AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
» Wallace Renwick «
avatar

clan brujah
Messages : 43

MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Lun 18 Avr - 23:28

Le manager du Café de Paris regarde avec un sourire carnassier le jeune homme retirer ses bottes. Son enthousiasme est à peine dissimuler et les yeux gris du plus âgé détaille lentement son corps alors qu’il se dévêtit. Les mains tremblantes de Leo lui tirent un faible gloussement, sa bague cliquetant contre ses dents de nouveau. C’est flatteur de savoir quel effet il a sur lui, en sachant qu’il n’a guère utilisé son pouvoir. C’est assez normal, en fait, qu’un vampire aussi jeune soit impressionné de sa présence, mais cela souligne encore plus son absence de Sire ; Wallace a été trainé et présenté dans tous les cercles de Sire Renwick, une fois transformé. Des vampires plus âgés, il en a vu. Des centenaires impressionnants aux pouvoirs puissants, certains encore en vie aujourd’hui, mais la majorité exterminée depuis longtemps.
Le vampire aux cheveux longs hausse un sourcil en survolant les ecchymoses du plus jeune du regard et sa langue couverte de sang se glisse sur ses dents. Ces sombres taches ne sont pas pour lui déplaire et il ramène son regard sur les traces qu’il a lui-même faite sur la gorge pâle du garçon, enthousiaste à l’idée d’en rajouter. Ce vampire, il a envie de le salir.

Lorsque Leo rompt le contact visuel, pourtant, se débattant soudainement avec son pantalon de cuir, le plus âgé couvre rapidement sa bouche de sa main, pris d’un brusque fou rire qui ruinerait le moment. Il le retient avec brio, mais son regard brille d’une lueur amusée en zieutant l’érection du garçon. Un jeune homme silencieux, mais avide d’apprendre, indépendant, mais au désir d’être dominé, élégant et maladroit…. Qui aurait pu deviner que Wallace tomberait sur un spécimen si intéressant ce soir ? Ils ne se connaissent guère, mais le manager doit s’avouer charmé.

Enfin complètement nu, appuyer contre son bureau de manière à s’exposer à son regard, ses crocs sorties – quel touche adorable – s’appuyant sur sa lèvre, celui aux cheveux bicolores le regarde, attendant visiblement la suite avec impatience. Celui aux cheveux blonds laisse doucement retomber les bras le long de son corps, un sourire appréciateur aux lèvres, puis s’approche, lentement, très lentement, son regard couvrant chaque parcelle de peau, s’imaginant déjà la souiller. Il s’arrête à quelques centimètres de l’autre, ses bottes de marque entre les pieds nus du garçon, son regard de fer planté dans le sien. Il se penche lentement, comme pour venir l’embrasser, mais ses lèvres restent à quelques millimètres de celles de l’autre alors que ses bras passent de chaque côté de celui-ci pour repousser de côté les objets présents sur le bureau, libérant l’espace.

« Commençons? »

Il s’agit d’un ordre plus qu’une question. Il effleure rapidement les lèvres de Leo des siennes avant de glisser ses mains contre ses hanches, puis ses cuisses. Une fois sous celles-ci, il le soulève brusquement, le renversant sur le bureau sans ménagement. Il se penche au-dessus de lui, ses longs cheveux blonds caressant sa peau pâle alors que ses lèvres se posent sur le centre de son torse, y laissant un baiser cramoisi avant de glisser vers le bas. Ses mains tiennent les jambes du garçon au pli des genoux, maintenant, et il redresse la tête, souriant de son sourire carnassier, tout près du membre dressé du plus jeune.

« Le sang est le meilleur lubrifiant que je connaisse. »

Avec un doux rire, il glisse lentement sa langue rouge le long du membre du vampire avant de l’engloutir en entier, démontrant ses dires en plus de son absence totale de gag reflex.

À ce point de la soirée, ses responsabilités de manager ne l’intéressent plus ; il est plutôt concerné par son désir de couvrir ce corps de rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Sam 30 Avr - 1:16

Il voulait mordre ce rire qu'il a deviné hors des lèvres de Wallace. Ce n'était pas sa faute si ses pantalons étaient▬ enfin oui, il n'avait que lui-même à blâmer pour ses choix vestimentaires. Là où Wallace le dévorant des yeux serait assez pour en mettre d'autres mal à l'aise, ça ne faisait qu'augmenter son excitation. Son corps est figé par l'admiration lorsque celui-ci s'approche, mais ses lèvres suivent le mouvement par réflexe lorsqu'elles s'éloignent. Il aurait voulu y goûter encore, mais ce que Wallace fait ensuite n'est pas pour lui déplaire.

Leo se laisse tomber sur le bureau avec un léger gémissement de douleur et se redresse aussitôt sur ses coudes pour observer l'autre homme, anxieux de voir ce qu'il compte faire. Il regarde avec une certaine satisfaction la marque rouge que laissent sur leur chemin les lèvres souillées de Wallace▬ plus temporaire que les marques mauves qui l'entoure, mais tellement plus jolie.

Enfin il sent Wallace là où il le désire le plus et immédiatement ses bras cèdent et il se retrouve à nouveau face au plafond; il ne peut rien y faire s'il est aussi sensible même après des années de... tout ça. Leo espère quand même pour la réputation du vampire que son bureau est bien insonorisé vu tous les bruits qui se bousculent déjà hors de sa gorge. À moins que ses employés soient habitués de le voir trainer des garçons dans son bureau souvent? Ça ne l'inquiète pas vraiment, il espère seulement que l'attirance soit mutuelle.

Leo a l'habitude de jouer un rôle lorsqu'il couche avec un homme, même si ce rôle change à chaque fois: il aime trouver les bons mots ou la bonne attitude pour complètement briser le self-control d'un homme, mais il n'en a pas besoin avec Wallace... il ne sait même pas s'il en serait capable. Peut-être même qu'il a peur de savoir ce qui arriverait; Wallace est déjà assez intimidant en ce moment, et c'est plutôt lui qui rend Leo fou.

Sa main glisse dans les longs cheveux de Wallace; il n'arrive pas à décider dans quelle direction le tirer ou pousser, presque overwhelmed par la sensation. Il pose une jambe sur l'épaule de Wallace pour le tenir près: c'est simplement un encouragement, il sait bien que sa force est loin de rivaliser à celle du vampire plus âgé qui pourrait le repousser avec aise. Toutes ses tentatives de former une phrase complète sont interrompues par les autres sons qui s'échappent de sa gorge. Tous ses efforts ont un but évident: il en veux plus.
Revenir en haut Aller en bas
» Wallace Renwick «
avatar

clan brujah
Messages : 43

MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Mar 3 Mai - 22:26

Ces gémissements sont le plus excitant des opéras. Wallace adore entendre les sons qu’il peut tirer d’un partenaire, qu’ils soient de plaisir ou de douleur, mais il doit s’avouer légèrement surpris ; il ne s’attendais guère à ce qu’un garçon silencieux comme Leo soit aussi vocal lorsque face au plaisir. Ce jeune vampire ne cesse de l’étonner, décidément. Alors qu’il poursuit ses mouvements de tête et de langue, levant son regard clair sur le corps souillé du plus jeune, il se demande avec amusement ce qu’il est possible d’entendre depuis le couloir.

Dû à la puissance de la musique dans la boite de nuit, il est certain que personne hors de la zone réservée aux employés ne peut entendre les plaintes de Leo, mais c’est une autre histoire lorsqu’on s’approche du bureau. S’il sait que les murs en sont insonorisés, la porte ne l’est pas et il suffirait d’un problème au Café pour qu’un de ses employés y frappe timidement. Ils y sont habitués, maintenant, pourtant ; le manager s’est fait une réputation de tombeur et tous savent qu’il vaut mieux éviter de venir le déranger lorsqu’il disparait dans son bureau avec un beau jeune homme. Après tout, il s’est montré d’une humeur massacrante lorsqu’une des barmaids a osé le faire il y a un mois et il est plus facile de travailler avec lui lorsqu’il a son habituelle indifférence.

Lorsque la main de Leo saisit ses mèches blondes, un léger rire échappe à Wallace et vibre contre le membre du plus jeune avant qu’il n’accélère la cadence. Il adore qu’on lui tire les cheveux : c’est probablement la seule raison pour laquelle il aime les avoir aussi long. Jeune, on lui disait toujours d’un ton moqueur que ça lui donnait l’air d’une femme, mais aujourd’hui il s’en fiche bien.

Le poids de la jambe du garçon aux cheveux bicolores sur son épaule lui fait lever les yeux de nouveau. Les gémissements du garçon sont assez pressants et le manager trouverais dommage que le plaisir ne s’arrête si tôt. Il redresse la tête, laissant le membre du jeune homme échapper à ses lèvres dans un souffle. En passant la langue sur ses dents dans un sourire, il fait glisser la pointe froide de sa bague bouclier de la base du membre vers le haut, avant de tracer doucement la forme du frenulum.

« Tu es sensible. »

Il a susurré ces mots, son regard de fer braquer dans le sien. Il porte sa bague à ses lèvres, en mordant l’extrémité pour la faire glisser de son doigt. Il la pose négligemment sur le bureau avant de glisser deux doigts dans sa bouche, les couvrant de salive et de sang, puis vient embrasser le membre cramoisi de Leo tout en caressant son ouverture de ses doigts humides. Il n’est pas le plus patient des hommes, toutefois, et il introduit rapidement un doigt à l’intérieur du plus jeune avant de reprendre la parole contre son membre.

« Chante encore pour moi. »

Il sourit avant de reprendre ses mouvements là où il avait arrêté, imitant la cadence de sa main. Sa main libre vient serrer la cuisse du garçon avec une telle poigne qu’il lui laissera probablement des marques, lui aussi. Il introduit un deuxième doigt dès qu’il sent que c’est possible, cherchant brièvement la bosse charnue indiquant l’emplacement du point G masculin avant de s’y concentrer, sans pitié.

Il veut faire monter la pression rapidement, tirer hors de Leo toute les octaves possibles, mais il refuse qu’il ne jouisse avant d’avoir vraiment commencé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Sam 14 Mai - 16:46

Encouragé par la réaction de Wallace lorsque sa main se glisse dans ses cheveux, Leo se permet de tirer un peu plus fort, sans vraiment être assez cohérent pour guider le mouvement de l'autre. C'est presque un soulagement quand il s'arrête enfin et il se permet un soupir; il n'a jamais été particulièrement endurant, et c'est particulièrement vrai lorsqu'un homme aussi doué prend soin de lui. Il doute qu'il aurait réussi à se retenir bien plus longtemps à ce rythme.

La sensation de la bague froide de Wallace contre sa peau le fait frissoner et le force à relever la tête, resserant anxieusement sa poigne qui s'était relachée dans ses cheveux. Juste à voir l'autre retirer sa bague, il peut imaginer ce qui s'en vient.

« Tu es sensible. »

Le commentaire lui tire un bruit qui pourrait presque être qualifié de rire, un son peu familier venant des lèvres de Leo. Fidèle à son habitude, il ne répond pas, mais soutient le regard de l'autre alors qu'un mince sourire se dessine sur ses lèvres. Il n'était pas le premier à noter à quel point il était sensible, peut-être était-ce surprenant en contraste avec son attitude habituelle? Pourtant s'il avait l'impression que sa transformation en vampire avait engourdie certains de ses sens, le sexe lui rappelait tant de sensations humaines et paraissait si intense par rapport au reste... ça devait être pour cette raison qu'il aimait autant ça. Pas que certains autres besoins humains lui manquaient, en comparaison...

Sentant enfin Wallace le pénétrer, Leo ne se gêne pas pour vocaliser son approbation comme il lui est demandé. Sa main libre cherche quelque chose à quoi s'accrocher, sans vouloir risquer d'abimer quoi que ce soit sur le bureau de Wallace... il reste qu'il est sur le territoire d'un vampire qu'il ne connait pas tellement donc il vaut mieux être prudent.

Contre la main qui serre sa cuisse— lui aussi espère que ça lui laissera des marques, il tente avec le mouvement de ses hanches d'encourager l'autre vampire à se dépêcher. Il s'impatiente, surtout en sentant sa limite approcher trop rapidement à son goût, mais il est difficile de protester le rythme qu'a imposé Wallace. Au bout de ses efforts, il tire ses cheveux vers l'arrière en espérant que ça sera assez pour lui faire signe d'arrêter.

Reste que la force physique de l'autre vampire est de loin supérieure à la sienne et il ne peut rien y faire s'il continue de le torturer ainsi. Serrant sa main libre contre le bureau, il doit se battre contre les frissons qui parcourent son corps avant de pousser un soupir, presque grognement de frustration.
Revenir en haut Aller en bas
» Wallace Renwick «
avatar

clan brujah
Messages : 43

MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Lun 16 Mai - 21:47

Le manager du Café de Paris ne saurait dire ce qui l’excite à ce point chez son jeune partenaire. Bien sûr, il en a eu de toutes sortes et n’a jamais réellement eu de problèmes à se mettre dans l’ambiance – peu importe le partenaire –, mais il y a quelque chose chez ce vampire qui lui ferait presque battre le cœur si c’était possible. Peut-être était-ce son silence nébuleux, peut-être son regard farouche ou encore son assurance sensuelle face à la situation et son déroulement : toujours est-il que Wallace éprouve un franc plaisir à lui tirer des gémissements et le sentir se tortiller sous lui. Cela est un exploit en soi.

Celui aux cheveux blonds possède normalement trois humeurs lorsqu’il s’adonne aux plaisirs de la chair : ennuyé, dominateur ou irrité. Lorsqu’il est ennuyé, il laisse la majorité du travail à son partenaire pour profiter des quelques minutes de frissons et de bien-être que lui procure l’orgasme avant de passer à autre chose de plus productif, laissant souvent son amant insatisfait sans y accorder plus d’importance. Ses ébats irrités, toutefois sont assez impulsifs. Venant souvent d’une rencontre avec un partenaire qui est loin d’idéal, ils sont brusques et violents : il obtient un plaisir plus intense que lorsqu’il est ennuyé, certes, mais n’obtient guère de sérénité d’esprit. Pour le vampire, la baise idéale est celle où son amant se laisse dominer exactement de la façon qui lui plait, offrant juste assez de défiance et de dévotion. Le genre d’étreinte qu’il se plait à se souvenir dans les jours suivants. Leo semble se placer parfaitement dans cette catégorie et dieu sait qu’elle est restée vide un bon moment.

Wallace retient un sourire aux mouvements de hanches du plus jeune et se contente d’introduire un doigt de plus en réponse, s’amusant bien au dam du plus jeune. Il sait, à la voix du garçon, qu’il déploie des efforts conscients pour ne pas jouir trop rapidement et il se demande à quel point il peut pousser la chose avant qu’il ne soit trop tard. Lorsqu’il sent le coup tirant son cuir chevelu vers l’arrière, il s’accorde un dernier mouvement supplémentaire qui tire un grognement à Leo avant de se redresser. Il se passe la langue sur les lèvres en retirant ses doigts, admirant le corps souillé du garçon. Puis, il ramène son regard pâle dans celui de l’autre avant de sourire, venant ouvrir la braguette de son pantalon de marque sans faire sauter le bouton ou retirer la ceinture.

Sans briser le contact visuel, il extirpe son membre – dont l’érection commençait à être douloureuse – par l’ouverture avec la rapidité et l’aisance d’un habitué. Sans un mot, il revient saisir les jambes du plus jeune, au niveau des genoux, pour les ramener rapidement vers le torse de celui-ci. Se penchant tout près de son visage, ses cheveux blonds créant un rideau autour d’eux, il parle doucement.

« Tiens-les. »

Bien que dit avec délicatesse, c’est bel et bien un ordre. Sachant que l’autre le suivra, toutefois, le manager vient coller leurs lèvres avant de mordre celle de Leo, comme une récompense. Se redressant avec un sourire satisfait, le vampire saisit les cuisses de celui aux cheveux bicolores avec force, le tirant brusquement plus près de lui pour mieux le positionner sur le bureau. Il garde une main serrée sur la cuisse du garçon alors que, de l’autre, il positionne son érection. Il pénètre enfin le vampire en se mordant la lèvre, observant sa progression graduelle jusqu’à ce que le tissu rugueux de son pantalon ne soit complètement pressé contre la peau blanche de Leo.

Un soupire d’aise, une pause d’appréciation, puis son regard retrouve celui du garçon et il dévoile son éternel sourire carnassier avant d’entamer des mouvements brusques : il sent que s’il y va trop doucement, la tension pourrait faire jouir Leo trop rapidement. Et puis, de toute façon, il a l’impression d’avoir assez jouer le gentil garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Mar 24 Mai - 1:19

C'est presque du soulagement qu'il ressent lorsque Wallace se relève enfin. Il sait rationnellement que son corps est en réalité froid et sans vie, mais il a l'impression d'être brulant simplement à l'idée de ce qui s'en vient. C'est Leo qui brise le contact visuel, presque accidentellement, ses yeux glissant vers le bas pour mieux observer alors que Wallace sort enfin son érection de ses pantalons, les remontant seulement quand celui-ci se rapproche. Il obéit sans rien dire, les tenant avec seulement un petit regard à Wallace pour lui rappeler qu'il n'aime pas se faire donner des ordres— pas que l'idée d'y désobéir lui soit même passé par la tête en ce moment.

Poussant un soupir satisfait après le baiser de Wallace, qu'il peut encore sentir sur ses lèvres un moment après la morsure, il regarde avec fascination alors que celui-ci le pénètre enfin. Ce n'était pas son intention première en se pointant au café ce soir, mais il a l'impression qu'il attend ça depuis trop longtemps. Le contraste entre sa peau complètement nue et le corps de Wallace, encore presque entièerement recouvert, le fait se sentir étrangement vulnérable. Ce genre de vulnérabilité qu'il a si souvent joué mais jamais vraiment ressenti depuis sa transformation.

Au point où il en est, le jeune vampire ne peut rien faire d'autre que d'essayer de suivre le rythme que l'autre impose (ce qui est quand même difficile alors qu'il est presque plié en deux et que Wallace a trouvé exactement le bon angle pour le faire gémir encore plus fort), et surtout de ne rien faire tomber du bureau. L'expression qu'il offre à Wallace doit être absolument obscène, mais par ses standards, elle est à peine exagérée.

Quelques mouvements de plus et il aura atteint sa limite pour de bon; il est déjà surpris d'avoir tenu jusque là. Une partie de son esprit embrumé lui rappelle que Wallace est encore habillé et sur son lieu de travail, et que le bébé vampire n'a pas intérêt à le marquer. Leo se tortille et plaque une main contre sa bouche pour étouffer son gémissement alors qu'il vient enfin: les vagues de plaisir semblent prendre une éternité à se calmer.

Encore trop sensible et épuisé pour bouger, il reste là, complètement souillé, fixant l'autre vampire. C'est presque un miracle qu'il arrive encore à distinguer le visage de Wallace quand les va-et-viens de celui-ci ont presque réussi à faire tomber ses lunettes de son visage.

Peut-être que les traces de sang dans son cou seraient plus compliqués à expliquer que quelques taches sur son chandail.
Revenir en haut Aller en bas
» Wallace Renwick «
avatar

clan brujah
Messages : 43

MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Ven 27 Mai - 11:23

Les gémissements du plus jeune, le son étouffé du tissu de son pantalon frappant contre la peau blanche de l’autre, le tintement léger des objets sur le bureau secoué à chacun de ses mouvements : Wallace apprécie chacun de ces sons. Ses yeux gris ne vacillent jamais du visage de l’autre, le voyant se dissoudre dans les sensations et le vampire ne s’y montre pas indifférent. Se passant la langue sur les lèvres, il se penche plus vers l’avant pour poser une main près du flanc de l’autre, accélérant ses mouvements.

Leo ignore probablement à quel point celui aux longs cheveux est près de la jouissance également. Il a beau se donner des grands airs et faire comme s’il était en contrôle, il n’en reste pas moins que de telles stimulations physiques lui provoque tout autant de frissons de plaisir et que la tension monte rapidement. Bien sûr, sa fierté l’empêche de jouir le premier : si jamais ne il se sentait sur le point d’y arriver, il changerait de cadence pour quelque chose de moins stimulant. Toutefois, il ne semblerait pas qu’il en ait besoin pour cette fois, car jugeant selon les expressions et sons qui échappent au contrôle de Leo, ce dernier ne fera plus long feu.

Avec un sourire, Wallace se redresse et il ramène sa main libre pour la glisser contre l’intérieur de la cuisse du plus jeune, se glissant jusqu’à l’entrejambe pour diriger le membre de celui-ci, le caressant au passage : après tout, il détesterait que ses vêtements soient tachés. Autant ne pas laisser cette bonne expérience mal se terminer, n’est-ce pas? Et comme il s’y attendait, l’autre atteint l’orgasme bientôt. Le manager fût un peu déçu que celui aux cheveux bicolores étouffe son gémissement final, mais il était tout de même excitant de voir qu’il se souvenait être dans un lieu public.

La jouissance de Leo procura à Wallace des stimulations supplémentaires, autant physique que psychologique ; il est probablement étrange qu’une personne aussi obsédée par la propreté soit aussi excitée par la vision de son partenaire souillé. Il ne fit pas long feu lui non plus et après quelques mouvements supplémentaires il se retira rapidement du garçon pour plutôt venir souiller son torse un peu plus. C’était une gentillesse de sa part : après tout, c’est plus simple à nettoyer à l’extérieur.

Fermant les yeux quelques secondes pour apprécier les ultimes frissons, il inspire lentement et expire en les rouvrant. Il se mord la lèvre, observant son partenaire, rangeant son membre derrière sa braguette et si ce n’était de ses cheveux légèrement entremêlés et de ses vêtements plissés, on ne pourrait guère deviner ce qui venait de se passer. Avec un petit ricanement, il renvoie ses cheveux derrière son épaule avant de se pencher légèrement vers l’avant. S’appuyant d’une main au bureau, il tend l’autre pour replacer les lunettes du garçon. Avec son sourire carnassier, il prend une boite de mouchoir sur le côté du bureau et la tend à Leo.

« Tu deviens de plus en plus intéressant, je dois te l’accorder. »

Il se redresse, laissant de l’espace au plus jeune et tourne les talons pour aller vers sa bibliothèque. Pour Wallace, rien de mieux qu’un bon verre après l’orgasme. Il jette son dévolu sur le whiskey et prend tout son temps pour se préparer un verre, restant de dos au garçon pour lui permette un peu de nettoyage en intimité : que voulez-vous, le manager est un sensible. Il prend même un deuxième verre, demandant, toujours de dos, si Leo le prend avec ou sans glace, puis il revient enfin vers lui, portant les deux verres. Il en tend un à l’autre, les fait brièvement tinter avec un petit rire, levant rapidement son verre dans un toast bidon.

« Au lapin que tu t’es fait posé. »

L’alcool ambré touche enfin ses lèvres et il ferme les yeux de contentement. Il adore son style de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Mer 1 Juin - 16:18

Wallace ne tient pas vraiment plus longtemps que lui en fin de compte, ce qui donne un certain sentiment de fierté à Leo. Il est quand même un peu surpris lorsque Wallace se retire avant d'avoir terminé mais comprend rapidement son intention; il l'observe souiller son torse en se mordant la lèvre avec tant d'intensité qu'elle menace de saigner à nouveau.

Leo prend un moment à s'en remettre et à sortir de cet étrange état d'esprit qui accompagne toujours un orgasme pour lui. C'est bien un des seuls moments où il arrête de trop réfléchir. Il ne s'attend certainement pas à ce que Wallace replace ses lunettes pour lui ou lui tende des mouchoirs. C'est le genre d'attentions auxquelles il n'est pas habitué du tout, en même temps c'est un peu de sa faute vu le genre de personnes et de situations à qui il se frotte...

« Tu deviens de plus en plus intéressant, je dois te l’accorder. »

Si Leo aurait encore été humain il aurait probablement rougit dans cette situation; il est certain que ça se voit de toute façon dans son expression, heureusement que Wallace s'est retourné... il commence à se nettoyer tant bien que mal, remerciant en fin de compte Wallace d'être venu à l'extérieur comme il doit remettre ses vêtements après. Il porte bien soin d'essuyer tout ce qui est sur son ventre et ses hanches comme sa veste ne cache rien de ces endroits là... il ne pourra rien faire contre les nouvelles marques qui les décorent maintenant.

Essayer d'enlever ses pantalons en cuir un peu trop serrés alors qu'il avait une érection avait été compliqué, mais les remettre en étant encore un peu collant l'était presque autant. Visiblement il n'apprendra jamais de ses erreurs. Il est vraiment, vraiment soulagé de remarquer que Wallace ne regarde toujours pas dans sa direction parce qu'il doit avoir l'air ridicule. Pour ne pas attirer l'attention il répond un peu trop précipitament à sa prochaine question: peut-être que la glace dilluera un peu la boisson pour son pauvre estomac, lui qui ne supporte encore pas bien les boissons fortes.

Il finit par se réinstaller sur le bureau, jetant sa veste par dessus ses épaules sans l'attacher. Regardant Wallace revenir vers lui, il se lèche les lèvres et réalise qu'avec le goût du sang encore présent dans sa bouche, il devra se nourrir avant de retourner chez lui. Ce n'est pas du sang de vampire ou de l'alcool qui calmera son appétit maintenant.

« Au lapin que tu t’es fait posé. »

En temps normal il aurait été un peu agacé par le commentaire mais cette fois ça lui tire un petit rire presque sarcastique. Il était plutôt satisfait d'avoir rencontré Wallace à la place mais reste qu'il y avait des informations qui lui avaient glissés entre les doigts, dont il ignorait l'importance.

« Je suppose que je n'ai plus d'excuse pour ne pas étudier en rentrant chez moi... par sa faute. »

La frustration dirigée vers ce vampire s'entend dans sa voix et il réalise trop tard qu'il s'est plaint à voix haute. Décidemment la différence d'âge entre les deux vampires est de plus en plus évidente. Une idée lui traversant l'esprit, il prend une autre gorgée avant de se pencher un peu vers Wallace.

« Vous n'auriez pas des sources d'informations plus fiables à me suggérer? J'ai l'impression que les contacts de mon clan sont un peu... »
Revenir en haut Aller en bas
» Wallace Renwick «
avatar

clan brujah
Messages : 43

MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Sam 4 Juin - 23:10

Le manager du Café de Paris ne se considère guère comme un vieux vampire, mais il se croit connaisseur, en général. Par exemple, il sait bien que l’alcool qu’il boit ne lui apportera aucuns effets – que s’il veut vraiment émousser ses sens et plonger dans l’ivresse, il ne peut l’obtenir que par le sang intoxiqué d’un humain – mais il adore tout de même la saveur qu’à l’alcool et il est bien difficile de l’apprécier lorsqu’il est mêlé au sang des hommes : quoi que du sang alcoolisé ait une saveur tout à fait intéressante. Il sait aussi l’effet que du sang de vampire a sur un autre vampire et c’est peut-être parce qu’il le sait qu’il est aussi courtois avec son amant du soir. Il ne se doute pas qu’il le reverra bientôt, indubitablement attiré par les liens du sang et il aime l’idée de faire bonne impression malgré tout.

Les lèvres brillantes de sa gorgée d’alcool doré, il sourit à Leo suite à son toast. Ce dernier a un petit rire et celui aux cheveux blonds se demande, pendant un instant, s’il n’a pas touché à une corde sensible en mentionnant le faux bon qu’a subi le garçon. Il faut dire qu’il est difficile de savoir quelle émotion se dégage du visage du plus jeune, mais il prend la parole, son verre à la main.

« Je suppose que je n'ai plus d'excuse pour ne pas étudier en rentrant chez moi... par sa faute. »

Wallace arque un sourcil, portant le verre à ses lèvres. Leo, un étudiant ? Intéressant. Compte tenu de son apparente jeunesse, il devait être un étudiant avant sa transformation également : ce n’est qu’après des années de jouissance de la vie « éternel » que des vampires blasés retourne sur les bancs d’école ne serait-ce que pour se divertir. Après 100 ans, celui aux cheveux longs lui-même n’en est pas encore arrivé là et selon les dires enthousiastes du plus jeune, ce dernier non plus.

« Vous n'auriez pas des sources d'informations plus fiables à me suggérer ? J'ai l'impression que les contacts de mon clan sont un peu... »

Cette fois, ce sont les deux sourcils du vampire qui s’arquent alors qu’il abaisse son verre, glissant sa langue contre ses lèvres. Il semble pensif, pivotant légèrement pour s’appuyer au bureau, près de l’autre garçon. Il ramène son regard sur ce dernier et parle doucement, d’un ton posé.

« J’ai beaucoup de sources fiables, tout dépend du type d’information que tu cherches. »

Il a un sourire en coin, amusé.

« Toutefois, si tu cherches des informations en lien avec les vampires, j’ai une source indiscutable pour toi. »

Après tout, le garçon a mentionné que les contacts de son clan n’étaient pas très fiables, ce qui laisse entendre que les informations qu’il souhaite obtenir ne sont disponibles que parmi les leurs. Baissant la voix d’un ton, il susurre doucement.

« Il y a un vampire âgé, surnommé Nox the Librarian, possédant des archives extensives de la Camarilla. »

Il ramène son verre à ses lèvres.

« Est-ce le genre d’informations que tu cherches? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Jeu 23 Juin - 2:23

Wallace prend un instant avant de lui répondre et malgré les airs qu'il se donne, Leo ressent une certaine appréhension... peut-être qu'il aurait simplement dû se taire? Après tout il n'est même pas de son clan, il n'a aucune obligation de l'aider–

« J’ai beaucoup de sources fiables, tout dépend du type d’information que tu cherches. »

Ah...! Il essaie de son mieux de contenir son excitation pour qu'elle ne paraisse pas sur son visage... il a dévoilé assez de son inexpérience pour l'instant sans en rajouter. Leo l'écoute quand même avec reconnaissance, serrant contre lui son verre qu'il n'a pas touché depuis la première gorgée. Il est vrai qu'il aurait pu être plus précis sur ce qu'il recherchait; il aime trop économiser ses mots.

Quel type d'information il recherche... pour être honnête, le jeune homme est conscient qu'il devrait se renseigner davantage sur sa condition de vampire: ça pourrait l'empêcher de faire une gaffe qu'il aurait facilement pu éviter s'il s'était éduqué ou s'il avait eu un Sire digne de ce nom. Comme boire le sang d'un vampire par exemple: qui sait quel effet ça pourrait avoir par la suite. Mais reste que la majorité des livres dans le sous-sol de Leo sont des recueils de faits historiques, qu'ils soient romancés ou de simples notes des vampires de l'époque. Ça doit être son côté artistique qui est toujours à la recherche de ce genre d'histoires.

À la mention d'un nom en particulier, Leo glisse une main dans la poche de sa veste, frolant Wallace de son bras du même geste; son cellulaire est loin de lui servir assez pour qu'il le traine partout, il préfère encore le papier pour prendre des notes.

« Est-ce le genre d’informations que tu cherches? »

Leo hoche la tête sans hésiter. Il doit certainement y avoir pas mal d'archives de la Camarilla qui l'intéresserait si seulement il peut y avoir accès. Mais ça ne pouvait pas être si simple que ça, non? Même auprès de son propre clan, il a l'impression de devoir jouer à leur jeu chaque fois qu'il veut demander quelque chose.

« J'imagine que ce vampire n'y donne pas accès à n'importe qui... vais-je avoir affaire à un difficile? »

Il termine son verre plutôt rapidement, incapable de retenir une grimace en ressentant la brulûre que l'alcool entraine. Il pensait que ça calmerait sa faim, mais le mélange est plutôt douloureux au final. Il penche la tête vers l'arrière et soupire, ses mèches blondes glissant dans son dos.

« Tout ça m'a donné soif... je ne vais pas tarder. »
Revenir en haut Aller en bas
» Wallace Renwick «
avatar

clan brujah
Messages : 43

MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Sam 25 Juin - 15:10

Alors que Leo frôle son bras en l’écoutant, replongeant la main dans la poche de sa veste, Wallace a un léger sourire. Vraiment, cette rencontre l’a mis dans une humeur… admirable, pour lui. Il trempe les lèvres dans son breuvage en le regardant hocher la tête sans hésitation à sa dernière question. S’il est vrai qu’il parle peu, il semblerait qu’avec un peu de logique et de capacité de déduction, ce jeune vampire ne soit pas si difficile à comprendre, en fin de compte. Comme c’est mignon : c’est un peu comme être capable d’identifier l’humeur de son chat en observant sa queue. Visiblement, suite aux évènements de la soirée, il est possible de faire de même avec le toreador.

« J'imagine que ce vampire n'y donne pas accès à n'importe qui... vais-je avoir affaire à un difficile ? », puis il rajoute, après un soupir : « Tout ça m'a donné soif... je ne vais pas tarder.»

Celui aux longs cheveux blonds réfléchissait un instant lorsque l’autre a terminé son verre d’un coup. La grimace a tiré au plus vieux un léger rire. Il penche lui-même la tête sur le côté avant de parler doucement.  

« Bonne idée. Je ne voudrais pas de carnage dans mon club. Pour ce qui est de Nox the Librarian… Exigeant, oui. Difficile, pas vraiment. Tant que tu t’en tiens aux règles et respecte tes aînés, tu devrais entrer dans ses bonnes grâces. Il n’est possible à contacter que les jours de pleine lune, dans la partie Est du Highgate Cemetery. Dans la 5ième allée verticale après la tombe de Karl Marx il y a une pierre tombale marqué d’un symbole particulier. C’est là que tu dois déposer un cadeau de courtoisie et attendre qu’il t’approche. Ses goûts sont assez antiques, n’importe quel objet ayant une valeur historique, intellectuelle, poétique ou même esthétique devrait faire l’affaire. »

Il se redresse, terminant son verre à son tour avant de le poser sur son bureau. Il attrape un crayon et son bloc-notes pour y griffonner le symbole de la tombe, l’espèce de croix surmonté d’un demi-cercle. Il ignore ce qu’elle représente et s’en fiche bien. Décollant le post-it de son bloc, il le tend au jeune vampire avec un petit sourire.

« Une dernière chose : soit le plus honnête possible. Il déteste les menteurs et je crois bien que tu voudrais éviter de le voir en colère. »

Une fois que le plus jeune a pris le bout de papier, Wallace reprend sa veste qu’il enfile avant de renvoyer ses longs cheveux vers l’arrière. Il marche jusqu’à la porte de son bureau avant de se tourner vers l’autre garçon. Il hausse un sourcil en parlant.

« Si possible, j’aimerais que tu prennes ton repas à une distance raisonnable du Café de Paris. Je ne voudrais pas une baisse soudaine dans ma clientèle et je trouverai dommage de ne plus se revoir. »

Un pâle sourire flotte à ses lèvres. Il croit Leo assez brillant pour savoir lui-même qu’il vaut mieux éviter de chasser sur le lieu de travail d’un autre vampire, mais cela ne fait pas de mal de le préciser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
» Invité «



MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   Mar 28 Juin - 1:08

Même si l'idée était tentante, Leo n'allait quand même pas se nourir ici ou même dans une ruelle sombre à quelques pas du club. Pas parce qu'il avait plus de classe que ça, mais parce qu'il avait assez de bon sens pour ne pas s'attirer d'ennuis sur le territoire d'un vampire qui avait un bon siècle sinon plus sur lui. Il n'a pas plus de temps pour planifier son prochain repas que Wallace se lance dans une explication plus détaillée sur ce vampire et comment le contacter. C'est déçevant de savoir qu'il devra attendre un bon moment avant de le rencontrer: la dernière pleine lune remonte à il y a quelques jours.

Leo prend un moment pour tenter de mémoriser le symbole avant de glisser le post-it dans ses propres notes, qu'il remet dans sa poche avant de les oublier. Son regard se pose sur Wallace qui se retourne et il apprécie encore une fois le mouvement des cheveux de celui-ci... il a envie d'y toucher mais ce serait probablement déplacé.

« Merci des infos... Je ferai de mon mieux pour ne pas l'offenser. »

Même si ça voulait dire qu'il devrait être plus bavard qu'à l'habitude— il devait bien le faire avec ses professeurs, il devrait s'en sortir d'une façon où d'une autre. Surtout avec une telle récompense en jeu. C'est seulement après avoir rattaché sa veste et remis ses bottes qu'il se rappele qu'il a laissé son livre sur le bureau en entrant... ou non, sur le fauteuil. Ça n'avait pas vraiment été sa priorité sur le coup. Il rattrape Wallace près de la porte.

« Si possible, j’aimerais que tu prennes ton repas à une distance raisonnable du Café de Paris. Je ne voudrais pas une baisse soudaine dans ma clientèle et je trouverai dommage de ne plus se revoir. »

...Oh. Leo acquiesce rapidement à la première phrase mais c'est plutôt la suite qui le surprend. Il n'a pas vraiment l'habitude qu'un homme prenne le temps de lui dire qu'il veut le revoir... et ceux qui le font sont généralement ceux que Leo ne veut pas revoir, de toute façon— ce qui n'est évidemment pas le cas pour Wallace. Ne trouvant rien à répondre, il opte plutôt (après quelques secondes d'hésitation) pour l'option de déposer ses mains sur les épaules de Wallace— c'est la première fois qu'ils sont vraiment face à face debout, mais il découvre qu'avec leur différence de taille il arrive facilement à l'embrasser s'il se tient bien droit. Ce qu'il initie est intentionnellement loin d'être un chaste baiser d'aurevoir. Le jeune vampire ne pourrait pas le dire à voix haute mais il espère que Wallace comprend de la façon dont ses mains glissent derrière le cou de celui-ci qu'il espère qu'il ne l'oublie pas aussitôt. Il a une envie folle de sortir ses crocs et mordre ses lèvres une dernière fois mais c'est quelque chose qu'il doit apprendre à contrôler. Leo recule un peu trop soudainement, juste avant de perdre le contrôle.

Okay, c'était quand même bizarre de sortir sans rien dire, surtout après ça. Il lui vient aussi en tête que Wallace n'a aucune façon de le recontacter— il ne se donne pas de faux espoirs mais... après, Leo se connait trop bien pour jurer qu'il ne reviendra pas ici avec une excuse, quand tous les deux sauront très bien pourquoi il est venu. Il ressort son calepin et déchire une page où il inscrit son nom et son numéro. Son cellulaire est tellement peu utilisé qu'il ne le traine même pas avec lui, mais bon.

« Je ne l'utilise pas beaucoup mais si ça peut vous être utile... »

Il s'excuse finalement et sort du bureau; l'endroit ne lui est pas familier mais il arrive à trouver la sortie facilement, les gens trop occupés à leurs propres affaires pour porter attention à sa personne. Il jete un dernier coup d'oeil là où il était installé avant de rencontrer Wallace. S'il est vraiment chanceux ce soir l'autre toreador sera enfin arrivé mais... c'était apparement trop espérer. Son corps lui rappelle qu'il doit manger plutôt qu'être déçu, il ne reste plus qu'à se trouver une pauvre victime sur le chemin du retour.
Revenir en haut Aller en bas
» Contenu sponsorisé «



MessageSujet: Re: thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)   

Revenir en haut Aller en bas
 

thousand stars ▬ wallace (pv) (hot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Farrakhan corrige Wallace à 60min
» Dallas' Stars
» Mike Wallace sur 25 verges
» Dalas Stars signature
» Dalas Stars Aligment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASHES TO ASHES :: Hôtel de Ville :: Jardin Public :: Sujets terminés-