AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 talk to me ▬ elizabeth (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
» Invité «



MessageSujet: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Lun 7 Mar - 2:18

C’était un dimanche matin, une belle journée d’hiver, pas trop froide mais juste assez pour que de gros flocons tombent sur Londres. Le genre qui n’était pas trop froid ou désagréable, mais s’accrochait aux cheveux et aux manteaux des passants. La famille de Rosalie avait choisi la journée parfaite pour venir faire du patin. C’était une tradition familiale que les trois jeunes filles (Rosalie y compris) de la famille attendaient avec impatience chaque hiver.

Après une heure, Rosalie commençait à avoir froid. Des bas collants en laine, un bonnet et de petits gants d’automne faisaient l’affaire pour la température européenne, mais après un moment ça devenait désagréable. Se penchant pour attraper une de ses cousines contre elle, elle fit signe à la plus vieille de s’approcher.

« Je vais me chercher un chocolat chaud, vous voulez quelque chose? »

Elle eut le droit à un concert de réponses excitées qui n’étaient définitivement pas des boissons chaudes mais plutôt des trucs trop sucrés pour elle. Loin d’elle l’idée de refuser quoi que ce soit à ses petites soeurs adorées en une aussi belle journée. Elle la relâcha et glissa jusqu’au bord de la patinoire, changeant rapidement ses patins pour des bottes: pas question de marcher jusqu’à un café en équilibre sur des bouts de métal.

Heureusement pour elle il n’y avait qu’une petite file d’attente à l’intérieur, et c’était chauffé en plus. Elle ne s’habituerait jamais aux températures avoisinant le zéro. Une fois au comptoir, elle prit quelques beignes et bonbons pour ses cousines et un chocolat chaud accompagné d’une brioche à la cannelle pour son propre plaisir.

De retour au parc, plutôt que de sauter toute suite sur la glace avec une boisson chaude dans les mains, elle décida de prendre un banc près de la patinoire… mais en un beau dimanche matin, c’était plutôt difficile de trouver une place libre.

Rosalie s’installa finalement sur un banc à côté d’une jeune femme qui semblait avoir le même âge qu’elle. En buvant son chocolat chaud, Rosalie surveillait de loin sa famille, jetant de temps à autres des regards qu’elle espèrait ne pas être trop indiscrets vers cette femme. C’est qu’elle avait une apparence inhabituelle. Ce n’était pas ses cheveux qui attiraient son regard mais les tatouages qu’elle pouvait apercevoir un peu partout sur son corps… Rose avait des cheveux inhabituels aussi après tout, qui lui valaient son lot de commentaires, mais elle n’oserait pas se faire tatouer… elle trouvait ça plutôt cool.

Le carnet à dessin que la fille tenait l’intriguait par dessus tout. N’ayant aucun talent en dessin, elle était toujours impressionnée par ce que les autres pouvaient faire. De sa position, elle ne voyait pas ce qui était dedant, et elle ne voudrait pas être indiscrète de toute façon… Cherchant le courage d’aborder une conversation, Rosalie ouvrit le sac contenant sa brioche encore chose et pris une première bouchée, piétinant nerveusement la neige à ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Lun 7 Mar - 9:49

Elizabeth n’était pas du genre matinale, seulement ce matin semblait faire exception, 10 heure du matin pour elle, c’était beaucoup trop tôt, si on considérait qu’elle c’était encore saouler le soir d’avant. Cependant, Maintenant réveiller, la Brujah ne pouvais pas faire autrement que se lever et sortir, l’air frais allait probablement aider à faire partir son mal de tête. C’est dans cette optique qu’elle enfila un léger manteau et une tuque qui retombait mollement derrière sa tête et une paire de lunette ronde et rouge pour protéger ses yeux du soleil, être albinos n’était pas quelque chose de pratique en soi, protégé sa peau du soleil encore plus que ce que demandait sa condition de vampire et les lunettes de soleil était une obligation pour Elizabeth. Elle sortit donc avec son calepin de dessin et quelques crayons, peine 1% de son matériel habituel pour aller dessiner dans un lieu tranquille pour des contrats de tatouage qu’elle avait à faire. Elle marcha longuement, si elle s’aurait écoutée elle aurait utilisé sa Célérité pour se rendre ou elle le souhaitait mais d’attirer l’attention comme cela considérant qu’elle se trouvait sur un des territoires de la Camarilla et non de la Sabbat, serait une mauvaise idée. Elizabeth n’était pas d’humeur à chercher les problèmes en ce dimanche matin.

Elle marcha donc lentement vers le parc en question, de toute façon un dimanche matin personne n’allais au parc, du moins personne d’exubérant et dérangeant qui aurait fait du bruit assez pour couvrir le son de son IPod. Hyde Park, la neige, tout était en place pour lui donner des gouts pour la nostalgie, c’est là qu’elle s’installa un peu à l’ombre et avec son cahier de dessin et gribouillant les traits de celui qu’elle connaissait par cœur, son frère jumeau Ugo. Elle revoyait ses traits comme si c’était hier la veille qu’il était là avec elle. Elle commença donc à le dessiner sur son papier blanc, le dessinant comme si il ne serait pas mort comme si elle aurait fait de lui un semblable, un vampire comme elle.

C’est à ce moment qu’on brisa son calme, une inconnu sur son banc, bien banale dirait-t-on, cependant pour Elizabeth ce n’était pas le cas, la Sabbat en elle avait vu une opportunité facile mais, comme elle n’allait pas chercher les problèmes, elle ne fit rien jusqu’au moment où elle sentit les yeux de la jeune femme aux cheveux blancs la regarder. Elle esquissa un sourire en coin, ce genre de regard timide n’osant pas la fixer et qui n’osait pas non plus ne plus la regarder, elle aimait beaucoup, ce sont les raisons pour lesquels elle avait adopté ce look provoquant. Elle retira ses écouteurs se retourna vers la jeune femme qui semblait gênée de sa présence. Elle trouvait son attitude attachante, une fragile humaine douce, au sang chaud devant l’étrange vampire qu’elle était, qui ne semblais même ne pas savoir qu’elle était devant une créature surnaturelle

«Ne te gêne pas pour regarder surtout, je ne mords pas»

Elle avait dit ça tout bonnement alors que la fille à ses côtés frottait nerveusement ses pieds dans la neige devant elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Mar 8 Mar - 1:29

En plus d’une timidité naturelle dont elle aimerait bien se débarasser, il y avait plusieurs facteurs qui rendaient difficile pour Rosalie de se faire des amis facilement. Premièrement elle était naturellement discrète, ce n’est pas comme si elle se faisait remarquer partout où elle mettait les pieds (au contraire de l’autre femme sur le banc, probablement.) Elle ne levait jamais la voix et n’avait rien de spécial à offrir aux autres. Elle sentait aussi encore parfois une barrière culturelle ou de langage entre elle et les autres, après avoir passé toute son enfance en France et seulement quelques années ici…

« Ne te gêne pas pour regarder surtout, je ne mords pas. »

Le piétinement nerveux de la jeune femme s’arrêta immédiatement en entendant la voix de sa voisine.

« Désolée! Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise. »

Rosalie ne s’était pas attendue à ce que l’autre femme lui adresse la parole, peut-être parce qu’elle semblait concentrée dans son dessin. Elle avait dit ça comme ça, comme si elle avait depuis longtemps deviné que Rosalie voulait regarder. Elle était tout de même contente, puisqu’aux yeux de Rose elle avait quelque chose de captivant. En même temps, il lui semblait encore plutôt inapproprié de simplement la fixer quand elles ne se connaissaient pas. Son regard innocent balaya sa voisine avant de se poser sur son cahier à dessin, serrant sa brioche contre elle.

« Je trouvais vos tatouages jolis, alors j’étais curieuse… c’est tout. »

Elle espérait que le froid rendait leurs joues assez rouges pour qu’on ne remarque pas son embarras. Elle hésitait à poser des questions à propos de son cahier à dessin. Si elle le trainait à l’extérieur par un dimanche matin, pour venir dessiner ici, c’est qu’elle devait avoir un intérêt plus que passager pour le dessin. Quel genre de chose une femme avec une attitude et un look aussi provocateur dessinait-elle? Leurs imaginations étaient probablement complètement différentes.

Rosalie resta donc ainsi pendant de longues secondes qui lui paraissaient comme une éternité: n’osant pas parler, mais comme on lui avait adressé la parole, elle ne pouvait pas se retourner et continuer de manger en l’ignorant… non? La fille aux cheveux blancs lui avait quand même proposé de regarder, alors ça devait être correct…

« Est-ce que… est-ce que je peut voir ce que tu dessines? »

Au pire elle dirait non et ça ne serait pas la fin du monde. Mais la petite fleur ne voulait pas s’éclipser avant que sa curiosité soit comblée. Enfin, elle reprit une gorgée de chocolat chaud en attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Mar 8 Mar - 22:33

La rendre mal alaise, la Brujah élargie son sourire et lâcha le dessin qu’elle fessait pour se retourné vers la jeune fille aux cheveux blanc avant de rire légèrement. Elle était loin de la gêner, elle n’était pas le genre de personne qu’Élizabeth trouvait gênant par leur présence. La jeune femme semblait plutôt elle-même gênée de la regarder même si la vampire lui avait pourtant dit qu’elle pouvait regarder sans problème. Pourtant le regard de sa voisine ne la quittait pas.

« Je trouvais vos tatouages jolis, alors j’étais curieuse… c’est tout.
»
Vos ? La jeune femme la vouvoyait, elle ne put s’empêcher de rire de cette politesse qu’elle trouvait ironique considérant qu’elle ne se fessait pas souvent vouvoyer vu le physique qu’elle avait. Les gens n’avaient pas le réflexe d’être poli avec elle et encore moins dans le contexte dans lequel elle rencontrait les gens habituellement. On pourrait dire qu’elle parlait rarement au gens dans les parcs sauf s’ils se rencontraient derrière les buissons et que parler à une jeune femme sans avoir des intentions explicite n’était pas dans ses habitudes. Pourtant cette jeune femme qui avait l’aire si douce et innocente, semblait de son côté s’intéresser à elle un peu plus que ce que à quoi Elizabeth s’attendait.

«Oh! Mes tatouages, dit-elle en souriant le plus gentiment qu’elle avait pu le faire, je n’aurais pas pensé que tu les aurais aimés, tu n’as pas l’aire de ce genre de personne qui aime les tatouages de tête de mort »

Elle ne put s’empêcher de lui sourire en voyant les joues rougies de l’humaine devant elle. C’était ce type de fille qui rendait Elizabeth plus maternelle qu’elle le voudrait. Sans défense, elle n’oserait pas lui faire du mal. Surtout depuis qu’un des Blood bath du Sabbat l’avait traumatiser, elle avait une sainte horreur de faire du mal et d’abuser d’une femme alors de faire du mal à une jeune femme si pur comme celle qu’elle avait devant elle, elle n’en serait pas capable en aucun point.

« Est-ce que… est-ce que je peux voir ce que tu dessines?»

Elizabeth ouvrit grand les yeux derrière ses lunettes rondes teintées rouge vif. Elle lui demandait vraiment de voir son dessin, c’était plutôt rare que la tatoueuse rencontrait quelqu’un en dehors de l’optique de travail qui lui demandait de voir ses dessins, elle ne pu donc pas refuser l’offre de l’humaine et montra donc le dessin qu’elle fessais. Le portrait de son frère qu’elle avait fait comme si lui aussi avait été un vampire comme elle, tout en détails dans un réalisme presque surréel, après tout cela fessais presque 100 qu’elle dessinait le visage de son jumeau, elle connaissait chacun des traits de son visage comme si elle les avait enregistré en elle. Il lui manquais plus que tout…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Mer 9 Mar - 14:44

Elle se rendit compte trop tard qu’elle l’avait vouvoyé accidentellement. Elle avait beau être polie, mais c’était un peu étrange de vouvoyer quelqu’un de son âge, non? C'est que l’autre femme avait une certaine… maturité, Rosalie avait l’impression d’avoir affaire à quelqu’un de beaucoup plus mature qu’elle. Enfin, ce qui était dit était dit et elle ne pouvait rien faire…

« Oh! Mes tatouages, je n’aurais pas pensé que tu les aurais aimés, tu n’as pas l’aire de ce genre de personne qui aime les tatouages de tête de mort. »

Rosalie n’avait rien contre les tatouages, mais peut-être que ce n’était pas vraiment son genre d’en avoir elle-même.

« C’est vrai que j’imagine mal la réaction de ma famille si j’avais les mêmes… »

Elle offrit un petit sourire et même un rire à la femme tatouée; elle se sentait plus en confiance maintenant qu’elle voyait que celle-ci voulait bien lui parler. Elle avait eu peur qu’elle la trouve bizarre pendant un moment…

Quand même, heureusement que Rosalie ne pouvait pas voir celui qui disait fuck me… même si sa réaction serait probablement amusante aux yeux de beaucoup. Pour ce qui était des symboles que Rosalie avait sous les yeux, elle aurait effectivement choisit autre chose pour elle-même… mais sur Elizabeth? Ça lui semblait approprié. En particulier le rouge, sa peau était si pâle…

« Mais j’aime les fleurs, quand même. »

Son sourire atteignait enfin ses yeux; elle s’était sentie mal d’interrompre la jeune femme alors qu’elle était concentrée dans son dessin, mais elle ne s’était pas attendue à ce que celle-ci soit aussi gentille avec elle. Elle était contente d’avoir prit le courage de lui parler, malgré les apparences.

Lorsqu’elle lui montra enfin le dessin, Rosalie fut encore une fois agréablement surprise. Elle laissa échapper une exclamation admirative. Venant de quelqu’un avec un look aussi excentrique qu’Elizabeth, elle se serait attendue à quelque chose de différent. Mais ce qui était sous ses yeux était magnifique, le résultat évident d’heures et d’heures de travail avant d’en arriver à ce niveau. Elle connaissait évidemment bien les traits de son modèle, à moins que ce ne soit quelqu’un qu’elle ait imaginé? Rosalie ignorait ce que l’autre femme faisait comme boulot, peut-être était-elle une artiste… Elle décida de le demander plutôt que de rester plantée là à admirer.

« Wow… est-ce que c’est le portrait de quelqu’un que tu connais? »

Puis, prenant un peu d’assurance et voulant mieux voir, Rosalie glissa légèrement sur le banc pour être assise plus près d’Elizabeth.

« Est-ce que tu travailles comme artiste? »
Revenir en haut Aller en bas
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Ven 11 Mar - 8:55

Elizabeth sourie doucement quand la jeune femme mentionna qu’elle n’oserait pas faire des tatouages sur sa propre peau. Elle devait ne pas en avoir visiblement. En tant que Tatoueuse, elle les appelait les peaux vierges, elle aimait faire allusion de déviergée une peau au moment d’un premier tatouage. Son sourire s’élargie quand la jeune femme lui dit qu’elle aimait les fleurs. Elizabeth était loin d’avoir que des fleurs sur le corps, bien qu’elle en ait beaucoup. Des insectes longeaient ses bras et des veuves noires y était tatouées, elle trouvait que ça la représentait bien, jolie mais de loin car mortel sont ses morsures, une métaphore plus vrais que ce que les gens pouvaient penser sans connaitre tout d’elle. Elle se disait une chance que la petite femme innocente devant elle ne les voyait pas tous, elle en avait quelques-uns qu’elle regrettait un peu plus que d’autre, des erreurs de «jeunesse» avait-elle décidé de les appeler. En particulier un qui faisait rire ses conquêtes sexuelle, son «fuck me». Heureusement elle n’avait pas intention de se dénudé plus dehors et en hivers, soit dit en passant et encore moi de coucher avec une femme si délicate au risque de la blesser et peut-être plus, elle n’aurait pas le temps de contrôler ses pulsions de vampire probablement. Elizabeth rougie légèrement, elle pensait qu’a des choses malsaines décidément. Elle pensait sérieusement à se faire soigner un de ses jours.

Elizabeth se sentie flattée au son que la jeune fille aux cheveux blancs produit, elle avait l’aire impressionner par son travail. Elle avait l’aire intrigué puis lui posa une question, les questions sur son frère la rendaient toujours émotive et c’est les yeux rougis derrière ses lunettes qu’elle répondit :

« oui, c’est le portrait de mon jumeau, décédé…. Malheureusement… alors je le dessine quand il me manque »

Elle avait peur d’avoir créé un malaise et elle fut heureuse d’entendre une autre question, susceptible d’enlever son impression de malaise. Elle rit un peu quand la femme lui demanda si elle était une artiste, une artiste était un grand mot, elle faisait souffrir les gens avec une aiguilles en dessinant de façon permanente sur leur peau plutôt.

« Je suis une tatoueuse en fait, Seven Doors Tattoo, Whitechapel, tu connais probablement pas, et si tu aimes les fleurs cela me ferait plaisir de t’en tatouer des petites et discrètes, je ne fais pas toujours des tatouages qui ressemble au miens sur mes clients, ils ne sont pas tous aussi fou que moi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Sam 12 Mar - 22:24

Rosalie se sentit un peu mal en apprenant que c’était un portrait de son frère décédé. Et son jumeau en plus… si son père lui manquait, elle ne pouvait pas imaginer comment Elizabeth devait se sentir après avoir perdu quelqu’un d’encore plus près d’elle. Peut-être qu’elle n’aurait pas dû demander, après tout.

« Désolée… je ne voulais pas te rappeler des mauvais souvenirs. »

Heureusement sa deuxième question lui valut une réponse beaucoup plus joyeuse et excitante. Elle n’avait pas du tout de mal à s’imaginer Elizabeth travaillait dans un endroit pareil, la pensée lui arracha même un petit sourire. Si elle n’osait pas regarder la femme au départ, elle lui offrait maintenant un regard presque admiratif. Peut-être qu’un jour elle aussi trouverait un métier qui lui allait à la perfection?

L’offre d’Elizabeth la prit par surprise. Elle n’y avait jamais pensé auparavant, mais posa la question qui lui trottait dans l’esprit depuis tout à l’heure.

« Est-ce que ça fait mal? »

Rosalie ne pouvait s’empêcher de se demander si ça lui irait bien. Elle eut un petit rire timide à cette pensée, plus pour elle même que pour Elizabeth. Ses cheveux lui attiraient déjà assez d’attention comme elle était; déjà ça, elle avait mis des années à se décider à enfin le faire. Les réactions étaient partagées, mais en général les gens l’acceptait beaucoup plus facilement que la petite fleur l’aurait espéré. Si elle avait à choisir… peut-être des marguerites. Il y en avait plein dans son jardin quand elle était plus jeune, et c’était plutôt simple et discret comme fleur. Tout comme elle.

Sa curosité satisfaite, Rosalie s’attarda quelques secondes de plus au dessin avant de se réinstaller pour avoir une meilleure vue sur la patinoire, sans toutefois complètement ignorer sa voisine. Elle pouvait vaguement apercevoir ses cousines d’où elles étaient assises, qui commençaient à venir à bout de leur énergie; elles devraient surement partir bientôt. Ça lui laissait le temps de terminer son chocolat chaud, qu’elle buvait le sourire aux lèvres en surveillant l’action de loin. Heureusement qu’elles avaient demandé des collations froides: même la brioche de Rosalie commençait déjà à être froide…

Elle prit d’ailleurs une bouchée de celle-ci, elle n’en avait même pas mangé la moitié encore. Puis, se tournant vers sa voisine, elle tendit la dite brioche légèrement en sa direction.

« Tu en veux un morceau? »

Rosalie ne serait pas offensée si la femme aux tatouages n’en voulait pas, mais au cas-où, ça lui semblait poli de demander… elle ne tenait pas à tout garder pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Jeu 17 Mar - 13:10


« Est-ce que ça fait mal?»

La vampire ne put s’empêcher de lâcher un rire qu’elle étouffa dans sa paume. Elle avait commencé à avoir l’habitude de ce type de question venant des gens qui ne possédait pas de tatouages ni de perçages. Elle aussi il y a une quarantaine d’année quand elle avait commencé à en vouloir s’était demandé si cela fessait mal. Cependant les techniques de l’époque étaient beaucoup plus irritantes que celles utilisées de nos jours et surtout moins douloureuse. Et la douleur dépend des gens et de leur seuil de tolérance après tout. Tout est relatif.

« Mais tout dépend de l’endroit et de la personne, dit la brujah avec le sourire, mais sur les poignets sa ressemble à des griffures de chat a répétition, rien de très douloureux. »

Du moins, ça lui avait fait cette impression lorsqu’elle s’était fait tatouer les siens, mais pour Elizabeth la douleur n’était pas quelque chose de particulièrement déplaisant, elle avait pris l’habitude d’encaisser, en presque 150 ans de vie, la douleur devient presque quelque chose que l’on oublie avec les années.

Elle rangea son calepin, maintenant cela serait presque de l’impolitesse de continuer de dessiner devant la jeune femme devant elle. Elle inspira doucement humant l’air froid, puis regarda dans la même direction que sa voisine. Il y a bien longtemps qu’elle ne s’avait pas adonné à des loisirs hivernaux comme le patin, elle sourit en ne pouvant même pas se rappeler si elle savait patiner ou non. Puis elle remarqua bien que la jeune humaine regardait des gens sur la patinoire, elle devrait probablement être venue accompagnée avec d’autres personnes.

»Tu es venu accompagnée, je ne voudrais pas te retenir avec moi, tes proches vont se demander avec quel folle tu te tiens.»

Elle avait dit ça de façon sarcastique. Elle aimerait, en fait, conserver la compagnie de la fleur à ses côtés. Et elle sourit de plus belle quand elle vit que la fille aux cheveux blancs ne se leva pas de son banc pour rejoindre les gens sur la patinoire.

« Tu en veux un morceau?»

Elle n’avait même pas remarqué que la jeune femme mangeait, preuve que la nourriture humaine ne faisait pas partie de ses priorité, elle n’aimait pas ça, elle détestait même le goût, et le sucré fessait partie des choses qu’elle ne pouvait plus endurer. Elle se contenta donc de refuser.

« Je n’aime pas vraiment le sucre… mais merci de l’offre»

Elle esperait ne pas l’offusquer pour un bout de brioche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Mer 23 Mar - 17:52

C’était probablement une question qu’Elizabeth avait eu à répondre beaucoup trop souvent. Ça devait être la première chose que beaucoup de gens se demandaient, mais bon… c’était rendu assez commun de se faire tatouer qu’elle se doutait que ce n’était pas aussi pire qu’elle imaginait. En même temps, Rosalie avait une tolérance à la douleur plus basse que la moyenne. Comme elle n’avait pas vraiment l’intention de se faire tatouer d’ici peu, la réponse d’Elizabeth était assez pour satisfaire sa curiosité sans qu’elle ait à pousser plus loin sur ce sujet.

Elle voyait bien que sa tante commençait à ramasser leurs choses, elle allait surement devoir partir dans 5 ou 10 minutes… mais ça lui laissait bien assez de temps pour terminer son chocolat chaud (qui commençait à être désagréablement froid dans sa gorge, heureusement qu’elle n’était pas trop difficile.) Rosalie aurait bien aimé en connaitre plus sur l’intrigante jeune femme à ses côtés, mais le small talk n’était pas vraiment son fort… elle avait fait le tour des questions évidentes qui lui venaient à l’esprit.

« Tu es venu accompagnée, je ne voudrais pas te retenir avec moi, tes proches vont se demander avec quel folle tu te tiens. »

Elle se tourna vers Elizabeth avec un regard surpris. Comme elle, sa famille n’était pas du genre à juger, en particulier à ses cousines elle essayait de leur apprendre le respect et l’ouverture d’esprit qu’elle appréciait tant chez les autres… Elizabeth avait peut-être l’habitude de se faire juger ainsi? L’idée la rendait un peu triste, mais l’autre femme ne semblait pas s’en soucier tant que ça en fait, vu son ton sarcastique.

« Oui, je vais devoir y aller bientôt… le temps de finir ça. Sinon je vais me perdre encore… »

Rosalie soupira puis eut un rire léger, elle aurait bien aimé rester encore un peu elle aussi. Elle devait compter sur sa famille pour retourner chez elle, par contre, donc c’était un peu impossible pour le moment… surtout qu’elle était bien trop timide pour demander à la femme tatouée de rester. D’un autre côté, peut-être qu’Elizabeth lui avait posé la question parce que sa présence la dérangeait… elle avait semblé accueillante jusqu’à présent mais ça pourrait être seulement pour être polie. Elle prit son courage à deux mains à nouveau en espérant que sa présence était bel et bien appréciée.

« Rosalie… je ne t’avais pas encore dit mon nom. »

Posant son chocolat chaud et son emballage de brioche maintenant terminés à côté d’elle, sa main fouilla dans la poche de son manteau en feutre pour prendre son cellulaire. Seven Doors Tattoo… Google Maps l’informa que ce n’était pas terriblement loin de chez elle, bien qu’elle n’avait jamais posé les pieds dans un tel endroit.

« Je pourrai venir te voir travailler? »
Revenir en haut Aller en bas
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Jeu 31 Mar - 9:53

« Oui, je vais devoir y aller bientôt… le temps de finir ça. Sinon je vais me perdre encore… »

Se perdre, dans Londres? Elizabeth connaissait Londres comme le fond de ses poches, elle y avait vécu longtemps dans sa « jeunesses ». Elle y connaissait les rue par cœur, c’était probablement dû au fait qu’elle avait habitudes d’y trainer tous les soirs. Elle se rappelait des quartiers et de leurs environs, rien de très compliqué pour elle maintenant.

« Te perdre, tu ne viens pas d’ici ? »

N’importe qui venant de la capitale anglaise ne pouvait pas s’y perdre, Londres n’était pas une ville si complexe. Elle se doutait donc fort bien que la jeune femme devant elle n’était pas une Anglaise et son accent aidait à se rendre compte de la chose.

«  Si tu voudrais rester où aller ailleurs je commence à avoir froid…  »

Avoir froids… C’était l’excuse la plus valable pour elle de dire qu’elle voulait se cacher du soleil du matin qui commençait à monter et à devenir plus chaud au fil que la matinée se terminait.

« … Je pourrais t’aider à retrouver ton chemin par la suite, je connais Londres par cœur. »

La vampire ce sentait étrange de demander une tel chose à une jeune femme qui n’avait aucunement de point commun avec elle sauf la couleur de ses cheveux. Cependant, elle aimait son innocence, l’étincelle dans ses yeux. Un visage délicat plein de douceur avec de grands yeux ouverts sur le monde qui ne semblait pas avoir vécu de larme. Elle se trompait probablement, seulement, c’était comme ça qu’Elizabeth aurait voulu être quand elle avait l’âge de la jeune femme. Jeune, pleine de vie et le cœur battant encore et surtout une famille aimante, ça lui aurait permis de ne pas  perdre son frère.

Perdu dans ses pensées,  elle en fut sortie par la parole de sa compagne.

«  Rosalie… je ne t’avais pas encore dit mon nom. »

Rosalie, un nom français, elle allait avoir des problèmes avec son prénom. Elle essayait de redire le nom de la jeune femme dans sa tête pour ne pas paraitre idiote de le dire à voix haute.

« Alors Rosalie, Dit-elle en hésitant sur le prénom,  I’m Elizabeth, call me Lizzy »

«  Je pourrai venir te voir travailler? »

Elle pouffa un peu avant de répondre sincèrement à Rosalie

« Il ne devrait pas avoir de problèmes pour les rendez-vous de tatouages, seulement lors des rendez-vous de piercings je ne crois pas que cela soit possible que tu viennes me voir. Je doute fort que mes clients se sente alaise que je parle beaucoup à un visiteur que je me fais déconcentré et que j’oublie de désinfecter les aiguille pour le perçage. »

Elle passa sa main dans ses cheveux avant de reprendre

« Alors pour le moment, tu veux qu’on reste, qu’on se rendre à l’intérieur ou tu étais bien venu pour patiner, je pourrais en faire un peu après tout, la dernière fois que j’en ai fait date d’un demi-siècle »

Elle avait dit la fin de sa phrase en riant légèrement, effectivement, cela datait d’un demi-siècle mais c’était une blague non ?


Dernière édition par Elizabeth Alixe le Dim 10 Avr - 8:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Jeu 31 Mar - 21:20

« Je suis française… d’où l’accent. »

Rosalie rit un peu, elle se doutait bien que peu importe où elle allait il était évident qu’elle n’était pas d’ici. Peut-être que dans 10 ans, elle passerait pour une parfaite petite anglaise elle aussi. Son expression changea quand Elizabeth dit avoir froid, comme une maman inquiète plutôt que la petite fille qu’elle avait été jusqu’à présent. Mais quelle idée de sortir dehors avec un manteau si léger, elle allait attraper froid! Elle ne voulait pas jouer les mamans avec quelqu’un qu’elle connaissait à peine, mais ça avait été assez pour inquiéter Rosalie…

« On pourrait aller où il fait plus chaud… Comme ça personne n’attrapera froid et tu pourrais me montrer le quartier. »

Voyant l’hésitation d’Elizabeth à prononcer son prénom la fit sourire encore plus. Son nom était souvent une cause de problèmes avec ses professeurs et les gens qu’elle rencontrait… pourtant à ses yeux ça se prononçait exactement comme on l’écrivait. Elle évitait autant que possible de se présenter avec son nom complet parce que son nom de famille perdait tout le monde… impossible de l’écrire correctement du premier coup. Ravie que Lizzy lui laisse utiliser un surnom, ça lui donna une idée.

« Si tu veux, tu peux m’appeler Rose. »

Rosalie tapotait encore la neige de ses bottes, mais maintenant c’était plutôt de façon excitée que nerveuse, un sourire aux lèvres alors qu’elle écoutait Elizabeth parler. Elle ne pensait jamais faire connaissance avec quelqu’un d’aussi intéressant aujourd’hui. Elle hochait de la tête en écoutant, bronchant légèrement en entendant parler de perçage… c’est quelque chose qu’elle ne tenait pas exactement à voir de toute façon. Si elle voulait faire des études en médecine c’est bien que la branche pratique ne l’intéressait pas du tout parce qu’elle avait du mal à regarder ce genre de choses…

« Je crois que je vais me contenter des tatouages. »

Elle prit un moment de réflexion… elle n’allait pas laisser filer la chance de passer un peu plus de temps avec son intrigante compagne, maintenant qu’elle lui demandait. Rosalie avait cru que sa présence la dérangeait, mais si c’est Lizzy qui le proposait…

« J’ai déjà beaucoup patiné tout à l'heure, peut-être qu'on pourrait profiter de tes connaissances de Londres pour nous guider? Je me demande quel genre d’endroits tu fréquentes… »

Elle l’avait dit d’une façon sincèrement curieuse et pas parce qu’elle jugeait les habitudes d’Elizabeth… ses seules options étaient un café et elle venait de boire un chocolat chaud, alors…

« Mais on pourrait revenir patiner une autre fois… ah, si tu veux, évidemment. »

Rosalie espérait ne pas avoir dépassé les limites en proposant qu’elles se revoient… elle n’avait pas grand-chose à offrir à quelqu’un comme Elizabeth, après tout…
Revenir en haut Aller en bas
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Dim 3 Avr - 17:53

Rosalie était donc une française, la vampire aurait dû le savoir, l’albinos revenait tout de même de la capitale française après y avoir passer un séjour de quelques mois entre les dix ans qu’elle avait vécu en Italie et son retour à Londres. Elle se sentait donc un peu bête de ne pas avoir reconnu l’accent de la jeune femme. En fait, Elizabeth aurait pu le deviner sans avoir à lui faire la mention si elle s’aurait un peu plus attardé sur la prononciation de mots de l’humaine.

« On pourrait aller où il fait plus chaud… Comme ça personne n’attrapera froid et tu pourrais me montrer le quartier.   »

Elle sourit à cette attention, la Brujah n’avait pas prévue une telle réaction protective de la part de sa compagne, de plus qu’elle n’avait pas vraiment froid et qu’elle avait seulement dit cela pour fuir l’extérieur qui commençais à faire effet sur son humeur et son corps. Elle aurait pu faire un petit effort pour rester à l’extérieur un peu plus longtemps mais le fait de retrouver le confort d’être à l’intérieur voulait aussi dire enlever son manteau, sa tuque et ses lunettes de soleil rouge qui teintait tout ce qui l’entourait de la couleur de la passion.

Son sourire s’élargie quand la jeune humaine lui proposa un surnom beaucoup plus facile à prononcer pour la tatoueuse qui malgré ses expérience dans plusieurs pays n’avait pas encore réussit à faire fit de son accent britannique tenace. Rose était beaucoup plus simple et surtout elle n’avait plus l’aire d’une idiote en prononçant le surnom de la femme.

Elizabeth s’était retenue d’être explicite dans ses propos lorsqu’elle avait parlé de perçage corporel, mais la réaction de Rose avait été suffisamment forte. Évidemment, elle avait bien fait de ne pas avoir été plus crue dans ses explications et elle ne put s’empêcher d’étouffer un rire quand l’humaine lui dit qu’elle se contenterait de la regarder tatouer.

« J’ai déjà beaucoup patiné tout à l'heure, peut-être qu'on pourrait profiter de tes connaissances de Londres pour nous guider? Je me demande quel genre d’endroits tu fréquentes…  »

Là, la vampire ne pris même pas la peine de cacher son hilarité, elle ne voyait aucunement la jeune humaine traîner là où elle perdait toute ses soirées accompagnée d’une bonne bouteille d’un mélange alcoolisé quelconque.

« Tu veux que je t’apporte dans un bar ?...  »

Elle avait dit sa phrase entre deux rires clairs

«  mais oui… on pourrait faire du patin ensemble avant que les temps froid ne partent .»

Elle fini par descendre d'une main ses lunettes de soleil un peu plus bas sur son nez pour jeter un regard sur Rosalie de ses yeux rubis.

« Alors ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Mar 5 Avr - 18:10

« Tu veux que je t’apporte dans un bar ?... »

Décidemment Rosalie ne cessait de passer d’une émotion à l’autre aujourd’hui. Tantôt plutôt calme mais curieuse, parfois quelque peu choquée par les paroles de sa compagne… là elle était plutôt agitée. Elle n’avait rien contre ce genre d’endroit, mais elle ne pouvait pas s’imaginer y aller, surtout avec des gens qu’elle ne connaissait pas! Bougeant ses mains rapidement en parlant, elle essaya de se justifier même si l’autre l’avait évidemment dit en blague.

« En fait je n’aime pas vraiment l’alcool, donc je vais pas vraiment dans les bars, mais… »

Rosalie se mit à rire, ses yeux se posant sur Elizabeth et rougissant un peu en entendant sa phrase suivante… c’était un signe qu’elle voulait bien la revoir alors? Peut-être qu’elle avait vraiment réussi à se faire une nouvelle amie… c’était tout excitant et— elle avait les yeux rouges? Elle n’avait pas encore remarqué à cause des lunettes de soleil qui cachaient ses yeux depuis tout à l’heure. Des verres de contact peut-être?

Elle se rappela enfin que Lizzy attendait une réponse de sa part. Mais Rosalie ne savait toujours pas trop où aller qui pourrait intéresser Elizabeth… elle se leva soudainement et fit signe à celle-ci de l’attendre.

« Je reviens tout de suite! »

La petite fleur se dépêcha d’aller rejoindre sa famille pour leur expliquer qu’elle allait revenir en bus plus tard, oui elle allait pouvoir se retrouver, oui elle avait son cellulaire avec elle au besoin. Au passage elle jeta son chocolat chaud et son papier de brioche et prit un grand foulard, plutôt un châle pour se couvrir qui était dans son sac, avant de retourner au banc où elles étaient. Elle s’arrêta devant Elizabeth, sans prendre la peine de se rasseoir comme elles allaient bientôt ailleurs de toute façon.

« Comme je connais pas le quartier, je me fie sur toi pour nous guider! »

Elle offrit un sourire à Elizabeth avant de l’inviter à se lever et la suivre. Il était évident qu’en seulement quelques minutes Rosalie avait pris un peu de confiance en elle dans cette relation, encouragée par les réactions positives de sa nouvelle amie. Enfin, elle se rappela le foulard, et lui tendit.

« Il était dans mon sac, donc il est un peu froid, mais en attendant qu’on entre quelque part… »
Revenir en haut Aller en bas
» Elizabeth Alixe «
avatar

clan brujah
Messages : 83

MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Ven 8 Avr - 10:56

Elizabeth ne put s’empêcher de rire encore plus en entendant Rose se justifier ainsi devant son invitation au bar. Elizabeth n’avait pas eu l’intention de la traîner de force pour saouler sa nouvelle amie. Certes, elle n’aurait pas su mentir en disant qu’elle ne l’aurait pas apporté dans un de ses bars préférés si la jeune femme aux cheveux blancs lui avait dit oui. Cependant, la réponse nerveuse de sa compagne voulait tout simplement dire non. Après tout, la vampire la comprenait, elle ne se connaissait pas vraiment et aller boire avec une inconnue qui ressemble à tout sauf une personne normale. Et elle continua de rire quand Rosalie le fit à son tour.

«Rose, ne te justifie pas, je n’avais pas l’intention de te forcer.»

Les rayons de soleil de midi lui frappant dans les yeux, elle cligna quelques fois avant de remonter ses lunettes au bon endroit puis attendit le retour de l’humaine qui était allé parler avec ceux avec qui elle était venue patiner. C’est seulement à son retour qu’elle se redressa debout sur ses talons-hauts de cuir noir. Elle ne put s’empêcher de pouffer en remarquant la grande différence entre elle et son amie qui était visiblement très petite en comparaison avec elle qui était déjà très grande et qui l’était encore plus juchée sur ses hauts talons de 4 pouces.

Elle n’avait aucune idée d’où elles pourraient bien aller, elle connaissait que des bars et elle avait déjà eu sa réponse de la part de Rose pour ce genre de lieu. C’est là qu’elle eut cette idée qu’Elizabeth jugeait d’intéressante. Aller au British Museum, des beaux-arts et de l’histoire, et d’autant plus, c’était gratuit. Seulement, elle ne savait pas si les arts intéressaient sa compagne.

« Je comptais nous apporter dans Fitzrovia au British Museum ? Tu aimes les arts ? Et c’est mieux qu’un bar pour commencer. »

Elle avait dit ça en souriant doucement à Rosalie. Elle espérait que cela lui conviendrait mieux que sa précédente proposition. Puis elle rougie légèrement en voyant le foulard  que son amie lui tendait, elle n’avait généralement pas affaire à ce genre d’attention venant des autres et encore moins d’une jeune femme comme Rosalie. C’était elle-même autrefois qui avait ces habitudes, protéger et prendre soin des autres, évidemment, cela s’était un peu gâché dans ces clinquantes dernières années. Elle prit le foulard un peu refroidit de Rosalie dans ses mains avant de l’enrouler autour de son cou.

« Thank you Darlin’ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   Sam 30 Avr - 1:11

Elizabeth était tellement grande. C'est un constat que Rosalie se faisait souvent en fin de compte, comme la majorité de la population était plus grande qu'elle, mais bon. En ajoutant sa taille à son look, elle se disait que Lizzy devait en intimider plus qu'un. Dommage pour eux, ils ne saurait jamais à quel point sa nouvelle amie était gentille! Rose jeta un dernier coup d'oeil vers le bas, aux talons hauts d'Elizabeth, se demandant encore comment les gens faisaient pour marcher dans de tels souliers. Elle qui avait du mal à se tenir debout dans des souliers plats! Elle rendit son sourire à son amie.

« Je comptais nous apporter dans Fitzrovia au British Museum ? Tu aimes les arts ? Et c’est mieux qu’un bar pour commencer. »

Pour être honnête, Rosalie n'y connaissait pas grand chose aux arts— certains s'imaginaient le contraire, mais au fond elle avait des intérêts beaucoup plus pratiques. Ce qui ne l'empêchait pas d'apprécier ce que les autres créaient, elle n'était juste pas très douée en dehors de son bricolage. Le musée lui semblait intéressant, et elle se savait entre bonnes mains en compagnie de son amie tatoueuse. Intriguée, la petite fleur hocha de la tête.

« J'y suis jamais allée, je suis partante! »

Le prochain commentaire de Lizzy fit rougir Rosalie (pas que c'était vraiment remarquable sur son teint déjà rosé et en plus rougit par le froid.) Elle n'avait pas l'habitude de se faire appeler ainsi et ne put retenir un rire timide, évitant le regard de sa compagne pendant un instant. D'ailleurs elle aussi commençait à avoir un peu froid à force d'être assise sur un banc froid sans bouger... à vrai dire elle était frigorifiée et elle espérait vraiment que le musée n'était pas trop loin d'ici.

Remarquant sa famille qui quittait les lieux, elle leur envoya un signe discret de la main, puis se tourna de nouveau vers Lizzy, osant cette fois la regarder dans les yeux.

« Allons-y avant qu'il fasse trop froid. »

Venant de Rosalie, ça sonnait plutôt comme une question qu'une affirmation. Elle regarda autour d'elle, faisant signe à l'autre jeune femme qu'elle était prête à y aller... mais elle n'avait aucune idée comment s'y rendre comme ce n'était pas son quartier. Elle devrait vraiment investir dans une carte de la ville un de ces jours... Elle allait la suivre dès qu'elle bougeait.
Revenir en haut Aller en bas
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: talk to me ▬ elizabeth (pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 

talk to me ▬ elizabeth (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Bill Clinton : Talk is Money (al konprann se piyay!)
» How to talk with me.
» Doucement Megan ! [priorité à Elizabeth]
» Présentation d'Elizabeth Stonem [Validée]
» Lumière, soleil, passion ? [Elizabeth Tudor]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Jardin Public :: Sujets terminés-