AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 to catch a thief ; ft. magdalena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
» Jeremiah Drysdale «
avatar

hunter avenger
Messages : 72

MessageSujet: to catch a thief ; ft. magdalena   Jeu 10 Mar - 22:12

Lentement, mais sûrement, Jeremiah avait commencé à faire ses aises dans son quartier de Londres. Étonnament, il n'y avait jamais été auparavant, la ville lui avait donc semblé immense à son arrivée. Partout où il regardait, des gens, des gens et encore des gens, même la nuit. De penser qu'une partie de cette foule anonyme était en fait composée de monstres immondes était angoissant, mais aussi exaltant. Le jeune hunter avait commencé par identifier les alentours de son appartement, question d'évaluer l'atmosphère et avait, par les branches, entendu parler d'un de ces bars hautement branchés. Un bar de la haute signifiait des gens arrogants et qui dit gens arrogants, dit monstres arrogants aussi. Jeremiah avait donc décidé de commencer à enquêter sur l'endroit. Peut-être était-il trop tôt pour réduire ce lieu de permission en cendres, pas qu'il n'en avait pas envie, mais il ne devait pas trop s'empresser, Fergus lui répétait sans cesse qu'il brûlait les étapes, manquait de prudence, mais peut-être que cela venait du fait d'être à la mi-vingtaine et non au moins 50 ans plus vieux.

Jeremiah avait donc pour projet de s'introduire au Freedom Bar & Club, et cela lui avait coûté une chemise. En effet, il était clair qu'on ne le laisserait jamais entrer froqué d'un simple hoodie noir lui donnant l'air d'un junkie (ce qui n'était pas totalement à côté de la plaque). Ce n'était pas son genre, mais le fait d'être sous couvert exigeait parfois un peu de déguisement. Il devait avoir l'air assez antipathique (pas très difficile) et arrogant (un peu moins dans ses cordes) pour se tenir à cet endroit comme si c'était inscrit dans son code d'ADN. Il s'était donc dirigé vers le bar un peu avant minuit. Le garde de sécurité lui jetta un air bizarre, mais le laissa entrer, ce qui semblait être un signe qu'il serait surveillé, ce n'était donc clairement pas le temps de lancer des cocktails molotovs à tout vent...

Tout de suite l'ambiance lui déplut, il était complètement surstimulé par cet environnement de bruits, de lumière, d'odeurs. Il comprenait pourquoi certaines créatures ne voulant pas être découvertes pourraient apprécier l'endroit, c'était parfait pour être discret tout en étant vu. Mais pas lorsque quelqu'un observait attentivement, comme lui. Il alla au bar. Il fallait bien commander pour avoir l'air d'être là pour le plaisir. Malheureusement, il était totalement déconseillé pour lui de consommer de l'alcool, l'interaction avec la méthadone provoquait chez lui des symptômes divers, de l'ivresse avancée à la possibilité d'overdose (rien qui n'aidait une traque efficace). Il commanda une bière, la moins cher, déjà que sa chemise avait creusé dans son budget de la semaine, il n'allait pas payer si cher pour faire semblant de boire. Lorsqu'il eut finit de payer la barmaid, il alla s'installer sur un siège en retrait, le genre qui lui permettrait sans doute d'observer sans être observé.Tout en faisant semblant de sirotter sa bière, il balayait la salle des yeux, tentant de faire fi de l'agitation et du bruit, à la recherche de tout comportement étrange.

Après un moment, il remarqua un individu louche. Il était dur de savoir vraiment ce qui attirait son attention sur cet homme, c'était une sorte d'instinct. Il lui arrivait bien sûr de se tromper, mais parfois, il avait raison. Il regardait autour de lui, comme nerveux. Cela pouvait être tout autre chose, mais c'était déjà une piste. Jeremiah posa sa bière, sortant un briquet de sa poche. Évidemment, la flamme pointa dans la direction générale de l'escalier, cela ne l'avançait pas à grand chose. L'homme louche s'y dirigeait d'ailleurs, descendant vers le club. Le hunter se leva donc pour le suivre, afin de peut-être en découvrir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Magdalena E. Torres «
avatar

hunter judge
Messages : 37

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Ven 11 Mar - 16:07

L’hiver était lentement en train de laisser place au printemps et une partie de cette réalisation soulageait Magdalena : les rues remplies de flaques d’eau allaient bientôt sécher, mais elle savait bien que Londres était beaucoup plus pluvieuse que sa bonne vieille Barcelone. Toutefois, elle était bien excitée d’enfin pouvoir laisser son manteau d’hiver dans la garde-robe de son entrée; elle n’avait jamais été confortable avec les températures en-dessous de zéro, et remercia le bon Dieu de ne jamais avoir eu l’idée folle de déménager au Canada. C’était une soirée comme les autres au Freedom, excepté que, pour une rare fois, Eleanor manquait à l’appel. Peut-être que l’espagnole s’était légèrement entichée de la jeune femme aux cheveux de neige, mais elle brillait par son absence, et Magdalena eut une petite pensée pour elle qui la fit sourire alors qu’elle rangeait les bouteilles de liqueur à leurs places respectives avant que le bar n’ouvre. Les jours de fin de semaine étaient souvent les plus occupés, ce qui signifiait qu’elle n’allait pas travailler seule au bar; ça aurait été impossible pour elle de contrôler tous les clients qui allaient et venaient. Vêtue d’un pantalon beige et d’un chandail rouge vin, Magdalena avait remonté ses cheveux ondulés en un chignon lousse, qui laissa quelques mèches tomber et encadrer son visage.

La soirée commença normalement; des groupes de jeunes adultes, quelques fois des plus vieux qui venaient prendre un verre après une longue journée de travail. Dans un endroit comme celui-là, on en voyait de toutes les couleurs. Il ne fallait pas oublier que Soho était l’endroit de prédilection pour voir des combinaisons éclectiques; des fendants avec trop d’argent à flamber jusqu’aux groupes d’ados qui aimaient expérimenter avec leur sexualité, tous et chacun n’avaient qu’une seule chose en commun : un besoin de s’évader. La majorité du temps, Magdalena ne portait pas vraiment attention aux clients qui affluaient, s’arrêtant seulement lorsqu’on lui commandait quelque chose. Elle échangeait quelques mots avec eux, souriait poliment et quelque fois, embarquait dans des discussions qui pouvaient être plutôt intéressantes lorsque c’était assez tranquille. Aujourd’hui, ça n’était pas le cas, mais elle s’arrêta quelques secondes pour étudier l’homme qui venait de lui commander une bière. Rares étaient les clients qui commandaient cette marque; elle n’était pas chère, mais elle avait le goût qui venait avec. Elle ne dit rien, poinçonnant le prix dans la caisse enregistreuse et remit à l’homme aux cheveux noirs son change en même temps que son verre, gardant ses yeux sur lui durant un moment.

Elle s’occupa de quelques clients, et lorsqu’elle releva les yeux, laissa échapper un juron silencieux. Ses yeux ne mentaient pas; elle avait bien vu la flamme du briquet bouger, et elle sut immédiatement à quoi elle avait affaire. « Je reviens, » dit-elle à sa collègue, se glissant derrière elle pour quitter le bar. « Urgence personnelle, » marmonna Magdalena alors qu’elle se mettait à la poursuite de l’inconnu. Elle remercia silencieusement le fait qu’elle soit capable de marcher- et même courir en talons hauts, et poussa la porte des escaliers à la suite de l’homme. « Si tu tues cet homme dans mon building, tu auras affaire à moi. » Dit-elle en mettant la main sur l’épaule de l’inconnu avant qu’il ne réussisse à entrer dans la section Club. Ses yeux, toutefois, n'étaient pas sur l'inconnu, mais suivaient du regard l'homme qui se dirigeait vers la foule avec l'intention de s'y mêler et ainsi, semer son poursuivant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Drysdale «
avatar

hunter avenger
Messages : 72

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Ven 11 Mar - 23:13

Jeremiah sentit tous ses muscles se tendre lorsqu’une main se posa sur son épaule. Tournant vivement la tête, il était prêt à réagir physiquement à une attaque, mais se retint en reconnaissant la barmaid à qui il avait adressé la parole. S’était-il trompé dans la monnaie?  À voir son expression, c’était quelque  chose de très dramatique. Ça avait intérêt à être capital, car devant lui, celui qu’il suivait semblait se presser pour aller se fondre dans la masse dansante du club, remarquant probablement qu’il était suivi. Elle lui adressa la parole en des termes on ne pouvait plus clair et le jeune hunter eut du mal à camoufler sa surprise, il n’était pas reconnu pour sa capacité de bluff légendaire. Il se ressaisit alors rapidement, reprenant une expression plus neutre. « Y’a probablement erreur sur la personne », répondit-il  avec un accent assez épais de Glasgow, tout en se défaisant assez brusquement de son emprise.

Il n’était pas là pour tuer personne, pas pour le moment du moins. Et s’il le faisait, ses cibles pouvaient difficilement être qualifiées d’hommes. Des monstres, oui, mais pas des hommes. Mais cette fille, elle l’avait remarqué... Peut-être était-ce réellement un malentendu, une histoire de gang, de drogues. C’était peut-être ce qui rendait sa cible nerveuse. Peut-être la barmaid le prenait-elle pour un homme de main, un tueur à gages, il ne savait trop. Pas moyen de le savoir sans en voir plus. Mais il allait l’avoir dans les pattes, ça c’était certain. « Un gars peut plus aller danser tranquille? », mentit-il d’un ton bourru avant de se diriger plus bas vers la salle du club.

Il avait bel et bien perdu la trace de sa cible, allée se cacher dans la noirceur entre les danseurs moites. Si l’ambiance l’avait étourdi en haut, c’était maintenant mille fois pire en bas. Le jeune homme n’avait jamais aimé de tels endroits, la seule envie qu’ils évoquaient chez lui était celle de se piquer au plus vite pour échapper à cette commotion inutile. Mais avec la quantité de méthadone qu’il ingurgitait par jour, pas même une tonne d’héroïne ne pourrait le sauver du brouhaha. Tant mieux, il avait un  suspect à trouver. Il se mit à dévisager la foule, réprimant son envie de faire brûler ce maudit endroit pour avoir au moins, statistiquement, une chance de faire brûler une créature maléfique avec. Sans succès. Jeremiah se mit donc à marcher lentement en rond autour de la foule dansante, ses yeux toujours rivés sur eux. Peut-être l’homme nerveux se sentirait alors pressé, ce qui le pousserait à commettre des erreurs. Tant mieux, le hunter n’avait pas envie de faire tout cela pour une fausse piste. Il n’avait rien à foutre de à qui cet énergumène devait de l’argent, il voulait savoir s’il lui arrivait de se prendre des grands verres de sang ou s’il appréciait les balades en nature sous le clair de Lune. Si ça n’avait été de cette maudite barmaid, il aurait déjà mis la main dessus et serait arrivé au fond de l’histoire après deux ou trois baffes, peut-être une petite brûlure de cigarette. Justement, en pensant à cela, il l’aperçut enfin, leurs regards se croisèrent et Jeremiah s’apprêta à séparer la foule pour attraper son suspect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Magdalena E. Torres «
avatar

hunter judge
Messages : 37

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Lun 14 Mar - 15:01

Magdalena fut plus surprise par l’accent de l’homme que par la manière brusque dont il se défit de sa main. Elle la retira rapidement, fronçant les sourcils en écoutant l’inconnu lui parler de manière bourrue. La jeune femme n’était que très rarement offusquée, mais dans une situation comme celle-ci, elle était plutôt inquiète de comment les évènements allaient se passer. Elle avait déjà vu plus d’un chasseur tuer une douzaine de civils simplement pour se débarrasser d’une seule créature et c’était probablement la crainte que ça arrive encore qui l’avait poussée à suivre l’inconnu. Magdalena le regard s’éloigner avec une expression un peu stupide sur le visage, frustrée d’avoir été prise au dépourvu. Elle n’avait aucune excuse pour le retenir; ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas chassé et elle commençait à être rouillée lorsqu’il fallait mentir aux mortels pour les garder hors de danger. Durant quelques secondes, elle hésita, puis, décida qu’il était plus important d’être certaine que rien n’arrive aux clients que d’aller aider sa compagne en haut. Se glissant dans la foule du côté opposé de l’inconnu aux cheveux noirs, elle parcourut les gens du regard, sentant son cœur battre dans ses oreilles. Si Magdalena s’était ennuyé d’une chose, c’était l’adrénaline qui augmentait au fur et à mesure qu’elle cherchait la cible du chasseur tout en gardant un œil sur ce dernier. Elle serra les dents; elle n’avait pas d’arme sur elle et, à bien y penser, l’autre était forcément armé. Après tout, il fallait être suicidaire pour partir en chasse sans avoir un petit quelque chose pour se défendre. Elle avait ses poings et ses pieds, mais si c’était un vampire qu’ils poursuivaient, elle n’avait aucune chance. Tant qu’un garou restait sous forme humaine, ils auraient peut-être une chance de le maîtriser, mais c’était tout de même risqué. Elle sentait la nervosité se former dans son estomac, comme si elle avait avalé une balle de plomb. Ça pesait lourd, et Magdalena mordilla nerveusement sa lèvre inférieure.

Lorsqu’elle le vit, Magdalena réalisa qu’il ne l’avait pas remarquée; il était trop occupé à fixer l’autre chasseur et elle en profita pour s’avancer prudemment, activant son pouvoir pour essayer de voir à quoi ils avaient affaire. Tandis que les garous dégageaient une chaleur plus élevée (pensez à la chaleur que dégage un BBQ l’été), les vampires, eux, étaient souvent entourés d’une sorte de vapeur blanche, comme celle que dégage le souffle d’une personne lorsqu’il fait froid. L’homme qui se trouvait à quelques mètres devant elle flottait dans un nuage de vapeur blanche, et lorsqu’elle en fut certaine, désactiva son pouvoir pour éviter de détecter d’autres créatures. Ce n’était pas le temps d’attirer l’attention, mais elle allait tout faire en son pouvoir pour éviter que le dance floor soit inondé de sang. « Pas dans mon building, » marmonna-t-elle silencieusement, cherchant des yeux quelque chose qui pourrait l’aider à contrôler le vampire- ou le chasseur, si la situation escaladait plus qu’il ne le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Drysdale «
avatar

hunter avenger
Messages : 72

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Mer 16 Mar - 17:41

Prêt à bondir entre les danseurs pour se saisir de l'homme suspect, Jeremiah s'arrêta pourtant, apercevant le visage de la barmaid de toute à l'heure.Encore elle? N'en avait-elle pas eu assez? De dérangeante, son attitude devenait suspecte. Il plissa les yeux, voyant qu'elle portait son attention sur la même cible que lui. Était-elle dans le coup avec lui? Pas moyen de savoir. Il recommença donc à avancer dans la foule, malgré les protestations de quelques danseurs qui voyaient leur espace réduit. L'homme le vit alors et, sans prévenir tenta de se précipiter hors de la pièce, poussant les gens autour de lui. Le jeune hunter tenta alors de le suivre, bousculant tout autant les pauvres quidams sur son chemin, une jeune femme tombant durement sur le plancher de danse. Il ne se retourna pas pour voir ce qu'il en était advenu, retournant en trombe dans les escaliers à la suite de l'autre qui courrait drôlement vite. Ouvrant la porte à la volée, ce qui attira l'attention de tous les clients du premier étage du bar, il regarda tout autour de lui, tentant de voir où il aurait pu aller. Pas une trace de lui. Était-il sorti par devant? Par derrière, ou se trouvait-il encore dans le bar?

La sagesse aurait voulu que Jeremiah ne s'en tienne qu'à ça. Il venait d'arriver en ville, ne connaissait pas les lieux et les usages, il était stupide de provoquer une telle scène sans savoir si sa piste était bonne ou pas. Mais une fois que l'adrénaline de la chasse prenait le dessus, il était difficile de faire entendre raison au jeune homme. Il décida donc d'aller chercher du côté de la sortie de secours du bar, laissant la subtilité de côté. Il n'avait cependant pas pensé qu'il avait attiré l'attention de la sécurité du bar. Et alors qu'il poussait la porte de ce qui semblait être une salle des employés ou un backstore, il sentit à nouveau une main sur son épaule, dont la prise et la grosseur lui indiquaient qu'il ne s'agissait plus de la barmaid. Il se retourna pour voir un grand gaillard, clairement la sécurité, eh merde, c'était bien sa chance. « Je vais devoir vous demander de quitter Monsieur », avait-il dit poliment mais fermement. Jeremiah, bien sûr, aurait du obtempérer, mais le ton de l'autre eut le don de l'énerver, en plus de la frustration d'avoir perdu sa cible. Sa réponse fut un coup de poing visant le visage du gardien de sécurité. Mais le baraqué attrapa son poing avec facilité, tordant son poignet avant de le plaquer durement contre le mur. Bon nombre de nuits du jeune homme s'étaient finies ainsi, on ne pouvait pas dire que c'était vraiment du nouveau. Ce qui ne l'empêchait pas de se débattre en invectivant le doorman, qui à son tour, menaçait d'appeler la police. Voilà qui commençait très bien sa carrière à Londres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Magdalena E. Torres «
avatar

hunter judge
Messages : 37

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Sam 19 Mar - 13:55

Tout s’était passé si vite que durant quelques secondes, Magdalena perdu de vue les deux hommes. Elle avait aidé la jeune femme qui était tombée, prenant soin d’être certaine qu’elle n’ait rien avant de se lancer à la poursuite des deux inconnus avec l’espoir que rien de grave n’arrive sans qu’elle ne soit là. Magdalena monta les escaliers rapidement, manquant de se prendre une marche en pleine figure. C’était bien beau être capable de courir en talons hauts, personne n’avait dit que c’était facile de monter des escaliers quatre à quatre avec des souliers de quasi dix centimètres de haut. Lorsqu’elle poussa la porte, elle eut droit à une scène iconique. Non seulement le vampire était hors de vue, mais le doorman tenait l’inconnu aux cheveux noirs qui se débattait. Mettant la main sur l’épaule du fier à bras, elle lui fit un petit sourire, lui assurant qu’elle allait s’occuper de l’inconnu. Avec un regard insistant, elle lui dit de retourner à son poste. Ce ne fut que lorsqu’il laissa tomber le chasseur et tourna les talons qu’elle laissa échapper un soupir discret, jetant un regard furieux à l’idiot qui avait causé tout ce brouhaha. « T’as causé tout un raffut, tu sais? » Lui dit-elle en croisant les bras sur sa poitrine, soufflant de manière irritée. Elle secoua la tête, jetant un œil autour d’eux- ils avaient cessé d’attirer l’attention, et c’était tant mieux. « La prochaine fois, penses-y deux fois avant de prendre un vampire en chasse en plein milieu d’un club. » Magdalena n’hésitait même pas avant de parler de la sorte, sachant très bien que seul un autre chasseur aurait suivi sa cible d’une telle façon sans se préoccuper des mortels qui occupaient l’immeuble.

« Imbécile, » soupira l’espagnole, se tournant un peu pour se concentrer sur un pan de mur. Celui-ci donnait directement sur la ruelle à l’arrière du club, et avec un peu de concentration, elle plissa les yeux, utilisant l’un de ses pouvoirs afin de voir en travers le mur de brique. Il était là, guettant leur arrivée. « J’espère que tu es armé, » dit-elle silencieusement, lui faisant signe de la suivre. Rapidement, elle alla voir sa collègue pour lui dire qu’une urgence personnelle était survenue et qu’elle devait quitter, passant par la salle des employés pour prendre sa veste et son sac à main. Lorsqu’elle en sorti, elle jeta un regard à l’inconnu, l’urgeant de la suivre par l’arrière. « Je suis Magdalena, » dit-elle alors qu’ils passaient par l’arrière, où ils gardaient la majorité des boîtes de boisson et autres items nécessaires au bon fonctionnement du bar. « Il est toujours à l’arrière du building, » nota la jeune femme, jetant un regard légèrement inquiet à l’homme. Elle sorti de son sac l’une de ses armes à feu chromées, vérifiant le cran de sûreté et la quantité de balles que son chargeur contenait. « Ne fais pas l’imbécile, d’accord? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Drysdale «
avatar

hunter avenger
Messages : 72

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Sam 26 Mar - 14:06

L'impétueux jeune hunter s'était mis dans de beaux draps, comme à son habitude, mais ne s'était pas attendu à en être sauvé aussi vite. Avant que le fier à bras ne l'amoche pour vrai, quelqu'un vint le convaincre de laisser Jeremiah tomber. Il se retourna, se massant l'épaule endolorie, surpris de la tournure des évènements. C'était encore la fille de toute à l'heure, elle était aussi tenace que lui celle-là. Il ne lui adressa pas un mot, ne sachant pas si le fait qu'elle ait ordonné à l'autre de le lâcher était une bonne nouvelle ou pas. Évidemment, elle n'avait pas l'air ravie, l'accusant d'avoir mis le chaos dans la boîte, sur ce point il ne pouvait pas contester. Mais, est-ce que ça allait l'empêcher de dormir? Probablement pas. Elle allait probablement le jeter dehors, anéantissant ses chances d'entrer dans l'endroit de manière légale, enfin, c'était ce à quoi le jeune homme s'attendait.

Ce qui se passa par la suite fut tout autre en effet. Sans détours, la jeune femme lui fit la morale, parlant de vampire. Donc, elle savait vraiment. Jeremiah ne put réprimer une expression de poisson mal fri pendant un instant. Cela lui confirmait deux choses, celui qu'il poursuivait totalement par hasard était bel et bien un vampire, et cette jeune femme un brin emmerdeuse le savait. Techniquement, ils étaient du même côté, techniquement. Mais il n'était pas le meilleur en travaux d'équipe, et c'était peu dire. Surtout quand cette fille lui avait déjà fait perdre sa prise, il n'avait pas vraiment envie de l'avoir dans les pattes. Le hunter se reprit rapidement en entendant l'autre le traiter d'imbécile. C'était une insulte commune, il n'en fit pas grand cas, gardant toujours le silence en replaçant le col de sa chemise. La fille se mit alors à fixer le mur de manière mystérieuse ce qui fit réfléchir Jeremiah sur ses possibles capacités. Comment avait-elle identifié le vampire? Le connassait-elle déjà? Il n'eut aucune réponse à ses questions, mais quelque chose sembla attirer l'attention de la jeune femme. Quelque chose dans le mur? Elle l'invita alors à s'armer. Jeremiah haussa les épaules avec désinvolture. Il n'était pas venu armé, mais il trouverait bien quelque chose, il était plein de ressources. Cela voulait-il dire qu'elle avait repéré à nouveau le vampire? Avait-elle des yeux bioniques? Bien qu'irrité par sa présence, Jeremiah était à la fois assez curieux à propos de l'inconnue. Il n'avait jamais rencontré d'autres hunters, mis à part Fergus, et ça ne comptait pas vraiment. Avait-elle des capacités différentes des siennes?

Sur ces sentiments partagés, il la suivit rapidement, puis l'inconnue se présenta. Jeremiah n'avait pas envie d'en faire autant, et franchement, il avait plus envie de l'emmerder à son tour, donc il ne fit que rétorquer : « Tant mieux pour toi », d'un sarcastique, attrapant une bouteille au hasard dans une caisse en passant, ça ferait probablement l'affaire, s'il visait bien. Magdalena, ensuite, lui expliqua enfin ce qu'ils faisaient là. Il était encore là. Pourquoi ne s'était-il pas sauvé? Un piège? Un cul-de-sac. Jeremiah serra la mâchoire, se préparant à l'action. La jeune femme sortit alors ses armes, faisant un peu plus dans le sophistiqué que son collègue, ce qui lui permettait probablement, dans sa tête, de se donner des airs. Lorsqu'elle lui demanda debien se comporter, Jeremiah réagit de sa manière habituelle, rétorquant du tac au tac : « Tu chasses en talons hauts, j'ai pas d'ordre à recevoir de toi. » Et sur ces mots, il se jetta littéralement vers l'arrière du building, ouvrant la porte avec fracas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Magdalena E. Torres «
avatar

hunter judge
Messages : 37

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Lun 18 Avr - 13:13

Roulant les yeux à la réplique désobligeante de l’inconnu, Magdalena n’avait pas besoin d’un dessin pour comprendre que l’homme était clairement un loup solitaire; toujours seul, n’ayant jamais besoin de quiconque pour lui donner un coup de main. Si elle était habituée de tout faire toute seule, lui n’était tout simplement pas fait pour le travail d’équipe. Quelque chose lui disait que son attitude aurait bien fait de ses équipiers, s’il en avait déjà eu. Elle repoussa ses cheveux derrière ses épaules, le suivant alors qu’il se dirigeait vers la porte arrière, armé d’une vulgaire bouteille de bière vide. Magdalena n’eut pas la force de répliquer lorsqu’il critiqua ses talons hauts; si le vampire était toujours dans les parages, elle allait sûrement pouvoir l’impressionner. Elle avait bien fait de s’entraîner, sachant ainsi comment modifier son centre de gravité afin de ne pas prendre le plancher en pleine face si jamais il lui arrivait de devoir se battre en portant des talons. Demander à un vampire assoiffé de sang d’attendre deux seconds afin qu’elle puisse enlever ses talons ne semblait pas vraiment être une option, et après s’être quasiment fait décapiter par un garou quelques années auparavant, elle avait appris de ses erreurs et avait appris à se tenir sur ses pieds, peu importe ce qu’elle portait. Coinçant son revolver dans sa ceinture, elle attacha rapidement ses cheveux en un chignon serré. Le bruit de la porte avait sûrement attiré l’attention du vampire, et de nouveau, Magdalena activa son pouvoir, scrutant les alentours attentivement. « Là, » chuchota-t-elle en pointant le coin du mur le plus reculé, qui donnait sur une allée qui séparait les arrières des immeubles, laissant place aux containers à vidanges. Elle tira son arme, son index frôlant la détente d’une manière impatiente. Avançant doucement, Magdalena serra les dents, réflexe qu’elle avait aussitôt qu’elle devenait nerveuse. C’était une habitude qu’elle avait prise, l’aidant ainsi à contrôler sa respiration. Un vampire en chasse était excité par la respiration haletante de sa proie, et elle avait appris avec le temps que la contrôler était quelque chose d’extrêmement important. Surtout avec le métier qu’elle faisait.

Ses yeux noisette se posèrent sur une ombre près du coin du mur qu’elle avait pointé à l’inconnu, et elle leva son arme avec une assurance presque arrogante. Toutefois, elle n’eut pas le temps d’appuyer sur la détente; le vampire bougea avec une vitesse impressionnante, ses ongles déchirant la peau de son avant-bras. Le sang gicla, la douleur inattendue. Il avait bougé plus rapidement qu’elle s’y attendait, laissant derrière lui une blessure sur le bras de Magdalena qui faisant presque quinze centimètres de long. Elle laissa échapper un juron, se retournant pour lever son arme à nouveau, appuyant sur la détente sans hésiter. Ils entendirent un grognement sauvage; elle l’avait touché. Pas tué, mais elle l’avait touché et c’est ce qui était le plus important. « J’espère que tu vises bien. » Dit-elle à l’inconnu en levant les yeux vers lui. « On a une seule chance de tuer. Et vite avant qu’il décide de me transformer en chorizo. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Drysdale «
avatar

hunter avenger
Messages : 72

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Mer 4 Mai - 10:30

S’il avait été seul, Jeremiah se serait déjà probablement lancé sur le vampire, mais la présence de la jeune femme et ses méthodes différentes des siennes avaient perturbé sur modus operandi. Bien sûr, la manière peu subtile avec laquelle il avait ouvert la porte avait tout fait pour alerter leur proie, qui de toute façon devait se douter qu’ils arrivaient, comme il ne s’était pas sauvé de la ruelle. Mais en attendant ainsi, ils perdaient tout élément de surprise. Mais il semblait que la barmaid était plus versée dans les armes à feu que lui. Le jeune homme n’avait jamais même tenu un de ces machins dans ses mains. Il était plus du genre combat au corps à corps. Tout ce qu’il pouvait faire à distance, c’était des cocktails molotov, et ces machins pouvaient faire d’impressionnant dommages sur de telles bestioles. Mais il était trop tard pour ça, il n’avait pas le temps de s’en bidouiller un avec la bouteille qu’il s’était prise, il lui manquait de l’essence, entre autres.

Le jeune hunter avait un mauvais pressentiment, peut-être venant du fait que sa routine de chasse était perturbée, mais il ne savait pas trop.  Il était difficile de voir dans la ruelle sombre, mais Magdalena ne semblait pas avoir de difficulté à localiser leur vampire de la soirée. Jeremiah plissa les yeux pour entrevoir l’ombre qu’elle pointait, resserrant sa poigne sur son arme de fortune. Mais, il semblait que la jeune femme, piquée au vif par ses commentaires, voulait l’impressionner, levant son arme vers la proie. Quelque chose clochait. Un froissement se fit entendre, comme un coup de vent. Jeremiah recula par réflexe, même s’il n’était pas la cible de cette attaque. Un bruit de chair déchirée et un coup de feu plus tard, il se retourna rapidement vers l’autre chasseuse, blessée au bras. Elle commença à lui parler, mais il n’entendit rien d’autre que le sang qui pompait dans ses oreilles. Elle n’avait même pas terminé sa phrase qu’il se jetait littéralement en direction d’où le vampire avait reculé après le coup de feu. Il n’y avait plus qu’un objectif, tuer cette chose. La tuer de ses mains, à sa façon, s’engageant dans un combat avec un vampire simplement armé d’une bouteille. Mais il savait qu’il avait ce don, n’importe quel objet dans ses mains semblaient se concentrer d’une énergie brûlante qui détruisait leur chair, c’était ce que Fergus lui avait appris. Il frappa presque à l’aveuglette, sa bouteille se fracassant avec un éclat presque lumineux sur ce qu’il pensait être la tête du vampire. Il se rendit compte de son erreur en recevant le plus gigantesque des coups au visage, empreint d’une telle force qu’il l’envoya valser en vrille jusqu’au mur le plus proche.

On aurait dit qu’une église au complet s’était mise à sonner dans sa tête alors qu’il glissait de manière pathétique contre le mur, trop sonné pour garder son équilibre. Des bruits confus lui parurent alors qu’il tentait de s’accrocher à une poubelle pour se relever, sa vision tanguant comme un bateau. Il ne voyait plus le vampire nulle part, leur proie leur avait échappé. Ce dernier avait sûrement été blessé par la balle et son coup qu’il avait bloqué, mais il s’était échappé. Jeremiah laissa échapper un juron, lâchant sa poubelle pour tenter de partir à sa poursuite. Mais tout de suite, son équilibre l’abandonna et il tomba à quatre pattes, incapable de suivre le vampire qui devait être à présent très loin d’eux. Le jeune homme se releva une autre pitoyable fois de peine et de misère, nauséeux et étourdi. S’il avait toute sa tête, il aurait probablement reconnu les symptômes d’une bonne commotion, mais il n’était pas dans l’état. « Merde », grogna-t-il en essuyant du revers de la main du sang sortant d’une de ses narines qu’Il venait à peine de remarquer, clignant des yeux pour localiser la jeune femme. Il ne pouvait même pas dire combien de temps s’était écoulé entre son coup à la tête et ce moment, et ce qui s’était passé réellement. Mais pour une première chasse dans la grande ville, ce n’était pas très impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Magdalena E. Torres «
avatar

hunter judge
Messages : 37

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Lun 9 Mai - 23:15

Leur situation était, malheureusement, des plus pathétiques. Le bras de Magdalena saignait abondamment, et l’autre con venait de se prendre un mur de brique en pleine face. Et considérant le son qui était venu avec, c’était presque sûr qu’il avait une commotion cérébrale. Elle pinça les lèvres, observant la scène avec un air assez désappointé sur le visage. Toutefois, elle ne pouvait pas se cacher que l’éclat lumineux avec lequel la bouteille avait éclaté avait été plutôt impressionnant. Prenant une grande respiration, utilisant le moment pour lever son arme de nouveau. Sans hésiter, elle tira, atteignant le vampire dans le torse. Une douleur presque agonisante s’élança dans son bras, qu’elle dût abaisser presque immédiatement après avoir tiré. S’approchant lentement, elle jeta un coup d’œil vers l’homme en noir, soulagée de voir qu’il était toujours conscient. « On doit se tirer d’ici, » dit-elle d’un ton décidé, réalisant que le vampire était à quelques mètres d’eux, à genoux avec l’intention de sortir la balle de son torse. Elle s’approcha lentement, changeant son arme de main et la leva au niveau du front de la créature. « Culpae poena par esto. » Marmonna-t-elle de manière presque cérémoniale avant d’appuyer sur la détente de nouveau.

Elle était bien consciente qu’il était impossible de tuer un vampire avec simplement une balle de bois et d’argent au crâne. Elle trouva une palette de bois cassée et arracha d’un coup de pied l’une des planches, formant ainsi un… pieu de fortune. Magdalena le planta dans le torse du vampire, laissant échapper un cri de douleur en même temps; contrairement aux vampires, ses blessures ne guérissaient pas à une vitesse accélérée et son bras lui faisait un mal de chien. Le pieu avait paralysé le vampire, donnant ainsi la chance à Magdalena d’approcher l’inconnu. « Trouve quelque chose pour le décapiter. Tant que le pieu est en place, il peut pas bouger… On doit le tuer. Maintenant. » Dit-elle, utilisant son bras gauche pour lui secouer l’épaule. « Vite. » Répéta-t-elle avec insistance, cherchant des yeux quelque chose qui pourrait faire l’affaire. Malheureusement pour eux, elle ne voyait pas grand-chose excepté les quelques palettes brisées qui étaient empilées à l’arrière de la bâtisse. « T’es assez fort pour le faire avec une pelle en métal? » C’était peut-être une question stupide, mais c’était la seule chose à laquelle elle avait pensée. Ils en avaient une dans le corridor de service pour briser la glace qui se formait sur le trottoir avant, l’hiver. « Oui, ou non? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Drysdale «
avatar

hunter avenger
Messages : 72

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Ven 20 Mai - 11:31

Le jeune homme prit le temps d’inspirer lentement, ce qui eut pour effet de ralentir la vitesse à laquelle toute la ruelle semblait tournoyer quelques moments auparavant. Clignant des yeux, il put assister à l’attaquer de sa collègue qui plantait sauvagement une sorte de pieu dans le torse du vampire. S’il n’avait pas été aussi orgueilleux, il aurait probablement retiré ce qu’il avait dit sur le fait de se battre en talons hauts. D’un point de vue extérieur, elle n’était clairement pas la nuisance dans cette équipe. Tout ce que Jeremiah avait réussi à faire c’était de se faire éclater la tête sur un mur. La voix de sa coéquipière de fortune lui parvint alors, comme si elle parlait à travers un entonnoir, mais il put déceler quelques mots, surtout le mot décapiter, en fait. Elle le secoua alors. Le jeune homme cligna des yeux quelques fois, secouant la tête comme pour essayer de chasser ses étourdissements. Alors qu’elle cherchait une arme dans la ruelle, le jeune hunter se redressa lentement, se sentant un peu plus solide sur ses jambes. Il respira profondément. Ce n’était pas le temps de tomber dans les pommes. Plus tard ça, plus tard.

C’est alors que Magdalena fit mention d’une pelle en métal. Si la question avait été de savoir si ses petits bras nerveux de junkie pouvaient à eux seuls décapiter quelqu’un à coup de pelle, bien sûr que la réponse était non. Mais Jeremiah n’était pas doté de n’importe quels petits bras nerveux de junkie, et ses habilités semblaient faites pour ce genre de situation. Il hocha la tête pour dire oui, se tenant assez bien pour marcher. Alors qu’il se dirigeait vers le couloir où se trouvait la pelle, il se répétait sans cesse « Tu tomberas dans les pommes plus tard, pas maintenant, pas maintenant ». Cela sembla fonctionner assez bien pour lui permettre de se saisir de la lourde pelle au rebord tranchant. Il était temps de finir ce fiasco. De retour d’un pas plus assuré dans la ruelle, il regarda un instant le vampire empalé, soulevant la pelle pour viser le tendre de sa gorge. Prenant une grande inspiration, il se dirigea vers la créature, pelle comme une lance de joute. La tranchant vers la gorge du vampire, il prit un élan. Il n’avait pas le temps pour penser à une phrase pleine d’ironie à dire, tout ce qu’il avait en tête était de citer Terminator, et il n’était pas encore rendu assez bas dans l’existence pour s’en remettre aux films des années 80. Concentrant toutes ses dernières forces de ce coup, il alla planter la pelle à travers la nuque du vampire qui ne put rien faire d’autre que de gargouiller pitoyablement. Un bruit métallique lui indiqua que la pelle avait heurté le mur en arrière. S’appuyant d’un pied sur le mur de la ruelle, Jeremiah tira sur la pelle pour la faire ressortir du mur dans laquelle elle s’était encastrée, faisant tomber par la même occasion la tête du vampire qui roula sur le sol. Ils avaient réussi, on ne savait comment, à survivre à ce combat.

Jeremiah allait célébrer quand les étourdissements revinrent de plus belle. Il dut s’appuyer d’une main sur un mur alors que la nausée se faisait insoutenable. Il se mit alors à vomir, non loin d’où il venait de décapiter un vampire. On aurait pu croire que la scène, d’une violence assez brutale, était ce qui causait son malaise, mais le jeune homme en avait vues, des choses dégoûtantes dans sa vie. Alors qu’il vomissait pitoyablement dans la ruelle et probablement sur ses bottes, il fit un signe de pouce à la jeune femme. Quelle chasse ridicule, mais ils avaient survécu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Magdalena E. Torres «
avatar

hunter judge
Messages : 37

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Jeu 2 Juin - 13:13

Même si aucunes paroles n’avaient étés échangées, Magdalena fut soulagée lorsque l’autre hocha la tête à sa question. Dans la noirceur, elle avait peine à voir s’il avait la carrure de quelqu’un capable de décapiter quelqu’un avec une pelle en métal, mais s’il se disait apte, elle le croyait sur parole. Elle le regarda silencieusement, son estomac se tordant en nœuds nerveux alors qu’il s’approcha du vampire, toujours paralysé par le pieu qui était enfoncé dans son torse. Serrant les dents n nerveusement, elle s’approcha un peu, laissant échapper un petit bruit surpris lorsque l’homme en noir donna un coup de pelle violent au niveau du cou du vampire. Ce n’était pas seulement le fait qu’il l’ait fait d’une manière assez agressive- et nécessaire, mais aussi le fait que la pelle se soit enfoncée dans le mur de briques. Elle glissa son arme dans la ceinture de son pantalon après avoir réengagé le cran de sûreté, s’approchant de l’inconnu d’un pas lent. Lorsqu’il retira la pelle du mur, et que la tête tomba sur le sol avec un bruit sourd, Magdalena prit une grande inspiration par la bouche, sentant son estomac se tordre de plus belle.

Puis, virent les vomissements. Pas elle, non. Mais lui. Elle recula, un air légèrement dégoûté au visage alors que son équipier de fortune vomissait sur le sol, lui faisant un signe de pouce. Elle ne savait pas vraiment ce qu’il voulait dire, mais ce geste, accompagné de ses vomissements, la fit rire. Avec le temps, Magdalena avait développé un estomac de fer, mais à ses débuts, elle se rappelait le bon nombre de fois où elle s’était retrouvée dans la même situation que son équipier; vomissant après avoir tué une créature. Lorsque l’estomac de l’homme en noir se calma assez pour qu’elle puisse parler sans être interrompue par d’autres bruits désagréables, Magdalena se pencha un peu, couvrant sa bouche et son nez d’une main. « Je connais quelqu’un qui peut nous aider. Tu peux pas retourner chez toi dans cet état-là. » Elle s’attendait déjà à se faire dire non; ce gars-là était probablement le genre de personne qui travaillait seul et qui n’acceptait jamais l’aide de personne. Mais Magdalena, dans sa bonté de cœur, voulait quand même tenter sa chance. Compte tenu du fait qu’ils étaient tous les deux couverts de sang (et lui, de vomi), se présenter à l’urgence n’était pas une bonne idée.

« Je te dois au moins ça, » ajouta Magdalena, pinçant ses lèvres de manière nerveuse en haussant une épaule. Elle s’arrêta quelques secondes, jetant un regard au corps décapité du vampire. « Tu as un briquet? On pourrait au moins faire ça avant de dégager d’ici. » S’il refusait son offre, elle allait au moins l’emmener dans un endroit sûr, espérant qu’il ne soit pas assez stupide pour se taper une sieste après avoir fait un face à face avec un mur de brique qui lui avait forcément donné une commotion cérébrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Drysdale «
avatar

hunter avenger
Messages : 72

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Ven 22 Juil - 12:49

Jeremiah savait qu’il n’était pas dans un état très recommandable et qu’il nécessitait sans doute l’attention d’un médecin. Mais il était hors de question de se rendre à l’hôpital. Son accoutrement ensanglanté allait probablement attirer les soupçons d’employés trop zélés qui s’empresseraient d’appeler la police. De plus, il était hors question pour lui de rester alité dans un hôpital, cela signifiait devoir manquer sa dose de méthadone le lendemain matin. Il ne pouvait pas tout simplement en demander au personnel médical, comme il ne se la procurait pas de manière légale et n’apparaissait sur aucun registre pharmaceutique. Donc, l’idée de voir un médecin ne lui paraissait guère reluisante même avec son cerveau comme un petit grain de pop-corn dans le micro-ondes. Au pire, il pouvait s’en remettre à un médecin de gangster ou au pire des pires, à un vétérinaire, mais le jeune homme n’avait aucune idée d’où trouver ces ressources dans toute l’immensité de Londres. L’idée aurait été de garder les blessures au minimum afin de pouvoir recoller tous les morceaux seul chez lui comme un grand. Cependant, éviter des blessures n’était pas un grand talent du hunter inexpérimenté.

C’est alors que, probablement prise de pitié, Magdalena lui proposa d’aller voir quelqu’un pour le remettre sur pied. La réaction initiale de Jeremiah aurait été de refuser en bloc, il ne connaissait pas Magdalena, encore moins cette connaissance à qui elle faisait référence. Ce n’était pas un risque qu’il avait envie de prendre. Mais dans le moment, il était trop occupé à essuyer sa bouche du revers d’une main pour l’envoyer paître. Cela lui donna le temps de réfléchir un tant soit peu avant de réagir. Il n’était pas dans un endroit qu’il connaissait très bien et savait très bien qu’il était un peu plus amoché qu’à l’habitude. Soudainement, l’idée d’accepter l’offre de la jeune femme semblait moins stupide. Pas que ça lui faisait plaisir, mais elle l’avait tout de même aidé à tuer un vampire, ils avaient visiblement des buts communs. Pour les méthodes, ce n’était pas vraiment compatible, mais il ne pouvait pas l’accuser d’être contre lui. Si elle faisait un mouvement pour contacter les autorités, il le saurait et pourrait prendre la fuite.

Avant qu’il se soit rendu à une quelconque conclusion dans son esprit, la concernée lui demanda s’il avait un briquet. Elle avait de la chance, Jeremiah devait en avoir au moins cinq sur lui. C’était bien utile quand on fumait comme un paquebot et qu’on faisait brûler des bars pour sn hobby. Il hocha la tête, fouillant dans une de ses poches pour en sortir un petit briquet de couleur rouge. Il alla s’accroupir une fois de plus près du cadavre, approchant la petite flamme pour la faire prendre sur ses vêtements. Alors qu’il procédait, il répondit à l’offre de la jeune femme, les yeux rivés sur la flamme : « Okay, on va voir ton gars. » Il n’avait aucune idée du genre de cette personne mystère censée les aider, mais c’était plus simple à dire ainsi. Le jeune hunter tourna la tête vers sa collègue pour mettre quelque chose au clair tout de suite : « Va pas croire que je te dois quoi que ce soit. » Il pouvait se débrouiller tout seul si le besoin se faisait sentir. Oui, c’était mieux de suivre la fille, mais Jeremiah n’avait pas l’intention de se mettre à contracter des dettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Magdalena E. Torres «
avatar

hunter judge
Messages : 37

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Ven 9 Sep - 14:49

Elle commençait à voir flou- après avoir perdu autant de sang, c'était plutôt normal. Tandis que les flammes s'éprenaient du corps inerte qui se trouvait à quelques pas d'elle, Magdalena se dirigea lentement vers l'embouchure de la ruelle qui donnait sur une rue quasi-déserte. Sortant son téléphone de sa poche, elle composa un numéro rapidement, échangeant quelques mots avec « son gars », comme l'inconnu avait dit. Se retournant vers ce-dernier, elle roula presque les yeux. Même si en réalité, il lui devait une fière chandelle, Magdalena ne comptait pas se morfondre sur ça, préférant le tirer vers la rue pour héler un taxi. Ils étaient tous les deux dans un piètre état, mais le billet de cinquante livres qu'elle tendit au chauffeur allait probablement éviter un bon nombre de questions inconfortables. Elle donna l'adresse de son ami au chauffard avant de s'écraser contre le dossier de la banquette, prête à s'endormir. Cette chasse avait été épuisante, majoritairement parce qu'elle n'était pas préparée. Il fallait prendre compte du fait que le bras de Magdalena était couvert de sang, et la balafre de quelques centimètres de long qui se trouvait sur son avant-bras allait nécessiter des points de suture. Échappant un soupir, elle jeta un coup d'oeil à l'inconnu. L'envie de répliquer lui brûlait les lèvres, mais la jeune femme était trop épuisée pour dire quoi que ce soit. Environ dix minutes plus tard, ils s'arrêtaient devant un immeuble qui semblait, à première vue, complètement désert. Mais lorsqu'ils débarquèrent du taxi et s'approchèrent, il était facile de voir les signes. Ils se trouvaient tout proches d'une Église, dans un quartier silencieux. Exactement où ? Elle gardait ça secret. Cognant quelques coups contre la porte, Magdalena et son étrange compagnon furent vite accueillis par un grand gaillard aux allures étranges. Le « gars » de Magdalena était en fait un homme d'une quarantaine d'années au visage endurci, mais à la voix douce. Une cigarette aux lèvres, il les tira presque à l'intérieur, jetant un coup d'oeil inquiet dehors avant de refermer la lourde porte. « Bon dieu, mais qu'est-ce qui vous êtes arrivé? » Demanda-t-il, fronçant les sourcils.

« Pour faire une histoire courte, monsieur- » Elle pointa vers l'homme en noir. « S'est permit de chasser dans mon club et je suis intervenue. Vilain vampire nous a réarrangé le portrait, puis a fini en pile de poussière dans la ruelle. » En racontant son histoire, Magdalena sourit, se dirigeant vers une table où se trouvait tout le nécessaire pour les rafistoler. L'homme observa le duo avant de s'approcher de Jeremiah- dont Magdalena ignorait toujours le nom. « Je suis Emmanuel, » marmonna-t-il en sortant une petite lampe de poche pour la diriger sur le visage de l'homme aux cheveux noirs, examinant la réaction de ses pupilles. « Je crois que tu as une petite commotion cérébrale. Il faudrait que tu fasses attention pour ne pas t'endormir, et rends-toi à un hosto. » Ordonna-t-il, lui offrant une débarbouillette pour qu'il se nettoie le visage. « Et brosse-toi les dents avant. »

Pendant ce temps, Magdalena avait retiré son chandail et l'utilisait pour éponger le sang qui coulait le long de son bras. Levant les yeux vers Emmanuel, elle lui sourit légèrement. « Tu vas devoir me recoudre- encore. » Elle échappa un petit rire, ses yeux noisette se posant brièvement sur l'inconnu qui avait toujours cette même expression frustrée sur le visage. « Ce n'est pas un joueur d'équipe, ce gars-là. Je sais toujours pas son nom. » Elle parlait doucement, prenant place sur une vieille chaise de bois alors qu'Emmanuel désinfectait une aiguille à l'aide d'un briquet. « Mais bon… Il ne m'a pas fait tuer, alors j'imagine qu'il n'est pas trop mauvais... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Jeremiah Drysdale «
avatar

hunter avenger
Messages : 72

MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   Mar 11 Oct - 16:45

Il n’était jamais venu à l’esprit de Jeremiah que de tels endroits où les chasseurs pouvaient aller se faire rafistoler existaient. Dans son esprit tout le monde travaillait seul, trop dangereux, trop de travail de maintenir une équipe. Dans son esprit, on ne pouvait pas comprendre sans chasser. Pourquoi ce mystérieux gars les aiderait-il ? Faisait-il ça pour l’argent ? Dans ce cas, il était achetable. Mais ce n’était pas le problème du jeune écossais. Il n’avait pas encore assez foutu la pagaille en ville pour valoir la peine d’être retrouvé. Il avait dans ses projets que ça change par exemple. Une fois entré dans le taxi, il se réfugia dans un mutisme habituel, la tête appuyée sur la fenêtre, tentant de combattre ses étourdissements et ses paupières de plus en plus lourdes. Il suivit Magdalena comme sur le pilote automatique jusqu’à ce building désaffecté. Si c’était un piège, il n’était pas en état de s’en sortir alors à quoi bon ne pas suivre.

Mais ce n’était pas un piège, rien qu’un gars ordinaire, Jeremiah n’était pas assez concentré pour lui trouver quoi que ce soit de particulier. Il paraissait apostrophé de les voir dans un tel état. Pour Jeremiah c’était plutôt habituel, il se demandait ce qu’il y avait de si effrayant. Ces chasseurs faisaient-ils quoi que ce soit ou ils attendaient sur leur derrière qu’un vampire fasse une mauvaise chute et se tue tout seul. Magdalena répondit alors, l’accusant d’être la cause de leurs blessures. Jeremiah aurait pu rétorquer que rien de cela ne serait arrivé si elle ne s’était pas vautrée dans ses pattes, mais n’avait pas l’énergie de le faire. Il se contenta de regarder les environs en silence. On lui avait toujours reproché cette attitude du temps où il allait parfois à l’école. Lorsqu’il n’avait pas envie, il ne parlait pas, même lorsqu’on lui demandait. Il ne semblait pas y avoir quelque chose de plus enrageant pour les figures d’autorité que ce mutisme obstiné qui semblait leur dire qu’il n’en avait tout simplement rien à battre. Et c’était vrai. Dans ce temps, il n’en avait rien à battre. Il n’avait eu rien à battre de l’univers entier jusqu’à ce qu’il découvre le grand amour de sa vie. Là, il n’avait rien à battre de rien, sauf de trouver son nouveau fixe. La situation n’avait pas beaucoup changé, juste ce qu’il cherchait. Ce n’était plus l’héroïne, mais la chasse, c’était déjà plus productif. La voix de l’homme lui parut distante, mais pas la lampe qu’il braqua dans son visage à la manière d’un flic, ce qui le mit en rogne. Il avait presque envie d’ignorer tout ce que ce vieux lui disait, sauf que le vieux n’en avait probablement rien à foutre. Tout ce qu’il fit, c’est de lui servir un terrifiant faux sourire lorsqu’il lui suggéra de se brosser les dents, soufflant un peu de son haleine fétide et acide vers le visage de son interlocuteur. Un réflexe, vraiment. La lampe de poche faisait ressortir ses instincts de petit merdeux. Il accepta cependant la petite serviette pour essuyer les divers fluides sur son visage.

Allait-il à l’hosto pour ça ? Probablement pas en fait, mais il n’avait pas besoin de le savoir. Le jeune homme alla s’asseoir, les yeux dans le vide. Après un moment, suite à quelques conversations en fond qu’il n’avait pas écoutées, l’homme revint le voir, lui tendant un sac de glace. Le jeune chasseur l’appliqua à la zone de son crâne qui lui faisait le plus mal, fermant les yeux un moment. Il ne suit combien de temps il resta là. Mais après ce très court ou très long moment, il ressenti comme un appel au fond de lui. Il était le temps de partir. Il n’avait pas besoin de rester et faire copain-copain. La glace avait anesthésié ce qui devait l’être, le reste, il pouvait le gérer chez lui, là où personne ne lui poserait de question. Alors que les deux autres étaient absorbés dans une conversation, il se leva sans rien dire, se dirigeant vers la sortie. Il finirait bien par retrouver son appartement, dans cette immense ville qu’il ne connaissait pas. La perspective de se perdre lui paraissait probablement moins effrayante que le fait de se faire adresser la parole à ce moment. Et ainsi, il quitta la cachette comme un voleur, le sac de glace à la main, titubant dans le noir vers une direction prise au hasard. Ouep. C’était une soirée de merde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: to catch a thief ; ft. magdalena   

Revenir en haut Aller en bas
 

to catch a thief ; ft. magdalena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Topic Catch
» Catch WWE
» 02. Gay Thief, really?
» Extreme Catch
» Topic Catch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Jardin Public :: Sujets terminés-