AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 zakiya; can you save my heavy dirty soul?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Zakiya Qureshi «
avatar

bystander
Messages : 14

MessageSujet: zakiya; can you save my heavy dirty soul?    Sam 30 Juil - 1:31


zakiya qureshi.



by kuku!
Je m'appelle zakiya qureshi, je suis né(e) le 8 août 1993 et j'ai 23 ans. Je suis un humain et je connais l'existence des créatures surnaturelles. Je suis indécis(e) et je suis célibataire. Je suis un(e) étudiant(e) et je suis d'origine pakistanaise.


toi et juste toi



Ne vous sentez pas mal s’il vous arrive de croire que Zakiya est un homme; elle n’en a rien à faire. Du haut de ses cinq pieds huit, elle n’a que très peu de traits physiques qui sont très féminins. Excepté ses seins, très menus, et ses hanches qui sont à peine développées, le reste de son apparence est très androgyne, et elle est plutôt à l’aise avec ça. Elle a une peau basanée, héritage de ses origines pakistanaises. On y trouve les cicatrices typiques d’un enfant actif: genoux et coudes écorchés, quelques marques sur les tibias. Elle possède une cicatrice dans son sourcil gauche, vestiges d’un accident de jeunesse. Question piercings, elle n’en a que trois; deux dans le pavillon de son oreille droite et un labret vertical qui traverse sa lèvre inférieure.

Les traits de Zakiya sont relativement angulaires, chose qui n’est pas très commune en Europe. Il arrive qu’elle fasse tourner les têtes, mais ce n’est pas quelque chose à laquelle elle porte une attention particulière. Ses yeux sont bleus pâle, et il arrive souvent que les gens qu’elle connaisse s’émerveillent devant leur couleur. Entourés de cils épais mais courts, ils sont surmontés de sourcils presque noirs. Le visage de Zakiya, tout comme le reste de son corps, est androgyne et il est difficile pour les gens qui ne la connaissent pas de savoir si c’est un homme ou une femme. Plutôt carré, un nez droit au bout arrondi, des lèvres pulpeuses, mais pas trop.Ses cheveux sont d'un brun foncé presque noir aux reflets caramels. De chaque côtés, ils sont rasés très courts, laissant place à une coupe de style mohawk qu'elle laisse tomber au naturel. Ses cheveux qui ondulent légèrement descendent jusqu'à ses clavicules, mais la majorité du temps, ils sont remontés en un chignon sur le derrière de sa tête.

Quand ça vient à ses vêtements, Zakiya a un style plutôt variable. Elle préfère les pantalons cigarette, souvent noirs ou bleu foncé. Il peut lui arriver d'en porter de couleurs plus pâles, mais il est très TRÈS rare de la voir porter des jupes ou des robes. Son apparence peut toutefois être plus féminine, tout dépendant des imprimés et de la coupe de ses vêtements. Elle affectionne particulièrement les couleurs neutres comme le beige et le khaki, mais il lui arrive de porter d'autres couleurs comme le bourgogne et le bleu marin. Toujours chaussée d'une vieille paire de bottes en cuir, il peut lui arriver de les tronquer pour des Converses. Ce n'est pas le genre de personne à porter des bijoux, excepté une bague en or qui lui a été offerte par ses parents lorsqu'elle avait 16 ans.

La démarche de Zakiya est une autre chose à mettre sur la liste des choses qui déroutent souvent les gens. Elle est plutôt relaxée, mais marche toujours la tête haute, chose que sa mère lui rappelait tout le temps lorsqu'elle était plus jeune. Elle a l'habitude d'avoir les mains dans ses poches, sinon, elle joue avec quelconque chose qui lui tombe sous les doigts. Zakiya a une voix relativement grave, qui pour certains, pourrait paraître rauque. Elle possède un accent qui est toujours présent, malgré le fait qu'elle soit à Londres depuis plusieurs années.




Ne soyez pas surpris si jamais vous utilisez le masculin avec Zakiya et qu'elle vous répond quand même en utilisant les mêmes pronoms. Que vous utilisiez le féminin, le masculin ou même les pronoms neutres, elle va toujours répondre sans vous corriger et va souvent adopter les mêmes, simplement parce qu'elle ne trouve pas que c'est quelque chose d'important. Zakiya s'identifie à plus d'un genre, mais ne pensez pas que cela fait d'elle quelqu'un de difficile à côtoyer. Ça fait tout simplement partie d'elle et affecte en général seulement la façon dont elle se présente aux gens. Cette variation de son identité de genre paraît dans ses vêtements, oui, mais la grande majorité de ces changements paraissent dans son langage corporel. Elle a de bonnes manières tout le temps, mais certaines changent dépendamment des jours. Tandis qu’un jour, elle peut être assise droite, les chevilles croisées et les jambes fermées, un autre, elle peut être plus courbée, les jambes ouvertes. Sa manière de marcher change, et c’est peut-être pour cette raison qu’elle se fait parfois prendre pour un homme dans la rue.  

C’est cette identité de genre qui rend Zak plutôt réticente à s’engager question relations amoureuses. Malgré qu’elle n’ait pas vraiment peur de décevoir ses partenaires, elle a une certaine manière de s’exprimer qui peut parfois en surprendre plus d’un. Il faut aussi savoir que sa sexualité quelque chose avec laquelle elle est très confortable, mais c’est aussi un concept extrêmement important pour elle. Elle n’est pas du genre à avoir des conquêtes- Zakiya doit se sentir à l’aise avec la personne avant de coucher avec celle-ci, et tant qu’elle n’a pas confiance en son partenaire, elle ne fera rien avec celui-ci.

Zakiya est quelqu'un qui apprécie la vie et qui souvent, prend des décisions sur un coup de tête sans penser aux conséquences. Ce comportement est largement dû au fait qu'elle a grandi dans un pays qui était constamment en guerre, et où l'espérance de vie était grandement réduite. Elle est extrêmement impulsive et n'est vraiment pas du genre à tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. C'est une habitude qui peut parfois lui attirer des ennuis, mais elle est assez débrouillarde et brillante pour se démerder… La majorité du temps. C'est une personne qui touche à tout : arts, sciences, littérature. Elle s'intéresse à tout, et c'est pourquoi elle a opté pour le programme d'Études Européennes, en plus d'avoir des cours de Sciences.



Originairement de Karachi, Zakiya est issue d'un mariage arrangé, sa mère tombant enceinte d'elle alors qu'elle était à peine âgée de 17 ans. C'était une enfance malheureuse, teintée par la misère que vivait sa mère. Après tout, un mariage arrangé est jamais très heureux, et dans le cas de Kara, la mère de Zakiya, c'était vraiment le cas. Épouse soumise et constamment triste, les deux femmes avaient une relation extrêmement proche malgré tout. Zakiya grandi donc avec une peur constante que les coups que sa mère recevait allaient un jour tomber sur elle, aussi. Jusqu'à ce que le temps de la guerre vienne. L'ambiance de son pays était tout sauf réconfortante, et alors que la famille Qureshi tentait de continuer à vivre le plus… normalement possible, le Pakistan était en guerre. Ce n'est que deux ans, alors que Zakiya était âgée de 10 ans que son père se fit tuer alors qu'il était en route pour revenir du travail. Contrairement à toutes les attentes, ce n'est pas par un assaut aérien mais par un attentat à la bombe qu'il fut tué. Lorsque les autorités virent à leur porte pour leur annoncer la nouvelle, les seuls mots qui quittèrent la bouche de Kara Qureshi furent « J'espère qu'il a souffert. »

Quelques mois après le décès de son mari, elles entreprirent les procédures pour quitter le Pakistan. Deux ans plus tard, Kara et Zakiya firent leurs boîtes et quittèrent le pays. Elles s'installèrent à Londres en tant que réfugiées de guerre, ayant la chance de vivre une vie sans avoir l'estomac noué par la peur. C'est en grandissant dans un environnement beaucoup moins dangereux que Zakiya réalisa qu'elle ne s'identifiait pas autant au genre féminin, et après de nombreux questionnements et de recherches, elle eut une réponse. Sa mère fut plutôt compréhensive, et malgré les moments difficiles, elles ont toujours une relation très positive. Malgré le fait qu'au début, Kara ne comprenait pas vraiment ce que Zakiya vivait, elle a toujours fait de son mieux pour encourager sa fille dans ses démarches. S'adapter à la vie en Europe fut chose facile pour Zakiya, qui se fit facilement des amis.

C'est vers l'âge de 15 ans qu'elle fit face au surnaturel pour la première fois, étant témoin d'une attaque dans un bureau de poste local. Malgré la peur qui la prit au ventre, elle avait vu plus violent. La vie au Pakistan n'était pas une partie de plaisir, et c'est probablement la seule raison pour laquelle Zakiya n'est jamais devenue une Hunter. Elle a même développé une fascination envers les êtres surnaturels, et c'est pour cette raison qu'elle est considérée comme une alliée par plusieurs d'entre eux. Aujourd'hui, plus que jamais, les humains comme Zakiya sont considérés comme des perles précieuses, et c'est pourquoi aucune créature ne s'est attaquée à elle depuis.


derrière l'écran


Je suis kuku, j'ai 22 ans et j'ai trouvé le forum dans une poubelle. Je trouve qu'il est si bô et mon niveau d'RP se trouve à être no-lifesque. Mon activité sera d'à peu près 6/10 et le code du règlement se trouve à être dans ton CUL.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

zakiya; can you save my heavy dirty soul?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» 2.07 : Dirty Money
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Archives :: Dossiers Personnels :: Humains-