AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Dim 26 Juin - 19:29

L'air était encore humide, malgré la chaleur de la mi-juin qui battait son plein de plus que le jour prenait fin dans quelques heures. C'est donc dans le début d'une soirée chaude qu'Elizabeth fumait une dernière cigarette sur le bord du Vanity où à l'intérieur, on devais déjà l'attendre depuis quelques bonnes minutes. Elle savait Victor impatient de nature. Non seulement, par le passer elle avait pu en voir des preuve quand elle ne lui remettait pas ses dus mais, dans une optique ou ils n'était pas lier par une histoire d'affaire fort coûteuse, il restait tout de même impatient quand elle prenait tout son temps pour arriver alors qu'ils avaient prévu de se rencontrer à une certaine heure et qu'elle n'arrivait toujours pas. Simplement accotée sur le mur extérieur du Vanity, elle prenais la dernière bouffée de sa cigarette avant de la jeter au sol pour l'écraser du bout de son talons aiguille noir. Elle avait intention d'entrer incognito dans le bar remplis d'homme visiblement occuper a garder les yeux sur ses jolies dames si peu vêtu, plus qu'elle même pouvait l'être ce soir là, elle ne voulait pas non plus se confondre avec les danseuses exotique du bar, ce n'était plus son métier même si l'envie de  se déhancher au rythme de la musique était fort intéressante quand elle entra finalement dans la bâtisse. C'est pour cette raison, ne pas se faire prendre pour une danseuse qu'elle avait opté pour un pantalon moulant de cuir noir et d'un chandail de fishnet de cette même couleur surmontant une brassière rouge accompagné d'un léger manteau de cuir noir qu'elle avait fini par délaisser, au lieu d'opter pour la robe rouge vif qui lui arrivais au dessous des fesses qu'elle avait prévue la veille pour la sortie avec Vic.

Chercher Carlile, au deuxième étage qu'il avait dit dans ses messages textes la veille, elle espérait le trouver là sur les divans de cuirs bruns, assis confortablement avec une ou deux jeunes femmes. Elle grimpa les escaliers avant d'arriver dans cette salle plus intime où le garou l'attendait déjà.

«Désolé Carlile, j'avais pas le droit de finir ma tope dans le bar… »

Elle repris sur un ton plus moqueur en fessant référence aux femmes près de lui :

« Je vois que tu ne m'as pas attendu avant de te mettre alaise, dit moi que tu m'en as laisser une belle brune? »

L'albinos pris place sur le sofa de cuir  au coté du brun et croisa élégamment ses longues jambes avant  de faire signe à une des jeunes femmes pour qu'elles s'approche d'elle. Pas question que Victor soi le seul avoir le service de ses belles femmes

« En parlant de belle brune, je DOIS ABSOLUMENT te parler de ça, des histoires de sexe lesbiens ça t’intéresse Carlile? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Victor A. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 54

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Jeu 7 Juil - 23:33

C'était toujours une surprise plus ou moins plaisante lorsque Vic recevait un message d'Elizabeth qui lui demandait s'il était down pour une soirée dans un club. Quand on disait club à Victor Carlile, la première chose qui lui venait en tête, c'était le Café de Paris, et ces temps-ci, il évitait de traîner là simplement parce qu'il n'en pouvait pas de voir la sale tête de Renwick à chaque fois qu'ils se croisaient là-bas. Il fut soulagé lorsqu'elle mentionna un club de danseuses dans Soho, et il n'hésita pas à accepter son offre lorsqu'il fut rassuré de ne pas avoir à croiser ce foutu vampire et sa belle gueule. Depuis le temps où Elizabeth et Vic se connaissaient, ils en avait vu de toutes les couleurs et avaient fait plus d'une connerie ensemble. Il avait opté pour quelque chose de confortable ; une paire de jeans déchirés et un chandail aux manches coupées. Et, comme à son habitude, il était arrivé avant Lizzy. C'était presque de coutume avec l'albinos, alors Vic se commanda un verre de bière noire avant de monter au deuxième étage. Ils s'étaient donnés rendez-vous, et malgré la mauvaise habitude d'Elizabeth, Vic savait qu'elle allait se montrer le bout du nez tôt ou tard. Alors qu'il admirait une jolie blonde se déhancher devant lui, il entendit la porte s'ouvrir, révélant la jeune femme qui avait brillé par son absence. Son excuse fut acceptée d'un hochement de tête ; les lois interdisaient la cigarette à l'intérieur, et durant un petit moment, Vic se senti nostalgique, se rappelant des temps où il était permis de fumer à l'intérieur des établissements publics. « Tu me connais trop bien, » dit-il avec un sourire presque carnassier, montrant du menton la brunette qui faisait son entrée dans la pièce.

Ce qui était agréable, avec Elizabeth, c'était le fait qu'ils pouvaient parler librement, même s'ils n'étaient pas seuls. Avant même qu'elle arrive, il avait glissé un billet de 100£ aux deux filles pour leur discrétion. Victor et Elizabeth n'étaient pas seulement amis ; Vic était aussi son dealer une fois de temps en temps. C'était donc possible qu'ils se mettent à parler de drogue devant les danseuse, et ce 200£ était assez bien investi. « Des histoires de sexe lesbien, ça t’intéresse, Carlile? » Le sourire qui apparut sur le visage du Garou était assez pour qu'elle comprenne qu'elle avait toute son attention. Avec un rire, Vic hocha la tête, prenant une gorgée de sa bière. « Pour qui tu me prends? » Il haussa un sourcil, déposant son verre sur la table près de lui. « Je t'écoute. »

outfit ici (excepté les manches coupées + des doc martens)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Ven 22 Juil - 10:51

Elizabeth avait pris comme habitude de parler de tout à cet homme qu'était non seulement son dealer mais un de ses meilleurs amis et de parler de ses multiples relation sexuelles avec des femmes qu'elle n'allait probablement ne plus jamais revoir par la suite ne fessait pas exception des discutions qu'elle tenait avec le garou. Alors de lui parler d'une jeune femme avec qui elle allait probablement repasser d'autre soirée mouvementé allait de soi. La vampire avait donc décidé de parler de ses aventures avec la jeune brune au dealer qui allait l'écouté avec attention, après tout il avait l'habitude avec elle. Elle allait tout lui raconté en détail de toute façon.

Voyant qu'elle avait toute son attention, en fait presque, Victor avait quand même une sacrée vue avec cette belle blonde qui se déhanchait devant ses yeux, l'albinos après avoir commencer une boissons alcoolisée s'installa bien confortablement dans le divan de cuir avant de sourire doucement en revoyant dans sa tête cette soirée qu'elle allait raconter.

« Tu sais comment j'aime les brunes non? Alors imagine toi : moi dans un bar 14 bouteille de vodka que j'entame, je me lève et soûle comme je l'étais, en me rendant au toilette je fait juste me vautré comme une crêpe sur une belle brune. Ça n'a pas l'aire d’être intéressant comme ça, mais… »

Elle s'étira pour prendre son verre qui venait d'arriver à porté de main, puis pris une bonne gorgée avant de poursuivre.

« Mais, ça n'a pas fini là comme ça sur un flop. Dit toi que, par ma faute, la dite brune à dut se dévêtir un peu, trop de vodka sur son manteau. On à continuer à boire ensembles après tout, elle était sympathique pour une femme qui venait de se prendre une douche de vodka froide. »

Elle fit une pause pour prendre une autre gorgée de son breuvage et aussi pour rire de son propre comportement de cette soirée là. Elle savait que si Carlile avait pu voir ça, il s'aurait payer sa tête.

« Et puis.. Tu me connaît quand je suis soûle… Je suis pas tenable, un heure après j’étais seule avec elle dans son appartement , sa tête entre mes jambes. Et seigneur que c'était… Au moins trois fois meilleur que toi. Quoi que la maudite à décider de couper sa lancé au plein milieu ,j'y était presque moi!  C'est comme si la belle blonde te ferait une pipe et qu'a la dernière seconde elle s'arrête, tu serais en maudit non? . J’aurai dû m’asseoir dans sa face, avoir su »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Victor A. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 54

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Mar 6 Sep - 18:50

Même avec les yeux rivés sur le corps de la danseuse, l’attention de Victor était complètement dirigée vers Elizabeth. Ses doigts glissèrent contre le bord de son verre de bière avant de le prendre et de l’emmener à ses lèvres. Il en prit une nouvelle gorgée, jetant un regard vers l’albinos. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire curieux, sa tête se penchant un peu sur le côté. Il fallait admettre que, malgré tout, Victor avait un côté voyeur, et il aimait bien entendre les aventures d’Elizabeth. Il laissa échapper un rire, redressant un sourcil alors qu’elle commençait à lui raconter son aventure avec cette mystérieuse jolie brune.

« Ça sonne comme un cliché, » dit-il. Dans sa tête, c’était comme les films d’ados où la fille fonçait dans son crush et où il tombait magiquement en amour avec elle. Ses yeux se reposèrent sur la danseuse qui se faisait aller langoureusement, et même si la vue était plutôt agréable, il pouvait difficilement s’enlever Wallace Renwick de la tête. Il avait peine à croire que cette inconnue soit restée après s’être fait renversé de la vodka dessus- Vic ne serait jamais resté. Il rit de nouveau; un beau rire qui venait du fond de la gorge. C’était le genre de rire qui venait rarement chez Vic, mais avec Elizabeth, il pouvait se permettre de s’abandonner aux bonnes choses.

« Quelle agace! » Il riait presque à s’en tenir le ventre. Il savait exactement de quoi elle parlait, même si ça faisait un bout que ça ne lui était pas arrivé, ce qui était plutôt soulageant. Vic préférait être celui qui était agace. C’était son genre de faire monter les gens au sixième ciel et de s’arrêter alors qu’ils avaient un pied dans la porte du septième. « Si elle avait un beau visage, tu aurais dû le prendre comme trône, » ajouta-t-il avant de prendre une nouvelle gorgée de sa bière. Il toussota légèrement pour s’éclaircir la gorge, claquant ses doigts. « Darling, voudrais-tu bien aller me chercher une autre bière? » La blonde fronça les sourcils légèrement- Ce n’était pas son job, mais le billet qu’il sortit de sa poche fut assez pour la faire tourner les talons pour faire ce qu’il lui avait demandé.

Vic se tourna finalement vers Elizabeth, posant son verre vide sur la table. « Tu vas la revoir? » Il était curieux- il savait que Lizzy n’avait jamais vraiment été le genre de fille à s’investir dans des relations à long-terme. Il fallait dit que pour eux, c’était tout à fait normal. Les humains avaient une espérance de vie trop courte, et même les garous avaient une date d’expiration. Excepté sa famille, Vic ne s’était jamais attaché à quelqu’un- pas après avoir perdu Benjamin. Lizzy était l’exception. Et c'était simplement parce qu'elle était immortelle que Vic s'était ouvert à elle. Autrement, il serait seul, avec comme seules relations, des relations d'affaires. « Tu sembles assez intéressée pour la revoir. Tu devrais. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Dim 2 Oct - 21:44

« Ça sonne comme un cliché »

Bon, il n'avait pas tout à fait tord. Elle devait lui donner raison, on aurait dit le début d'un film pornographique bas de gamme. Mais contrairement à la mauvaise porno filmée dans une piètre qualité, sa soirée avec la jeune brune avait été plus qu'excitante pour la vampire qui recommencerait tout ça à l'instant même si la brune était disponible.

Le rire de son ami la fit sortir de ses images qu'elle avait garder de cette fameuse soirée puis elle l'accompagna d'un doux rire clair. Elle s'imaginait qu'elle même ne serait jamais rester peu importe la beauté de la fille saoule qui lui aurait renverser sa boisson dessus.

Elle fit asseoir la danseuse sur ses cuisses tout en continuant d'écouté le garou rire de la situation dans laquelle elle s'était mise. Puis elle éclata de rire quand elle entendit le commentaire de Carlile. Oui, elle aurait dû et elle le prenait en note au cas ou elle la reverrait.  L'albinos était presque déçu de l'attitude de la danseuse visiblement moins intéresser par le fait de performer pour une autre femme d'autant plus que ce n'était pas cette brunette qui l’intéressait pour le moment, même si la vampire profitait tout de même de la vue qu'elle avait, une belle femme reste une belle femme malgré qu'on en aimerait une autre.

« Tu va la revoir? »

Elle n'y avait pas penser au fait, elle ne lui avait rien laisser, aucun numéro, aucune adresse, elle n'avait pas pris en considération que c'était pour plus d'un soir. Une relation avec une humaine qui allait sortir de sa longue et interminable vie aussi vite qu'un avocat peut mûrir et pourrir la journée d’après. Elle n'avait pas d'attachement et elle tenais à ne pas en avoir, mais cette Evan la troublait, elle voudrait la revoir. Elle aimerait la revoir.  

« Je sais pas Vic, je suis parti sans lui laisser mon numéro, elle est humaine et ... »

Elle cherchait d'autre raison de ne pas la revoir, mais rien ne venait à son esprit.

« C'était juste une histoire de bar! »

Pas très convainquant, mais sa suffisait à Elizabeth de se faire une idée, Evan ne voudrait sûrement pas revoir une fille avec qui elle avait coucher parce que cette dernière est une salope de fond de bar quand elle boit trop.  

« Tu sembles assez intéressée pour la revoir. Tu devrais. »

La vampire l'ignora, elle n'avait plus envie d'en parler plus longtemps elle était avec Carlile, dans un bar de danseuse autant s'amuser et ne pas penser à une fille qu'elle ne reverrait plus, comme toute les autres. Elle cala le fond de son verre avant d'en demander un autre à une serveuse qui passait tout près d'eux.

« Carlile? »

Elle s'interompa avec un sourire en coin plein de sous entendu, elle voulait avoir du fun, elle ferait tout pour en avoir le plus rapidement possible.

« Tu as quelque chose avec toi? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Louka Orlov «
avatar

tribu shadow lords
Messages : 31

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Mar 4 Oct - 2:40

Le travail qu'il avait à faire avait été fait. Et de manière aussi consciencieuse qu'à son habitude. Cependant, cette fois-ci, il ne s'agissait pas d'un meurtre commandé par un client important; il s'agissait surtout de faire peur à une personne. C'était ça son contrat, rien d'autre. À la limite, s'en était un qui joignait la liste des contrats les plus ennuyeux. Louka était habitué à beaucoup plus que cela. Il était habitué à tuer. Et il était payé assez grassement pour le faire. Mais, depuis qu'il était à Londres, il n'avait plus autant de contrat de meurtre. Comme il travaillait pour Victor Carlile, l'un des barrons de la drogue les plus importants de la capitale Anglaise,  son principal travail était surtout celui de collecteur. Il avait une liste des personnes, les rares, qui devaient de très grosses sommes à Vic et il allait les voir, sur demande du Boss, pour reprendre ce qui était dû au Garou. Mais des fois, comme ce soir-là, le gars n'avait pas l'argent et Louka en avait assez des menaces qui semblaient ne pas fonctionner. Habilement, il avait immobiliser le gars et lui avait cassé les doigts de la main avec la poêle en fonte qu'il avait attrapée sur le four. Le mec avait hurlé de douleur et avait finalement dit à Luke qu'il avait l'argent, caché dans un double-fond de sa poubelle de cuisine. Il avait vérifier les dires du pauvre gars qui se tordait de douleur sur le plancher de linoléum de la cuisine. Comme il disait vrai, le tueur à gages empocha la liasse de billets, sortit son arme et frappa le client fautif à l'aide de la crosse. Sa victime inconsciente, Luke quitta les lieux sans plus de cérémonie.

Il écrivit à son patron, Victor, l'informant qu'il avait l'argent à lui remettre, lui demandant où le rejoindre. Son employeur, qui était également la seule personne qu'il fréquentait véritablement depuis qu'il était à Londres, disait se trouver dans un bar de danseuses, dans Soho. Le Garou se situa rapidement et lui écrivit de nouveau par message texte, lui disant qu'il irait la lui porter en mains propres dans l'heure qui suivait. Un sourire éclaira brièvement le regard du Russe. Même s'il se rendait dans ce gentlemen club pour le travail, il n'en demeurait pas moins qu'il pourrait profiter du spectacle qu'offraient les filles qui y dansaient. Il fallait bien se détendre aussi. Il arriva finalement sur les lieux, tentant de repérer l'autre Garou. Luke le trouva enfin, assis confortablement sur une causeuse, une bière près de lui, ainsi que plusieurs filles. Mais, l'une d'elles semblaient accompagnée le grand brun. Le Loup Garou haussa un sourcil et s'approcha, les mains dans les poches, dont l'une tâtait la liasse de billets dans la poche de son jeans. Comme il arrivait à porter de voix, il entendit la jeune femme à la peau pâle et aux cheveux bicolores demander à son employeur s'il avait quelque chose avec lui. Les dents de Louka s'étirèrent dans un sourire moqueur. Victor Carlile n'était pas à prendre à la légère, il avait très certainement de la drogue sur lui. Peu, mais il en avait sûrement. Le Garou, se faufila entre les danseuses qui entouraient son ami et la femme mystère et s'éclaircit la gorges.

« Boss. » le salua-t-il, prenant place sur la causeuse, sans attendre de permission quelconque.

Il lui glissa la liasse de billets et attendit qu'il l'ait cachée sur lui avant de reprendre :

« Il n'y avait pas beaucoup de coopération. Il disait ne pas avoir l'argent avec lui. Résultat, plusieurs coups de poêle en fonte sur la main. Beaucoup d'os brisés. Il a changé de version et à décider de me dire où était ton argent. »

Il pris une pause, commanda un whisky.

« J'espère que je ne dérange pas votre soirée au moins. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Victor A. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 54

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Ven 21 Oct - 2:26

Être en compagnie d'Elizabeth faisait changement des gars du garage ; ils étaient de bonne compagnie, mais ce n'était pas vraiment le même entourage. À sa question, il haussa un sourcil, ses yeux noisette se posant sur elle durant un moment. Il attendit que la serveuse quitte la pièce avant de répondre, mais avant même qu'il puisse ouvrir la bouche, quelqu'un d'autre mettait les pieds dans la salle. Victor était à deux doigts de dire à l'inconnu que c'était une salle privée, mais il reconnu l'odeur avant de reconnaître l'homme. Ses lèvres s'étirèrent en un sourire, et avec un hochement de tête, salua Louka. « Hey, » dit-il, se rasseyant convenablement, le dos contre le dossier de la causeuse en tendant la main pour prendre la liasse de billets que l'autre Garou lui tendait. Il écouta attentivement le court rapport, tirant de la liasse une bonne dizaine de billets- environ le tiers de ce qui lui avait été donné, pour le redonner à Louka en guise de paiement. Échappant un rire, Victor hocha la tête de nouveau. « Bon travail, » dit-il, fourrant la liasse dans la poche de son jean, tapotant de la main la bosse qu'elle formait contre sa cuisse. À la question de Louka, il secoua la tête. « Nah, elle ne faisait que commencer, » répondit Carlile, qui glissa l'autre main dans la poche de son jean pour en sortir un petit sac qui contenait ce qu'Elizabeth voulait vraiment- de la coke. C'était rare qu'il transportait, mais il s'était dit qu'une soirée avec Lizzy sans coke, c'était comme faire de l'anal sans lubrifiant- assez décevant merci. Glissant sa langue contre ses lèvres, Vic haussa un sourcil, jetant un œil vers Louka.

« T'es down? »

Il savait qu'Élizabeth allait devoir consommer le sac au complet à elle seule si elle voulait être high, mais rien ne les empêchait, lui et Louka, de consommer pour elle. « Le désavantage d'être une sangsue, c'est de presque pas pouvoir être high par soi-même. » Il souriait à peines dents, ouvrant le sac pour en déposer une petite quantité sur le dos de sa main et ensuite, la porter à son nez pour inspirer violemment le produit. C'était du bon stock- après tout, Vic était connu pour sa marchandise de bonne qualité. Comme il disait souvent,  « Je ne vends pas ce que je ne consommerais pas. » Laissant échapper un grognement, il ferma les yeux durant quelques secondes. Contrairement aux humains, les Garous devaient consommer une plus grande quantité avant d'être sous l'influence d'alcool ou de drogues, mais moins que les vampires. C'était pour cette raison (parmi tant d'autres) que Victor et Elizabeth s'entendaient si bien après autant d'années. Vic ne pouvait plus compter combien de fois il s'était gelé comme une balle avant de laisser Lizzy se nourrir de son sang afin qu'elle aussi, ressente les effets des drogues qu'ils prenaient. C'était une relation étrange, et un peu dangereuse, aussi. Mais c'était une relation qu'il n'entretenait avec personne d'autre. « Hm, » Vic ouvrit les yeux, refaisant le même manège une deuxième fois. « Tu vas te nourrir? Parce qu'avec cette quantité là, je pense pas que tu ailles bien loin. » Dit-il en regardant Elizabeth. « Je te l'offre, mais si tu préfères fantasmer sur ta jolie brunette... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Lun 24 Oct - 0:05

Elle passait un bon moment, la danseuse sur ses cuisses, Carlile à ses cotés et de l'alcool qui coulait à flot et probablement du bon stock qui s'en venait, selon la réponse que Vic allait lui donner, mais apres tout, que serait une soirée entre eux sans quelques heures passées high…

« Boss »

Bon voila qui venait perturber ses plans. Un inconnu venait d'entrée dans la pièce, dans une salle privée! Par contre, il semblait travailler pour le garou et les deux avait l'aire de bien s'entendre, même si ce que l'homme disait à son ami la fit rire jaune, elle avait des dettes envers Vic et ce n'était pas l'envie de voir le grand au cheveux auburn chez elle dans le cadre de sa porte qui lui manquai.

« J'espère que je ne dérange pas votre soirée au moins. »

« Oui »

Elle avait répondu du tac au tac sans presque laisser le temps à l'inconnu de finir sa phrase, le tout sur un ton agréablement sarcastique.

« Nah, elle ne faisait que commencer, »

Tout en finissant sa phrases, Elizabeth vit la réponse à sa question dite plus tôt, oui, il en avait, serte pas assez pour qu'elle soit high par elle même, se qui la fessait de plus en plus rager au fils des années. Quoi de plus frustrant que de payer plus cher pour un résulta moins que satisfaisant. Mais se nourrir sur son ami et avoir le résulta qu'elle voulait, c'était loin d’être la première fois, ni de la déranger. Alors que Carlile demanda au buveur de Whisky s'il voulait en avoir lui aussi, elle se fessait déjà à l'idée qu'elle ne se souviendrait plus du reste de sa soirée.

« Le désavantage d'être une sangsue, c'est de presque pas pouvoir être high par soi-même. »

L'albinos pouffa derrière sa main, espérant que l'homme soit déjà au courant de tout sa, n'ayant pas envie que l'inconnu sache tout cela de cette façon, la tatoueuse n'avait pas envie de se retenir, c'était une soirée entre elle et Vic et non une soirée avec elle et Vic et un inconnu qui reste en arrière-plan. Alors que le brun venait d'inspiré une bonne quantité de coke, elle enleva son manteau de cuir, dévoilant ainsi le peu de vêtement qu'elle portait avant de se redresser pour venir prendre la place que la danseuse blonde occupait au paravent sur les cuisse de son ami, tandis que lui s’enfilait une deuxième dose de file et lui offrait son cou.

La vampire apporta sa bouche au cou de Victor avant de licher du bout de sa langue de la base du cou jusqu’à sa mâchoire qu'elle mordit légèrement.

« Bon appétit »dit elle d'un fort accent anglais avant de mordre à pleine dents dans la peau sous ses lèvres rouges.

À peine elle venait d'y plonger ses crocs qu'elle sentie une chaude vague l'envahir violemment, la fessant  presque gémir, lui faire courber le dos sous le plaisir de sa morsure, offrant à l'inconnu une vue intégrale sur ses fesses moulés dans son pantalon imitation de cuir. Resserrant ses doigts dans le chandail de l'homme sous elle quand les effets voulu commençaient à faire son effet sur l'albinos. Elizabeth retira enfin ses crocs du cou, passant sa main gauche sur ses lèvres couverte de sang, restant toujours assisse sur les cuisse de Carlile, prenant dans ses mains le petit sac pour le tendre derrière elle, vers l'inconnu, la mains pleine du sang de Vic.

« Tiens, gâte-toi »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Louka Orlov «
avatar

tribu shadow lords
Messages : 31

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Dim 30 Oct - 10:49

Comme à son habitude, Louka avait fait son rapport à Vic, peu importe l'heure et le lieu où ce dernier se trouvait. Il n'aimait pas tenir l'argent de son patron trop longtemps sur lui. Il voulait lui remettre en mains propres chaque fois qu'il réussissait à récupérer de l'argent. C'était la raison principale pour laquelle il était venu ce soir. Puis il avait trouvé son ami en compagnie de jeunes femmes, ce qui lui ressemblait parfaitement, mais il était aussi accompagné d'une autre femme qu'il n'avait jamais vu dans l'entourage de Victor auparavant. Lorsqu'il avait demandé à Carlile s'il les dérangeaient, le brun avait répondu que non alors que celle au cheveux bicolores avait dit oui. Il était pourtant resté, se foutant bien de l'opinion que pouvait avoir la poupée de porcelaine. Il reçu le paiement de l'autre Garou avec la satisfaction du devoir accompli et en profita, comme ils étaient dans un bar, pour boire parce qu'à part tuer et faire mal aux gens, boire était l'une des activités qu'il faisait le mieux. Mais alors qu'il prenait une première gorgée de son whisky, il porta attention à son ami et la tatouée. Le Garou avait sortis un sachet de cocaïne et lui en proposait.

« Pourquoi pas! »

L'attention du Russe revint vers le duo. Il la traita de sangsue et Louka haussa un sourcil en signe d'interrogation. Il ne comprenait pas toutes les expressions ou les jeux de mots que les Anglais pouvaient faire alors il ne comprit pas vraiment pourquoi le Garou qui lui faisait face la traitait ainsi. Mais il eut bientôt sa réponse. L'anglais pris deux fois de la poudre blanche et il vit l'albinos enfourchant les hanches de Victor. Un pincement lui traversa le corps alors qu'il réprimait un frisson de désir. Il ne pouvait pas cacher le fait que le Garou était de son goût, alors le voir ainsi accompagné lui donna juste envie de partir. Mais, en portant attention, il nota la courbure des reins de la jeune femme et la main ensanglantée qui tenait le sachet de poudre. Un élan de colère envahit le Garou à cet instant. Venait-elle de le tuer là sous ses yeux? Mais il vit son ami bouger légèrement et il compris alors la signification de la sangsue. Elle était une vampire.

Il s'empara du sachet de coke, frôlant la main de la jeune femme, et imita Vic, en laissant sur le dos de sa main puis en l'aspirant. Il sentit la poudre lui chatouiller les narines. Puis, il haussa les coins de sa bouche en un sourire et alla les rejoindre sur leur causeuse. Il se laissa tomber près du duo, son whisky à la main. Il planait dans l'air quelque chose d'électrique, quelque chose de sensuel. Sans vraiment s'en rendre compte, il plaça sa main pour qu'elle touche à la cuisse de Victor, mais aussi, légèrement à la tatouée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Victor A. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 54

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Sam 19 Nov - 0:13

Honnêtement, Vic n'en attendait pas moins d'Elizabeth lorsque celle-ci bougea, chevauchant ses jambes. Ce n'était pas la première fois qu'il se retrouvaient dans une situation pareille, Vic intoxiqué et Elizabeth s'abreuvant de son sang. C'était une relation qu'ils entretenait depuis quelques années, et même si c'était, à la base, quelque chose de plutôt toxique, Vic ne s'en plaignait pas. Une partie de jambes en l'air contre de la drogue qu'il pouvait avoir relativement facilement était un échange assez juste, selon le garou. Il pencha la tête vers l'arrière, laissant échapper un doux son lorsqu'elle glissa sa langue le long de son cou, sentant son rythme cardiaque s’accélérer un peu. Lorsque les crocs d'Elizabeth s'enfoncèrent dans son cou, le corps de Victor se tendit légèrement, mais sans plus. Il grogna doucement, fermant les yeux alors que la sensation de la morsure se répandait partout dans son corps, le relaxant. C'était comme une vague de plaisir qui s’immisçait dans ses membres, qui lui embrouillait l'esprit. Comme par instinct, les mains de Vic se posèrent sur les hanches de l'albinos, les enserrant légèrement. Lorsqu'elle retira ses crocs de son cou, il lâcha une exclamation étouffée, rouvrant les yeux. Il était encore dans un état second, ses yeux noisette suivant Louka lorsque celui-ci vint prendre place à ses côtés. C'est alors que Vic remarqua la coulisse de son sang qui glissait sur la peau d'albâtre d'Elizabeth. « Tu en as, là, » marmonna-t-il, sa main se posant à la base de son crâne pour l'approcher de lui, glissa le bout de sa langue contre la trace écarlate. « Mieux. »

Avec la main chaude de Louka contre sa cuisse, Vic ne savait plus trop où mettre de la tête. Il ne savait pas si c'était à cause de la cocaïne qui circulait dans ses veines ou à cause de la morsure d'Elizabeth, mais il savait une chose : peu importe la raison, il était plutôt… excité, et il savait que tôt ou tard, la vampire allait s'en rendre compte. Le garou jeta un coup d’œil vers l'albinos avant de tirer Louka vers lui par le collet de son chandail. Tant qu'à être high sur son propre stock, aussi bien avoir un peu de plaisir, non ? Ses lèvres s'étirèrent en un léger sourire, et puis, sans rien ajouter, Vic pressa ses lèvres contre celles de Louka, grognant silencieusement. Il y avait toujours eu cette tension entre les deux garous, mais aucun d'entre eux n'avait jamais rien fait à ce propos. C'était toujours resté strictement professionnel, voir amical. Et voilà que cette relation venait de prendre une toute autre tournure sans qu'aucun d'entre eux ne s'y attendent vraiment. Sans vraiment demander permission, Vic passa sa langue contre la lèvre inférieure de Louka, la glissa dans la bouche de ce-dernier, goûtant ce curieux mélange de sang et de whiskey. Dans quoi il s'embarquait? Il n'en avait pas la moindre idée. Tout ce qu'il savait, c'était que cette soirée allait être très, très intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Jeu 8 Déc - 11:57

Ça l'avait toujours été comme ça avec Carlile, elle se rappelait encore de la première fois qu'elle l'avait rencontrer. Ce soir de la fin de l'automne 1998, Irlande . Elle simplement dehors sous le toit de l'entré du bordel où elle travaillait, fumant sa cigarette, quand elle l'avait vu arriver, elle avait saisi son collier, jouant les filles charmée par la présence de l'ancien militaire, lisant la plaque qu'elle avait sous les yeux. Mal partie, elle avait lu la plaque que Vic avait garder de son meilleur ami décédé. Elle le laissa entré, un peu trop mal alaise pour le suivre. Une fois rendu à l'intérieur, elle se promenait entre tout ses hommes qui la touchait un peu au passage, jusqu’à ce qu'un certain client se mettent dans la tête qu'elle était la simplement pour le satisfaire, au diable le consentement, acharné malgré que la vampire lui répondait, il avait fini par l'insulté. Elizabeth ne se souvient même pas des mots employer par l'homme ventru, mais simplement ceux que Vic avait prononcés avant de frapper bien solide l'ivrogne. Depuis, ils s'étaient revu, profitant de la drogue que Victor possédait et d'une bonne partie de jambes en l'air. Puis elle était partie en Italie puis en France. Avant de revenir à Londres, où elle le croisa au hasard et la les revoilà à consommer ensemble,dans un bar de danseuse comme dans le bon vieux temps, avec un joueur en plus, qu'elle ne connaissait aucunement.

Alors que le garou serrait ses hanches fermement, elle pressa son bassin sur celui de son vis à vis, décollant en même temps ses lèvres du cou de son meilleur ami. Elle remarqua du coin des yeux le second joueur de la soirée les rejoindre sur le sofa de cuir, sans pour autant se reculer plus de Carlile. Elizabeth poussa un faible gémissement lorsque la langue du brun glissa sur sa peau froide.

« Mieux. »

Son ami écarta son visage du sien alors qui se retourna pour prendre le collet l'autre homme avant de l'embrasser. Lizzy figea un moment les regardant sans gêne avant de se dire qu'elle aussi jouait dans la partie du jeu qu'ils avaient commencer entre eux, ondulant contre l’excitation du brun qu'elle pouvait sentir sous elle.  

Interrompant leur baiser pourtant plaisant à regarder pour la vampire, elle pris entre ses doigts la mâchoire du dealer et fit en sorte qu'il la regarde avant de l'embrasser à son tour. Elle n'était pas jalouse du baiser entre les deux hommes mais plus de l'attention qu'elle avait momentanément perdu à se moment la. La vampire mordu doucement, à son avis, car elle avait tout de même réussi a fendre légèrement la lèvres inférieure de Victor, la lichant ensuite du bout de sa langue pour la glisser entre les deux, reproduisant le baiser qu'elle avait vu.

« Et si je fessait aussi connaissance avec ton ami, hum? »

Elle ponctua sa phrase en haussa le sourcil, avant de venir chevauché le russe.

« Would you like me to do something for you... »

Elle passa ses mains contre le corps bouillant de l'homme sur lequel elle était assise avant de se descendre au niveau de la ceinture de celui-ci, les mains près du rebord du pantalon, se foutant éperdument qu'ils soient en public, ils n'auront que ne pas regarder s'il n'aime pas la vue.

« Hum, Bad boy? »

Elle embrassa presque l'entrejambe de l'homme au cheveux auburn par dessus son vêtement, au diable si elle la trouve vulgaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Louka Orlov «
avatar

tribu shadow lords
Messages : 31

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Ven 16 Déc - 17:59

Après avoir compris que l'albinos était une vampire et qu'elle ne venait pas de tuer son patron sous ses yeux, Louka s'était calmé. Il était maintenant empreint d'une excitation autre. Il sentait que la tension qui flottait entre les trois n'étaient pas dû seulement à la prise de drogue ou à l'alcool ou aux danseuses qui se promenaient près d'eux, très peu vêtues pour la plupart d'entre elles. L'excitation qui avait gagné le Garou, c'était ce désir de l'acte charnel. Il brûlait d'envie pour l'autre Garou et sa compagne, mais surtout pour Victor. C'était pourquoi il s'était approché d'eux, s'asseyant de manière a toucher à la cuisse de son ami et au genou de celle qui le chevauchait. Luke commençait à sentir la coke et l'alcool dans ses veines. Il était vrai que la marchandise de Victor Carlile était l'une, sinon la meilleure de Londres toute entière. Alors qu'il voyait son ami se reculer de la jeune femme aux cheveux bicolores, le Russe sentit les doigts de l'Anglais agripper son collet et il l'entendit grogner lorsque leurs lèvres se touchèrent. Durant un moment, le mercenaire ne sut pas vraiment quoi faire mais il se laissa aller au moment, retournant le baiser avec un plaisir et une excitation qu'il ne voulait pas refouler, saisissant sa chance au vol alors qu'elle se présentait à lui sur un plateau d'argent. Leurs langues dansèrent l'une avec l'autre et Louka posa sa main sur la cuisse de son ami sans plus aucune gêne et devina les mouvements d'ondulations que faisait la vampire contre le bassin de Vic. Un tremblement gagna le Garou alors qu'il goûtait la bière et la cigarette dans les baisers du Boss. Jamais il n'aurait imaginer que quelque chose du genre pouvait se passer entre l'autre Garou et lui-même. Il savait que la tension était présente entre les deux mais il avait toujours respecter l'alpha et il faisait son travail, un point c'est tout. C'était toute une récompense pour Louka de partager... ça! avec Carlile.

Lorsque la vampire vint rompre le baiser des deux hommes, un soupir de déception quitta les lèvres du Russe. Mais il regarda l'albinos et le grand brun s'embrasser, l'idée commençait à lui plaire de plus en plus. Et la jeune femme vint le chevaucher. Le Garou n'eut aucune gêne à poser ses mains contre les hanches de la tatouée, sentant en lui l'effet grandissant de la drogue, de l'alcool et du désir qui pressait dans son corps. Mais ses mains ne restèrent pas longtemps contre l'albinos alors qu'elle se descendait au niveau de son pantalon, ses mains froides ayant d'abord fait leur chemin contre son corps, à travers son chandail. Il ne répondit pas lorsqu'elle lui demanda s'il voulait qu'elle fasse quelque chose pour lui. Il en perdait momentanément son anglais, les seules pensées qui lui venaient en tête n'étant qu'en russe. Il sentit la bouche de la peau d'albâtre contre son pantalon, très près, mais si loin à la fois, de son entrejambe. Il rejeta ses cheveux vers l'arrière.

« Trop de monde pour ça. »

Il était évident qu'il était prêt à l'action, tout son corps l'était. Il voulait que ce plan cul fonctionne comme sur des roulettes. Il était certain qu'il aurait préféré être seul avec Carlile mais si la demoiselle était la condition pour coucher avec lui, qui était l'imbécile qui dirait non?

« On fait quoi, Boss? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Victor A. Carlile «
avatar

tribu bone gnawers
Messages : 54

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Lun 19 Déc - 17:08

Lorsqu’il senti les doigts froids et osseux d’Elizabeth contre sa mâchoire, Vic laissa échapper un léger bruit surpris. Alors qu’elle tournait son visage vers le sien, les yeux noisette du Garou se posèrent sur le visage pâle de la vampire, une expression à la fois curieuse et légèrement obscène sur le sien. Un peu vexé de s’être fait interrompu, il ne pipa mot, empêché par les lèvres de Lizzy qui se posèrent sur les siennes. Ce n’était pas la première fois qu’ils s’embrassaient, mais à chaque fois, il était émerveillé par cette sensation étrange; la peau froide d’Elizabeth contre la sienne était comme de l’albâtre. Sa main reposant toujours à la base de son crâne, Vic entremêla ses doigts à ses cheveux, tirant doucement alors qu’il répondait au baiser de manière assez enthousiaste. Il poussa un doux son qui se perdit dans la bouche d’Elizabeth alors qu’il glissa sa langue contre la sienne dans un baiser aussi profond que celui qu’il venait de donner à Louka. Il goûtait l’alcool et le sang qui venait de la petite blessure qu’Elizabeth venait de lui donner, en lui mordant la lèvre. Ce n'était pas un goût qui lui était inconnu; il connaissait la saveur d'Elizabeth, savait ce qu'elle aimait. Il la connaissait mieux que beaucoup d'autres. Et elle en savait plus sur lui que sa propre soeur. Puis, elle se retirait, bougeant de ses cuisses pour se poser sur celles de Louka.

C’était difficile pour Victor de regarder ailleurs alors qu’elle descendait plus bas, encore plus bas. Et avant qu’il puisse ouvrir la bouche pour lui dire quoi que ce soit, Louka le fit et il laissa échapper un soupir soulagé. Ses yeux rencontrèrent ceux de l’autre Garou, et après une seconde pour penser à ce qu’ils pouvaient faire, il se leva de la causeuse. « On peut aller chez moi, » dit-il, glissant une main dans son jean pour replacer son entrejambe de manière à être plus confortable (et plus subtile). Il replaça ses cheveux, glissa sa langue contre sa lèvre inférieure pour y essuyer le sang. Avant même d’obtenir une réponse, Victor sorti les clés de son Jeep de sa poche, les faisant tourner sur son index. « Allez, » dit-il, faisant quelques pas vers la porte, décrochant un sourire aux deux autres. C’était maintenant ou jamais; s’ils voulaient que ça se passe, il ne pouvait pas y avoir place à l’hésitation. Elizabeth le savait bien, et quant à Louka, Vic se doutait bien qu’il savait qu’il n’aimait pas qu’on le fasse attendre. Il sorti de la pièce, se dirigeant d’un pas lent vers les escaliers. Lorsqu’il fut arrivé au premier, Vic paya leur facture- les quelques bières et le verre de whiskey, en attendant qu’ils le rejoignent. « Qu’est-ce que vous attendez? Que je change d’idée? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Ven 13 Jan - 9:38

« Trop de monde pour ça. »

Pour Elizabeth ce n'était pas un problème, même qu'elle aimait presque le fait que les autres allaient les épier, c'était le but du jeu qu'elle avait initié entre eux.

Elle soupira avant de lui répondre :

« You're not fun »

Au parole de son meilleur meilleur ami, elle se redressa d'entre les jambes de l'autre homme, elle aurait pu faire tout ce que les deux hommes n'aurait même pas su imaginer, ce même malgré les gens dans le bar, cela ne dérangeait pas le moins du monde l'ancienne prostitué, au pire ils auraient donné un beau spectacle. Elle lâchai le russe avant de se tenir à nouveau debout sur ses talons hauts. Malgré qu'elle aurait pu faire évité tout déplacement aux deux hommes, elle préférait tout de même se retrouver chez le dealer, dans un lit qui est, soit dit en passant, beaucoup plus confortable que le divan de cuir sur lequel ils étaient tous assis. Et la vampire ne pu s’empêcher de pousser un léger rire quand Carlile replaça correctement son entrejambe, ils étaient dans un bar de danseuse, tout les hommes où sinon presque tout les hommes devaient eux aussi avoir le même problème dans cette zone.

Elle aurait pu proposer son appartement, vu qu'il était pas si loin non plus, mais il avait quand même une grosse probabilité que les deux hommes salissent leurs souliers dans les nombreux pots de peintures et autres saletés qui traîne sur le plancher de son logement. Elle se rapellait encore la fois ou c'était arrivé avec Vic... son portefeuille lui préférait ne pas s'en souvenir.

« De toute façon Darlin', chez moi c'est trop petit pour faire quoi que ce soit – elle réfléchie un peu – et trop sale… »

« Qu'est-ce que vous attendez? Que je change d'idée? »

Elle le savait capable, alors la tatoueuse hâta le pas pour suivre le garou. La vampire n'avait aucunement envie de remettre sa soirée à plus tard, une bonne soirée comme ça, cela ne se remet pas. Depuis le temps que ce n'était pas arrivée. Elle, Carlile et quelques bonnes lignes de coke et le paiement  qui vient avec.

Elizabeth rattrapa le garou qui était rendu au 1er étage et le vit ranger son portefeuille, il avait du payer les verres qu'ils avaient pris. L'albinos se rapprocha du brun et l'embrassa sur la joue, elle en avait pris l'habitude avec Vic. Elle ne savait aucunement s'il aimait ça mais elle le fessait quand même.

« Merci pour les verres darlin' »

Puis la tatoueuse sorti dehors, pour trouver avec difficulté le Jeep de Carlile. Une fois les deux hommes sorti de la bâtisse et maintenant près du véhicule elle s'écria :

« Je prend la banquette avant! »

Et c'est pleine de maturité que la femme de 147 ans tira la langue au russe qui devait s’asseoir seul en arrière.

« Ne pleur pas, je me ferait pardonner, tu verras. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Louka Orlov «
avatar

tribu shadow lords
Messages : 31

MessageSujet: Re: So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]   Jeu 26 Jan - 14:38

Il se plaisait à penser que, bientôt, son corps bouillant entrerait en contact avec une peau tout aussi bouillante, celle de Victor. La seule ombre au tableau, c'était la présence de la vampire. Elle n'était pas complètement son genre, à proprement parler, mais elle avait une attitude qui lui plaisait bien. Bref, tout était en place pour une soirée encore plus amusante que celle qu'il s'imaginait au départ. L'amuse-bouche qu'il avait expérimenté au Vanity ne faisait qu'accroître son envie charnelle. Il serrait la mâchoire, se sentant inconfortable au niveau du boxer. Son excitation commençait à être visible. Contrairement à Vic qui se replaça sans aucune gêne, Louka tenta plutôt une approche plus subtile. Il se leva à la suite de son patron, précédé par l'albinos. L'autre Garou avait payé les verres de tout le monde et ils s'étaient finalement dirigés vers le Jeep que possédait le dealer. Louka gardait le silence. De toute manière, les pensées qui lui venaient arrivaient non-traduites dans sa tête et les dire à haute voix aurait voulu dire l'incompréhension chez son compagnon et sa compagne.

Il entendit la jeune femme dire qu'elle prenait le siège avant de l'auto et Louka roula les yeux. Cette fille était immature, selon lui. Mais il ne chercha pas à essuyer l'humiliation de s'asseoir derrière, voulant plutôt rejoindre le domicile du Boss le plus vite possible, sachant qu'il ne plaisantait pas lorsqu'il leur disait de se dépêcher, avant qu'il ne change d'idée. Et, parole de Garou, il ne voulait pas que ce dernier change d'idée. Depuis qu'ils se connaissaient tous les deux, le Russe avait rêvé de passer un moment comme celui-là avec son compatriote Loup. Voilà que cet instant se présentait. Il ne laisserait pas passer sa chance. Lorsque la vampire lui dit qu'elle se ferait pardonner, Luke commença a sourire. Il espérait qu'elle tiendrait parole pour tout ce qu'elle disait parce que c'était intéressant comme proposition, très intéressant. Le trio prit la route, Victor au volant de son Jeep, se dirigeant vers le domicile de ce dernier.

Il réfléchissait, assis seul sur la banquette arrière. Il aimait essayer de nouvelles choses. Un plan cul à trois, par contre, il n'avait jamais essayé. Mais il s'imaginait très bien avec ces deux partenaires. La soirée promettait d'être excellente. Ils arrivèrent finalement chez Vic et Louka fut le premier à quitter l'habitacle de la voiture. Le Garou était allé quelques fois chez son ami, l'appartement était superbe. Mais, pour une rare fois, il ne regardait pas la décoration. Son regard était posé sur un homme aux cheveux bruns et aux yeux noisettes, un peu plus grand que lui et sur une femme à la peau aussi blanche que la neige, aux yeux rougeâtres où brûlait une flamme indescriptible.

« Vic, je te prendrais bien un verre. Un c'était pas assez. »

Il lui fit un clin d'oeil, s'approchant doucement, ne laissant pas un grand espace entre lui et l'autre Garou, frôlant son bras du bout des doigts.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

So with a wink and a smile and a vial of meth ft. Vic & Louka [HOT]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» I'll make you smile ! w/ Bak Yul
» ♣ Enjoy life and smile ♣
» Smile(y) me back!
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Londres :: Soho :: Vanity SOHO-