piètre décision d’un point de vue stratégique. »

Elle a une moue pensive, replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille. Le camélia dans ses cheveux glisse légèrement, sans toutefois tomber. Elle se passe la langue sur les lèvres et parle en observant les chandeliers.

« Ne t’en fais pas. Satan possède, après tout, un charme ravageur. »

Elle sourit, ramène son regard sur leurs mains.

« Tu dois simplement jouer de ces charmes pour calmer sa colère. »

Elle lève un doigt, comme pour souligner sa leçon.

« Les sentiments d’une femme sont sacrés. Si tu n’y fais pas attention, tu es certain de la perdre. »

Nora penche la tête de côté, l’observant. Cette légère dispute avec la belle est sure de rendre la situation plus compliquée : comment redresser la situation? Valérie doit surement être si en colère qu’elle enverra paître l’italien à toute tentative d’approche…

« Tu l’as revue, depuis? Comment va-t-elle? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nathaniele L. Zavettori «
avatar

clan lasombra
Messages : 48

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Lun 28 Nov - 23:11

Elle eut l'air pensive après qu'il lui eut expliquer les circonstances entourant sa rencontre première rencontre avec Valérie en près de vingt ans, ainsi que les circonstances de la seconde mort de Gabriel Osborn. L'italien savait que, malgré les désaccords, Nora lui expliquerait tranquillement et calmement ce qu'il avait fait qui n'était pas correct et c'est ce qui se passa. Nathaniele eut l'impression de redevenir un enfant, pour quelques instants alors que son amie le réprimandait. À sa surprise, il retint un grognement lorsque la main de la vampire serra la sienne intensément, faisant craquer légèrement les jointures et autre os pouvant craquer sans se briser sous la pression du pouvoir Fortitude de la Ventrue. Elle le réprimanda justement comme on réprimande un enfant qui ne veut pas partager son jouet avec un compagnon. Il ne détourna pas le regard de son amie alors qu'elle lui parlait. Puis, la poigne de fer se transforma en un geste doux d'une main posée sur une autre main. S'il s'était agit de n'importe qui, autre que Nora, qui l'aurait réprimandé de cette manière, la personne aurait déjà perdu sa main au profit d'un moignon. Nul n'aurait osé de toute façon, excepté Nora, bien sûr.

Elle lui demanda s'il s'était excusé, lui rappelant que stratégiquement parlant, il n'avait pas pris une excellente décision. Un faible sourire vint prendre place aux lèvres percées du Lasombra alors qu'il faisait ainsi comprendre à la Ventrue qu'il n'avait pas présenté d'excuses à Valérie, bien entendu. Son amie le réconforta malgré tout, emmenant le point que Satan avait bel et bien de bons côtés et un certain charme, puis elle enchaîna en lui disant qu'il devrait calmer sa colère en usant de ce dit charme. Il pouffa de rire mais se ravisa lorsqu'elle leva le doigt, lui parlant des sentiments sacrés qu'avaient les femmes.

Nathaniele ne savait pas quoi ajouter, ni quoi dire. La situation dans laquelle il était le mettait dans un état constant de frustration. Il savait qu'il ne pouvait pas conquérir le cœur de sa belle en tuant tous ceux qui s'approchait trop de Valérie, il devrait pour ainsi dire tuer la populace de Londres au complet s'il se prenait au mot. Mais, la question de Nora le sortis de ses pensées.

« Non. Je ne l'ai pas revue. »

Il mordilla sa lèvre.

« Tu dois te douter qu'elle ne m'écrira pas non plus pour me dire comment elle va. Je suis l'homme qui a tué son petit copain, ne l'oublions pas. Si elle avait l'occasion de me tuer elle le ferait sans hésiter. Et un sourire aux lèvres en plus, je serais prêt à le parier. »

Un soupir quitta ses lèvres.

« Il y a plusieurs mois que cette histoire traîne inutilement. Je sais que je devrais aller m'excuser pour Osborn mais, ne serait-ce pas remettre de l'huile sur le feu? »

Son regard noir plongea dans les yeux bleu de Nora.

« Dis-moi, Nora, très chère Nora, que ferais-tu à ma place? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nora D. Wechsler «
avatar

clan ventrue
Messages : 34

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Mer 30 Nov - 21:35

Durant sa réprimande, l’italien ne détourna pas le regard : c’était bien son genre de ne pas se laisser dominer, mais Nora le voyait plutôt comme une politesse. Elle fit une moue lorsqu’il lui avoua ne pas s’être excusé – elle en était sûr ! – mais l’écouta tout de même sans l’interrompre aussitôt. Elle l’observa se mordiller les lèvres après avoir mentionner qu’il n’a toujours par revu la belle et elle caressa doucement sa main en réponse. Elle est toujours émue de l’affection qu’il semble porter à la vampire et elle ne peut s’empêcher, en réponse, de s’attendrir face à ses actions qui, normalement, devraient être considérés avec plus de sévérité.

Mais Nora Wechsler ne peut décemment juger son ami lorsqu’elle-même à les mains – et le corps entier – rouges de sang.

« Si elle avait l'occasion de me tuer elle le ferait sans hésiter. Et un sourire aux lèvres en plus, je serais prêt à le parier. »

Nora a un léger soupir de langueur ; comme elle a hâte de rencontrer la fameuse Valérie! Elle l’imagine belle comme une princesse, mais possédant le caractère d’une reine. Elle pourrait lui tenir la main, comme elle tient celle de Nate en ce moment. S’ils sortent à trois, elle aurait les deux mains prises, l’une sur celle de l’italien et l’autre sur celle de l’anglaise : heureusement qu’elle n’ait plus besoin de manger, car elle serait bien mal prise! Cette pensé la fait rire doucement, puis cligner des yeux : elle a encore une fois perdu contact avec le moment présent et ramène rapidement son regard sur son ami, espérant qu’il ne l’ait pas remarqué. Il la regarda dans les yeux.

« Dis-moi, Nora, très chère Nora, que ferais-tu à ma place? »

Elle entrouvre les lèvres, comme si le début d’une phrase s’y pendait, mais réfléchit encore quelques secondes avant de redresser légèrement le buste.

« Nathaniele, je ne peux me mettre à ta place », dit-elle en souriant, avant de se pencher plus près. « Mais je peux me mettre à la sienne. »

Elle a un petit clin d’œil avant de poursuivre.

« Des excuses sont de mise. Même en retard. Il est important que tu admettes avoir eu tort. »

Elle tape la table du bout du doigt pour mettre de l’emphase sur ses mots, contrôlant sa force pour ne pas la faire trembler. Elle se passe la langue sur les lèvres, observe sa coupe de vin.

« Et je crois que pour regagner sa confiance tu dois… t’abaisser. »

Elle tourne la tête vers lui, plante son regard bleu dans le sien.

« Laisse-là te faire mal. Te frapper une ou deux fois. » Un sourire espiègle étire ses lèvres rouges. « Lorsqu’un homme nous fait du mal, nous souhaitons toutes lui en faire en retour. »

Elle parlait d’expérience : elle avait éprouvé un bien fou à briser la nuque de feu monsieur Mosconi… et se baigner dans le sang de tous ces hommes essayant de lui faire du mal. Elle ramène son regard bleu sur Nathaniele, sourit doucement et glisse une main dans ses cheveux pour ramener une mèche vers l’arrière.

« Présente-la moi bientôt, d’accords? »

Elle ne voit pas pourquoi cette méthode ne fonctionnerait pas, alors elle anticipe déjà la future bonne entente entre les tourtereaux. Le camélia dans ses cheveux tombe sur la table. Elle le regarde et a un petit rire avec un léger « Oops. » avant de reprendre la tige doucement.


Dernière édition par Nora D. Wechsler le Dim 4 Déc - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nathaniele L. Zavettori «
avatar

clan lasombra
Messages : 48

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Ven 2 Déc - 1:55

Elle avait toujours eut les mots pour lui faire entendre raison. Elle avait toujours su quoi lui dire pour qu'il comprenne. Elle avait toujours su comment il fonctionnait. C'était principalement pour cela qu'elle était son amie, elle était la seule personne au monde qui voyait en Nate une personne. Et ce, malgré les erreurs commises et toutes les atrocités qu'il dont il était le responsable. Nora avait eut le don de toujours le ramener sur Terre lorsqu'il était ailleurs. Elle avait un effet apaisant sur lui. Il savait qu'elle avait raison concernant les excuses, il notait déjà mentalement l'ordre qu'il devait suivre pour présenter des excuses à Valérie.

« Mieux vaut tard que jamais, dit-on. »

Dit-il en prenant une gorgée de son vin, en réponse à Nora, concernant les excuses en retard. Lorsqu'elle lui expliqua qu'il devait s'abaisser, laisser le plein pouvoir à Valérie pour lui faire mal, il fronça les sourcils. S'il connaissait bien une chose sur Val, c'était bien qu'elle savait faire mal. Elle était tout de même une assassin, son clan étant reconnu comme tel. Il savait qu'elle était dangereuse alors s'il la laissait lui faire mal ou le blesser, il ignorait s'il allait mourir en voulant lui présenter des excuses. Un soupir quitta ses lèvres. Confiance, excuses, s'abaisser, tous étaient des termes qu'il se refusait à éprouver. À la limite, il se refusait à ce que son vocabulaire contienne ces mots. Il continua de boire son vin, s'en versant une deuxième coupe et en remplissant celle de sa compagne du même coup. Il avait besoin de réfléchir à tout ceci. Mais ce n'était ni le lieu, ni le moment.

« Présente-la moi bientôt, d'accord? »
« Dès que je cesserai d'être le méchant, pour elle. »

Il vint cogner légèrement sa coupe contre celle de sa compagne alors que cette dernière prenait la fleur, tombée de ses cheveux bleus, entre ses doigts. Nathaniele avait été complètement honnête avec Nora et ça lui enlevait un énorme poids de sur les épaules mais l'idée de revoir Valérie pour lui présenter des excuses le stressait beaucoup, bien qu'il tente de le cacher. À la place, il vint plutôt jouer à l'ami protecteur, ce qui était rarissime dans son cas.

« Tu sembles savoir de quoi tu parles lorsque tu dis qu'une femme blessée par un homme souhaite à son tour lui faire du mal. Y a-t-il un homme qui te fasse des misères, ma tendre amie? Tu n'as qu'à me dire de qui il s'agit et je m'en occupe personnellement. »

L'idée que quelqu'un puisse tourmenter sa seule amie lui répugnait. Il voulait qu'elle soit bien, c'était tout ce qui lui importait. Le regard sérieux, il attendait un nom sans penser qu'il aurait pu s'agir d'un événement passé. Au moins, ça venait prouver une seule chose : il était bel et bien capable de ressentir des émotions autres que celles tournées vers sa propre personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nora D. Wechsler «
avatar

clan ventrue
Messages : 34

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Mar 6 Déc - 21:56

Nathaniele lui assure qu’il lui présenteras la belle Valérie dès que possible en venant cogner sa coupe à la sienne. Nora sourit, roulant la tige de la fleur entre ses doigts. Elle regarde le visage de son ami, songeant encore une fois, brièvement, à quel point elle est contente de le revoir. Elle ramène son regard sur la fleur qu’elle tient, traçant doucement le bord d’un pétale écarlate avec la pulpe de son doigt, se perdant encore une fois dans ses pensées.

Le rouge est joli. Le rouge sied bien à Nate. Le rouge irait surement bien à Valérie. Elle devrait offrir un bouquet à Nate. Mieux : il devrait offrir un bouquet à Valérie. Pas maintenant, bien sûr, mais plus tard : elle aimera surement. Elle doit aimer les fleurs.

Elle était si occupée à répertorié les fleurs dans son jardin – et celui de sa voisine, ne s’en cachons pas – qu’elle est surprise d’entendre la voix de l’italien de nouveau.

« Tu sembles savoir de quoi tu parles lorsque tu dis qu'une femme blessée par un homme souhaite à son tour lui faire du mal. Y a-t-il un homme qui te fasse des misères, ma tendre amie? Tu n'as qu'à me dire de qui il s'agit et je m'en occupe personnellement. »

La main de celle aux cheveux bleus s’immobilise, son doigt en suspend contre un pétale, et elle fixe le vampire en silence, l’air soudainement plus fermée qu’elle ne l’a jamais été : son regard, pendant un instant, n’est plus rêveur, mais bien ancré dans le présent. Elle semble analyser son visage, puis un sourire revient flotter sur ses lèvres, alors qu’elle se détend, regardant la fleur de nouveau. Elle n’a pas envie de parler de cela. Pas maintenant. Pas alors qu’elle est si bien, au restaurant, avec son vieil ami.

Elle redresse la tête, glissant sa langue sur ses lèvres carmines, puis tend les bras au-dessus de la table pour toucher le torse de l’italien. En quelques mouvements habiles et doux, elle glisse la tige de la fleur dans la poche de poitrine du veston noir de l’homme, lissant le tissus pour en dissimuler la forme. Elle sourit.

« Un petit cadeau pour mon chevalier. », elle lève les yeux vers lui, a un petit rire. « Il ne peut me protéger du passé, mais je compte sur lui pour le futur. »

Elle se redresse, reprend sa coupe, et, évitant la fissure qu’elle y a créer plus tôt, en prend une longue gorgée. Elle aime Nathaniele. Il lui rappelle un peu son père. Elle glisse une main dans ses mèches bleus, regarde la salle d’un air curieux.

« J’enseigne la musique, tu le savais? Dans une école privée. »

Lorsqu’elle a rencontré Nathaniele, elle était une violoncelliste de chambre, engagée pour des réceptions privées. C’est la première fois qu’elle enseigne, toutefois. Elle sourit, observant un couple à une table lointaine.

« J’enseigne aux enfants. Ils sont adorables. »

Son bon ami connaît très bien l’affection qu’elle porte aux enfants : elle se laisse distraire par bien des choses, mais les enfants sont la cause numéro un de défection de sa part. Elle ramène son regard sur le vampire, penche légèrement la tête de côté.

« Travailles-tu à Londres? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nathaniele L. Zavettori «
avatar

clan lasombra
Messages : 48

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Ven 16 Déc - 18:29

Il la voit s'arrêter, comme si elle était figée. Ce qu'il vient de dire semble avoir créer des émotions chez son amie. Il ne sait pas pourquoi cependant. Elle ne lui a rien dit à ce sujet et il sait qu'elle ne voudra pas lui en parler. Elle connaît trop Nathaniele pour ne pas savoir qu'il n'hésiterait aucunement à tuer quiconque fait du mal à sa chère Nora. Sans plus le renseigner sur le sujet, son amie vient glisser la fleur dans sa poche de veston. L'homme la regarde. Il aime les fleurs. C'est gracieux des fleurs et ça lui fait penser à Nora. Il aime bien le petit présent qu'elle vient de lui offrir. Elle le compare à un chevalier et ne fait pas de sous-entendus lorsqu'elle lui dit qu'elle compte sur lui pour le futur. Y-a-t-il un seul moment depuis qu'ils se sont tous deux rencontrés où Nate n'était pas présent pour elle? Il le craint, malheureusement. Parce que s'il avait toujours été là pour elle, le passé qu'elle évoquait plus tôt ne lui aurait pas causé autant de chagrin et le vampire aurait été là pour la protéger ou pour l'aider.

Il la voit prendre sa coupe et l'imite. Il vide sa coupe et s'en verse une seconde. Alors que Nora regarde aux alentours, dans la salle, Nate voit le serveur qui hésite à venir les voir pour prendre leur commande. Mis-à-part le vin, le duo n'a rien commandé du tout. Pas d'entrées, pas de repas, aucune nourriture. De toute manière, ils ne pourraient pas manger l'assiette au complet sans être malade. Du regard, l'Italien décourage le jeune serveur et il revient à sa conversation avec son amie. Elle lui apprend qu'elle enseigne la musique à de jeunes étudiants dans une école privée, lui précisant qu'il s'agit d'enfants. Le vampire est comblé par cette nouvelle. Son amie est une musicienne hors paire et il est content de voir qu'elle met son talent à profit. Il se souvenait d'avoir entendu son amie jouer pour lui de nombreuses fois et il ne se tannait jamais. Il adorait entendre Nora jouer du violoncelle. Amateur de musique classique, les notes avaient gagnées son cœur de glace en le réchauffant un peu.

« Je gère mes affaires depuis Londres mais je ne travailles pas. La fortune de l'entreprise familiale me permet de ne plus mettre les pieds au bureau. Et puis, elle roule sa bosse depuis près d'un siècle mais sous différents noms. Je n'ai pas à me plaindre, l'argent afflue toujours autant. »

Il sourit à sa compagne.

« Il faut bien que les humains me servent à quelque chose autre qu'à me nourrir et me servir! Ils me servent aussi à enrichir mes coffres! »

Le vampire se laisse tenter à une autre gorgée de vin, puis passe une main dans ses cheveux et pose son regard dans les yeux océan de Nora.

« Il y a bien longtemps que je t'ai entendu jouer, mon amie. Ta musique est l'une des seules choses que j'apprécie encore après toutes ces années. Me ferais-tu le plaisir de jouer pour moi bientôt? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nora D. Wechsler «
avatar

clan ventrue
Messages : 34

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Lun 19 Déc - 22:52

La coupe de la femme aux cheveux bleus se vide beaucoup moins vite que celle de son partenaire. L’unique raison en est qu’elle est un vampire encore trop jeune pour pouvoir boire ou manger des choses trop rapidement ou en trop grande quantité. Elle reçoit souvent des commentaires de la part de ses connaissances humaines, lui soulignant à quel point elle ne mange que de petites portions : parfois, aussi, on lui dit qu’elle devrait manger plus. Elle ne fait que rire à ces commentaires, n’y répondant rien.

Nathaniele lui explique, tenant sa coupe, qu’il n’a pas pris emploi dans la métropole : il se laisse voguer sur la fortune familiale, tout simplement. Elle comprend. Nora et lui sont, après tout, dans des situations semblables : elle aussi obtient la majorité de ses fonds par la compagnie bancaire de son défunt père. Bien que beaucoup plus jeune et modeste que l’industrie plusieurs fois centenaire de l’italien, il s’agit d’une importante compagnie de placements monétaires et de fonds secrets permettant à de riches clients au travers du monde d’échapper au fisc.

« Désirée N. Drechsel » est le nom officiel à la tête de l’organisation, mais, en réalité, elle ne prend que très peu de décisions. Elle reçoit un rapport une fois par mois sur l’état de la société et ne prend la peine de les contacter que si elle voit qu’ils font des conneries. En somme, la boite roule plutôt bien : mais elle aime travailler.

« Il faut bien que les humains me servent à quelque chose autre qu'à me nourrir et me servir! Ils me servent aussi à enrichir mes coffres! »

Nora pouffe de rire. Elle lève sa coupe.

« C’est bien vrai. »

Elle la termine avant de la reposé, toujours souriante. Elle aime bien les humains, mais elle les sait fragiles et éphémères. Elle les considère de la même manière qu’une enfant observe une fourmi. Un jour elle peut avoir envie de les aider, un autre de les écraser.

L’italien la regarde. Elle lève les yeux pour rencontrer les siens.

« Il y a bien longtemps que je t'ai entendu jouer, mon amie. Ta musique est l'une des seules choses que j'apprécie encore après toutes ces années. Me ferais-tu le plaisir de jouer pour moi bientôt? »

Elle penche la tête de côté, fais mine de réfléchir. Elle se glisse la langue sur les lèvres avant de rire, se redressant pour s’appuyer bien droite contre le dossier de sa chaise, les mains croisés devant elle comme si elle s’apprêtait à conclure un deal.

« Bien sûr. »

Elle a un clin d’œil.

« Dès que tu te seras fait pardonner auprès de Valérie. »

Elle a un sourire resplendissant. Elle sait qu’il est répugné par l’idée de s’abaisser : elle doit bien lui forcer un peu la main…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nathaniele L. Zavettori «
avatar

clan lasombra
Messages : 48

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Lun 9 Jan - 0:41

Une autre gorgée de vin rouge glisse dans la bouche de Nathaniele. Son envie d'entendre jouer Nora vient de loin, du temps où il se sont rencontrés pour la première fois. Elle était musicienne et il avait assister au concert, s'extasiant devant le talent immense de la jeune dame. Ils s'étaient revus par la suite et, depuis ce temps, l'Italien était amoureux fou de la musique que jouait la violoncelliste. Il fallait l'avouer, malgré ses airs de durs, le Lasombra était un immense amateur de musique classique, d'opéra, de piano et de violon. Il aimait leur son nostalgique ainsi que la beauté des notes. Il y avait des années que Nora n'avait pas jouée pour lui et sa musique lui manquait terriblement. Un jour, il se promettait de payer un studio d'enregistrement pour qu'elle puisse y produire un disque, que ce soit des reprises ou des compositions de son cru. Il désirait être capable d'en écouter même lorsque leurs chemins ne croisaient pas du tout. Finalement, la vampire lui faisant face accepte de jouer pour lui mais lui appose une condition : Qu'il se fasse tout d'abord pardonner de Valérie.

Un sourire prend place sur les lèvres du vampire. S'il ne s'agissait que de ça, il pourrait bientôt dire mission accomplie. Pourtant, l'idée de se présenter devant Val et de lui présenter des excuses ne lui semble pas la meilleure idée, sur le moment. Il commence à réfléchir en se demandant si une lettre en bonne et due forme ferait l'affaire. En soupirant intérieurement, l'Italien peste en se disant que mettre une croix sur la vampire semble la solution la plus rapide, efficace et sécuritaire que de tenter encore et encore de réparer les pots cassés. Pourtant, il lève son verre, promettant d'essayer d'obtenir le pardon de la vampire.

Depuis, qu'il s'était permis d'avouer les sentiments qu'il éprouvait à l'égard de Valérie, Nathaniele avait l'impression de ne plus du tout se reconnaître. Il n'avait jamais été dans une situation comme celle-là auparavant, celle d'être soumis au courroux d'une femme et de devoir ramper devant elle pour qu'elle lui pardonne ses fautes. S'il avait dû affronter la situation seul, le vampire aurait baisser les bras. C'était trop nouveau pour lui, malgré ses 169 ans de vie, pour qu'il sache comment faire. Mais, avec l'aide et les conseils que lui apportait Nora, Nate voyait la lumière au bout de ce long tunnel sombre. Il allait y arriver. Il lui fallait seulement de la patience et faire preuve d'humilité. Les phrases les plus dures à prononcer étaient « J'ai besoin d'aide », « Je suis désolé » et « Je t'aime »; pour le vampire, ces trois phrases finiraient par quitter ses lèvres l'une après l'autre.  C'était comme si le retour de Valérie et Nora dans sa vie venait ramollir son cœur de pierre.

« L'aide que tu m'apportes m'est précieuse, Nora. Jamais je ne trouverais mots pour te remercier comme il se doit. »

Il alla poser sa main contre la sienne, un geste d'affection qu'il faisait assez rarement.

« Sois assurée que si tu as besoin d'aide un jour, tu pourras compter sur moi. »

Il serra sa main doucement dans la sienne puis trouva le serveur des yeux. Ils avaient passé une bonne partie de la soirée à boire la bouteille de vin, en atteignant finalement le fond, sans commander la moindre assiette. Nathaniele désirait donc payer son ardoise et quitter, ne sachant pas si Nora désirait continuer la soirée chez l'un ou l'autre. Ils auraient amplement le loisir d'établir un plan d'action durant le trajet en voiture.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nora D. Wechsler «
avatar

clan ventrue
Messages : 34

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Dim 22 Jan - 16:34

Bien qu’elle l’ait dit d’un ton léger, cet ultimatum sera dur à respecter, même pour elle. Il faut dire que Nora adore jouer de la musique, particulièrement lorsqu’elle sait que la personne l’écoutant aime autant l’entendre que son cher ami. Elle a fait bien des rencontres dû à sa carrière musicale : être une violoncelliste à la renommée internationale, ça ne se fait pas isolée dans un placard. Toutefois, sa rencontre avec Nate est spéciale à ses yeux.

Ça s’est passé très peu de temps après le décès de son père : elle venait tout juste de déménager en Italie après avoir régler la paperasse officielle pour la compagnie paternelle. Elle avait encore les cheveux blonds, bien plus long que la coupe qu’elle arbore aujourd’hui et elle portait le nom de sa mère, Carmelita. Elle se demande bien si Nathaniele a eu de la difficulté à suivre tous ses changements de noms au fil des ans. Carmelita, Désirée et maintenant Nora : différents alias, mais toujours la même femme délicate au cœur torturé.

Elle cligne des yeux lorsque le vampire lève son verre en promettant solennellement d’essayer de se réconcilier avec Valérie.  Elle sourit, lui souhaitant bonne chance avec un petit rire. Elle glisse un doigt distrait sur le bord de sa coupe de cristal, la faisant chanter un bref instant.

« L'aide que tu m'apportes m'est précieuse, Nora. Jamais je ne trouverais mots pour te remercier comme il se doit. »

Souriante, elle répond doucement : « Un simple merci suffit, peu importe la façon dont tu le dis. » Elle se passe la langue sur les lèvres et baisse les yeux sur leurs mains.

« Sois assurée que si tu as besoin d'aide un jour, tu pourras compter sur moi. »

Elle semble pensive un instant, tourne la main pour serrer les doigts sur ceux de l’homme.

« Je n’hésiterai pas à t’appeler, alors. »

Elle lève les yeux sur lui, penche la tête de côté.

« Mais je pense que mon prochain appel sera simplement pour une nouvelle sortie. »

Nora lui fait un clin d’œil avant de laisser errer son regard sur les décorations de l’endroit, sentant approcher la fin de cette soirée. Lorsque le serveur s’est approché, elle s’est contenté de le regarder avec un sourire vague. Elle aurait bien payer sa part pour la bouteille de vin, mais elle sait que Nate aurait refusé.

Elle observe toute la clientèle de l’endroit en marchant lentement vers la sortie avec son compagnon et se glisse avec un sourire dans la voiture noire de celle-ci.

« J’aimerais que cette soirée dure plus longtemps, mais j’enseigne demain. »

Elle regarde Nathaniele, l’air amusée.

« Tu me reconduit chez moi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Nathaniele L. Zavettori «
avatar

clan lasombra
Messages : 48

MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   Lun 30 Jan - 1:21

S'il y avait bien une chose que Nathaniele détestait le plus au monde, mis à part les humains, c'était bien les ultimatums. Il détestait sentir que la situation n'était pas contrôlée totalement par lui et devoir dépendre de quelqu'un d'autre lui répugnait. Pourtant, il s’abstint de tout commentaire. Nora ne voulait que lui venir en aide et c'était là que, parfois acculé au pied du mur, les choses se réglaient. Nate voulait y croire. Il voulait qu'une réconciliation avec Valérie soit possible. Il avait foi que toute cette histoire pourrait se réglée et il avait confiance qu'avec l'aide de sa chère amie, il réussirait. Il appréciait le fait qu'il pouvait compter sur elle. Nora était la seule personne au monde qui l'aimait véritablement et, même pour un cœur de glace comme celui de l'Italien, c'était réconfortant. Il sentis les doigts de Nora serrer les siens, ses mots lui dire qu'elle n'hésiterait pas à le contacter si elle avait besoin d'aide, ajoutant par contre que son prochain téléphone serait probablement pour une autre sortie.

« Rien ne me ferais plus plaisir. »

Répondit-il, un sourire se formant sur ses lèvres percées. Le serveur arriva finalement avec l'addition, perplexe de voir le duo quitter sans même avoir commandé de nourriture. Le vampire regarda la facture d'un œil expert, s'assure que tout est en ordre. Il tire son porte-monnaie de la poche intérieur de son veston, glisse une liasse d'euros au jeune homme et se lève n'attendant pas de voir si le compte y est, quoiqu'il en soit certain, ou de voir combien d'argent il vient de laisser en pourboire à ce garçon. Il accompagne Nora en silence jusqu'à la voiture que le valet de parking a fait avancée, lui tient la portière et se glisse à son tour sur son siège.

« J'aurais aimé que la soirée se poursuive, mais tu dois être reposée pour ton enseignement. »

Il met le contact et démarre, s'engageant sur la route en direction de Belgravia, quartier qu'ils habitaient tous deux.

« Tu sais, ma chère, ça m'a plu cette soirée. Il y avait longtemps que je n'avais pas passé un moment aussi agréable. »

Il lui offre un sourire faible, quoique quand même présent, et continue sa route. Le Lasombra gare sa voiture quelques minutes plus tard devant la demeure de son amie et descend de l'auto pour aller ouvrir la portière à sa compagne. Une fois qu'elle est sortie, il referme la porte et se tourne vers la vampire.

« Bonne nuit, Nora. »

Il lui offre deux baisers sur les joues et reprend sa place derrière le volant de sa voiture. Le trajet n'est pas bien long jusqu'à chez lui. Une fois sortis, il mandate un de ses serviteurs pour ranger la voiture dans le garage et il entre chez lui. Rapidement un autre serviteur lui apporte une coupe au liquide vermeille. Il s'installe devant le foyer où brûle un bon feu. Nathaniele prend alors une décision, le regard dans les flammes : Il parlera bientôt à Valérie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora   

Revenir en haut Aller en bas
 

I've been to hell and back, with no promise of return. ▬ Nora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Jardin Public :: Sujets terminés-